Les bases pour réaliser un film…un bon film Partie1

Les Bases pour réaliser un film…un bon film

 

comment réaliser un filmun bon film est un titre d’article qui peut surprendre, tant le sujet est vaste, je vous l’accorde ! Pourtant vous êtes très nombreux à me poser cette question. J’ai mis pas mal de temps à vous répondre car, comme vous pouvez vous en douter, c’est une question à laquelle il est difficile de répondre.

Mais qu’à cela ne tienne, je me lance.

Néanmoins, une petite précision s’impose : cet article est destiné aux réalisateurs en herbe qui désirent se lancer. Si vous avez un projet de long-métrage ou de téléfilm, cet article est aussi pour vous il est vrai que votre projet sera géré par une production et une équipe de professionnels qui mettront tout en œuvre pour que votre film soit diffusable,  mais n’oubliez pas que c’est vous qui allez réaliser.

Si vous ne voulez pas réaliser, cela ne vous empêche pas de vous tenir au courant…savoir comment réaliser un film…un bon film peut toujours servir pour vous ou quelqu’un de votre entourage. Le but de ce blog c’est le partage des connaissances…Mais surtout je vais vous donner des trucs et astuces que vous pourrez utiliser aussi pour vos films de vacances. Pour  tenir un camescope (ou un téléphone) correctement vous devez aussi obéir à certaines règles ;o)

1er point : le scénario

Certes, pour réaliser un film, il faut un bon scénario, une bonne histoire, des personnages inoubliables, des personnages secondaires intéressants, un méchant vraiment méchant etc…Mais réellement il faut surtout que votre histoire tienne la route. Il faut qu’elle soit « plausible » et que vos personnages le soient aussi.

Mais cela ne fait pas tout ! Vous aurez beau écrire le scénario du siècle, si tout le reste ne suit pas vous ferez un bide.

 

Oui mais le reste c’est quoi ?

Donc imaginons que le scénario soit prêt.

2e point : la préparation

J’ai l’habitude de fanfaronner ;o) en disant qu’un film bien préparé est un film terminé ! Bon, j’exagère peut-être un peu mais dans le fond ce n’est pas totalement un mensonge. Si vous avez pensé à tous les problèmes et que vous les avez anticipés, si votre dépouillement, plan de travail et vos feuilles de services sont prêts et que vous les avez vérifiés, alors vous pouvez vous dire que le tournage va bien se dérouler.

Évidemment vous avez fait des repérages des lieux, fait votre découpage et plan au sol, bref vous êtes au top ! Vous avez tout anticipé, vous êtes presque prêt à réaliser votre film.

3e point : le casting

C’est le premier gros handicap qui vous met dedans. Dites-vous que si les points 1 et 2 sont maîtrisés et que votre casting est médiocre, encore une fois cela sera la catastrophe. Jouer la comédie n’est pas donné à tout le monde.

La solution :

–       Essayer de prendre des apprenties comédiennes

–        des élèves du conservatoire

–        ou carrément des comédiens.

 

N’ayez pas peur d’aller vers eux. S’ils sentent que vous essayez de mettre toutes les chances de votre côté, vous devriez pouvoir les convaincre.

Les comédiens sont la vitrine de votre film. C’est d’eux que les spectateurs vont se souvenir, surtout si vos « comédiens » jouent mal.

4e point : La direction d’acteur

Ce point rejoint un peu le point précédent. Si vous avez de vrais comédiens, les diriger devrait être plus simple et les dialogues seront dits avec justesse. Si jamais vous n’en avez pas et que vos comédiens sont « amateurs », il faudra leur donner  quelques conseils de base :

–       qu’ils sachent leur texte

–       qu’ils ne sourient pas, gênés d’être devant la caméra

–       qu’il n’y ait pas de regard caméra (il ne doivent à aucun moment regarder la caméra)

–       qu’ils s’habilleront avec des vêtements qui ne sont pas les leurs (ils jouent un personnage)

–       Ne leur donnez pas trop d’indications de jeux, mais plutôt une ligne directrice

–       Faites des répétitions car il est difficile pour un « amateur » de penser à son texte, à ses déplacements et aux intentions qu’il doit avoir

–       Une fois l’intention ou la direction de jeu donnée, demandez leur de se remémorer  une situation similaire (qu’ils ont vécu) pour les aider à être un peu plus juste

 

La prochaine fois nous verrons les points 5, 6 et 7 pour réussir un bon film. Nous parlerons donc :

De tournage :

– tous les trucs et astuces pour tourner convenablement.

De son :

–       Comment faire une prise de son et avec quel matériel. Je vous donnerai une petite liste de matériel

De l’éclairage :

–       Presque toutes les apprenties réalisatrices font l’impasse sur ce point. Je vais vous donner une petite liste de projecteurs à avoir ou à louer ;o)

 

Dans ces articles, j’essaie de vous donner quelques conseils pour réussir votre film. Évidement nous survolons le sujet. Je vais faire des articles plus poussés sur tous ces sujets : tournage, éclairage, montage, son etc…

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant dans le plan du site, en cliquant sur le lien.

A bientôt.

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

45 comments… add one

Leave a Comment