plans au sol et logiciels Storyboard

Logiciels Storyboard

et plans au sol

 

Bonjour à tous. Je sais que l’article de la semaine dernière sur Julien Seri et son film « Nighfare » vous a beaucoup plu. Faire un film, lui donner vie, est une aventure incroyable. D’ailleurs vous êtes nombreux à avoir du mal à passer de l’écrit, c’est à dire le scénario, à l’image.

Vous le savez déjà, si vous êtes un habitué de « Comment Faire Un Film » et surtout si vous êtes inscrit à la Newsletter, que vous devez apprendre à faire un découpage technique pour matérialiser en images ce que vous avez écrit, même si vous connaissez les termes techniques et que vous êtes à l’aise avec le découpage, il arrive toujours un moment ou un dessin vaut mieux que mille mots…surgit alors le problème du storyboard.

Le storyboard vous permet de matérialiser en dessins : vos personnages, les mouvements, le décor, l’univers etc…pour que la compréhension soit totale.

De cette manière votre équipe comprend tout de suite ce que vous avez en tête, ce que vous souhaitez faire, bref vous gagnez du temps et tout le monde va dans le même sens.

Problème ! Vous ne savez pas dessiner…alors comment faire ?

  • Vous ne connaissez pas de storyboarder
  • Vous n’avez pas d’argent pour vous payer un storyborder….alors comment faire ?
  • Vous n’avez pas d’argent à mettre dans un logiciel…idem…comment faire ?

Dans cet article je vais vous présenter et vous donner des liens pour que vous puissiez tester des logiciels de storyboard. Certains de ces logiciels vont vous permettre de faire bien plus que de simplement croquer des plans ou des séquences.

 

Comme je sais que payer un logiciel pour certains c’est parfois difficile ou mission impossible, je vais tenter de faire deux catégories : Une free (gratuite) et une payante.

Vous le savez mieux que personne, je tente de toujours donner le meilleur des infos pour vous aider…mais parfois le fait d’utiliser régulièrement un logiciel permet d’avoir plus de recul sur celui-ci. Si c’est le cas, si vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice, laissez un commentaire sous cet article pour permettre aux autres utilisateurs de se faire un avis plus précis sur ce qui leur conviendrait le mieux ;o) C’est grâce au partage des connaissances et à l’entraide que nous avons la possibilité d’avancer. Alors n’hésitez pas.

 

Dans mes réalisations je n’ai jamais voulu faire du storyboard tout seul. Je veux dire que je n’ai jamais voulu « croquer » des dessins pour que ma vision soit comprise par tout le monde. Je préfère utiliser les plans au sol plutôt que le dessin.

De plus j’ai la chance de connaître des storyboarders qui sont mieux à même de représenter les plans que j’ai dans la tête. Je vous invite d’ailleurs à contacter des Storyboarders confirmés ou débutants pour vous familiariser avec cet outil et ce métier qui peut (va) vous rendre d’incroyables services. Encore une fois c’est une relation artistique importante pour votre projet et vous-même.

Mais pour ceux qui aiment faire par eux-mêmes ou juste pour la curiosité voici les 6 logiciels de storyboard qui vont pouvoir vous être utiles.

 

  1. Toon Boom storyboard pro

logiciel storyboard

On commence par un des outils les plus connus dans ce domaine. Comme son nom l’indique (toon) ce logiciel est fait pour le dessin et les gens de l’animation. Autant vous dire que ce logiciel est la Rolls dans son domaine et que vous n’avez pas besoin de savoir dessiner.

 

Points forts :

  • Visuel prêt à l’emploi : personnages, décors, modèles etc…
  • Possibilité de dessiner numériquement pour éviter la numérisation de dessin
  • Vous pouvez diviser vos projets en actes, séquences, scènes et plans
  • Prend en charge les photos, ajoute des sons sur vos storyboardes.
  • Nombreuses possibilités d’exportation, par exemple vers final-cut pro, mais aussi format PDF ou CSV
  • Système de partage et de travail collaboratif

 

Point faible :

Son prix

  • 456$ pour un an (https://www.toonboom.com/products/storyboardpro/pricing)
  • 58$ par mois

 

Mais vous pouvez télécharger une version d’essai pour vous faire la main et le tester en cliquant ici

 

2) Storyboard Fountain

logiciel storyboard

C’est un logiciel que je ne connaissais pas. J’ai téléchargé la version disponible pour mac et la prise en main est plutôt intuitive.

Je vous mets ici l’adresse où vous pouvez télécharger la version.

Ici, vous pouvez voir une démo time lapse de l’utilisation du logiciel.

Comme vous pouvez le voir, l’intérêt réside dans le fait que pour chaque ligne de scénario ou partie que vous aurez prédéfinie, vous pouvez créer et lier un dessin.

 

Les avantages :

  • suivi de votre scénario ligne par ligne. Importation de celui-ci dans le logiciel
  • Dessin à l’aide de plusieurs « crayons »
  • Utilisation du plan au sol, si besoin à l’aide de l’outil de dessin
  • Logiciel Gratuit !

 

Inconvénients :

  • Pas d’importation de dessin ou de bibliothèque pour ceux qui ne souhaitent pas dessiner
  • L’outil de dessin peut devenir très vite compliqué si on ne sait pas dessiner et garder les proportions
  • Les axes et valeurs ne sont pas gérés

 

3) Celtx

logiciel storyboard

 

Je vous parle de Celtx depuis longtemps sur le blog. C’est vraiment l’outil indispensable lorsque vous voulez écrire un scénario. En plus c’est gratuit ! Celtx intègre Celtx Studio qui vous ouvre les portes d’un logiciel de storyboard mais aussi de feuilles de service, dépouillement …bref tout pour préparer votre film comme il faut.

 

Avantage :

  • Prise en main facile
  • Pas mal de tutoriels sur le net
  • Offre complète de la chaîne de production : du scénario au tournage
  • Choix des valeurs
  • Possibilité de créer des plans au sol
  • Gratuit

 

Inconvénients :

  • Pas de bibliothèque, obligation d’importer des photos
  • Pas de possibilité de dessiner

 

4 et 5) Storyboard artist studio 5

logiciel storyboard

Pour moi Storyboard studio 5 est vraiment génial. Il vous permet de représenter la vision que vous avez de votre histoire, en quelques clics. Vous pouvez choisir des personnages et les customiser comme vous le souhaitez. Les mettre en action, changer la couleur de leur peau, leurs cheveux etc…mais aussi ajouter des maisons, des animaux et leur position. Bref, vous avez accès à des possibilités infinies !

Vous avez aussi la possibilité de chronométrer vos plans, les assembler et les monter sur une Timeline. Ajouter des sons, de la musique etc…Bref, pré-visualiser votre film avant de le tourner !

Avantages :

  • Bibliothèque de personnages, de décors, d’objets
  • Choisir les angles, les valeurs et faire le point sur tel ou tel objet.
  • Pas besoin de savoir dessiner
  • Projet multi-utilisateurs en ligne, partage de projet
  • Import d’image 3D
  • Import de scénario
  • Mouvement de caméra et zoom
  • Photo en glisser/ déposer

 

Inconvénient :

Je ne vois pas vraiment d’inconvénient sur ce logiciel aussi souple, simple et intuitif à part :

  • Le prix : 999$

Oui vous avez bien lu…

Vous pouvez aller voir le site ici (http://www.powerproduction.com/artist_studio_cart.html)

 

MAIS, il y a toujours un mais ;o) Le concepteur du logiciel propose plusieurs versions du logiciel, ce qui permet de ne pas acheter des options dont vous n’avez pas besoin.

Les logiciels et les options permettent d’acheter ce logiciel à partir de 249$, ce qui est tout de même plus abordable ! lol ce logiciel se nomme Storyboard Quick, le petit frère de storyboard artist pro

 

6) Storyboard Generator

logiciel storyboard

Voilà un outil qui est entièrement gratuit et en ligne. Vous avez des vidéos assez courtes pour la prise en main.

 

Avantages :

  • Choix du genre : Horreur, Comédie, Romance
  • Mise en image grâce à une bibliothèque prédéfinie en fonction du genre
  • Importation de dessin ou photo
  • Mouvement de caméra
  • Gratuit

 

Inconvénients :

  • Un peu lent
  • Limité en terme de genre
  • Bibliothèque limitée

 

Pour un premier essai ce logiciel est plutôt une bonne solution. Il va vous permettre de mettre en perspective assez rapidement votre histoire. Mais vous allez assez vite arriver au bout des possibilités du logiciel.

 

Voici d’autres pistes pour faire du storyboard : Storyboard That, Shotbox

Attention : Il existait un autre logiciel, Amazon Storyteller, mais celui-ci n’est plus disponible ! Et heureusement d’ailleurs.

 

SI vous écrivez et que vous voulez ou pas réaliser votre film, il est toujours intéressant de pouvoir mettre en image ou tester des choses. Certaines idées peuvent faire TILT. On peut aussi s’apercevoir que les scénarios comportent trop de dialogues etc…et que le film que vous écrivez n’est pas aussi bien rythmé que vous l’espériez.

Voilà pour l’article sur les logiciels de storyboard et plans au sol

Laissez-moi vos commentaires en bas de l’article.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis. Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o).

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A dimanche prochain.

Tom Weil

Voici d’autres articles pour vous aider mieux vivre votre passion 

Comment contacter un producteur de film

Le vocabulaire du cinéma et des séries U.S

Les règles pixar

De la sequel au spin-off

Le traitement d’un scénario c’est quoi ?

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Philippe Luneau

    tu ne parle pas de The Foundry Flix qui est un très bon outil de storyboard collaboratif

    https://www.thefoundry.co.uk/products/flix/

    • Bonjour Philippe,

      Parce que je ne sais pas tout ;o)

      Je vais aller voir le lien que tu as mis.

      A bientôt,

      Tom

  • wilika

    Un grand merci! Issu de l’animation (donc à l’aise en storyboarding, entre autres) j’ai découvert des logiciels que je ne connaissais pas ! Certains semblent d’ailleurs plus que prometteurs d’autant qu’ils sont gratuits

    • Bonsoir Wilika,

      Heureux de te lire ;o)

      N’hésite pas à revenir ici pour nous dire ce que tu as pensé de ces logiciels.

      A bientôt,

      Tom

  • VANNIER Rémi

    Bonjour Tom,

    je reviens sur Storyboard Generator. Je suis allé jeter un oeil sur cet outil en ligne, hier soir. c’est effectivement assez limité. Dans le même ordre d’idées, mais beaucoup plus complet, même si ce n’est pas le but premier de ce site (qui serait de faire de la BD) il y a le site web (pas l’appli pour mobile) http://www.bitstrip.com
    Les possibilités « d’animation » et de personnalisation des personnages y sont beaucoup plus développées. La mise en forme peut rejoindre celle des planches de BD, mais il est aussi possible d’éditer des images seules, ou des strips de 2-3 cases. Alors pourquoi ne pas envisager d’en tirer des cases pour un story board ?

    Bonne découverte, et à bientôt de te lire.

    Rémi.

    • VANNIER Rémi

      …désolé, quand ça ne veut pas,…

      Le bon lien pour arriver sur la page de création de Bitstrips est :

      http://www.bitstrips.com/create/comic

      Rémi.

    • Bonjour Rémi,

      Oui je l’avais dit ;o)

      Pour bitstrip je vais aller voir ce que cela donne. Merci pour le tuyau.

      A bientôt,

      Tom

  • Steven

    Bonjour Tom,

    Merci pour cet article, je vais voir du côté de Toon Boom, Celtx (je ne savais pas que ce logiciel proposait aussi de faire du storyboard) et Storyboard artist studio 5.Sinon, un storyborder pro c’est vraiment cher? Sur un autre article, j’ai vu des dessins assez jolis de plans de l’église pour ton court Les phalanges de pierre.Tu as engagé un professionnel?

    Je voulais te dire autre chose, j’ai parcouru le site que tu m’a conseillé (http://www.rhone-alpes-cinema.fr/) et je n’ ai pas trouvé ce que je cherchais, du coup j’ai envoyé un mail à la personne qui s’occupe de la rubrique Bureau des auteurs, je me suis présenté et je lui ai expliqué que je souhaitais participer à un tournage de court en tant que « Junior ».J’ai reçu sa réponse ce matin :

    Bonjour,

    Non je ne propose pas ce type de services au niveau du Bureau des Auteurs.

    Je vous conseille d’aller sur le site de la Commission du Film Rhône-Alpes et de voir quels sont les tournages de courts métrages, de longs métrages et d’unitaires TV à venir et d’envoyer votre candidature comme stagiaire ou assistant en fonction de l’expérience que vous avez.

    Bonne continuation,

    Marie Le Gac
    Responsable du Bureau des auteurs

    Qu’est-ce que tu en penses?

    Je leur envoie un mail et leur explique la même chose? Ou une candidature détaillant mes motivations (ce qui me gêne, c’est que niveau expérience, on est proche du néant)? Merci Tom.

    A bientôt

    Steven

    • Bonjour Steven,

      Pour les phalanges de pierre, les planches ont été réalisé par : Merry Viersac, qui es un storyboarder pro ;o) Je n’ai pas payé car il a accepter à l’époque de m’aider et c’est aussi un ami ;o)

      Pour ce qui est du courrier que tu as reçu : JE trouve cela super. Il faut que tu leur envoies le même mail ;o) Eux te mettront en contact avec les prods.

      A bientôt,

      Tom

  • VANNIER Rémi

    …hum, hum ! …pardon pour le post précédent, je viens de voir que quelqu’un avait déjà posté un lien vers Shot Designer dans un commentaire sur ce blog, il y a quelques temps. Bon, disons, alors, que ça fait une piqure de rappel pour les uns et une découverte, pour les autres qui, comme moi, n’aurait pas lu l’autre post à la suite duquel on en parlait déjà !
    😉

    Du coup, ne pas hésiter à détruire ce commentaire et le précédent, si jamais cela faisait trop « doublon ».

    • Bonjour Rémi,

      Effectivement j’ai répondu sur ton autre commentaire ;o) Merci encore pour ton partage ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • VANNIER Rémi

    Bonjour Tom,

    joli tour d’horizon qui me permets de découvrir deux outils que je ne connaissais pas. Je vais aller jeter un oeil.
    Tu signales que tu ne pratiques pas le story-board, mais plutôt les plans au sol. Alors je veux te faire découvrir un outil que je trouve excellent, et que j’utilise souvent pour mes élèves pour leur permettre de mettre en perspective les idées qu’ils esquissent. Il s’agit de Shot Designer que tu peux trouver sur http://www.hollywoodcameraworks.com

    Au départ, c’est une application que j’avais installée pour mon mobile Android. Je l’ai trouvée intuitive, si pas simple, et en creusant un peu, j’ai remarqué qu’il s’agissait également d’une application qui s’installait sur Mac et PC. La version « démo » est limitée à une scène, mais la version complète ne coûte pas bien « lourd » (+/- 20 $, je cois) et permet de travailler sur tablette, ordi ou mobile.

    Ce que je trouve intéressant c’est la possibilité d’être « pris par la main » pour faire avancer son projet, à l’aide de nombreuses cases à cocher, et autres précisions « pré-établies ». L’autre point fort consiste en la possibilité « d’animer » ses vues au sol, et, ainsi de se rendre compte du respect des règles de 30° et 180° dans le cas de scènes aux multiples angles de prises de vues.

    L’inconvénient pourrait être la langue anglaise pour certains. Ceci dit, sur le site sus-cité de l’éditeur, il y a un certain nombre de tutos vidéo, extrèmement bien fait et plutôt simples à comprendre, qui permettent de prendre rapidement en main les différentes fonctions de l’outil.

    Voilà, j’espère que tu apprécieras autant que moi cet outil vraiment « simple » mais « potentiellement puissant » (…cette dernière formulation doit être une figure de style, que je n’identifie pas dans l’immédiat 😉

    Rémi.

    • Bonjour Rémi,

      Merci pour ton commentaire. Mais je connais shot designer ;o) un autre article à déjà été écrit sur ce blog et en parle ou c’est un utilisateur qui en parle…je commence à perdre la mémoire ;o)

      Merci en tousses cas pour cette piqûre de rappel ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Christophe

    Bonjour Tom,

    Hmmm, une réflexion en passant ! Si on « storyborad »…. alors nous avons passé avec succès l’étape du producteur, les financements sont là, du moins en partis, donc nous sommes sur la bonne voie, le film devrait se réaliser…

    Le storyboard est un boulot à 3 (ou 2) ? le scénariste, le réal et le storyboarder (le prod ?).

    Il m’arrive souvent de dessiner des croquis pour vérifier si la scène est logique chronologiquement ou dans l’espace.

    Un article plus technique cette fois, mais du pur AOC CFUF ;o)

    A bientôt.
    Christophe

    PS : je suis vert, j’ai plusieurs idées mais pas encore toutes sur papier… L’impatience me gagne pour avoir plus de matière concrète à proposer ;o)

    • maria

      Re, Christophe,
      Voilà la vieille curieuse… de ton projet.
      * Tu écris tes idées sur du papier, un calepin je suppose ? Parce que mes premières idées, d’ il y a plus de 3 ans, je les ai écrites sur des supports de fortune, entassés dans des sacs qui pèsent des kilos. LOL !Je ne les ai jamais consultés tellement elles sont ancrées dans ma mémoire. J’écris directo sur mon ordi.
      Mon film s’est déroulé en rêve. Je comprends que mon désordre ne m’a pas servi, pas plus que le désordre à écrire le scénar en premier. Seulement ces jours, je me sors de ce fatras et je domine l’histoire. Je n’arrivais pas à écrire le synopsis avec structure. Je l’avais frôlé mais pas vraiment écrit noir sur blanc
      * Tu es scénariste, c’est évident. Mais les questions que tu poses à Tom ressemblent à celles d’un futur réal. Est-ce ton cas ? Si j’ai bien compris les textes de Tom, quand la prod’ « tient » – parmi les pièces du dossier – le traitement et la suite dialoguée, même s’il a « cuisiné » le scénariste, le rôle de ce dernier est terminé. Tout passe entre les mains du réal – relayé de ses assistants – qui dirige tout son monde, dont le storyboarding.
      Tom saura te répondre.
      C’est juste que tes projets m’intriguent.
      Sincèrement de
      ☼ ) maria.

      • Christophe

        Bonsoir Maria,

        La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut, parfois elle fait avancer !

        Je suis scénariste débutant, pas réal, je ne me sens pas capable de diriger des comédiens, Mon but est de travailler avec un/des réalisateur(s). Réal, on verra ça pour plus tard éventuellement…

        Des idées, j’ai en ai beaucoup et je trimbale sur moi un petit carnet où je note systématiquement toutes mes idées sur le chaud. Après je trie, sélectionne en fonction des histoires en cours, des nouvelles idées de film, de dialogues, de situations,… et j’écris un pitch si c’est une idée de film, tout ça sur mon pc. Le but est de ne rien perdre, ou plutôt de ne rien oublier. Quand l’idée est très bonne, pour moi ;o), j’imprime et créé un dossier.

        J’ai pas mal de choses sur papier… mais très mal écrites, ça c’était avant scénario+.

        Mon impatience, c’est de reprendre mes meilleures idées et d’en écrire au minimum le traitement. J’avance doucement, trop doucement. Je veux du concret, de la « matière » à proposer. J’estime avoir perdu trop d’années, alors je fonce.Le pire, j’écris aussi 2 bouquins…. mais ils sont quasi terminés.

        Voilà, je fais tout pour réussir, c’est dur, très souvent décourageant, mais il y a CFUF, Tom, toi et bien d’autres ;o)

        A très bientôt au détour du forum.
        Christophe

        • maria

          Bonsoir Christophe, et merci ☼)
          Intéressant ton parcours et tout ce chemin pour arriver.
          Oui @+++ dans ce forum. Moins, maintenant, il me faut foncer.!
          ☼ ) maria.

        • Bonjour Christophe,

          Je comprends ta frustration mais à force de faire, d’écrire et d’avoir des idées sur papier, on va plus vite !

          ça va finir par payer ;o)

          A bientôt,

          Tom

    • Bonjour Christophe,

      Non pas forcément. Il se peut que parfois on passe par l’étape du storyboard pour matérialiser l’univers et glisser le tout dans le dossier de prod…c’est rare mais cela se fait.

      Le boulot du storyboard ne se fait qu’avec le réal et le storyboarder. LE scénariste une fois son boulot d’écriture terminé n’a plus à intervenir dans le processus de réalisation.

      A bientôt,

      Tom

    • Bonjour Christophe,

      Non pas forcément. Il se peut que parfois on passe par l’étape du storyboard pour matérialiser l’univers et glisser le tout dans le dossier de prod…c’est rare mais cela se fait.

      Le boulot du storyboard ne se fait qu’avec le réal et le storyboarder. LE scénariste une fois son boulot d’écriture terminé n’a plus à intervenir dans le processus de réalisation.

      A bientôt,

      Tom

  • Bonjour Tom,

    Il faut aussi dire que dessiner un storyboard prend un temps fou, quelque soit le logiciel… Je n’en fait jamais vraiment, mais il m’arrive de faire des plans au sol pour bien expliquer les mouvements de caméras ou d’acteurs, en restant très schématique.

    J’ai utilisé Celtx pour ça à une époque. L’image de Celtx que tu montre est la version desktop qui n’existe plus (enfin, on peut toujours la trouver, mais elle n’est plus officiellement distribuée ni supportée par Celtx), désormais tout est en ligne chez Celtx. Du temps où la version desktop était encore supportée, on pouvait aussi acheter une extension avec des bibliothèques d’images. Je suppose que c’est encore le cas dans la version en ligne actuelle: tu devrais donc ajouter au paragraphe Celtx qu’il existe bien des bibliothèques d’images mais à condition de prendre une version payante.

    Ce qui me surprend c’est que Adobe n’ai pas encore investi le marché des logiciels de storyboard! Mais je paris qu’ils y travaillent: leur récent logiciel d’écriture de scénario et de rapports de production (Adobe Story) commence à être pas mal du tout, qui plus est il s’intègre de plus en plus aux autres outils Adobe comme Première, ce qui peut s’avérer très pratique. Mais bon, évidemment, c’est payant…

    • Bonjour Cinémacam,

      Oui dessiner ou se servir d’un logiciel prend un temps fou. Mais il est rare de storyboarder tout un scénario…certains réal le font, Jeunet, par exemple. Mais en général au ne storyboard que quelques scènes un peu compliquées.

      Après il ne faut pas tout faire par soi-même et savoir trouver les talents qui peuvent vous donner un coup de main et faire ce storyboard.

      A bientôt,

      Tom

      Tu as raison pour Celtx ce n’est pas le bon visuel, je n’ai pas fait attention.

    • Bonjour Cinémacam,

      Oui dessiner ou se servir d’un logiciel prend un temps fou. Mais il est rare de storyboarder tout un scénario…certains réal le font, Jeunet, par exemple. Mais en général au ne storyboard que quelques scènes un peu compliquées.

      Après il ne faut pas tout faire par soi-même et savoir trouver les talents qui peuvent vous donner un coup de main et faire ce storyboard.

      A bientôt,

      Tom

      Tu as raison pour Celtx ce n’est pas le bon visuel, je n’ai pas fait attention.

      • J’ajoute que selon moi c’est une erreur de la part de celtx d’être passé sur le tout online et ne plus proposer de version déconnectée… Sur un tournage par exemple on peut avoir besoin des rapports de production ou plannings qu’ils proposent dans la version payante, sans forcément avoir accès à l’internet!

        • Bonjour Cinémacam,

          Je trouve aussi que la version tout online n’est pas une bonne idée. Pas pour ce que tu avances, car les productions aujourd’hui sont toutes équipés de clés 3G…internet tu l’as presque partout. En revanche en ce qui concerne les connexions à l’étranger ou dans certains transport c’est mission impossible si tu veux écrire ton scénario ou continuer de bosser sur ta prod.

          A bientôt,

          Tom

  • AMM

    Bonjour Tom
    Avec tes articles on ne risque jamais d’être déçu. Tu nous amenes toujours plus loin alors je surlike et je partage. Merci. Merci .

    • Bonjour AMM,

      Merci pour les compliments ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • maria

    Bonjour TOM,
    Cet article ne me concerne pas vraiment. Pourtant, il m’intéresse. J’ avais remarqué des  »storyboards » dessinés par un pro dans ton C.M.  » Les phalanges de pierre ». J’ai même cru que je devais en faire pour une partie de mon scénar, première version ! N’empêche qu’ ils m’ont inspiré le passage du réel à l’image abstraite : je sais ce n’est pas leur but. Il me faut donner un exemple : la partie de cartes de Pagnol comparée au jeu de belotes en ligne qui peut se faire avec des cartes donc avec des images virtuelles. Comme dans les BD, les images des storyboards vont à l’essentiel sauf qu’elles aident au découpage technique, comme tu l’expliques.
    * Les storytboards de « Night Fare » intégrés dans le making of sont époustouflants de perfection et rigides à la fois. Un logiciel doit en être la base. Je reviens à ce film de Lucien Seri, à ces cicatrices en forme de spires, alignées sur la jambe de l’acteur, elles doivent signifier quelque chose, elles apparaissent certainement dans une image de storyboard,, pour être redonnées en insert.
    * Pardon, si tu ne peux pas me suivre par trop de confusion. C’est clair en moi. ☼ ) Les spirales m’ont toujours apparues comme des symboles.
    Bon dimanche et bien sincèrement de
    ☼ ) maria.

    • maria

      Bonjour Tom,
      P¨S. Quelques planches du storyboard de ton CM. « Les phalanges de pierre » sont là en introduction. Je n’avais lu que le texte dans l’ urgence des tâches matérielles. Elles illustrent bien le mouvement des objets inanimés Celles de « Generator » expriment non seulement la peur de la poursuite, mais on imagine aussi i l’horreur procurée par celui qui les suit. Ce que le scénariste ne peut exprimer qu’avec des mots, ces « fresques-là » me parlent. Deux techniques – celle du storyboardeur et celle du logiciel – offrent leur aide à la réalisation.
      Merci pour cet enseignement, même si je ne suis qu’une scénariste en herbe !
      Bien sincèrement de
      ☼ maria

      • Bonjour Maria,

        Oui c’est bien une planche d’un de mes courts ;o) Peut-être d’autres d’autres projets viendront s’ajouter ;o)

        A bientôt,

        Tom