Comment choisir son matériel de prise de son

La prise de son

 Voilà un sujet qui vous turlupine souvent : la prise de son. Je vous comprends car au delà d’avoir de belles images et un bon scénario, si votre bande son ou votre prise de son est mauvaise, voire très mauvaise, les meilleurs caméras ou techniciens du monde ne pourront vous aider…vous sauver du flop. Pour faire simple, le son de votre film fera la différence entre un film amateur et un film pro (ou semi-pro). Négliger le son c’est aller droit dans le mur.

 

prise de son

riekephotos/ shutterstock

La prise de son et sa qualité font plus que vos belles images…c’est comme ça, on n’y peut rien ! Alors il va falloir que vous appreniez à la maîtriser si vous ne pouvez pas faire appel à un ingénieur du son ! Comme vous le savez, je ne suis pas un féru de technique mais grâce à cet article sur la prise de son, vous allez pouvoir choisir le meilleur matériel à utiliser.

Le matériel pour la prise de son

Voici différents types de matériel que vous pouvez trouver et utiliser pour vos prises de son :

Le micro-cravate

Je ne vais pas trop m’attarder sur ce matériel que presque tout le monde connaît. Il est composé de deux boîtiers : un émetteur et un récepteur. Le récepteur est branché sur la caméra ou sur la mixette et l’émetteur se trouve dans la poche du comédien. L’émetteur est raccordé à un micro scotché sur un revers de chemise ou sur un blouson. C’est le matériel idéal pour beaucoup de situations : dialogues en voiture, entrée/ sortie de voiture, extérieur/ intérieur…Mais ce système donne vite des sons parasites : frottement micro, vêtement etc…

Si vous utilisez plusieurs micros-cravates, assurez-vous qu’il y ait plusieurs fréquences différentes afin de bien séparer les sons.

 

La perche

Elle est fabriquée en fibre de carbone. Elle est donc très légère. Je peux vous dire que ça a son importance quand vous devez rester les bras en l’air pendant de longues minutes interminables. Les perchmans trouvent des positions qui leur permettent de rester très longtemps en position et de tenir une journée entière. La perche va vous permettre de prendre le son de vos comédiens sans entrer dans le champ de la caméra (c’est mieux ;o) !) Mais de pouvoir « timbrer » parfaitement le texte.

Le micro est placé dans une « cage » d’élastiques qui le maintiennent en suspend, évitent les frottements et les bruits parasites. De cette manière la membrane du micro peut restituer parfaitement le son enregistré.

Nota : « timbré » c’est lorsque la voix du comédien est parfaitement alignée avec le micro. Sa voix est directe.

 

Micro d’ambiance

Le micro d’ambiance, comme son nom l’indique, permet de prendre des ambiances mais aussi des prises de son longue distance.

 

Bonnette anti-vent

Vous connaissez sûrement déjà cet accessoire : c’est le machin à poils au bout de la perche du perchman ;o) La marque la plus connue est Rycote. Dès que vous êtes en extérieur, vous mettez la bonnette anti-vent pour atténuer le souffle. Il existe aussi une bonnette grand-vent dans les cas où ça souffle vraiment fort.

bonnette

Le casque

Si vous prenez du son, il faut que vous puissiez l’écouter ! Il vous faut donc un casque dans lequel vous entendrez exactement ce que vos micros enregistrent. Cela vous permettra de savoir si des bruits parasites seront présents sur votre bande sonore ou pas.

 

Voilà en gros le matériel qui est à votre disposition pour tourner un film.

 

Mais quelque soit la prise de son chaque micro à sa caractéristique

 

Le souffle

Il existe dans toutes les chaînes du son. Le souffle est issu du mouvement des électrons dans les différents éléments de la chaîne. Il est caractérisé par un « bruit » un son diffus et continu en l’absence de signal.. Pour être plus clair lorsque le comédien parle, le bruit n’existe plus mais revient à chaque pause du comédien.

 

La courbe de réponse

Un micro n’enregistre pas forcément toutes les fréquences de la même manière. Certains enregistrent plus les graves que les aigus et inversement.

 

La directivité

Je dirais que c’est un des points les plus importants à prendre en compte lorsque vous devez choisir un micro. La directivité c’est simplement la direction dans laquelle le micro enregistrera le mieux le son. Chaque directivité a donc son utilisation propre suivant la situation que vous devez enregistrer.

 

Voici très rapidement les 5 directivités

 

Omnidirectionnel

Avec ce micro aucune direction n’est mise en avant, le micro reçoit uniformément tous les sons à 360°. C’est typiquement le genre de micro que l’on utilise pour les prises d’ambiance.

prise de son omnidirectionnel

Cardioïde

Ce micro capte les sons venant uniquement de l’avant. Toutes les sources, voix qui sont placées devant le micro sont enregistrées. Il est souvent utilisé pour le chant.

prise de son carcinoïde

Hyper cardioïde

C’est à peu de chose près la même chose que le cardioïde sauf qu’un peu de son peut parvenir de l’arrière. L’hyper cardioïde est plus étroit que le cardioïde.

prise de son hypercardioïde

Canon

C’est le micro que l’on utilise pour la prise de son sur perche. Il permet de viser juste sur les dialogues. Mais il permet aussi vraiment d’isoler les bruits ou les sons particuliers. Souvent lorsque vous faites un film, vous avez besoin de son seul, de pas, de moteur, de bruit de porte etc…c’est avec le canon que vous faites tout cela car il n’y a que le bruit désiré qui est enregistré.

prise de son


Bidirectionnel

Il prend aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Il est beaucoup utilisé pour les interviews afin d’avoir un son stéréo.

bideirectionnel

 

Souvent sur un tournage vous avez besoin de gérer plusieurs sources différentes, c’est à dire plusieurs micros différents alors que vous n’avez qu’une entrée sur votre dslr ou votre caméra ! Idem pour les tournages pro, les caméras ne sont pas munies de multiples entrées. Alors, la solution c’est quoi ?

L’objet miracle pour la prise de son multi-micro se nomme la mixette. Si vous suivez ce blog depuis le début, vous en avez déjà entendu parler. La mixette audio ou « mixette » vous permet de mélanger différentes sources sonores lors de votre tournage. Ainsi vous pouvez pré-mixer, lors du tournage, les micros de dialogues ainsi qu’un micro d’ambiance, de pouvoir favoriser plus l’un que l’autre. Grâce à la mixette vous avez la possibilité de gérer jusqu’à 6 sources différentes…autant dire que vous avez de quoi faire.

prise de son

 

Je vous mets d’ailleurs une vidéo produite par ARTE sur la prise de son. Vous allez voir, en 4 minutes vous allez tout comprendre ;o)

Voilà pour cet article sur la prise de son… J’espère qu’il vous aidera ;o)

Cliquez sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) Merci à tous ceux qui font ce petit geste, grâce à cela le blog se porte bien. N’hésitez pas non plus à cliquer où vous savez (les pubs !) ;o) ça permet de garder « comment faire un film » totalement gratuit ;o)

Vous pouvez aussi partager sur google+ Merci encore à vous tous ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

39 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.