Combien doit-on payer un acteur ?

Combien coûte un comédien ?

Cette semaine nous allons parler : argent et comédien, tout un programme. Cela fait un moment que je veux faire cet article, pour deux raisons :

  • Parce que j’ai eu un commentaire sur un ancien article où j’avançais des tarifs de comédiens. Ce commentaire disait en substance « vous racontez n’importe quoi » sans évidemment démontrer que j’avais tort. Vous, qui êtes des lecteurs assidus, vous savez que je ne sais pas tout et heureusement. De plus, je peux me tromper et je suis le premier à le reconnaître. ;o)
  • La deuxième raison c’est que certains d’entre vous tournent avec des comédiens et se retrouvent bêtement coincés ou ne savent pas comment faire pour dealer avec leurs futurs comédiens.

Le comédien et son image

Commençons par traiter ce sujet un peu épineux. Dernièrement un lecteur m’a posé une question très simple ou du moins m’a exposé son problème : Un comédien avec qui il vient de travailler (de tourner) sans lui faire signer de droit à l’image ou de contrat, lui demande aujourd’hui de l’argent sous peine de quoi, il ne souhaite plus apparaître dans son film.

Et il en a tout à fait le droit ! Même si personne ne l’a obligé à tourner, qu’il a joué sciemment, s’il ne veut plus apparaître, il en a le droit. Peut-être a t-il pensé que le tournage de ce film n’était destiné qu’à un cadre privé et non pas à être diffusé…la mauvaise foi existe partout ;o)

Le réalisateur amateur a donc 2 choix :

  • Payer
  • Retourner les plans ou le film en entier si ce comédien était son personnage principal

Le problème de payer c’est que ça risque de faire boule de neige…et si les autres comédiens le savent ça peut vite devenir du grand n’importe quoi…Même si tous les comédiens ou personnes qui se disent comédiens ne sont pas tous des (heureusement) arnaqueurs de première. Ou alors tourner à nouveau son film en évitant de refaire les mêmes erreurs. Un figurant qui n’a pas signé de droit à l’image peut aussi s’opposer à la diffusion et demander de l’argent.

Alors comment faire pour éviter de se retrouver dans cette situation ?

  • faire des contrats aux comédiens même s’ils ne sont pas payés !
  • Faire signer un droit à l’image pour les figurants etc…

ET C’EST TOUT ! Si vous suivez ces deux étapes vous n’aurez jamais de problème. Non seulement parce que dans le contrat il sera stipulé que le film sera diffusé sur tous les supports qui existent ou qui ne sont pas encore inventés. De plus, ce contrat protègera et vous protègera d’éventuels chantages comme : Tu paies ou ton film reste dans un placard !

Et ceci même si c’est un film amateur, semi-pro ou pro !

J’fais du court, j’ai pas d’argent pour les payer

J’en ai déjà parlé mais je vous le redis ici. Pour avoir de vrais comédiens pas besoin d’être Rothschild ou Besson ! Beaucoup de comédiens acceptent de tourner dans des courts-métrages ou des moyens-métrages sans être payés. Cela leur sert de bande démo et peuvent essayer ou jouer des rôles qu’ils n’ont pas l’habitude de faire. De plus, si le film fonctionne en festival, s’il est acheté par une chaîne, c’est une super vitrine. L’important pour un comédien c’est d’être vu ! Un comédien qui ne joue pas c’est un comédien qui n’existe pas. C’est la même chose que pour un scénario qui n’est pas lu ou un film qui n’est pas vu.

Si tu as aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Partager » en bas de la page. Tu peux retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Tu aimeras aussi les articles :

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

92 comments… add one
nec Praesent libero in dolor. porta. quis

Je débute maintenant