Un réalisateur, c’est quoi ? (partie 1)

Je me suis aperçu, enfin on m’a un peu aidé, qu’il n’y avait pas d’article sur Comment faire un film qui parle du rôle du réalisateur. Certes, on peut trouver plusieurs articles sur : « Comment devenir réalisateur », les études, les parcours possibles etc. Mais aucun sur : « C’est quoi un réalisateur ». Simplement parce que je pensais que c’était d’une évidence absolue. Mais en discutant avec les membres de la communauté privée de CFF, j’ai compris qu’il y avait encore pas mal de flou, de fausses croyances et de mauvaises informations.

C’est quoi ?

 

Si je devais te donner une définition : C’est une personne qui assure la réalisation, le tournage d’une œuvre audiovisuelle de cinéma ou de télévision à partir d’un document écrit que l’on nomme : scénario. Il dirige une équipe technique et des comédiens pour y parvenir.

 

Youuhouuu ! Ben quand on a dit ça on a tout dit non ? ! Ben non ! Parce que le bonhomme n’est pas tout seul à faire tourner la machine, ça serait un peu trop facile et je vais vous démontrer que ce n’est pas aussi simple que ça comme rôle.

 

Mais c’est surtout qu’il y a plusieurs types de réalisateurs : On a d’un côté :

  • Le réalisateur (technicien)
  • Le réalisateur/ scénariste

Et ce n’est pas du tout la même chose !

Le premier c’est ce qu’on l’on appelle un « faiseur » c’est-à-dire qu’il n’a pas écrit le scénario et est engagé pour réaliser le téléfilm ou le film. Il n’intervient pas dans l’écriture. Ça se passe très souvent sur les séries et les unitaires (téléfilms). Cela ne veut pas dire qu’ils sont moins bons que les réalisateurs/ scénaristes, loin de là ! C’est juste que souvent à la TV ils sont appelés pour leur talents à « mettre en scène »,  à « réaliser » un scénario. Et dans quelques lignes vous allez comprendre réellement ce que ça veut dire avec l’exemple que je vais vous donner.

 

Le deuxième, c’est le réalisateur/ scénariste, c’est-à-dire qu’il a écrit le scénario ou participé à l’écriture et qu’en plus il réalise le film, le téléfilm ou la série.

Mais alors un réalisateur c’est quoi ?

 

s'entrainer à été réalisateur

© Allociné

Voici ma vision. Je vais prendre une métaphore simple. Le scénariste c’est comme un agriculteur. Il bosse pendant des mois à faire pousser ses légumes, des carottes par exemple, il en prend soin, les arrose, leur donne de quoi grandir et devenir les plus belles carottes qui soient : grandes, orange et un goût inégalable. Mais ce n’est pas lui qui les mange.

 

Et puis de l’autre côté une fois que les carottes sont ramassées. Il y a le réalisateur, qu’on pourrait remplacer par un chef cuisinier. Et il y a autant d’interprétations de la carotte qu’il y a de chefs cuisiniers. Lui et sa brigade vont tout mettre en œuvre pour faire de ces carottes un plat extraordinaire…Ou le pire plat du monde !

 

Ce que je veux vous dire c’est que d’un réalisateur à un autre, en partant du même scénario, il y aurait autant de films différents en partant de la même carotte, c’est-à-dire du même scénario. Et puis il y a des réalisateurs qui vont te faire juste des carottes cuites dans la flotte et faire le minimum syndical et d’autre qui vont se démener pour te sortir un plat de fou.

 

ATTENTION : Si l’agriculteur te fait une carotte de merde, avec un gout de merde, il y a peu de chance pour que le chef cuisinier te sorte un plat 4 étoiles ! Faut pas déconner !

 

Qu’il soit « faiseur » ou « scénariste » le métier du réalisateur c’est de mettre en image, en mouvement un document inerte : le scénario. Il ne va pas être seul pour mettre ça en œuvre mais le point de départ c’est lui.

 

C’est-à-dire qu’à la lecture il va « voir » des raccords, des mouvements, des intentions et tant d’autres choses, un peu comme toi quand tu as l’idée d’une histoire. Il va devoir trouver une cohérence, une façon de raconter ce qu’il a lu grâce à l’image, les axes, les valeurs de plans, les mouvements, la lumière, la position de la caméra et les raccords.

 

Pour cela il travaille sur un « découpage technique » document qui permet de définir tous les éléments techniques dont il va avoir besoin : Combien de plans va-t-il lui falloir pour telle scène. Quels mouvements veut-il utiliser : grue, Dolly, travelling, easyrig, plan fixe etc. Et suivant les repérages techniques : où place-t-il la caméra dans tel décor etc.

C’est lui qui tient la caméra !

 

apprendre à être réalisateur

© Franceinfo

Non. Dans la plupart des cas c’est le cadreur, voire le chef op qui tient la caméra, jamais ou presque jamais le réalisateur. Alors tu vas me dire : Besson tient la caméra, oui c’est vrai mais c’est l’un des rares à le faire.

 

Mais alors il est où le réalisateur ? C’est simple il est derrière le combo, c’est-à-dire un écran LCD, ou plusieurs s’il y a plusieurs caméras, qui retransmettent l’image que voit le cadreur dans son œilleton de caméra. Et c’est de là qu’il voit la scène et « dirige ses comédiens ».

 

Est-ce que ce combo est loin de la scène. En général non, mais pour des raisons de taille de pièce ou de réalisation, le combo peut se trouver dans une autre pièce. À côté de lui se trouvera la scripte (ou le scripte) qui regarde en même temps que lui ce qu’il se passe à l’écran.

 

Pendant ce temps le 1er assistant est sur le plateau ou tout proche si c’est possible pour diriger le plateau.

Mais alors c’est quoi le but d’être juste un technicien réalisateur ?

 

C’est un art, un talent que de savoir réaliser, mettre sa vision et sa technique au service d’une histoire. C’est pas mieux ou moins bien que d’écrire soi-même les histoires. Et puis le réalisateur est un artiste, voilà pourquoi il touche, même si ce n’est qu’un faiseur, deux salaires. Il touche un salaire de technicien + des droits de réalisation.

 

Et ça ne s’arrête pas là car à chaque diffusion sur une chaîne de tv et en fonction de l’heure de diffusion, il touche encore des droits. Imagine un peu que tu réalises une série qui cartonne et qui est multi diffusée…Et bien c’est le jackpot ! (Toutes proportions gardées)

Est-ce qu’il doit connaitre les caméras pour réaliser son film ?

 

Non pas forcément, mais ils ont une idée sur la question, ils se tiennent forcément au courant de ce qui se fait. En revanche du chef op, du cadreur, des assistants caméra, mais pas forcément du réalisateur. Au plus le réalisateur a de connaissance, au plus cela va être simple pour lui de savoir ce qu’il peut faire ou pas, sans avoir à se reposer sur son équipe. Ça peut être un gain de temps, mais ce n’est pas essentiel. En revanche il doit avoir une connaissance technique importante en fonction des moyens qu’il a à sa disposition, du temps qu’il a et de ce qu’il peut demander ou pas en fonction de la réalisation qu’il veut faire.

Le réalisateur doit connaitre quoi ?

 

l'oeil du réalisateur

 

Pour réaliser il faut connaitre une multitude de choses : Les focales, les axes, les mouvements, les raccords etc. Ça c’est pour la partie « technique », je passe aussi sur pleins d’autres plans à connaitre…

 

Il faut aussi qu’il connaisse la mise en scène, comment se faire comprendre d’un comédien pour qu’il obtienne d’eux ce dont il a besoin. Il doit forcément avoir une connaissance des placements de ces comédiens pour occuper l’espace, harmoniser les déplacements, le jeu, faire passer par l’image, les non-dits, le sous texte d’un scénario…Bref, faire de la mise en scène !

 

Il doit surtout faire preuve d’un sang-froid à toutes épreuves ! Parce que les journées d’un réalisateur ne consistent pas, juste, à poser son cul sur un cube devant un écran et donner quelques ordres aux techniciens et aux comédiens. Le réalisateur va passer sa journée à cogiter et à être dans l’action car il est soumis à une multitude de problèmes techniques et artistiques qu’il devra résoudre seul ou avec son équipe. Mais c’est à lui que reviendra de prendre les décisions qui peuvent faire basculer le tournage du bon ou du mauvais côté. Il est le seul responsable de la bonne fin de la réalisation.

 

Il faut qu’il ait aussi une bonne connaissance des films en général. Ce qui a été fait, ce qui existe, ce qui fonctionne ou pas.

Mais alors si le réalisateur n’est pas avec les comédiens comment donne-t-il ses indications ?

 

Il utilise un moyen (voire deux) très high tech…Ses jambes ou sa voix (s’il a décidé de gueuler d’une pièce à l’autre). Et oui il se déplace sur le plateau, donne ses indications aux comédiens, au cadreur, à l’équipe et il revient s’asseoir derrière son combo.

 

Voilà pour cette première partie de l’article sur le rôle du réalisateur. La semaine prochaine, je te parlerai de sa direction sur le plateau et du choix de son équipe.

Si tu as des questions, n’hésite pas comme d’habitude à me les poser en commentaire sous cet article, j’y répondrai le plus rapidement possible !

Si tu as aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Partager » en bas de la page. Tu peux retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Tu aimeras aussi les articles :

Tom.

À PROPOS DE TOM WEIL

Melodie

9 comments… add one
mattis fringilla libero. porta. commodo Curabitur accumsan

 

Je débute maintenant