Comment donner de l’émotion à vos personnages

Les Emotions de vos personnages

 Partie 1 :

 

La semaine dernière j’ai lu un projet envoyé par un jeune apprenti scénariste. Je pense que c’était la 3e où 4e fois que je lisais une version différente. A chaque nouvelle lecture j’ai vu les progrès et le travail fourni. Ce sont des choses qui se voient mais aussi qui se sentent. En dépit de tous ses efforts dans l’apprentissage de la maîtrise de la technique, il restait encore des problèmes évidents de structure et de construction de personnages.

Je vous rassure, il n’est pas le seul dans ce cas là. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle ce site existe et que Tom et moi même mettons toutes nos connaissances, notre temps et nos forces pour vous aider.

Je ne sais pas pourquoi mais son scénario a mis en évidence un point fondamental que je n’ai pas encore abordé et que tous les jeunes scénaristes ou réalisateurs oublient : les émotions.

Apprendre la technique est primordiale, savoir comment s’articule un scénario et comment toutes les séquences doivent s’imbriquer est la base de la base. Mais il ne faut pas oublier que le cinéma est là pour nous faire vivre des émotions. Il faut, à un moment, que la technique s’efface pour laisser place au ressenti….à la vie.

La magie de l’écriture est là : d’un simple morceau de papier noirci d’encre vous allez en faire jaillir quelque chose qui sera partagé par bon nombre de vos spectateurs.

Attention, j’ai aussi des scénaristes en herbe sur le site qui ont le problème inverse. C’est à dire qu’ils sont tellement dans l’émotion, le ressenti, qu’ils n’arrivent plus à s’y retrouver. Le recul, de ce fait, n’est plus possible pour qu’ils réussissent techniquement à articuler leur histoire.

 

Écrire est donc l’équilibre difficile entre technique et émotion.

Il est assez rare que je lise sur le blog des commentaires me disant que vous ne savez pas quoi raconter. En général vous ne manquez pas de créativité, votre imagination est débordante. Si vous êtes ici, c’est que vous avez sûrement lu les articles pour définir votre histoire, votre thème, vos personnages et leurs buts non ?! Le dernier article, mis en ligne mercredi, revient sur ces bases.

 

Mais avez-vous défini les émotions de vos personnages ?

Je pense savoir que non ;o) Comme je vous l’ai dit plus haut, l’émotion c’est la vie et j’irai plus loin en disant que derrière toute émotion il y a une histoire…je crois que là je commence drôlement à vous intéresser non ? Parce que si votre personnage vit un enchaînement de situations sans que l’on comprenne quelles émotions il traverse, comment voulez-vous que le spectateur/ lecteur soit dans l’empathie ou l’identification avec votre personnage ?

N’oubliez pas LA CHOSE primordiale : vous écrivez/ réalisez un film afin de créer de l’émotion chez le spectateur. RIEN D’AUTRE ! ;o)

Vous êtes là aussi pour le distraire, c’est vrai mais vous aurez beau mettre les plus belles explosions ou les plus beaux baisers du cinéma, si vos spectateurs ne sont pas accrochés émotionnellement, toutes vos « supers séquences » seront sans goût.

Pour que vous puissiez écrire l’émotionnel, vous allez devoir apprendre ses mécanismes. Je ne vais pas vous mentir : c’est difficile.

La difficulté existe quel que soit le niveau que vous avez dans l’écriture scénaristique. Il n’y a rien de plus compliqué que de transmettre une émotion au travers d’un personnage et d’un écran.

 

Qu’est ce qui crée l’émotion ?

Dans un premier temps, vous vous êtes chargé en émotions.  Je suis certain qu’au cours de vos « séances » d’écriture, vous vous êtes retrouvé transporté par ce que vous étiez en train d’écrire. Vous véhiculez donc vos propres émotions au sein de votre histoire pour que vos personnages vivent : vous leur transmettez donc une part de l’émotion que vous souhaitez créer. D’ailleurs lorsque vous êtes dans cet état, vous trouvez certainement que ces scène sont  bien meilleures que lorsque vous écrivez « pour avancer ».

Une fois que vous savez quelle émotion vous souhaitez donner à votre personnage, il va falloir que vous preniez du recul afin de définir les étapes qui vous ont amené à ressentir telle ou telle émotion pour les transposer dans l’histoire de votre héros. Nous ne sommes pas loin de la psychanalyse, lol

 

Oui, mais alors ? Où veux-tu en venir ? C’est quoi la solution ?

Alors il faut que vous appreniez la mécanique des émotions : comment elles naissent et pourquoi ! Mais pour cela il faut aussi connaître vos personnages par cœur, cela veut dire de savoir d’où il viennent et où ils vont mais surtout ce qui les remplis. Sont ils crédules, ont ils été blessés par quelqu’un, quelle est leur histoire ? Qu’est ce qui les fait souffrir ? Quelle est leur Madeleine Proust ? etc…

C’est tout simplement la bible des personnages ;o)

Dans le prochain article nous verrons un modèle qui définit les émotions humaines et leurs relations. Nous verrons aussi grâce à des exemples concrets comment les appliquer. Lire la deuxième partie : Les émotions de vos personnages part2

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant dans le plan du site en cliquant sur le lien.

A bientôt,

 

Tom W.

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…