Que faire une fois votre script terminé ?

Que faire avec un scenario terminé ?!

 

Cette semaine j’avais prévu de vous proposer un autre article que celui-ci mais parfois la vie nous réserve des surprises. Autant dire que pour cet article c’est le cas ! Plusieurs d’entre vous me posent les mêmes questions depuis quelques temps, j’ai donc décidé de leur répondre et de vous répondre aussi par la même occasion.

Je crois que cette phrase : Que faire avec mon scenario terminé ? Pas mal de lecteurs de ce blog ont dû se la poser…je vous réponds maintenant, allez c’est parti !

Un scenario terminé c’est quoi ?

Et bien avant de dire qu’il est terminé, il faut se demander ce que cela signifie ! Certains se disent qu’ils ont une structure de 5 pages et que cela va suffire pour décrocher un rendez-vous avec un producteur ou que cela va leur permettre de tourner…vous et moi savons que ce n’est pas le cas.

Mais tout le monde n’est pas comme ça. Certains, pour ne pas dire beaucoup d’entre vous, savent qu’il est important d’apporter un soin tout particulier à la structure de son histoire, d’avoir des personnages forts, bien caractérisés et un concept (une idée) qui emmène le tout. Une fois que l’on a tout cela, que vous trouvez que la lecture du scénario est fluide, que tout s’emboîte et que plus aucune question ou interrogation ne vient perturber la lecture, on peut commencer à penser que l’on tient un premier jet !

scénario terminé

mrmohock/ shutterstock

Un premier jet de script ?

Oui, un premier jet ! C’est à dire une première ébauche de votre scénario « fini ». Vous le savez comme moi, un scénario n’est jamais vraiment terminé tant qu’il n’a pas été tourné. C’est justement à partir de ce premier jet que vous allez pouvoir travailler pour améliorer : les didascalies, les dialogues ou encore les séquences. Puis une fois que vous avez écrit une autre ou plusieurs autres versions, vous obtenez une version de votre scénario dont vous êtes content. Et c’est celle-ci qu’il va falloir faire voyager :o)

Mais à qui s’adresser ? A qui adresser le scénario ?

Franchement il n’y a pas 36 solutions…mais il y en a quelques unes tout de même. En fait pour répondre à cette question vous devez définir si votre scénario est un :

  • Documentaire
  • Long-métrage
  • Court-métrage
  • Série
  • Mini-série
  • téléfilm

Puis il faut définir votre but, est-ce :

  • De trouver un producteur ?
  • De trouver un réalisateur ?
  • De trouver une résidence ?
  • De trouver des financements ?
  • De trouver une bourse ou un concours ?

Une fois que vous avez répondu à ces deux questions, vous pouvez vous mettre en chasse des solutions qui s’offrent à vous ! Elle est pas belle la vie ? ;o)

scénario terminé

Ollyy/ shutterstock

Trouver un producteur pour son scénario

Je dirais que c’est là la solution que beaucoup souhaitent prendre. Une fois que votre scénario est terminé, que vous vouliez le réaliser ou non, il vous faut un producteur. Le producteur va vous permettre d’avoir une structure et un encadrement professionnel (enfin normalement) pour développer votre projet et le financer. Tous les producteurs ne produisent pas la même chose. Il faut donc contacter un producteur en fonction de la réponse que vous avez donnée à la première question : mon scénario est un…

Si vous écrivez un long, le producteur se chargera de trouver aussi le distributeur, la ou les chaînes pour assurer la diffusion de votre film. Puis une fois le projet en préparation, le producteur vous proposera des techniciens si vous n’en connaissez pas ou vous guidera pour bien vous entourer.

Je tiens tout de même à vous redire encore une fois que beaucoup de jeunes apprentis scénaristes veulent réaliser eux-mêmes leur scénario car ils pensent à tort ou à raison qu’ils sont les mieux à même pour retranscrire par l’image ce qu’ils ont écrit….

Si vous n’avez jamais réalisé de court-métrage ou si vous n’avez aucune expérience de plateau, vous avez assez peu de chance de réaliser votre scénario. ATTENTION, je ne dis pas que c’est impossible, je dis que vous allez mettre beaucoup, beaucoup de temps pour concrétiser ce rêve et souvent l’auteur/ réalisateur baisse les bras et passe à autre chose. Il aura dépensé beaucoup d’énergie, d’argent et de temps sur un projet de long alors qu’il aurait pu tourner un ou deux courts-métrages, se faire remarquer et réussir à réaliser un scénario de long…

Si vous écrivez un court-métrage, le producteur se chargera, au delà de trouver le financement, d’inscrire votre film dans tous les festivals possibles et inimaginables. Il tentera aussi le CNC et l’achat de votre court par une chaîne.

Pour les autres formats c’est évidemment la même chose ;o)

scénario terminé

CREATISTA/ shutterstock

Trouver un réalisateur pour votre scénario

Si vous n’êtes qu’auteur (et c’est déjà bien ;o)) et que, pour maximiser vos chances d’être produit, vous souhaitez avoir un coup de pouce, vous pouvez vous mettre en chasse d’un réalisateur. Ce n’est pas une chose facile à faire mais cela peut-être un sésame incroyable. Il faut bien évidemment miser sur le bon « cheval » et prendre un réalisateur qui a ses entrées…sinon ça ne sert à rien. La finalité est la même que de trouver un producteur…sauf que le réalisateur sera un facilitateur. Alors, je vous le dis toutde suite, il faut oublier les : Besson, Chabat, Megaton, Kounen etc…Ils sont over bookés et ne liront jamais votre projet.

Petite astuce : si vous avez en plus un acteur qui est prêt à s’engager (à vous suivre) cela peut être un cocktail détonnant. Néanmoins ATTENTION !! Tous les acteurs, même ceux connus, ne sont pas forcément en odeurs de sainteté dans le milieu. Choisir un comédien connu mais un peu en perte de vitesse ou black listé, et votre projet ne verra jamais le jour. Et je peux vous dire que vous ne soupçonnez même pas les comédiens auxquels je pense en disant cela et qui vous font rêver !

 

Trouver une résidence 

Alors là je pense qu’il y en a une paire qui lisent ces lignes et qui se demandent de quoi je parle. Alors je ne parle pas d’un appartement ou d’une maison, non ! Quoique… Je parle d’une résidence d’écriture, c’est à dire un lieu où les auteurs se réunissent pour écrire et partager leur expérience. De ces ateliers et de ce suivi intense et personnalisé ressortent, en règle générale, des scénarios transformés et plus forts !

Cela vous donne aussi parfois du crédit pour trouver un producteur une fois sorti d’une résidence d’écriture.

 

Trouver des financements

Une fois votre scénario terminé vous pouvez prendre la décision/ le parti de vouloir réaliser et produire vous-même votre scénario. Dans ce cas vous devez avoir une structure comme une association pour porter le projet, puis monter des dossiers pour obtenir des financements des régions ou de tout autre structure vous permettant de financer votre film. Ceci ne fonctionne que pour un court-métrage et pas pour un long-métrage ! Si vous vous aventurez à vouloir faire un long-métrage par ce biais, vous allez perdre de l’argent, du temps et vous n’arriverez pas à sortir votre film de l’ombre ! Je veux dire par là qu’aucun producteur, distributeur ou chaîne de TV ne voudra travailler avec une association. De plus la qualité de votre film sera forcément en dessous de celle d’un film produit « normalement ».

 

 Trouver une bourse ou un concours pour son scénario

Une fois votre scénario terminé vous pouvez aussi tenter des fondations ou des structures qui organisent des concours. Tout au long de l’année il y a des concours auxquels vous pouvez postuler et proposer votre scénario. Vous pouvez trouver les concours sur le site du CNC. Certains d’entre eux ont des sujets imposés ou un genre imposé mais d’autres sont libres de sujet et de genre ce qui signifie que vous pouvez confronter votre histoire au jury de ces concours. N’oubliez jamais que ce que vous écrivez n’est jamais perdu !! !

Il existe aussi des fondations qui aident à la production de longs-métrages, comme la fondation Gan pour le cinéma qui soutient les premiers et seconds films à voir le jour. Il existe aussi des concours pour les courts-métrages.

 

Pour Conclure

Comme vous le voyez, selon votre format et le but que vous avez avec votre scénario, il s’offre à vous beaucoup, beaucoup de possibilités. Si vous avez des questions suite à cet article n’hésitez pas à les poser en-dessous de celui-ci ;o)

 

Voilà pour cet article : « Que faire avec un scénario terminé ?».

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis, cela aide le blog à rester en ligne et GRATUIT. Partagez l’article car vous ne soupçonnez pas le nombre de personnes qui souhaite avoir ces renseignements !!!

il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o) Si vous recevez la newsletter vous pouvez aussi la transférer à vos contacts ;o)

Merci à ceux qui le feront et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

 

A bientôt,

Tom Weil

 

 

Image courtesy of koratmember at FreeDigitalPhotos.net

 

 

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Angelo Casilli

    Bonjour

    Si on imagine un bon scénario , comment être sur qu’il ne sera pas copié et exploité par d’autres .
    Faut il faire breveter un scénario comme d’autres font breveter une invention ?

    Merci de votre réponse

    • Bonjour Angelo Casilli,

      J’ai déjà beaucoup abordé ce sujet. Tu trouveras ta réponse dans plusieurs articles. Va dans l’onglet : Articles.

      A bientôt,

      Tom

  • Stello Prod

    Bonjour,

    en fonction du genre, où peut-on trouver un listing des sociétés de productions les plus aptes à recevoir un projet de film de genre (court) ?

    • Bonjour Stello Prod,

      Non, il faut faire une recherche par toi-même.

      A bientôt,

      Tom

  • Christophe

    Bonjour Tom,

    Voilà des renseignements précieux!

  • MAXIME

    merci pour se message tom mais je voulais demander si j’écrit mon scénario et que je veux le réaliser est-ce possible?

    • Bonsoir Maxime,

      Oui, cela dépends aussi si c’est un court ou un long.

      A bientôt,

      Tom

  • gtpasla

    bonjour je mapele un prenom voila voila voila

  • Kis Koné

    Waoooo
    vraiment merci infiniment ,et cela m’a aidé en réalité .
    moi j’ai écrit un scénario pour un film horreur ,et j’ai un très grand groupe d’acteurs ,
    dans mon pays ici ( côte d’ivoire )le ministère de la culture aide les projets en financement,mais malheureusement j’ai parcourir pas mal de direction régionale et résultats .
    tous amis qui sont des réalisateurs comme moi ont également apprécié mon scénario et même les directeur régionaux de ministère de la culture .

    Mais après avoir lu la belle réponse de Mr Tom ,j’ai fait une conclusion .

    Merci professeur Tom

    • Bonsoir Kis Koné,

      Je suis heureux de lire ton message. Je te souhaite bon courage pour ton projet ;o)

      A bientôt,

      Tom

      PS : N’hésite pas à venir me raconter ou me montrer ton film.

  • Riplay

    Bonjour Tom,
    J’ai une prod qui m’a répondu il y a quelque mois, disant que le comité de lecture n’a pas retenu mon projet malgré sa qualité.
    Sympa d’avoir répondu, cependant je remarque bien que c’est une production majeure pour Canal+ et aurait semblée intéressée.
    Je n’avais pas eu l’opportunité de leur envoyer un synopsis et note d’intention mais juste le lien de mon site internet auquel je ne montre pas tout et précise de me contacter pour avoir le synopsis complet.
    J’aimerais relancer mais je ne sais pas comment m’y prendre.
    Dans un sens ils n’ont pas retenu mon projet (mais à partir d’un synopsis atténué car pudeur oblige quand c’est accessible à tous)
    Avant quand je demandais simplement s’ils s’intéressaient à tel format dans tel genre et que j’étais prêt à leur envoyer un fichier en pièce jointe, je n’avais pas de réponse.
    D’où la nécessité d’avoir créé un site pour les pages de contact sans adresse visible et encore moins de pièce jointe possible.
    Avis aux pros. ; )

    • Bonjour Riplay,

      C’est un courrier type la plupart du temps. Pour moi il n’ont pas été voir ton lien…et s’il l’ont fait leur renvoyer maintenant une note d’intention et un synopsis ne servirait à rien…

      Nous en avons déjà parlé…je ne pense pas que le lien et le site soit la meilleure idée pour trouver une production, surcout si c’est une prod majeure de C+

      A bientôt,

      Tom

      • Riplay

        BJR Tom,
        Une fois j’ai écrit direct à Canal+ et on m’a répondu que je devais avoir un agent pour qu’ils puissent signer une avance.
        Et s’il s’agirait d’une chaine, ce serait pareil.
        Alors faut il trouver un agent pour enfin être lu?
        S’il le faut, il serait judicieux d’en parler dans votre article.
        Parce que avec tout le parcours du scénariste, monter x marches d’un escalier pour au final avoir porte close…
        ça serait bien de faire un article dessus.
        Merci.
        Riplay.

        • Riplay

          Je voulais dire « s’il s’agissait d’une autre chaine, même contrainte ». ; )

          • Bonjour Riplay,

            Synopsis, note d’intention et traitement…il n’y a que ça de vrai :o) Et s’assurer qu’il sont à la recherche de projet.

            A bientôt,

            Tom

          • Riplay

            Merci ; )

        • Bonjour Riplay,

          Je ne sais pas pourquoi ils t’ont dis cela…je connais des personnes qui ont signés des options sans agents….En avoir un permet de mieux négocier le contrats…mais pas d’être lu plus facilement.

          Mais pourquoi pas faire un article sur les agents enfer ;o)

          A bientôt,

          Tom

  • louna

    Votre lien pour la fondation gan concerne que les producteur et les réalisateurs… pas les scénaristes !

    • Bonjour louna,

      C’est bien de dire bonjour non ?! Et oui effectivement tu as raison, mais dans l’article rien ne dit le contraire…Je dis juste qu’il existe des fondation qui aide aux financements des 1er et Second long-métrage.

      A bientôt,

      Tom

  • CLOCLORURU

    Bonjour
    avant d’envoyer mon synopsis à des producteurs , je recherche des synopsis déjà écrit pour pouvoir comparer la mise en page
    et faire plus « pro », avez vous des liens ou exemples de synopsis
    merci d’avance

    • Bonjour CLOCLORURU,

      Es tu certain que tu souhaites envoyer un synopsis ? Car envoyer 6 lignes…cela ne sert à rien. Et pour 6 lignes je ne pense pas que tu aies besoin d’une présentation particulière…

      A bientôt,

      Tom

      • CLOCLORURU

        non pas 6 lignes mais 4 pages..(new roman) 12, j’ai bien lu ton post sur le synopsis ,je recherche a visualiser des synopsis pour copier la mise en page et ne pas passer pour un débutant (que je suis)
        merci des réponses hyper rapide

        • Bonjour CLOCLORURU,

          Il faut que ton texte soit bien aéré(pas trop non plus). Il n’y a pas de présentation particulière.

          A bientôt,

          Tom

  • Amarante

    Bonsoir Tom,

    Est-ce qu’on peut envoyer notre scénario à plusieurs maisons de production en même temps ?

    Merci d’avance.

  • Amarante

    Bonsoir Tom,

    J’ai terminé mon scénario, je ne veux pas le réaliser et je vais bientôt (très bientôt) l’envoyer à de nombreuses maisons de production… J’ai une question peut-être futile, mais, dois-je d’abord leur envoyer un message en parlant de mon projet (sans envoyer le scénario) ou leur envoyer directement un e-mail avec le scénario ? Et, si la réponse était d’abord le message, je devais mettre le synopsis et la note d’intention ?

    Merci d’avance.

    • Bonjour Amarante,

      Tu ne dois pas leurs envoyer de message mais un dossier de production, tu trouveras toutes les réponses à tes questions dans l’onglet : Articles, dossier de production.

      A bientôt,

      Tom

      • Riplay Radio

        Bonjour Tom,
        Voudrais tu dire qu’il ne faut pas envoyer de message mais plutôt un dossier complet à toutes les prod susceptibles d’être intéressées sans avoir eu un quelconque contact avec un décideur?
        Si c’est ça quel gaspillage de papier et d’ancre, sans parler du respect de soi et de ce que l’on fait.
        On aurait l’impression d’envoyer notre caca à qui veut bien le sentir.
        Faut pas exagérer.

        • Bonsoir Riplay,

          Non, je dis juste qu’il ne sert à rien d’envoyer un message : mail, courrier etc..à un producteur pour demander si on peut lui envoyer un dossier ! C’est une perte de temps. En revanche lui passer un coup de fil, prend 1 minute. Les temps d’attentes sont assez long comme ça, inutile d’en perdre encore plus. Mais il n’y a là aucun « contact » avec un décideur. Juste l’assistante de prod qui te dit : « on recherche des projets, ou pas ».

          Puis on lui envoie son dossier; non pas tout le dossier, mais en fonction du projet cela peut-être la continuité dialoguée ou le traitement.

          Après rien ne sert d’envoyer ton dossier à 40 producteurs, c’est jeter son argent par les fenêtres et c’est anti-productif.

          A bientôt,

          Tom

  • Baphal

    Bonjour Tom,
    Je voulais profiter de ce poste pour vous demander une chose. Ancien professionnel du monde de la communication graphique, j’ai souvent eu affaire à des relecteurs pour vérifier nos productions avant l’impression ou la diffusion sur le net. Et pour ce projet justement j’ai eu du mal à trouver une personne capable de faire ce travail (contre rémunération même). Je me demandais donc si vous connaissiez des adresses, sociétés ou site web (comme c’est à la mode) qui s’occupe de ce service. Ou comment procéder vous, vous-même ? (A moins que contrairement à moi, votre écris est impeccable et dénué de faute)
    En effet, une bonne relecture permet d’éviter les fautes mais surtout révèle beaucoup de tics de langages ou écris, comme des formulation redondantes ou mots trop souvent utilisés.

    • Bonjour Baphal,

      Le scriptdoctoring coûte très cher pour Mr tout le monde. C’est pourquoi j’ai créée Scénario+ qui aide à l’écriture et au suivi des projets.

      Au delà de faire une relecture pour les fautes, il faut que le lecteur sache analyser la structure, la construction des personnages etc…Chose que je fais pour les autres ;o)

      En ce qui concerne les tics de langages ou les formulations redondantes c’est un peu plus compliqués car cela peut faire parti d’un personnage ou du style…et que tout cela serve l’histoire.

      En ce qui concerne mes scénarios, j’ai un réseau qui me permet d’avoir accès à ce genre de retour ;o) Car nous en avons tous besoin.

      Après corriger les fautes et faire un script-doctoring sont deux services complètement différents !

      Il te faut quoi surtout ?

      A bientôt,

      Tom

      • Baphal

        Je pensais plus à la correction des fautes de français (orthographes, conjugaison, syntaxes…) Bref à la forme en gros ^^ Bien sûr certaines corrections sont à prendre avec des pincettes, car des lourdeurs d’écritures sont parfois faites exprès. Je pense par exemples à des détails qui semble superflu mais dont le but est de faire comprendre un cadrage, ou à la répétition du prénom d’un personnage à la place de l’utilisation des pronoms.

        • Re,

          Cela dépend du nombre de page, du nombre de mots…Mais cela peut tout de suite être onéreux….C’est un traitement ou une continuité ?

          Tom

          • Baphal

            Je pensais à l’avenir pour corriger toutes mes productions avant envoi à des tiers ou même avant la protection à la SACD et copyright. Donc des dossiers avec continuité dialogué et parfois bien plus. Là pour l’instant j’ai de mon côté eu l’aide de deux anciens professeurs à la retraite. Je pense les soudoyer pour l’avenir contre belle rémunération. Mais je demandais si de tel services était reconnu dans le métier ? Des sociétés ou sites web connus pour leur fiabilité et que certains auteurs utiliserais pour corriger leur fautes de français, par exemple.
            Prochainement je compte reprendre un projet de 211 pages et donc je réfléchissais déjà à cela.

          • maria

            Bonjour TOM, ( et BAPHAL )
            Les questions de Baphal m’interpellent.
            Ignare dans le monde de l’informatique, pour mon compte personnel, je fais des erreurs en bureautique.
            J’ai un gros souci avant d’envoyer mon topo. Version papier, impecc !
            Version PDF, je n’ai pas su effacer 2 pages vierges.
            Ça se traduit, dès le début, par nombre de pages 1/ 17- 2 / 17 – 3/17 jusqu’ au mot FIN :15 /17. De quoi rebuter un jury exigeant sur la présentation.
            Alors, je crie SOS, HELP !
            Merci Tom, de  » loger  » cet appel.
            Cordialement.
            maria ☼ )
            PS c’est quand j’ai dû sauter des lignes pour davantage de clarté, que mon écrit a baissé de 2 pages dans un premier temps. Dans un deuxième temps, ayant effacé des lourdeurs, mes pages sont remontées, laissant la trace du passage de ces 2 pages.

          • Bonjour Maria,

            Le problème vient peut-être d’open office…normalement si ta mise en page est bonne la convertir en PDF ne devrait pas la faire bouger…

            Pourquoi ne passes tu pas sur word qui coûte 70 euros une fois pour toute ? Surtout que tu écris beaucoup…ou passe sur celtx qui est gratuit !!!

            Tu auras moins de pb ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Merci TOM,
            En effet, en cherchant sur le net, j’ai vu des forums qui exposent le même problème avec OO. ( j’ai Libre Office: c’est du pareil au même ). L’année prochaine, je change de writer. On ne peut pas dire que le passage d’un odt. en PDF, bouge. Ce sont les traces de mes écrits, que j’ai effacés qui restent; et qui se traduisent dans le décompte des pages.
            Dans l’urgence, j’ai une idée.
            Dans un texte nouveau, recopier exactement mon modèle : soit mes 15 pages imprimées sur papier – enfin passer au PDF.
            Pas de copié-collé, ça change trop du texte initial. Parfois, ça se met en gras ou en italique, va savoir pourquoi !
            Le stress des préparatifs de Noël me prend. Je t’espère plus zen.
            Cordialement.
            maria ☼ )

          • maria

            Bonjour Tom, et vous tous.
            Tout s’est arrangé.
            JOYEUSES FÊTES !
            maria ☼ )

          • Bonjour Maria,

            Super. Merci toi aussi ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Merci TOM,
            Je viens de lire tes réponses ainsi que celle que tu as faite à Evan. (merci aussi de ton intervention, Evan ! ).
            Je l’ai prise pour moi.
            Noël et ses joies m’ont empêchée d’écrire une seule ligne jusqu’à hier. J’étais comme vidée.
            Déstressée, je rentre dans ton blog pour lire les derniers commentaires, et surtout pour relire à fond ton article sur le traitement. Afin – déjà – d’appliquer tes conseils pour mon scénar de long.
            ☼ ) Que la Fête continue pour toi, et nous tous !
            Cordialement.
            maria ☼ )

          • Bonjour Maria,

            Je n’ai pas été beaucoup là ces derniers jours…bonnes fêtes à toi aussi et bon courage. Attention les dossiers pour femmes et cinéma sont à envoyer le 31/12 au plus tard !

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Oui, TOM, pour Femmes & Cinéma :
            J’ai envoyé mon dossier complet, soit les PAGES 1, 2 ,3 et 4 demandées dès le 22 / 12 ( la PAGE 2 contenant 14 pages )
            1 ) par mail dès 9 H. AM
            2 ) par la poste le même matin ; (en 2 exemplaires, reliés, la PAGE 2 contenant 7 feuilles recto/verso )
            La Fête pour moi, c’est écrire ! Je ne fais pas la trêve des confiseurs, LOL.
            Toi, profite !
            Le courage, ce n’est pas ce qui me manque : merci de ce souhait qui …m’encourage !
            Oui, à bientôt… à l’An Prochain !
            ☼ maria

          • Evan

            Bonjour Tom,
            je me rajoute dans cette conversation pour ajouter que le pack office (word, exel…) ce paye pas un abonnement et plus pas l’achat d’une licence.
            A bientôt,

            Evan

          • Bonjour Evan,

            Merci pour ton commentaire, même s’il est un peu difficile à déchiffrer…Tu veux dire qu’aujourd’hui on achète plus une licence mais un abonnement…Tu as raison la première année tu paies pour les mise à jour etc…mais tu n’es pas obligé de continuer ;o) et garder la possibilité d’utiliser word ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • Evan

            Bonjour Tom,

            Oui désolé j’étais fatiguer se soir là. Mais bon, tu as réussi à déchiffrer le message, c’est le plus important.

            A bientôt,

            Evan

          • ;o)

          • Bonjour Baphal,

            Non il n’y a pas à ma connaissance de tels services dans le métier. Je suis en train de mettre sur pied une offre et une équipe pour proposer ce service…je pense qu’elle verra le jour début d’année ;o)

            A bientôt,

            Tom

  • MYSSA

    voici mon gmail pour tout ce quil veulent myssajean@gmail.com

  • MYSSA

    merci enormement pour tous que Dieu te garde………

    • Bonjour MYSSA,

      Merci ;o) n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      A bientôt,

      Tom

  • rosine

    Bonjour Tom, merci pour cet article! Est-ce une bonne idée de téléphoner aux producteurs pour leur parler de notre scénario et leur demander si on le leur envoyer? Car on m’a donné des numéros de producteurs. Ou faut-il simplement l’envoyer par mail ou courrier? Merci 🙂

    • Bonsoir rosine,

      oui tu peux les appeler, n’hésite pas !

      A bientôt,

      Tom

  • Baphal

    Concernant le « premier jet », je me permettrais de citer une idée de Stephen King, qu’il explique dans son livre-roman sur l’écriture. Il conseil après avoir enfin achever notre première version (et suite aux éventuels relectures et modifs à chaud), de laisser reposer ce recueil un long moment. Le temps qu’il disparaisse même de notre esprit. (Les lignes écrites, phrases ou certains détails car on ne peut pas tout oublier ou cela s’appel l’amnésie ^^). Ainsi en le reprenant quelques temps plus tard, comme quelques mois, on redécouvre l’œuvre. On prends même plaisir à ce relire. On se surprends parfois ou on détecte plus facilement certaines faiblesses. Et alors on peut enfin commencer à l’améliorer.

    Sans oublier de le montrer à une personne franche qui nous aidera aussi à voir ce que l’on ne peut ou ne veut voir (la femme de Stephen King est souvent cité avec ces qualités). Une personne souvent pas trop proche ou très franche avec nous en tout circonstance.

    Personnellement, j’essaie de faire ceci à ma petite échelle, surtout le premier point. Et il est vrai que l’on se surprends à se relire. Parfois j’ai même d’autres idées qui me viennent. Mais j’avoue qu’il y a quelques mois, je n’aurais même pas cru cela possible sans le vivre. Pensant alors qu’agir ainsi n’était valable que pour certains ou les perfectionnistes.

    Voilà une petite note personnel pour apporter ma pierre à l’édifice.

    • Bonjour Baphal,

      Effectivement tu as raison, d’ailleurs dans certains articles je préconise de laisser ce que l’on a écrit de côté ;o) D’ailleurs c’est aussi un bon truc à faire lorsque l’on est en train d’écrire et que l’on tombe en panne d’inspiration. Il faut tout laisser en plan et aller se vider la tête, quelques minutes, plusieurs heures ou jours puis l’inconscient fait le travail tout seul et des solutions apparaissent ;o)

      Merci pour ton partage ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • maria

        Bonjour Tom,
        J’ai attendu ta réponse à Baphal pour me manifester.
        Comme je comprends les tiens et comprends ses propos, à la suite de ceux de S. King !
        Pour mon compte personnel, j’ai laissé mon long métrage de côté. Il décante, pendant que je fignole le court. Je le pensais au point et ce matin, une belle image de la fin m’arrive pour le court.. Il me faut rogner un peu sur le déjà écrit, car les sauts de pages malvenus m’ont obligée à décaler l’écriture des intitulés de séquences ou de personnages. Ce court, tout à fait à l’opposé, plus simple, m’est d’un grand secours pour le long et éclaircit mon écriture non finie.
         » La personne franche  » à qui je parle, c’est toi qui me répond indirectement dans tes articles et directement quand tu réponds à mes questions.☼ )
        Je voudrais citer ton blog et toi, dans ma note d’intention. Mais… si mon topo n’avait pas la qualité de ton enseignement ? Je pense te citer avec prudence ( en montrant mon humilité de novice ).
        A-t-on le droit de t’en faire part, non pas avant , car je ne veux pas te demander de correction, mais après l’envoi à l’organisme, au cas où tu aurais la curiosité de le lire ?
        Le stress commence à me gagner. Les festivités de Noël débutent dès lundi et durent plusieurs jours. Je voudrais poster à la fin de la semaine.
        J’ai compris pour le recto/verso numérique LOL ! C’est la signature perso qui m’ embête.
        1 ) Faut-il scanner la vraie ou l’électronique donnée par Adobe Reader ?
        2) la signature « papier  » de l’inscription doit-elle être faite manuellement, au stylo ?
        ( Si ces 2 questions-là t’embarrassent, je peux téléphoner au N° indiqué )
        Voilà, Tom ! Si jamais, je n’en n’avais plus l’occasion pendant un moment, d’ores et déjà je te souhaite la décontraction nécessaire pour faire face aux obstacles causés par la saturation de tâches.
        Cordialement.
        ☼ maria

        • Bonjour Maria,

          Merci pour ton message ;o) Je comprends la frustration et la colère de Baphal, mais je ne peux pas faire le taf à sa place, de plus tant qu’il n’aura pas compris qu’il a une différence entre savoir adapter son projet pour qu’il soit produit et formater un scénario pour qu’il soit produit…personne ne pourra rien faire pour lui.

          De plus l’éternel discourt du : » tout ce qui se fait est naze, alors que moi j’écris des trucs super mais je suis un artiste incompris » et bien ce discours m’énerve !

          Il y a un système, il est loin d’être parfait c’est clair, mais il faut réussir à jouer avec les règles pour pouvoir passer ses idées…

          Il y a de beaux films qui se tournent, certes trop peu comparé à tous les produits qui sont diffusés mais ça existe.

          Si tu veux me citer tu peux si tu le veux…mais je crois qu’au fond ça n’a pas d’importance ;o) Il faut vraiment que tu envoie ton scénario et je croise les doigts pour qu’il soit retenu ;o)

          1) Je ne sais pas, si c’est une signature électronique elle se fait en ligne !
          2) oui cela doit être une vraie signature ;o)

          Bonnes fêtes de Noël ;o) Profites bien de ta famille.

          A bientôt,

          Tom

          • maria

            Merci de ta réponse, Tom.
            * Pour Baphal, c’est son commentaire au sujet de la relecture que j’ai retenu. J’ai détesté l’autre commentaire dans un premier temps : il a trop d’amertume et rejette sur d’autres ses échecs personnels. Maintenant, peut- être écrire est-il son gagne-pain ? => C’est mon deuxième temps !
            * Te citer, bien sûr que c’est d’importance ! D’autres le feront aussi. Si les références à ton blog et à toi-même cumulent, ça pourrait faire connaître ta valeur à ceux qui ne le savent encore pas !
            Et puis, cette écriture de scénario est si spéciale, si difficile…comment j’aurais fait, sans tes aiguillages ? Même si je ne suis pas retenue, j’ai passé des moments formidables et drôles ( tout au moins pour moi, LOL ) à écrire ce court. Ça valait le détour !
            * Bien sûr que je vais envoyer mon topo. Cette fois, j’ai écrit FIN. Ce qui m’a fait peur, c’est tout ce qui est numérique. Je pense arriver à vaincre ces craintes. Je vais scanner ma signature réelle, avant de transformer en PDF. Ce que je t’en disais, je t’explique et explique pour d’autres :
            Quand un texte est mis en PDF, une annotation d’Adobe Reader met  » à compléter et signer ». J’ai fait un essai sur un ancien PDF. On m’ a proposé X signatures à choisir. Évidemment, pas la mienne. Une fois faite sur mon ordi, Adobe ne la change pas.
            Sur papier, je la ferai manuellement.
            * Merci TOM, pour tes vœux de réussite, pour tes souhaits de bonnes fêtes. La famille, je sais que tu le sais, c’est une valeur sûre pourvu que l’amour, l’amitié soient de la partie.
            C’est du fond du cœur que je te retourne tout ce que tu me donnes. Et « Joyeuses Fêtes » à tous ceux qui rentrent ici.
            Encore merci. Cordialement.
            ☼ ) maria.

          • maria

            Bonsoir Tom,
            J’ai fait une erreur sur le pseudo.
            C’est celui de Riplay que je n’ai pas apprécié. Toi aussi , je pense ?
            Pardon Raphal.
            Bonne soirée, Tom.
            ☼ maria.

          • Bonsoir Maria,

            Oui j’ai vu et corrigé cela.

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            ☼ ) pour TOM, et RAPHAL
            J’étais venue pour lire les titres de S. King, pas pour épier lol ! Et j’ai vu mon erreur !
            Tom, je comprends que ça a dû t’obnubiler. ( Comme si c’était un dû !….)
            maria.

          • Baphal

            Pas de mal, en plus c’est corrigé ^^

          • Bonjour Baphal,

            encore désolé pour ça ;o) Mais oui j’ai corrigé ;o)

            A bientôt,

            Tom

  • stephy

    Bonjour Tom et merci de prendre une fois de plus ton temps pour nous expliquer pas mal de choses. J’ai terminé l’écriture de mon scénario mais j’avoue que j’éprouve un certain découragement car il me semble insurmontable de rentrer en contact avec un producteur quand tu n’es pas encore connu dans le métier où quand tu ne connais personne qui travaille dans le milieu.

    • Bonsoir stephy,

      Voila la raison pour la quelle je vous donne d’autres pistes pour tenter de réussir à réaliser votre projet. Il faut effectivement s’armer de patience. Ou en es tu dans tes recherches ? Tu as fait quelles démarches ?

      A bientôt,

      Tom

      • stephy

        Oui, j’ai commencé certaines démarches qui se sont avérées négatives pour l’instant.

        • Bonjour stephy,

          Oui j’vais compris ;o) mais ma question était les quelles ?

          A bientôt,

          Tom

          • Stephy

            Quelques appels qui se sont soldés par une fin de non recevoir parce que je n’étais personne. Un e-mail de prise de contact et aucune réponses. Dommage

          • Bonjour Stephy,

            Cela dépend comment tu as abordé la conversation et ce que tu as dit. Il y a effectivement quelques petites choses à savoir pour obtenir certaines informations ou avoir le bon interlocuteur. D’ailleurs souvent le bon interlocuteur c’est la première personne qui répond ;o) Il faut tout de même savoir ce que l’on peut dire, demander et ce que l’on ne doit pas faire ;o)

            Mais en admettant que tu as eu la bonne démarche il ne faut pas s’arrêter là. Et puis quelques appels ne signifient rien…

            Le format de ton projet est aussi important.

            A bientôt,

            Tom

    • Riplay

      +1
      Voilà encore un article qui préconise de réécrire encore et encore, faire partie d’une structure où tout le monde s’incruste y mettre son grain de sel, puis le producteur, puis le CNC si ça lui plait pas.
      Où sont passé les scénarios authentiques d’auteur?
      Qu’on puisse nous lire après nos propres remake, parfois après 10 ans qu’on en a eu l’idée.
      C’est bien cool de tourner autour du pot, perso je suis prêt (scénario complet avec la bible et le synops)
      Le truc c’est comment ouvrir une porte et claquer notre « bébé » sur le bureau.
      On ne va pas passer notre vie à passer des formations (formatage), en plus à voir les futilités qu’on se coltine depuis 15 ans que ce soit à la télé ou au cinéma, à mon avis les « résidences » ne rendent pas « plus fort » les projets.
      à moins d’avoir des pré ado dans la profession ce qui expliquerait ces divertissements stériles.
      Encore heureux que la plupart ici ne paie pas pour qu’on leur dise d’écrire ou de supprimer!
      On dirait que la liberté de produire ses pensées est réservée à un pôle d’auteurs au service d’une dictature culturelle.
      Tout est devenu plus fermé et sous control. Et faudrait encore espérer par coup de chance.
      La patience à ses limites.
      En tant que lecteurs de votre site, on veut du concret.

      • Bonjour Ripley,

        i tu lis bien l’article il propose non pas de réécrire encore et encore. Mais la réécriture fait forcément parti du travail même une fois que le producteur est trouvé.

        Cet article est là pour donner des pistes en fonction du but que l’auteur ou l’auteur/ réalisateur à avec son scénario au moment ou il (pense) a terminé l’écriture.

        Les résidences et les formations à l’écriture sont loin, mais alors très loin d’être inutiles. Maintenant si toi tu penses ne pas en avoir besoin c’est une chose ! Qu’attends tu pour contacter une production ?

        Tu dis vouloir du concret…tu attends quoi de ce blog ? des adresses ou que je démarche les prod pour toi ? Et tout cela gratuitement !

        Si tu as un scénario trouve une prod, rencontre des producteurs (festivals, avant première, marché du film, etc..) ou passe leur un coup de tel. Mais n’attend pas de ce blog des adresses, des noms ou que l’on te prennent par la main pour que ton scénario soit lu.

        Râler c’est bien, mais agir c’est mieux.

        Tom

  • Anonymouse

    Salut Tom, qu’entends-tu par acteur « black listé » ? Genre Sammy Nasseri ou Dieudonné sont « black listés » par les producteurs pour excès de vitesse et propos antisémite ? Mais par exemple, le fils Delon est-il considéré comme black listé du fait de son comportement qui en attend trop de vivre sur le dos de la « grande famille (des intermittents) du cinéma » ou peut-on mettre cela sur le compte de la jeunesse, d’une certaine immaturité et de ses problèmes personnels et l’embaucher pour lui donner une seconde chance ? Dans ce cas, faut-il s’adresser à son agent (au risque d’être ignoré par celui-ci) ou directement à l’acteur ? Que dois-t’on à l’agent artistique ? Merci de bien vouloir répondre à ma question.

    • Bonsoir Anonymouse,

      Oui les exemples que tu sites sont de bon exemples, mais ce ne sont pas les seul ;o) Pour Anthony Delon, je ne sais pas s’il est black listé, en tous cas à une époque oui. Mais aujourd’hui il est à la tête d’une série sur TF1…s’il était vraiment black listé il n’aurait jamais eu le rôle…donc j’ai du mal à voir la pertinence de ton exemple. Mais j’ai peut-être loupé un train ;o)

      La seconde chance existe…le cinéma et son milieu ont une tendance à l’amnésie lol

      Tu peux directement prendre contact avec le comédien si tu as des entrée ou son agent, les deux solutions sont valables.

      Pour l’agent on ne lui doit rien tant que le comédien n’est pas pris pour le rôle.

      A bientôt,

      Tom

      • Anonymouse

        Je parlais du dernier fils Delon, celui qui est allé au tribunal pour avoir tiré sur une fille lors d’une soirée et qui a tourné dans « les rencontres d’après minuit »… Comment contacter les comédiens justement ? Les entrées, qu’est-ce que c’est ?

        • Bonjour Anonymouse,

          Ahhh je n’en ai pas entendu parler…désolé. Mais les comédiens auxquels je pense sont (étaient) Bankable, c’est à dire qu’un film se montait uniquement sur leur nom ! Je ne parlais pas des petits rôles ou des comédiens qui tournent sur des premiers films.

          Les comédiens ont peu les contacter via les agents ou par connaissance. Des fois il suffit d’aller sur les plateau, d’attendre, ou de passer par Pierre, Paul, Jacques…

          Je vais te dire une chose qui à changé ma vie. Si tu dois contacter quelqu’un regarde le nombre de degrés de séparation qu’il y a entre toi et la personne que tu veux toucher. Tu verras que maximum il n’y en à que 6, c’est dire 6 personnes que tu dois rencontrer et convaincre pour passer à la suivante et atteindre ton objectif. Alors attention convaincre chaque degrés de te faire passer au suivant ce n’est pas simple et cela demande beaucoup d’énergie mais ce n’est pas impossible ;o)

          Tu verras que des fois tu seras surpris ;o) Les entrées c’est justement les personnes qui peuvent te connecter ;o)

          A bientôt,

          Tom

          • Anonymouse

            Merci Tom pour ce conseil formidable ! C’est vrai que c’est tout à fait logique. En y repensant c’est comme ça que j’ai rencontré Jan Kounen, pcke c’était un pote de mon père et qu’ils étaient parti faire des voyages en Amazonie ! Le monde est petit. Pourquoi 6 alors ? La psychologie des chiffres est un grand mystère mais c’est comme l’horoscope, ça sert à redonner confiance. Je vais donc commencer à tâter le terrain pour trouver la premières de ces six personnes, et vois-tu j’ai déjà ma petite idée en me creusant deux secondes le ciboulot. Encore bravo pour ton site ! Enorme travail, pédagogie en or puissance dix, seul regret : qu’on ne puisse pas lire le site dans l’ordre, du début à la fin. Je te conseille d’en faire un livret avec un glossaire et en conservant les meilleurs commentaires comme anecdotes.

          • Bonjour Anonymouse,

            Merci pour les compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

            Pour le livret c’est en cours, mais c’est un travail de fou ;o)

            Tom

  • Axel ROLO

    Merci beaucoup Tom. Ton article répond a de nombreuses questions que je me posais.

    • Bonsoir Axel,

      ;o) N’hésite pas à revenir poser tes questions ici en cas de besoin ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Eliane Dix

    Bonjour Tom et encore merci pour ce nouvel article très instructif.
    Je reviens sur le début de cet article où tu parles du premier jet à partir duquel on va améliorer séquences et dialogues.
    Dans le cas d’un laps de temps limité ( je pense au concours sur les femmes dans le monde du travail) je crains surtout si on s’est y pris un peu tard que le premier jet soit aussi le dernier et le définitif.
    Bien à toi.
    Eliane.

    • Bonsoir Eliane,

      oui, tu as raison ;o) Mais sache que le but premier de cette version de scénario que tu vas envoyé sera retravaillé avec la réalisatrice en cas de sélection ;o)

      A bientôt,

      Tom

      PS : Ne t’inquiète pas ;o)

      • Eliane DiX

        Bonjour Tom et merci pour ta réponse!

        Je ne savais pas que ça se passait comme ça, un enseignement de plus!
        Je te remercie de me rassurer, mais dans ces cas là on se met un peu la pression malgré tout…
        Bien à toi.
        Eliane.

        • LOL oui ;o)

          Et tu n’imagines même pas la pression que tu vas avoir face à la réalisatrice qui va être chargé de ton scénario si tu es sélectionné ;o)

          A bientôt,

          Tom

          • Eliane Dix

            Bonsoir Tom, je viens de voir ton commentaire avec 11 jours de retard!! trop accaparé par l’écriture du scénar!
            L’essentiel serait d’être sélectionné! et ça, j’ose même pas y penser! quant à la pression, je crois que dans ce cas on doit s’en accommoder!
            Bien à toi.
            Eliane.

    • Eliane Dix

      « Si on s’y est pris » désolé!
      Eliane

  • Yann

    Bonjour Tom,

    mais que dire de ces gens qui réalisent et produisent ( avec des modestes moyens, je pense au crowdfounding notamment ) eux-même leur film, et les proposent à des festivals ? Il doit y en avoir de plus en plus avec toutes ces nouvelles technologies qui sortent sur le marché, à prix attractifs et de bonne qualité, d’autant qu’il y a des tutoriels pour savoir comment les utiliser maintenant, ce qui peut réduire des coûts de production ( je le dis objectivement car je vois des petites réalisations assez incroyables sur internet et qui n’ont rien à envier à des films de productions plus importantes!).

    Si l’on réussit à réunir un budget, aussi petit soit-il, mais qui permette néanmoins de réaliser son film, que l’on décroche un visa, qu’on le propose à des festivals, n’a-t-on pas autant (voire plus) de chance de réussir que de passer par la case Boîte de Production ?
    Je sais que, logiquement et raisonnablement, la voie première est de proposer son scénario à des Sociétés de Productions, (et qu’il faut tenter sa chance d’ailleurs! ) , mais que fait-on si notre scénario n’est pas retenu ?
    `Désolé , je me fais un peu l’avocat du diable.

    Merci pour tous tes conseils Tom,
    bonne journée.
    Yann

  • CLOCLORURU

    Bonjour j’aimerais savoir comment bien rentabiliser son scenario et savoir si on peut devenir co-producteur de son film et comment faire merci

    • Bonjour CLOCLORURU,

      Rentabiliser ??? c’est à dire ?

      Pour devenir co-producteur il faut une société de production. En sachant qu’il est compliqué de monter un film, la part que ta société aura sera ridicule par rapport à la société qui apportera les contacts et la quasi totalité de l’argent…souvent le jeu n’en vaut pas la chandelle….vu ce que coûte une société.

      A bientôt,

      Tom

      • CLOCLORURU

        merci pour ta réponse aussi rapide
        le scenario que je suis entrain d’écrire est un « huis clos » donc très peu cher à réaliser, je cherche à écrire un film au budget de « blair witch » avec 3 acteurs donc en extrapolant un « petit succès » j’aimerais être plus impliqué qu’un scénariste…un conseil?

        • re CLOCLORURU,

          Non, si tu n’es que scénariste, tu ne seras pas plus impliqué que ça. Ou alors il faut réaliser…ou co-réaliser.

          A bientôt,

          Tom

          • stephy

            Bonjour Tom,

            mais on peut être producteur exécutif en étant scénariste du film non? Merci bien.

          • Bonsoir stephy,

            Non tu ne peux pas être producteur exécutif si tu n’as pas de société de production. De plus le producteur exécutif c’est le producteur qui est mandaté par le producteur délégué pour réaliser le film…ce sont tout de même deux métier complètement différents.

            A bientôt,

            Tom

  • Kaladji Diomande

    Bonjour Tom,

    Merci pour l´article. Peut-on aussi
    avoir la même démarche pour un réalisateur qui a une idée ou une histoire de
    film vers ces mêmes organisations?

    • Bonjour Kaladji,

      Je ne comprends pas ta question…

      Tom

      • Kaladji Diomande

        Je voulais parler d´un réalisateur en herbe avec une histoire à scénariser,
        qui voudrait faire ses premiers pas, comme tu le décris si bien pour un
        scénariste avec son scénario.

        • Re,

          Ok, il faut d’abord écrire le scénario et après démarcher. Avoir une idée ne suffit pas pour décrocher une production.

          A bientôt,

          Tom

  • Anne Fauchon

    Hello Tom, Super intéressant ton article (heu oui tu as raison, les autres aussi mdr !). MERCI MERCI ! Je me demande, si on a écrit un scénario et qu’on envisage pas a apriori de le réaliser soi-même, mieux vaut-il chercher d’abord un producteur ou un réalisateur ?

    • Cyrielle Depasse

      Je me posais la même question.

    • Bonjour Anne,

      Toujours heureux de voir que cela sert à tout le monde ;o) Je réponds à la question dans l’article, peut être pas assez clairement….

      Il vaut mieux, lorsque l’on a jamais écrit avant, chercher un réalisateur si on a des connections/ des facilités.

      Ou chercher un producteur avant si on ne connait personne.

      A bientôt,

      Tom

      • Anne Fauchon

        Bravo Tom pour ta célérité. En effet j’avoue je n’étais pas certaine d’avoir compris ta réponse ; merci pour l’éclaircissement 🙂

  • maria

    Bonjour Tom,
    Tu parles de  » premier jet ». Comme je comprends ces mots maintenant… Je croyais fermement tenir mon scénar de long métrage…
    J’en étais loin !
    Le court que je continue d’améliorer me met encore le nez dans le …combo.
    Ce que je voudrais te demander ce matin, c’est au sujet de la lecture d’un scénar, même celui destiné au court. métrage ( le mien)
    Imagine que cette lecture ait été faite par un fan de cinéma mais qui, comme j’étais avant de rentrer dans ce blog,, ne connaît pas la stratégie de l’écriture scénaristique, même si je l’ai écrite le plus cinématographiquement possible !
    => Est-il normal que la compréhension de ce fan ne soit pas complète tant que ce court n’est pas « réalisé » ?
    Quelque part, tu as dit que la lecture d’un scénario n’ était pas évidente. Pourtant, vu le nombre que tu as lus, il est indéniable que tu domines cette écriture.
    Pour ma part, j’en ai lu un, il y a déjà 2 ans. Aujourd’hui, je le comprends mieux, mais il n’a rien à voir avec le film.
    Toutefois, le jugement du « pro…fane » ☼) me permet d’améliorer une séquence essentielle.
    Merci pour cet article ! encore une fois, il me conforte dans une idée et me réconforte aussi.
    ☼ ) Bon dimanche, TOM.
    maria
    PS Mon humble avis: Pour les acteurs, même si on prévoit une sommité, on doit faire confiance au réal

    • Bonjour Maria,

      Je trouve ta question intéressante car elle soulève en vérité deux questions :
      – Est-ce que mon histoire est bien raconté/ écrite

      En effet s’il n’a pas tout compris cela peut venir de ton scénario, il n’est peut-être pas si clair que cela.

      – Est-ce que la personne qui à lu le scénario sait en lire…

      Et là rien n’est moins sûr !

      Effectivement il y a toujours une différence entre un scénario et sa réalisation, c’est d’ailleurs là ou se trouve la vision du réalisateur. De plus il se peut qu’entre la version que tu as lu et celle qui a été réalisé cela ne soit pas la même…

      Après je ne vois pas comment cela peut être totalement différent ! Tu dis cela n’a rien à voir…je serait curieux de savoir le titre de ce film.

      A bientôt,

      Tom

      • maria

        Re, Tom,
        Merci de t’intéresser à mes questions.
        C’est un de mes fils qui a lu mon scénar. J’ai confiance en lui en ce qui concerne nos échanges de critiques ( non péjoratif ) sur le ciné. S’il a réalisé quelques documentaires dans le cadre scolaire, non, il ne sait pas écrire les fictions comme tu nous apprends.
        Ce qui l’a choqué, c’est que je le lui ai présenté comme une comédie burlesque. Or, je ne l’ai pas mis au courant de ce que j’avais compris depuis, en cours d’écriture. C’est une comédie dramatique car un drame est un élément déclencheur. Toutefois, il se résout dans la joie.
        Ce que j’ai été obligée d’expliquer, c’est la chute, introduite par un climax à la manière de Devos ( « l’absurde » ). Il faut que je lui pose une autre question ( sur la manière de l’amener ) .
        En ce qui concerne la lecture de scénars qui ne valent pas le film
        1 ) J’en ai déjà parlé il y a au moins trois ans ! ? C’est « la Tempête du Siècle » de Stephen King. Il est à la fois cinéaste et romancier, et indique des techniques comme des fondus. On n’a pas le droit ! Au début, ça m’a induite en erreur. Pourtant, la forme est bien celle que tu nous préconises.
        2) Là j’ai honte ☼) C’est « le Fabuleux destin d’A.P ». En deuxième lecture, je l’ai mieux apprécié mais il ne vaut pas le film., le jeu des acteurs Je l’ai sous les yeux . Lui est écrit par 2 vrais scénaristes, dont le réalisateur.
        Or, on trouve des mouvements de caméras, des indications d’accéléré, des mots comme  » comme par magie ».etc.
        Nous…, On n’a pas le droit ! LOL!
        Cordialement à toi.
        ☼ maria.

        • re,

          avoir un sens critique et une bonne connaissance du cinéma ne fais pas forcément de lui un bon lecteur de scénario :o)

          Pour ton 1 et ton 2, les fondus peuvent être ajoutés au scénario…mais au fond il ne servent pas à grand chose la plupart du temps. En ce qui concerne les mouvements de caméra…oui certains le font…en général ce la aide la lecture, ils ont l’habitude, ils n’en sont pas à leur premier film…alors oui ils ont le droit ! ;o)

          A bientôt,

          Tom

          • maria

            Oh! merci! Tom. ☼)
            Lecteur de scénar… Je me doutais que c’était une spécialité. Sinon, tous seraient script-doctors LOL !
            Alors, no problem ! Je continue. « Que sera, sera » Bonne fin de journée.
            ☼ ) maria.

          • ;o)