Comment louer du matériel professionnel pour presque rien

Pourquoi et comment demander des réductions sur le matériel de votre tournage

 

Cet article est à l’intention de tous les apprentis réalisateurs qui s’autoproduisent ou qui ont une association ou une production.

Vouloir faire un film, et quand je dis  « faire », je veux dire « réaliser » un film. Il faut du Leadership et une certaine motivation. Mais il faut aussi penser à toutes les solutions qui vont vous permettre de mettre en œuvre votre projet.

Le leader quoi ?

Le leadership c’est la faculté à prendre en main un projet,  d’être fédérateur autour de celui-ci et de ta vision. Il faut que tu aies en tête que si tu ne fais pas avancer ton film, personne ne le fera à ta place.

Je pars du principe que ton projet dépasse le simple film de « potes ». En effet, cet article ne te servira que si ton projet à une certaine ambition. En gros, tu veux faire « un vrai » tournage et tu as besoin de matériel pour le tourner !

Ça veut dire qu’il va te falloir du matériel pro ou semi pro en : son, caméra, lumière, machinerie etc…

Bref, comment faire ? comment trouver du matériel professionnel et surtout comment le payer ?!

Avant de te répondre, petite mise au point :

  1. Il est inutile d’acheter le matériel. C’est stupide et contre productif. Le matériel coûte très cher ! Et je ne parle pas uniquement de la caméra ou des optiques, non, je parle aussi de la machinerie, de l’électricité etc…
  2. Il est inutile de vouloir louer du matériel si personne qui sait s’en servir…ça serait un peu con ;o)

Une équipe qui est là pour t’aider

Il va donc te falloir des techniciens qui croient en toi et en ton projet. J’ai déjà écrit un article là-dessus démontrant qu’il est possible et facile d’avoir des professionnels pour ton tournage.

Forcément ces techniciens ont l’habitude de travailler avec du matériel spécifique. A part le petit matériel que l’on nomme  bijoute, qu’ils ont en leur possession, le reste est loué chez des professionnels du cinéma que l’on nomme : Loueurs.

Si tu as réussi à trouver des techniciens pour te filer la main (expression pour dire : t’aider) ils vont pouvoir t’aiguiller vers les loueurs avec qui ils travaillent d’habitude.

Tu as deux avantages à ça !

  • Le loueur les connaît et sera moins « frileux » pour te louer du matos, surtout si tu as une simple association
  • Tu vas avoir tout de suite le bon interlocuteur pour discuter devis.
matériel moins cher

Photo by Nik Shuliahin on Unsplash

La solution pour faire baisser le coût matériel de ton film de 20 à 50%…et plus si affinité !

Je sais que tu l’as déjà deviné. C’est de discuter avec chaque loueur pour obtenir les meilleurs tarifs.

Rien n’est impossible !

 Les techniciens de ton film ont peut-être la possibilité de faire baisser le devis immédiatement. Souvent, tu ne connaîtras pas le matériel qu’il va leur falloir, il est donc préférable de les laisser faire afin qu’ils contactent directement le loueur pour avoir un devis. Le devis est envoyé aux techniciens, et à toi, en copie.

Souvent, le loueur fait une fleur aux techniciens en appliquant tout de suite une ristourne. Surtout si ceux-ci lui ont dit que c’était pour un court-métrage. Vous avez, dans le meilleur des cas, gagné 10 ou 20%.

Si ce n’est pas le cas, pas d’inquiétude.

ATTENTION :Ne partez pas bille en tête en pensant qu’avoir une ristourne c’est un acquis ! Les loueurs ne sont pas obligés de vous faire un prix ou de vous aider. Inutile d’y aller franco. C’est une relation que vous travaillez sur le long terme. Ce n’est pas du one shot, vous allez sûrement travailler à nouveau avec eux. Ne vous fâchez pas avec l’un d’eux s’il ne veut pas vous faire de tarif en prétextant que si ce n’est pas lui ça sera quelqu’un d’autre !

Vous allez vous griller, ce n’est pas cool et il n’y a pas 36 000 loueurs !!!

matériel moi cher

Photo by Annie Niemaszyk on Unsplash

Tout dépend de la période

Obtenir une ristourne importante dépend aussi de la période à laquelle vous allez tourner votre film. Si vous tombez dans un moment où il y a beaucoup de tournages, vous risquez de ne rien obtenir, ou pas grand-chose, simplement parce que le loueur n’a pas de « mal «  à faire tourner son matériel.

Les possibilités de ristourne sont moins importantes, voire nulles.

Le mois de décembre et le milieu du mois d’Août sont des moments propices pour tourner votre film en terme de matériel disponible. Tous les tournages s’arrêtent pour les fêtes de fin d’année ainsi que pendant 1 à 2 semaines au milieu du mois d’Août.

Si tu tournes un court-métrage et que tu n’as besoin que de 2 jours pour faire ton film, fais le choix de tourner un week-end. Tu vas chercher le matos le vendredi soir et tu le ramènes le lundi matin. Là aussi tu peux réussir à obtenir un prix.

Nouveauté…ou pas !

 La raison pour laquelle je disais, au début de cet article, qu’il était stupide d’acheter le matériel de tournage, c’est parce que les loueurs le font déjà.

C’est leur cœur de métier. Ils ont des tableaux d’amortissement du matériel et leur job c’est de faire tourner tout ça pour gagner leur vie.

Mais ils sont aussi dans « la boucle infernale » de la nouvelle technologie. Celle-ci va vite. Les techniciens et les productions font aussi la course pour utiliser les dernières technologies pour leurs productions. Ça oblige les loueurs à toujours être à la pointe et investir des sommes folles.

Et ça, tu sais quoi ? Et bien, c’est bon pour toi !

Parfois, les sociétés de location gardent le matériel devenu « obsolète ». Alors quand je dis obsolète, je devrais dire « moins à la mode », ce qui a pour but de ralentir la location de certaines caméras etc…

Pourquoi vouloir tourner avec la dernière technologie ? Franchement, à part satisfaire ton égo ou permettre à ton chef op de tester la dernière caméra, ça ne sert pas à grand-chose.

La génération de caméras d’avant sera largement suffisante pour ton film et puis le spectateur ne verra pas la différence.

Là, tu as une vraie carte à jouer dans ta tractation commerciale et obtenir le maximum de ristourne. Au fond, un loueur préférera casser le prix sur du matériel qui sort moins ou qui ne sort plus. Là aussi, ton équipe technique peut t’être d’un grand secours pour t’aiguiller sur tel ou tel matériel.

matériel moins cher

Photo by Nathan Dumlao on Unsplash

Qui sont les loueurs ?

Plusieurs entreprises sont learders sur le marché de la location de matériel cinéma. Chacune à sa spécialité.

Voici une liste de certaines d’entre elles :

Le groupe transpa avec :

Transpalux (pour la lumière)

Transpacam (pour les caméras)

Transpagrip (pour la machinerie)

Mais aussi Panavision, cineloc, tsf, Papaye, Alive group.

Pour le son il y a :

  • Tapage & Nocturnes ou encore DCA pour ne citer qu’eux.

Ensuite, dans chaque région, vous pouvez trouver des loueurs qui louent aussi du matériel de tournage. Les techniciens que vous rencontrerez pourront vous aiguiller sur ceux qu’ils connaissent. Il ne faut jamais hésiter à poser des questions ;o)

Ah oui, une dernière chose sur les sociétés de location de matériel, que l’on soit d’accord, ce n’est pas parce qu’ils travaillent pour les plus grosses productions de télé ou de cinéma qu’ils ne vont pas travailler avec vous !!

Idem, il est toujours plus simple de discuter prix avec une société qui a un grand parc matériel à faire tourner et qui n’est pas prise à la gorge si elle te fait du moins 30, 50 ou 70% sur le matos, qu’une petite entreprise.

matériel moins cher

Photo by Simon Maage on Unsplash

Pour remercier l’effort de chaque société qui t’aide, n’oublie pas de mettre leur logo et de les remercier à la fin de ton générique !

Il y a des contre- exemples partout. Si tu lis cet article et que tu as une société de location et que tu aides déjà de jeunes réalisateurs, ne prends pas mal ce que je viens d’écrire ;o)

Voilà, vous savez tout sur la façon de faire baisser le coût de votre location de matériel.

N’hésitez pas à me poser des questions sous cet article.

D’ailleurs, Partagez sans compter Comment Faire Un Film avec vos réseaux et vos amis.

Bientôt je vais vus annoncer le lancement de la chaîne Youtube de comment faire un film. Vous pouvez déjà vous abonner pour être prévenu de la mise en ligne des premières vidéos ;o)

C’est ici pour s’abonner : S’ABONNER MAINTENANT

J’ai ouvert aussi un compte Instagram ou je poste de nouvelles photos plusieurs fois par semaine pour vous montrer l’envers du décors, mes rencontres, les tournages…

C’est ici pour s’abonner, IL SUFFIT DE SCANNER CE TAG AVEC VOTRE SMARTPHONE :

commentfaireunfilm INSTAGRAM

Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton  » Facebook «  ou  » Twitter  » ou sur le bouton de Google+ là juste en dessous ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt

Tom

 

 

 

 

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

9 comments… add one
  • Chirhuza Oct 25, 2018, 12:59

    merci Tom c’est intéressant ton article mais il faut une adaptation aux contexte africain/congolais pour nous autres. je ne sais pas si vous en avais une idée, je vous conseillerait d’élargir le champ de ta cible jusqu’ici. Salut

  • Svetlana Oct 24, 2018, 10:16

    Bonjour Tom,

    C’est intéressant et utile d’apprendre ‘la cuisine’ de la réalisation et de voir les choses au point de vue du réalisateur pour – pourquoi pas – savoir adapter, à possible, le sujet du scénario à la réalisation. Merci de cet article.

    • CommentFaireUnFilm Oct 27, 2018, 3:45

      Bonjour Svetlana,

      Merci ;o) J’espère que tu vas bien.

      Ce sont des trucs à savoir…On ne sait jamais ;o)
      Tom

      • Svetlana Oct 30, 2018, 10:39

        Re-bonjour Tom,

        Oui, je vais bien, merci. On ne se rend pas.

  • Oscar Oct 23, 2018, 12:29

    Bonjour Tom, je m’appelle Oscar Oliver , j’ai 15 ans et je suis passionné par le cinéma depuis la petite enfance. Je n’arrête pas de raconter des histoires, par bandes dessinées, et j’ai regardé des vidéos sur le cinéma pour m’instruire. Je suis dans un lycée avec une option cinéma audiovisuel. Pour ma culture cinématographique je regarde beaucoup de film culte. J’ai installé des logiciels comme :Blender , Krita et Adobe After Effect, pour commencer quelque projet de court métrage. J’écris des histoires (tragédie ou horreur mais je reste dans le fantastique) sur ordinateur. Et je suis un scénariste en herbe et j’aimerai réaliser un projet filmique. Car mon rêve est de devenir réalisateur de film. Merci de votre compréhension

    • Tom Weil Oct 24, 2018, 8:43

      Bonjour Oscar,

      Super…Mais quelle est ta question ?

      Tom

  • MOUYEN CHRISTIAN Oct 23, 2018, 12:25

    J’ai lu votre message
    je suis déja inscrit à instagrame
    je ne peux pas m’inscrire à outub parce que ça ne marche pas
    merci
    mouyen christian

  • maria Oct 22, 2018, 4:13

    ☼) Bon dimanche,Tom,
    Certes, je ne suis qu’une scénariste encore en herbe mais je m’intéresse à la réalisation.

    Or, mon futur film a besoin de nombreuses fillettes en uniforme, de soldats aussi qui défilent en rang 2 par 2. Plutôt que de dénicher de nombreux figurants, les réals n’ont-ils pas un autre tour dans leur sac ? Et toi, Tom, ne dégoterais-tu pas une astuce ?
    Par exemple, filmer le bas d’un seul figurant: il suffirait que l’on voie pour les enfants en promenade les chaussettes et le bas de leur robe identique, et pour les militaires marchant au pas pantalon kaki et rangers. Puis, par un stratagème que j’ignore, les multiplier. Grâce au montage ?

    Ça, c’est comme tu le dis, par souci d’économie, le fameux « nerf de la guerre » ,ou le mur d’argent qui se dresse pour réaliser. J’imagine la costumière coudre un nombre inimaginable de costumes identiques! les frais d’achat du tissu etc.Tu comprends ma requête,plutôt ma curiosité ?

    Bien sincèrement.
    ☼) maria

Leave a Comment