Comment trouver le nom de vos personnages

Prénom et nom de personnage…le casse tête ?

 

Cette semaine je vais vous parler d’un problème qui vous touche presque tous. Un fléau qui vous empêche d’avancer, d’écrire, bref de créer…J’avais commencé à parler (je crois) de ce problème dans l’article concernant la caractérisation des personnages et de… la procrastination. Ce fléau n’est autre que : le nom de vos personnages ! Comment les trouver ? Où ? Pourquoi est-ce important ? Et comment bien le choisir en fonction de votre sujet ?

Autant de questions auxquelles je vais répondre aujourd’hui.

Je ne vais pas vous le cacher, sur le blog je reçois des tonnes de synopsis, d’idées et dans tous il est question, à un moment ou à un autre, de prénoms ou de noms d’un ou de plusieurs personnages et c’est bien normal !

Que vous écriviez une série, un long-métrage ou un dessin animé, que votre héros soit humain, extra-terrestre ou animal, il lui faut un nom ou/ et un prénom.

 

Comment faire pour choisir le bon nom ?

Dans un premier temps il ne faut pas trop vous casser la tête. Gardez à l’esprit que le plus important à faire c’est de réussir à écrire votre histoire, de la structurer dans les grandes lignes afin que vous sachiez exactement où vous devez aller.( Cf : la Timeline). Dans cette étape le nom de votre héros et de vos personnages est assez peu important. Mais très vite vous allez tomber dans une spirale infernale…trouver un nom à vos personnages.

 

Pourquoi nommer vos personnages correctement ?

Je sais que la dernière phrase du dernier paragraphe vous fait rire : « Tomber dans une spirale infernale » mais soyez honnête avec vous-même. Combien de fois vous êtes-vous cassé la tête et les dents sur le nom/ prénom de vos personnages ? Parfois vous le trouvez tout de suite, puis quelques jours (minutes ?) ou semaines plus tard, vous revenez sur votre idée et changez. Pourquoi ? Parce que, d’un coup, soit :

  • Vous le trouvez nul
  • Plus adapté au personnage et à ses actions
  • Vous avez peur qu’on le trouve nul

 

Et vous tombez dans la procrastination la plus totale car vous n’arrivez plus à avancer tant le nom de vos personnages vous obsède !

Alors pourquoi les nommer correctement ? Comme je le disais juste au dessus, il faut que le nom de votre personnage sonne juste. Juste dans ce qu’il est mais aussi dans ce qu’il fait. Je vais prendre un exemple que tout le monde connait (ou presque) MacGyver. Ça c’est un nom qui claque ! ça me rappelle les noms tels que James Bond ou John Mclane…MacGyver…! Whouaaaouuu. Pendant quelques temps la question restée en suspens était : « quel est le prénom de MacGyver »…Je me souviens qu’à l’époque les spéculations allaient bon train : John ? Robert ? Jack ? Mickael ?...Je crois que si cela avait été un de ceux là j’aurais été déçu. Le prénom de MacGyver c’est Angus ! ANGUS ! Non mais je rêve ! Je me souviens avoir été déçu aussi. Au fond, n’importe quel prénom m’aurait déçu, alors autant que cela soit un vieux prénom. En fait c’est un prénom hors norme pour un personnage hors norme. Avec le recul, les auteurs ont vraiment bien choisi. Au final, le prénom de ce personnage est secondaire. Ce que le spectateur retient c’est MacGyver.

Alors forcément je vous parle de série ou de film américain. Mais nous sommes en France. C’est à dire que si votre personnage se nomme Kevin et bien, pour le spectateur français, il n’aura pas la même résonance que pour un américain ! C’est triste mais c’est comme ça ! D’ailleurs je tiens à présenter mes excuses aux Kevin pour ce qui suit ;o)

 

J’ai entendu qu’une étude a été faite, il y a peu, sur l’égalité des chances de trouver un emploi, d’un prénom face à un autre prénom. (Je vous mets l’article ici )

En gros, Kevin est un prénom populaire choisi par des parents issus de milieu défavorisé. A terme, à CV égal, le petit Kevin aura entre 10% et 30% de chance en moins de trouver un travail face à un Pierre ou un Arthur !

Cela signifie que le choix du nom de votre personnage aura une connotation pour le spectateur, d’où l’importance de les nommer correctement.

 

Prénom, Nom + genre + localisation = Caractérisation

nom de personnage

relif/ shutterstock

 

Nous venons de le voir au dessus, le choix des noms de vos personnages va faire partie de leur caractérisation. Il donc important de donner un nom en fonction de leur caractéristique et du genre de votre film et de sa localisation géographique. Alors attention, la caractérisation d’un personnage ne se fait pas seulement grâce ou à cause du nom et de la localisation, mais ça y contribue.

Par exemple si votre film se déroule en Afrique mais met en scène un héros/ protagoniste de France, il faut une différence entre son nom et le nom des personnages qu’il rencontrera sur place. Attention tout de même à ne pas tomber dans le cliché. Pour vous aider voici un lien qui classe les noms en fonction des pays.

 

En parlant de cliché ça me rappelle le premier Godzilla (avec Jean Réno) où tous les Français du film se nommaient : Jean, Jean-philippe, Jean-François, Jean-Marc, Jean-Edouard, Jean-Claude etc…Mais là c’était clairement fait exprès ;o)

Donc, une fois que vous avez fait la fiche de votre personnage, que vous savez d’où il vient, milieu social, parents etc.…ce qu’il fait dans la vie et tous les détails de sa vie, alors vous pouvez lui trouver un prénom et/ ou un nom.

Par exemple si votre personnage s’appelle Kevin, que son père est Américain, sa mère Française et qu’il a vécu les 10 premières années de sa vie aux USA et qu’il vit maintenant en France, ça fonctionne !

 

Le nom a forcément une importance capitale ! S’il est issu d’un milieu aisé il peut très bien avoir une particule genre : Nicolas de saint machin. Bon je suis d’accord avec vous, ça peut vite faire cliché. Mais il y a des noms qui sonnent plus bourgeois que d’autres.

Autre chose importante destinée aux plus jeunes ou aux scénaristes en herbe dopés au ciné US. Il n’y a pas de honte à appeler ses personnages : Arthur, Pierre, Ludovic, Sandrine ou Chloé ! Ni : Vaillant, Lebrun, Laville etc…pour ce qui est des noms de familles.

 

Pour bien choisir vos prénoms il faut donc tenir compte :

  • Du milieu social
  • Du pays
  • De la région de provenance
  • De l’âge de vos personnages
  • Du genre de votre film
  • L’époque

D’ailleurs sur ce dernier point que je n’ai pas traité, le genre est important. Si vous écrivez une comédie, il se peut que le choix des prénoms et noms soit important. Ceux-ci vont contribuer à l’ambiance et à servir le propos. Si je prends « la vie est un long fleuve tranquille » Le nom Groseille et Le Quesnoy, les deux familles socialement opposées, jouent en faveur de la comédie. Si ce film avait été un drame le nom Groseille aurait été tout autre.

nom de personnage

PathDoc/ shutterstock

Pour l’époque c’est la même chose. Si votre film se déroule en 1930 : André, Jean, Auguste seront plus adaptés que : Kevin, Enzo ou Théo ! N’hésitez donc pas à faire une recherche sur le net pour savoir quels prénoms étaient en vogue à l’époque. Il faut faire la même recherche pour vous orienter sur le prénom en fonction de l’âge de vos personnages. Un personnage de 45 ans et un de 19 ans, pour un film se déroulant de nos jours, n’auront pas le même choix de prénoms.

 

L’originalité tue l’originalité et copier ce n’est pas beau !

A vouloir à tout prix trouver un nom original, vous risquez de passer à côté de votre personnage ou de le rendre ridicule…encore pire, vous risquez de perdre votre spectateur. Tout comme lui donner des surnoms. Idem, prendre le nom d’un personnage de fiction déjà existant est à oublier. Une recherche rapide sur le net va vous permettre de voir si quelqu’un y a déjà pensé…mais je sais que les plus jeunes d’entre vous veulent écrire un scénario car ils pensent à des personnages qu’ils ont aimés dans d’autres films et souhaitent les ré-emprunter par facilité, ou pour faire un clin d’œil à leurs films préférés. Trouvez un autre nom !

Si vous êtes comme moi et que vous aimez connaître la signification des noms ou si vous voulez que, symboliquement, le nom de vos personnages veuille dire quelque chose, je vous donne un lien sur l’étymologie, en français, des noms par région et par pays ;o) 

 

Voilà pour cet article : « le nom de personnage » Laissez-moi vos commentaires et vos noms de personnages ;o) en bas de l’article.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis. Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o).

 

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

 

A bientôt,

Tom Weil

 

Plus d’articles sur Comment Faire Un Film ou Ecrire un film :

Comment caractériser vos personnages pour qu’ils soient attachants. 

Découvrez comment vous pouvez booster votre scénario avec le point de vue narratif

Comment maîtriser les descriptions d’un scénario grâce aux didascalies

Créez des personnages forts et inoubliables avec les fiches personnages

Conseils pour vaincre la procrastination 

Méthode simple pour donner vie à vos personnages 

 

Voici les 10 étapes que vous devez suivre pour écrire votre scénario pas à pas

Comment doit-on présenter un scénario 

Comprendre ce qu’est le traitement, étape indispensable d’un scénario

Maitriser la présentation  séquencier et son intérêt pour votre scénario

Connaissances qu’il faut que vous sachiez pour faire du cinéma

Initiation à la méthode puissante pour écrire : la voyage du héros 

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Olivier K.

    Bonjour! Ha comme je me reconnais dans celui qui tombe dans la procrastination car ne sait pas comment nommer ses personnages ! Mais il y a une solution qui me semble-t-il fonctionne bien : Dans un premier temps, on s’en fout. Avec les traitements de texte, on peut en quelques clics remplacer toutes les occurrences d’un mot par un autre. Je ne sais pas comment nommer mon Noble Chevalier ? Alors je l’appelle déjà une fois Kevin ou Michel, et je le changerai quand j’aurai trouvé et je poursuis le travail la tête tranquille :o)
    À mon avis si on structure bien son travail créatif, le nom n’a pas d’importance avant d’en arriver au peaufinage (sauf s’il est thématisé bien sûr comme dans le film « Le Prénom »). Est-ce qu’un autre aspect important lié aux noms des personnages m’échapperait-il ?

    • Bonsoir Olivier K,

      Tu as tout à fait raison, on s’en fout ;o)

      Le prénom peut avoir un sens ou une importance dans la vie du personnage lui donner un background par exemple etc…

      A bientôt,

      Tom

  • jean-luc

    bonjour, voilà je connais l’histoire du film et c’est tout!!!!
    il s’agit d’un petit enfant âgé de 10 ans environ qui vend des journaux dans les rues de Londres, l’action se passe au début du XX siècle, je pense vers 1900!!!!
    à la fin du film l’enfant va pouvoir acheter l’imprimerie et deviendra le plus grand éditeur du quartier et très riche qui va sauver son papa très pauvre!!!!
    très bon film que j’ai déjà vu à la télé il y a plusieurs années!!!
    je voudrais retrouver le nom du film pour le revoir!!!!
    merci d’avance pour votre aide!!!

  • Tom Highway

    Bonsoir,
    Voici un générateur de noms aléatoires (et autres) sinon éventuellement pour ceux que ça intéresse 😉 (casses bonbons ces noms / prénoms :p)
    http://writers-den.pantomimepony.co.uk/writers-character-names.php

  • Florian Journo

    Bonjour,
    j’aurais aimé savoir ou se trouve la plateforme scénario + ?
    merci
    Florian

    • Bonsoir Florian,

      Scénario+ se trouve sur un autre site uniquement réservé aux membres.

      A bientôt,

      Tom

  • loana

    Mes derniers perso, c’est Buczko (ça sonnait bien pour un miso / pédo / / toxico / alcoolo personnage !) et Éli, un prénom tout joli, tout innocent, un prénom qui sonne doux (et c’est un perso victime de Buczko). Est-ce que ça sonne, Tom ?

    • Bonsoir loana,

      Oui cela peut être mal. Tu as cherché leur signification ?

      A bientôt,

      Tom

      • loana

        Cela peut-être mal ? Pour Buczko, prénom (voire même nom ) d’origine Polonaise, je voulais que ça sonne brusque. Pour Éli, sans « e » (c’est une fille dans mon histoire, mais le prénom est masculin en France, et féminin au États Unis). J’aime bien comment ça sonne. Je trouve que les deux prénoms s’accordent bien.

        • Bonsoir loana,

          Cela peut être bien. Il faut qu’ils te parlent, c’est le principal.

          A bientôt,

          Tom

  • Amjad Abboud

    bonjour Tom, j’ai les idées de base pour un court-métrage (et j’ai les ressources à disposition), mais comment passer d’une idée (sous forme de carte contextuelle par exemple (aussi appelée mindmap)) au script ? Y a-t-il d’autres étapes ?
    merci d’avance,
    un jeune réalisateur ambitieux

    • Bonjour Amjad Abboud,

      Oui évidement qu’il y a des étapes. Tu les trouveras dans l’onglet : Articles sur la page d’accueil du blog.

      A bientôt,

      Tom

  • Martin Begue

    Salut Tom,
    En ce moment meme je suis entrain d’écrire l’histoire de mon futur film je l’espère « 4 mois ». En faite pour faire simple, c’est l’histoire d’un homme qui apprend qu’il va mourir prochainement (vous l’aurez compris : environ 4 mois), il est littéralement détruit par cette nouvelle, il ne travaille presque plus ou meme pas, puis il rencontre par hasard une jeune femme : LE COUP DE FOUDRE pour notre héros. Puis au fur et à mesure de notre histoire il reprend confiance en soit, et fini meme par oublier sa maladie. Il invite cette fille à manger, cher lui, bref il est fou amoureux… Je n’ai pas encore terminer mais est-ce-que sa peut plaire au gens et est-ce-que c’est bien Tom stp ?

    • Bonsoir Martin,

      Oui pourquoi mais il manque tout de même le noeud dramatique.

      A bientôt,

      Tom

    • Erwann

      Bonjour,
      Je trouve votre scénario vraiment génial ! Effectivement, une petit touche dramatique serait parfaite, comme la mort du héros….

  • Bilel

    Salut Tom,
    Je n’ai pas forcément eu de problème pour trouver des prénoms dans mon scénario (quoique je vais peut être en changer quelques uns) par contre, je bloque sur quelque chose d’incroyable depuis le début : LE TITRE DE MON FILM. As-tu créé un blog sur le sujet car je ne trouve pas. Je te remercie d’avance pour ta réponse. 😉

    • Bonsoir Bilel,

      Je ferais un article sur le sujet dés que je rentre en France.

      A bientôt,

      Tom

  • Lisa

    Bonjour Tom! J’écris un scénario pour un concours d’entrée dans une école en ce moment. C’est vraiment chouette, je m’éclate bien. Concernant les noms des personnages secondaires qui dialoguent, peut-on les nommer par « Jeune fille 1, jeune fille 2 » etc…, au risque d’embrouiller le lecteur, ou doit-on leur donner un nom? Si oui, comment introduire le nom dans la description?

    Par ailleurs, un grand merci pour ton blog, c’est d’une générosité incroyable!!!!

    • Baphal

      Comme je passai dans le coin, je me permet de donner une réponse qui pour moi est la bonne et logique. Si les personnages du dialoguent n’ont pas d’importance dans l’histoire ou le déroulement, en gros si on peut les assimiler à des figurants (avec textes), alors on peut utiliser ce que tu proposes. Mais si ces derniers vont avoir de l’importance, ou revenir dans l’histoire tel des personnages secondaires, il est préférable de les qualifié de manière plus précise, voir de leur donner un nom : exemple le vendeur de poisson, le boulanger du village X, le gros vendeur de fruit du marché. Des détails qui les différencie du vendeur 2 et 3 ou du boulanger d’un autre village par exemple.
      Après si le personnage n’est pas nommé dans le dialogue car il le sera plus tard (pour jouer donc sur le suspens) il est préférable de noter son nom entre parenthèse pour indiquer qu’à se moment de l’histoire on ne le connait pas encore ainsi.

      • Baphal

        désoler pour les fautes dans mon texte… (je me choque moi même). Mais il manque la fonction éditer sur les commentaires (et la fonction relecture pour moi xD)

      • Bonne réponse ;o)

        Tom

    • Bonsoir Lisa,

      Cela dépend s’ils restent un moment dans l’histoire ou pas. Si les personnages ne font « que passer » alors fille 1 et fille 2 c’est ok.

      A bientôt,

      Tom

  • NASSIF

    Bonjour,
    Je tiens a remercier toute l’équipe qui reste brancher a nous donner le plus mieux pour nos réalisations et un spécial remerciement pour Tom Weil

    • Bonsoir Nassif,

      Merci pour les remerciements à toute l’équipe…mais je suis tout seul ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Inès

    Bonjour Tom
    J aimerais lire des scénarios de film ou téléfilm déjà tournés pour avoir en quelque sorte des modèles, présentation etc .
    Il y a quelques annee j achetais un magazine Synopsis jene le trouve plus en kiosque ou sur internet est il remplace?j ai plein d idées de personnages mais j ai du mal à construire une histoire originale avec vraiment un personnage qui a un objectif précis j ai plein de sujets en tête et j ai du mal à me concentrer sur une seule histoire
    Bref, je suis en panne !!! Merci pour ton aide. Si j ai bien compris je peux t envoyer mon synopsis et tu pourras m’adonner ton avis. Je voudrais surtout proposer de courtes histoires pour la television.
    Qu en penses tu? Est ce recherche ou les producteurs sont déjà noyés sous les scénarios déjà revus.

    • Bonsoir Inés,

      Va dans l’onglet : Articles, tu trouveras les articles sur les solutions à ton problème.

      Je ne lis plus vos synopsis (sauf sur le blog) ou vos scénarios car vous êtes trop nombreux.

      Les producteurs sont toujours à la recherche de bonnes idées.

      A bientôt,

      Tom

  • camille

    je suis entrain d’ecrire une histoire sur une fille ordinaire qui au fil du temps elle a decouvert que enfete c’est une vampire et je lui est choisie le nom de Daniela et j’aimerai savoir si ce nom est bien

    • Bonsoir camille,

      Oui pourquoi pas, il faut savoir d’ou elle vient. On ne donne pas ce pronom n’importe ou dans le monde.

      A bientôt,

      Tom

  • camille

    bonjour
    je trouve sa chouette parce que pour etre honnete j’avais ce genre de probleme mais maintenant grace a vous je ne l’aurai plus .encore merci

  • ¤RubXQbe38¤

    Bonjour, encore un très bon article, documenté qui plus est ! Pour mon dernier court-métrage (en cours de montage), l’histoire est très poétique, donc nous avons choisi deux prénoms aux consonances antiques : Amaryllis et Euphydryas (noms d’une fleur et d’un papillon !).

    • Bonsoir Rub,

      Merci pour les compliments n’hésite pas partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      Je trouve tes prénoms vraiment sympa et au fond très parlant. Reste à savoir ce que cela va donner dans ton court ;o) N’hésite pas à revenir ici pour nous montrer le résultat.

      A bientôt,

      Tom

  • Baphal

    Cela fait un moment que je n’avais pas laisser de commentaire. Alors tout d’abord bravo pour les derniers articles… le mini lexique était donc une bonne idée (comme j’en avais parler je ne sais plus où sur le site ^^) mais vous l’avez sublimé avec les termes abordés. Cela m’a permis de poser un nom sur deux trois choses d’ailleurs.

    J’en viens çà cet article encore idéal et plein de liens utiles que j’ai déjà ajouté à mes favoris. Personnellement lors de la création de mes personnages, je recherchais souvent une signification derrière le nom. Que cela soit par sa forme, sa signification ou les gens qui l’ont portés. D’ailleurs dans les jeux vidéos en ligne et autres RPG, que j’affectionne tant, je m’efforçais d’appliquer cette recette et avais donc construit un catalogue complet de liens utiles pour trouver un nom en rapport avec le style du jeu.

    Mais pour mon projet en cours que j’ai mis sur pause actuellement, pour la relecture d’un autre, j’ai affiné ma technique. J’ai en effet visualiser mes personnages et leurs caractères et apparences. Fixant ainsi leurs âges approximatifs. Puis à l’aide de ceux-ci et comme mon histoire est contemporaine, j’ai regardé quel était les prénoms les plus utilisés à l’époque de « leurs naissances ». Puis j’ai analysé la « définition de caractère des personnes possédant ce nom » selon ces sites web. J’ai ainsi pu avoir un choix plus ou moins grands (1 à 3 prénoms maxi) à choisir pour chaque personnages. Mes goûts alors on fait le reste.

    Pour le nom de famille, j’ai utilisé la technique du M. Pignon et M. Perrin de Francis Veber… c’est à dire que je me suis basé sur les noms les plus possédés en France et ai fait un choix artistique en les alliant aux prénoms précédents. Une méthode peut-être étrange mais qui colle à notre société avec des noms et prénoms pouvant être celui de personnages réelles, ancrant encore plus mon histoire dans notre monde (enfin selon moi).

    • Bonsoir Baphal,

      Merci pour les compliments ;o)

      N’hésite pas à partager quelques uns de tes liens avec les lecteurs de ce blog ;o)

      Merci aussi pour le partage de ta technique pour trouver les prénoms et les noms de tes personnages que je trouve vraiment bien, voir idéale ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Baphal

        Re bonsoir,
        J’ai regardé dans les favoris de mes liens internet (parmi mes centaines de dossiers favoris) et malheureusement beaucoup de liens sont morts. Heureusement pour moi, j’avais imprimer il y a longtemps ces sites pour revenir plus vite à mes recherches. Et donc je ne peux rien partager ou presque, car les seuls liens restants sont en rapport avec des univers de jeux vidéos (le lore de ces jeux comme on dit).

        Toutefois je peux vous donner une autre de mes astuces pour les projets plus fous de SF, d’héroïc fantasy ou autre joyeuseté moins contemporaine. Je réfléchis souvent à mon personnage en amont et essaie d’avoir un nom qui colle à un trait de caractère. Par exemple dans une de mes histoires, une jeune femme est en fait une princesse d’un peuple disparue, qui vivait dans le désert (Oui, une histoire d’héroïc fantasy). J’ai donc pensé à un nom arabe qui la définirait et quoi de mieux que Malika qui signifie justement princesse !
        Dans la même logique, j’invente des noms de familles sur ce principe ou lie les prénoms de mes personnages à d’autres univers de la « pop » culture. Par exemple, j’ai pioché dans le langage (fictif) du peuple jaffa de Stargate (et les significations de ce dialecte), pour trouver le nom d’un autre personnage (qui me faisait penser au personnage de Teal’c de cette série). Bref mes influences sont variés mais se base toujours au final sur un trait ou deux qui composent le personnage et peut le définir : son caractère, son apparence, son statut, son passé, son point faible, sa plus grande force…
        J’espère que ces nouvelles astuces en aideront certains ou en amuserons d’autres. Mais comme le dit nombre d’artiste, il faut piocher un peu partout dans l’univers qui nous entoure pour créer.

  • Callichore

    Super article qui me conforte dans le choix des noms de mes personnages. Pour l’instant j’écris sous forme de roman [ http://callichore.wordpress.com/ ] mais je le transcrirai en scénario, comme ce qui était prévu au départ. Du coup j’ai une question par rapport aux surnoms : est-ce vraiment déconseillé ? Mon personnage s’appelle Eleanor Clark, elle est canadienne, et comme beaucoup de Nord-Américains, elle a un surnom qu’elle utilise beaucoup plus que son vrai prénom. Ainsi, elle se fait appeler Elly Clark. Qu’en pensez-vous ?

    • Bonsoir Callichore,

      Pour commencer merci pour les compliments n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

      J’ai effacé le lien vers ton blog. Je serais heureux de faire un échange de lien avec toi si tu le désires.

      En ce qui concerne les surnoms c’est une très bonne question. On peut les utiliser mais il ne faut pas submerger les lecteurs/ spectateurs avec trop de surnoms ou changer tout le temps entre le vrai nom et le surnom au risque d’aussi perdre les gens.

      Il faut au début que tu dises ou fasses dire à ton héroïne comment elle se nomme mais que tout le monde utilise son surnom. Mais tu utilises son surnom tout au long du roman, sauf pour sa mère, par exemple, qui l’appelle par son vrai prénom.

      J’espère être clair ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • maria

    Bonjour Tom,
    * Ceci dit en espérant que le soleil soit agréablement présent là où tu te trouves.☼) et en toi.
    * Les prénoms dans la vie ont tant d’importance que je comprends tout à fait qu’ ils l’aient au cinéma. (personnellement, on m’a forcée de prendre un prénom différent, c’est comme si j’avais été dépossédée de ma véritable identité; je suis devenue une gamine différente de la première. Quand je l’ai retrouvé, ma personnalité s’en est trouvée fortement imprégnée ).
    Ceci explique cela… LOL !
    * J’ai gardé les prénoms de la première version de mon long métrage. Mais cette nouvelle version tient un nombre limité de personnages. Auparavant, je leur ai donné un nom commençant par la lettre de l’alphabet de peur de m’embrouiller les pinceaux. Cette initiale correspond – sauf pour le principal protagoniste – à leur métier.
    Bien m’en a pris car « Ariel » m’a inspirée.
    « Raoul » a sensiblement ton âge. Au tout début, il était nécessaire qu’il soit Reporter. ( => le R ) pour la crédibilité d’un fait..
    Peut-être est-il désuet ? L’histoire se passant de nos jours. Mais …tout compte fait, il ne parle pas de ses parents. On peut imaginer, donc comprendre son prénom, par le fait qu’il avait des parents plus âgés que la norme , morts sans doute.
    J’ai tellement « vécu » avec eux que j’en serais dépossédée si je devais changer.
    * Il faudrait que je retrouve quelque chose sur Google. Je viens de chercher sans succès: c’est un film avec une Arielle ( 2 L ) et un Harry. ( ce dernier prête à confusion avec Harry Potter). Or, ce film m’était totalement inconnu et l’est encore. Il se pourrait que je l’ai noté quelque part.
    * Merci de toute façon pour cet article.
    * Toutefois, excuse cette insistance et mon sans-gêne, je suis un peu déçue. Je m’attendais à ce que l’article de ce jour me donne les mesures en long en travers d’une page A4 du rédigé d’un script. J’ai un peu honte…Tu as tant à faire !
    Sois sûr de ma cordiale sincérité. ☼ )
    maria.

    • Bonsoir Maria,

      Oui le soleil était là aujourd’hui ;o) Tu prêches un convaincu lorsque tu parles de l’influence du prénom sur notre vie.

      Je comprends aussi ce qu’est de vivre avec nos personnages et que de changer leur nom en devient impossible…d’une certaine manière.

      Pour l’article sur les mesures j’y travail ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • maria

        Bonjour Tom, Bonne semaine et grand merci. ☼ )
        maria.

        • maria

          En lisant « Ponan » qui dit s’appeler Roland, j’aurais pu nommer mon reporter ainsi. Je connais beaucoup d’hommes ayant un R comme initiale de leur prénom. Je n’aimerais pas qu’ils se croient un des héros.de ma fiction. Et puis, Ariel l’aime ce Raoul, sans le savoir.
          Entre nous… imagine qu’elle lui donne ce diminutif, « Ro », pour Roger ou Roland;
          « Re » pour René;
          ♪ Ré ♪ pour Rémy… encore… c’est une note de musique…, un dieu aussi, moins connu, plus connu sous ce nom: . »RA », le dieu du soleil ☼). Alors…pour Ariel qui le nomme ainsi dans un grand moment d’émotion…
          Petit sourire ensoleillé., pour bien débuter la journée !
          maria ☼)

          • Bonsoir Maria,

            Ahahahah je ne pense pas que Ro ou ré soient géniale comme idée ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Oui, Tom, mais « Ra » , c’est plus classe… non ?
            Sans  » t  » au bout évidemment. LOL ! Le spectateur devrait comprendre ce mignon diminutif dans la séquence où ce sera exprimé, le comprendre comme une bifurcation dans le choix des amours d’ Ariel, choix justifié tout de suite après, devenu certain à la presque fin du film !
            En jouant son rôle, ça m’est venu spontanément, naturellement.
            Ceci dit, bonne journée à toi et à tous. C’est chouette le cinéma ! Tous aiment t’en parler !
            ☼ ) maria.

          • Bonsoir Maria,

            C’est parce que j’aime aussi beaucoup vous en parler ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonjour Tom,
            Oui, j’ai bien dit « t’en parler » ☼) .
            Autour de moi, personne n’en parle ou si peu, pas assez à mon goût LOL !
            En fait, mon enthousiasme pour le cinéma existait, mais c’est ton blog, tes commentaires qui me le font l’honorer ; si je le loue avec maladresse, je loue cet Art-dit-Septième avec conviction ! ☼
            Sur ce, bonne journée à toi.
            Cordialement.
            maria ☼ )

          • Ролан Германович Меркеев

            Maria, le « P » latin est en fait le « R » cyrillique. 😉
            Ролан –> Rolan. Voilà, c’est simple !
            En Français,il y a un « D » final. Je ne sais pas pourquoi… ça doit venir du francique ?

          • maria

            Bonjour Tom,
            Bonjour à toi, Ponah = Rolan(d)
            Merci de m’apprendre ces racines. D’autant plus que Roland est l’homme de ma longue vie. Ce prénom me plaît d’autant plus qu’il est associé à un patronyme qui me fait penser à l’olifant de Roland dans La légende des siècles de Victor Hugo.
            « Ronceveaux…Dans ta sombre vallée, l’ombre du grand Roland n’est donc pas consolée ? « . Hélas, je ne suis pas « La Belle Aude aux bras blancs ». LOL !
            Merci de me laisser cet espace de ton blog, Tom. Je raffole de l’épopée ! ☼)
            Bonne journée à vous deux.
            maria ☼ )

        • ;o)

  • Ролан Германович Меркеев

    Bonjour
    Mon personnage récurrent s’appelle Théodocle. Simplement Théodocle. il n’a pas de nom connu… ou alors très très peu, et seulement de gens morts !
    C’est un vieux monsieur chic, misanthrope, maniaque, à l’esprit retors qui n’hésite jamais à faire des vacheries au gens qu’il rencontre.
    Quand aux autres,il y a « Lionard », paysan rustique, toujours prêt à boire un coup d’blanc,mais le cœur sur la main.
    Et aussi le Commandant « de Rochecombe », sorte de militaire dont on ne sait pas s’il est retraité ou simplement vieux, passablement râleur et sûr de lui.
    Il est vrai que le nom campe les personnages. Hélas pour les Kévin, ils sont toujours de gentils niais dans les productions…

    • Bonsoir Merkeiev,

      Pas mal comme prénom, effectivement ils en disent pas mal sur les personnages. EN tous les cas ça done envie.

      Pour la prépara du court métrage…tu peux te douter que je ne suis pas fan du procéder de ne pas les nommer autrement que par « la fille’ l’ami » etc…Je ne pense pas que cela serve ton histoire même pour faire « fait divers ». JE suis curieux de voir le résultat.

      Merci pour les compliments ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Ролан Германович Меркеев

        Merci, Tom.
        Mon prénomà moi que j’ai c’est « Roland ».
        Pour le court, il n’y a pas besoin de nommer les personnages, leur durée de vie est brève et cela n’aurait pas d’utilité, en réalité. Je me doutes bien que tu n’es pas très fan du procédé… mais… la « fille » garde son mystère jusqu’à la chute, et encore après.
        Enfin, nous verrons bien, surtout si je parviens à tourner, ce qui devrait survenir dans les jours prochains !
        En tout cas, merci pour tes articles, toujours bien ficelés.

        • Bonsoir Roland,

          N’hésite pas à revenir ici pour partager ton expérience, tes réussites ou tes galères et le film une fois terminé.

          Bon courage, A bientôt,

          Tom

          • Ролан Германович Меркеев

            Ah Tom! les galères ! Ce n’est pas tant dans la scénarisation d’une idée,mais surtout dans la difficulté à trouver es électros en mesure de faire de belles lumières, dans mon coin de cambrousse. pour une structure minuscule, à composition mouvante (merci les intermittents, sans vous…) , donc ayant très peu de ressources, c’est assez compliqué…

          • Bonsoir Roland,

            Des électro c’est bien mais un chef op c’est mieux pour la lumière ;o) Heureux de savoir que tu as des coups e mains de pros ;o)

            A bientôt,

            Tom

            PS : parfois il y a de petites perles qui sortent des petites structures ;o)

          • Ролан Германович Меркеев

            Chef Op ? Ah… ben moi je suis très modestement « Directeur de la photo »… ihih

          • Bonjour Roland,

            Ahhh tu es chef op !…sur Paris ?

            A bientôt,

            Tom

          • Ролан Германович Меркеев

            Eh non ! Il m’arrive d’être à La Plaine St Denis, mais ce n’est pas mon fief habituel !

          • Bonsoir Roland,

            Et bien n’hésite pas à venir nous montrer les longs ou téléfilms que tu fais en tant que chef op.

            A bientôt,

            Tom

  • Kevin Beaujean

    Bonjour Tom, merci pour l’article 😉

    Je t’appréciais, jusqu’à maintenant….. je te laisse regarder mon prénom ! 😮 Je rigole 😉

    • Ролан Германович Меркеев

      Il y a une chose qui est très importante chez les porteurs de ce prénom : ils ont énormément d’humour et sont généralement d’une grande gentillesse. No cry !

    • Bonsoir Kevin,

      Ahahahahahah c’est toujours bon de voir que les lecteurs de ce blog ont de l’humour et du recul ;o)

      Merci pour ton commentaire :o)

      A bientôt,

      Tom

  • Anne Fauchon

    Bonjour Tom, comme toujours très pertinent, et drôle (on ne te félicitera jamais assez pour ton humour). Très utile l’accès à Lexilogos (je retiens). Ah et au fait, à ton avis Tom ça colle bien à ton personnage … ? 🙂

    • Bonsoir Anne,

      Merci pour les compliments et pour apprécier mon humour et ahahahahahah oui je pense que Tom correspond très bien ! :o)

      Je suis toujours heureux de voir que mes articles servent.

      A bientôt,

      Tom

  • Bernard Grange

    Encore un magnifique article, remarquablement pertinent et très bien documenté… Bravooo et encore merciii, Tom.

    • Bonjour Bernard,

      Merci à toi ;o) N’hésite pas à partager le blog et l’article autour de toi ;o)

      A bientôt,

      Tom