De l’importance d’écrire des séquences, des scènes de la vie quotidienne

Les scènes de la vie quotidienne

 

Bonjour à tous. Voilà, c’est reparti pour un nouvel article avec : séquence de la vie quotidienne à quoi cela sert ?!

après un peu moins d’un mois de peaufinage et de lancement de la plateforme scénario+. Je tiens à vous remercier tous pour votre enthousiasme, votre générosité ainsi que l’amitié que vous m’avez témoignée.

Je sais que scénario+ n’a pas fait que des heureux. Etant un système payant, cela en a déçu plus d’un. C’est la seule manière pour moi de suivre correctement vos projets de scénario car cela prend du temps et me permet de vous accompagner comme il se doit.

Alors pour rassurer tout le monde : Non « Comment Faire Un Film » ne devient pas payant, Non « Comment Faire Un Film » ne s’arrête pas et Non, je ne vais pas arrêter de répondre à vos questions ;o)

Bref, rien ne change !

Pour ce premier article du mois de juillet, je tiens à revenir un peu sur le scénario. Je suis fan de films et de séries en général, d’ailleurs, actuellement, je suis à nouveau la série 24 qui revient pour 12 épisodes. Cela m’a permis de revoir la première saison que je trouve extraordinaire.

Jack Bauer n’a pas de vessie

Le principe de 24, c’est de suivre les aventures de Jack Bauer en temps réel, c’est à dire que ses faits et gestes ainsi que l’intrigue se déroulent sur 24 heures. Chaque épisode dure une heure, bref, nous suivons sa progression minute par minute. Sauf que pour nous, en France, les épisodes ne durent que 40 minutes (voire 42 minutes) étant donné qu’aux USA la série est entrecoupée de pubs. Les pubs + l’épisode durent en tout une heure.

séquence

Mr Pics/ shutterstock

Tout cela pour dire que Jack ne chôme pas, à tel point qu’il ne va jamais aux toilettes, il ne mange presque pas et ne boit pour ainsi dire jamais. Alors on peut se dire qu’il a des problèmes de transit et comme il ne mange pas, il n’est pas embêté de ce côté là. Comme il ne boit presque jamais, il ne doit pas uriner.

Résultat, Jack Bauer est une princesse !

séquence de la vie quotidienne ça sert à quoi ?

C’est vrai que là j’en fais des tonnes, car dans le cinéma, les scènes de la vie de tous les jours sont légions. Mais à quoi servent-elles ?

Les scènes de restaurant, de repas familiaux…bref, les scènes de repas en général sont là pour asseoir une situation. Mais elles sont faites pour que les personnages se parlent, pour que des informations parviennent aux spectateurs sans lesquelles ce qui suivrait n’aurait aucun sens ou très peu.

J’aime tout particulièrement une scène du cinéma de Besson. Dans Nikita, Besson emmène ses personnages au restaurant (de la gare de Lyon, le train bleu, je crois). Nikita vient de terminer sa formation et Bob, son formateur, l’emmène fêter ça à l’extérieur dans un des meilleurs restaurants de Paris. Mais ce qu’elle croit être une récompense devient, en fait, une mise à l’épreuve.

Cette scène est un bon exemple d’une scène de la vie quotidienne. Les personnages ont besoin de se nourrir, d’aller aux toilettes, etc… Même si, ni Nikita, ni bob ne mangent, cela induit aux spectateurs que ce sont des gens comme nous. Cela nous apprend aussi que le personnage de Bob ne recule devant rien.

Attention : Si vous écrivez des scènes de repas ou de la vie quotidienne, il faut que cela serve l’histoire, l’intrigue. Ne me mettez pas une scène où votre personnage fait la vaisselle, juste pour induire le fait que vos personnages sont comme nous. Il faut absolument que la scène ou les scènes que vous allez écrire et imbriquer dans votre intrigue servent à quelque chose. Pour que le spectateur rentre dans l’intimité de vos personnages, il faut qu’ils apprennent aussi des choses, sinon l’intimité devient de la routine.

Jack Bauer est-il vraiment une princesse ?

Oui, mais ce n’est pas le seul héros de série TV qui ne va jamais au petit coin. Or, dans le cinéma, même si les scènes de toilettes ne sont pas légions, certains réalisateurs, scénaristes les utilisent dans leur récit.

La première qui me vient spontanément, c’est celle de « Y a t-il un flic pour sauver la reine » où après avoir fait un discours, Franck Drebin va se soulager dans un urinoir, en oubliant de débrancher son micro, faisant profiter ce moment d’intimité à l’auditoire de journalistes qui vient de l’écouter.

Ce film est une parodie, une comédie, mais la scène des toilettes est souvent utilisée pour rapprocher inconsciemment le héros des spectateurs mais aussi pour lui donner une touche humoristique. Je pourrais aussi vous citer « Marie à tout prix » où au début du film, Ted (Ben Stiller) va se soulager la vessie et se coince la peau des testicules au moment où il remonte sa braguette.

Je me souviens que lors du tournage d’un épisode « des petits meurtres d’Agatha Christie« , l’un des personnages s’était plaint auprès du réalisateur que ça faisait déjà deux fois, en deux épisodes, qu’on le voyait sur le trône et que cela commençait à bien faire. Même si c’était sur le ton de l’humour (quoi que…), les toilettes restent taboues.

D’autres films se servent aussi des toilettes pour montrer l’absurdité ou la réalité de la vie. Je pense notamment à la scène des toilettes dans Pulp fiction où Travolta se fait dégommer alors qu’il fait la grosse commission.

Certaines scènes appuient le côté addict, destructeur du personnage comme dans Trainspotting où Ewan Mac Grégor est obligé de fouiller des toilettes bouchées par les excréments afin de retrouver des sachets de drogue qui sont tombés au fond. Je vous conseille de voir cette scène, car le parti pris et la mise en scène du réalisateur sont absolument incroyables.

séquence

PrinceOfLove/ shutterstock

Que devez-vous retenir de tout cela ?

Vous pouvez, vous devez, mettre des scènes de la vie quotidienne : Manger, dormir, conduire, faire la vaisselle, uriner, faire l’amour etc…Mais dites-vous que cela doit servir ou appuyer ce que vous êtes en train de raconter. Parfois certaines de ces scènes peuvent dire des choses que vous auriez du mal à énoncer avec des dialogues ou que les dialogues rendraient trop lourd.

Je me suis amusé à prendre les toilettes comme exemple car je ne sais pour quelle raison c’est un peu tabou. Mais je voulais vous démontrer qu’utiliser ces scènes peut être une bonne chose et que vous ne devez pas vous empêcher de le faire si vous sentez que cela peut être bon pour votre scénario.

 

Voilà pour cet article sur les séquences de la vie quotidienne. Laissez-moi vos commentaires en bas de l’article.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis. N’hésitez pas non plus à cliquer sur les pubs car cela aide le blog à rester en ligne et GRATUIT. Pour partager l’article, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

 

A bientôt,

Tom Weil

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Laure Olivier NINTERETSE

    merci beaucoup Tom pour cet article!!! c’ est un plus pour moi!!

    • Bonjour Laure Olivier,

      De rien ;o) N’hésite pas à revenir ici si tu as des questions. N’hésite pas non plus à partager le sit autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Evan

    Bonjour Tom ,

    Je n’ai pas bien compris le système de scénario+, j’aimerais savoir dans quel article puis-je lire la description de scénario+ pour comprendre un peu mieux de quoi il s’agit.
    À part ça c’est toujours un très bon article que tu nous offres, merci encore. Et cette série dont tu nous pares à l’air vraiment pas mal du tout je vais essayer de la regarder .

    Merci et a bientôt 🙂

    Evan

    • Bonjour Evan,

      Scénario+ n’est plus disponible les inscriptions étant fermées. Mais pour éclairer ta lanterne, scénario+ est une plateforme d’accompagnement à l’écriture personnalisé, tu as accès toute les semaines à une vidéo qui t’explique une notion ou une technique pour écrire ton scénario. Tu as des exercices à faire pour maitriser ce que tu as appris. Puis de semaine en semaine tu écris ton scénario en étant accompagné, tu as un retour sur ce que tu écris et je corrige tes erreurs, je réfléchis avec toi sur la meilleur façon d’aborder les problèmes scénaristiques et structurels.
      Au terme de la méthode tu montes un dossier de production et je te guide vers des producteurs susceptibles de te lire et de te produire.

      Voila,

      A bientôt,

      Tom

      • Evan

        Bonjour Tom,

        Ok ok, ça a l’air vraiment génial, dommage que les inscriptions soient fermées. D’ailleurs est-ce que de nouvelles inscriptions seront disponibles pour une nouvelle session d’écriture ?

        Merci et à bientôt ,

        Evan

        • Bonjour Evan,

          Je ne sais pas…en tous cas si je réouvre scénario+ ce ne sera pas avant l’année prochaine.

          A bientôt,

          Tom

  • Ismaël Elmesbahi

    Bonjour Tom,

    C’est normal pour être suivi par un pro de payer, déjà que ce site est génial et gratuit. Tout à un prix, non? En plus scénario + n’est pas cher par rapport à ton investissement.

    En plus Comment faire un film continue :), donc cool 🙂

    Merci et à bientôt 🙂

    Ismaël

    • Bonjour Ismaël,

      Je pense qu’a un certain niveau d’engagement, oui c’est normal. Après beaucoup veulent tout pour rien…mais ne seraient pas donner le quart que demande de tenir ce blog.

      Oui Comment Faire Un Film continue, je ne m’imaginais pas arrêter ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Patrice BOUVRY

    Grand bonjour Tom,

    Faute d’avoir pu profiter de scénario+ (pile trop tôt pour moi), je m’associe à tous ceux qui sont ravis de te retrouver avec tes articles.
    Une autre référence de scènes de la vie quotidienne que j’avais retenue, c’est au début de Thelma et Louise pour décrire les situations sociales respectives et les caractères distincts des 2 protagonistes …
    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur la dilution d’informations. Il y a toutefois une question complémentaire que je me pose en repensant à ton exemple des wc, la démarche ne consiste-t’elle pas non plus à humaniser ou à rendre plus réels les personnages fictifs pour mieux aider les spectateur à s’identifier à eux et d’éprouver dans les moments d’actions plus intenses, encore plus d’empathie nécessaire pour s’accrocher à l’histoire et rester collé au siège ? (mais non, celui de la salle, pas des toilettes!).
    Bravo à toi et à bientôt !
    Patrice.

    • Bonsoir Patrice,

      Merci ;o) Je ne peux qu’être d’accord avec toi pour ton exemple de Thelma et Louise ;o)

      Oui ça aide à rendre plus « humain » les personnages, parfois ça permet de différencier les personnages « normaux » des héros ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Anne FAUCHON

    Bonsoir Tom

    Quel plaisir de te relire; Merci beaucoup pour cette très « hygiénique » proposition 🙂

    Plus sérieusement, une fois de plus tu mets le doigt sur quelque chose de très important : comment le quotidien peut servir à faire passer l’exceptionnel

    Bien à toi

    Anne

    • Bonsoir Anne,

      Merci anne. ça me fait aussi plaisir de vous retrouver toutes les semaines ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • maria

    Bonjour Tom ! et bien sûr à tous !
    Comme je suis heureuse de ton retour ici !
    La générosité, je pense, est davantage de ton côté que du nôtre ! Toutes ces heures passées à nous persuader, à nous répondre, cette somme d’analyses, c’est autant de temps pendant lequel tu pourrais être sur le terrain à bosser en étant rétribué…

    Je t’ai lu ce matin, assez tôt mais mon temps raccourcit de plus en plus pour assurer …ma vie quotidienne! LOL ! d’où l’intervalle temporel avec mon commentaire !
    Comme pour de nombreux articles, en particulier « la température de couleur, l’unité d’un scénario  » etc. tes propos trouvent écho dans mon ressenti. pour le rédigé d’un scénario.
    Je n’ai pas vu les scènes dont tu donnes l’exemple, mais j’ai des souvenirs de films dans lesquels montrer un personnage en train de faire pipi est mis comme une provocation : je pense à Vincent Cassel dans « Notre jour viendra » ( il urine dans la piscine ) à Kad Mérad dans « Bienvenue chez les Ch’tis » ( il urine sur des policiers ), à Isabelle Adjani, accroupie devant la grange d’où elle défie sa s belle-mère , dans  » L’été meurtrier ».

    J’ai remarqué dans la vie réelle la grande différence entre la génération qui est la tienne avec la mienne largement au-dessus : eh! Bien ! Ces jeunes ne se mettent pas martel en tête et font ce qu’ils ont à faire sans préjugés de protocole soi-disant bienséant, sans scrupules, avec naturel alors qu’un flirt « de mon temps » ! causait des problèmes idiots ! Ouille! j’ai un besoin urgent ! comment je vais lui dire ! pourvu que je n’attrape pas de fou-rire ! la cata ! ); je pense que dans un scénar, contemporain, on doit en tenir compte !
    On est loin du premier baiser de « Quai des brumes  » !

    Servir…dis-tu. Oui, tout doit être pesé, mesuré ! Parfois, ces scènes de la vie quotidienne peuvent être là ( ou être suggérées ), pour diverses raisons : pour faire un parallèle – paradoxe ou similitude- entre deux femmes de la vie d’un homme. Cela peut aider au suspense : A-t-il eu la même intimité avec la première ? savoir si la première femme et lui ont  » conclu » comme dirait Michel Blanc dans « Les bronzés font du ski « .

    J’ai passé un bon moment à te lire : merci !
    Bonne fin de dimanche.
    Amicalement.
    Maria.

    • mawuéna

      sincèrement je te remercie car je crois qu’avec toi je vais devenir un scénariste.que Dieu te garde et te donne toujours plus d’énergie pour que tu puisse continuer a nous aider.

      • Bonjour mawuéna,

        Merci ;o) n’hésite pas à partager le blog et ses autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier et de permettre à ce site de rester gratuit.

    • Bonjour Maria,

      Merci pour ce complément ;o) Tu as raison aujourd’hui « les jeunes » auteurs/ réalisateurs ont moins de problèmes avec ça. Il faut tout de même que cela fasse avancer l’intrigue ou que cela nous en apprenne plus sur les personnages.

      Heureux aussi de vous retrouver tous ;o)

      Tom

      • maria

        Bonjour Tom,
        Ce n’est pas un « complément » ( on dirait un compliment LOL ! ) que ces références à ces films que ton discours a fait ricocher. Je suis toujours novice vis à vis de toi: je voulais juste te montrer la compréhension de tes propos.
        Et puis, quand tu qualifies de « princesse » .ce héros d’un autre monde que celui du monde de la réalité, cela me fait fixer quelque chose que j’avais compris : on a tous en nous ce besoin de croire en quelque chose: qui nous dépasse:- l’univers du « merveilleux » des contes, du fantastique, des religions, du poétique, du surréalisme etc. d’où ces sortes de surhommes, nos héros qui doivent cependant évoluer dans notre monde plausible, rationnel.
        Un jour, je lirai le livre de Campbell. Je pense qu’il ne faut pas l’appliquer à la lettre mais à l’esprit.
        Comme dans tes « phalanges de pierre », même les objets- la statue de l’ange – s’anime et devient héros.
        C’est ma compréhension du cinéma… qui vient bien tard. !
        Merci, Tom, d’aiguiller mes réflexions
        Cordialement ☼
        maria.

        • Bonsoir Maria,

          Je te conseille vraiment la lecture de Campbell ;o)

          A bientôt,

          Tom

          • maria

            Bonjour Tom,
            OK avec toi.
            Mais, pour l’instant, tes articles sur le voyage du héros sont judicieux, à tel point que des tas de petites histoires personnelles tournent dans ma tête comme autant de voyages initiatiques
            C’est sûr, je m’offrirai ce livre: je n’ai pas fini de m’y mirer et de réfléchir ! LOL
            Merci du conseil !
            Cordialement
            maria ☼
            PS. D’accord pour le commentaire de Patrice ( coucou ! ) et ta réponse qui me va comme un gant.
            Les morts deviennent des héros et avec ces scènes, on peut les opposer aux vivants. C’est le parallèle entre les deux univers : l’irréel et la réalité.

          • Bonsoir Maria,

            Te sens tu le courage d’écrire des histoires courtes ? ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonjour Tom,
            Que veux – tu me dire par là ?Je sais mon problème est que je « condense » ( ce n’est pas ton avis !!! LOL! ) toutes les émotions, les réflexions de toute une vie…tu l’as compris…un peu longue !
            Je sais que le temps qui me reste est mesuré alors, je suis dans la démesure !
            Ou tu trouves que je commente trop longuement ? LOL ( c’est pour fixer mes idées )
            Oui, à bientôt !
            Cordialement.
            maria ☼
            PS. J’ai, en chantier, un conte philosophique pour enfants et adultes .

          • Bonsoir Maria,

            Non, je dis relève juste que tu as des petites histoires en tête (ou ai-je mal lu ton dernier commentaire ?).

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonjour Tom, ou bonne continuation de la journée…
            Pour moi, elle continue bien: Merci de spécifier ! C’est moi et mes complexes !
            Bien sûr, je les connais par cœur, tous ces mini-parcours initiatiques qui font ce que je suis.
            Sais-tu ? en septembre, je fais un mini stage d’écriture d’une semaine, animé par une auteure de romans.
            Ça fait longtemps que je me suis inscrite. De toute façon, ce sera, j’espère, un autre apport. J’ai dans l’idée que tout ce que j’apprends ici est tellement positif que cela me suffirait.
            Ce sera l’occasion de parler de ton blog aux stagiaires., d’un âge certain LOL, étant donnée la date !
            Bonne soirée.
            Cordialement. ☼
            maria.

          • Bonjour Maria,

            C’est une très bonne nouvelle ;o) Tu vas pouvoir confronter les deux univers, mais aussi confronter les structures et les idées qui sont développer ici ;o)

            A bientôt,

            Tom

            PS : Quand a lieu ce stage ?

          • maria

            Bonjour Tom,
            Ce stage a lieu en septembre; à cette date, la rentrée est faite généralement pour les « actifs » , et relativement loin de chez moi.
            J’ai lu deux romans de l’animatrice: bien sûr, le style spécial écrivain est différent de celui du scénariste. Très alerte, mais moins concis. J’ai relevé une similitude dans le suspense.
            Le fameux « parcours » est moins flagrant: je vais relire pour vérifier (.* ) Il me semble que l’histoire est moins concentrée sur un seul protagoniste. Dans le scénar, les rencontres avec les mentors et les antagonistes sont plus nettes, les problématiques et les nœuds plus évidents Enfin, c’est mon point de vue.
            Tu as raison : dès août, je lirai Campbell. Je serai mieux armée.
            Cordialement.
            maria ☼
            ( * ) Après tout, c’est peut-être comme pour un film : une fois dedans, on ne distingue plus la structure de l’écriture On est transporté ailleurs.

          • Bonjour Maria,

            Il serait intéressant que tu nous fasses un compte rendu ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonsoir Tom,
            Pour le compte-rendu, j’essaierai.
            J’écrivais avant de rentrer dans ce blog. D’autres expériences ne peuvent que m’être utiles.
            Mais, tu vois, maintenant que je goûte à la structure scénaristique, je ne sais pas si l’écriture d’un roman – biographique – va me plaire autant !!! (J’ai commencé, il me semble pas mal parti; on verra )
            En tout cas, je mentionnerai ton blog et même, je te ferai de la pub ! C’est la moindre des choses !
            Oui, à bientôt !
            maria ☼

          • Bonsoir Maria,

            Si c’est autobiographique le voyage du héros à toute sa place ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonjour Tom,
            Merci de penser que je puisse être une  » héroïne « . ☼
            En tout cas, j’ai connu de quoi faire un film…Tout le voyage du héros, avec un départ exceptionnel dès l’enfance…
            Cordialement.
            maria

          • Bonjour Maria,

            Il va falloir que tu ajoutes des péripéties ;o) Je suis certain que tu ne dois pas en manquer !

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Tom, il me faut te laisser le mot de la fin, ☼ qui n’en est pas une …pour moi en tout cas !
            Merci !

  • Wily

    et moi qui croyait que Jack Bauer ne souriait jamais à cause de problèmes de constipations (hors champs) 😀

    • Bonjour Wily,

      LOL je crois que c’est possible.

      A bientôt,

      Tom

  • ERNEST

    Merci Tom, vous êtes une mine d’informations et surtout merci pour votre générosité en bons conseils.

    • Bonjour Ernest,

      N’hésite pas à partager le blog et ses autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier et de permettre à ce site de rester gratuit. Reviens ici dés que tu le souhaites, tu es ici chez toi ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Yann

    Oui, moi aussi j’adore cette série 24H, riche en rebondissements et retournements de situation ( je m’en inspire d’ailleurs pour écrire ! mais chut, que ça reste entre nous…) Hâte de voir la saison 9. Merci Tom ! Bon week-end et bonnes vacances !

    • Bonjour Yann,

      La saison 9 est pas mal du tout ;o)

      A bientôt,

      Tom