Lieux de tournage / Les repérages : autorisations et droits

Lieux de tournage/ Les Repérages

du coté production partie 1

affiche les reines du ring

Cette semaine, nous allons parler des lieux de tournage « sensibles » dans lesquels vous avez du mal à tourner et que vous pensez être compliqués à repérer.

Un internaute m’a posé une question intéressante mais y répondre en quelques lignes n’était pas possible. Voici sa question :

« Ce qui me paraît abstrait, c’est la question des droits au niveau des lieux de tournages. Quant il s’agit, par exemple, de faire des plans d’ensemble d’une ville entière, quels genres de droits, d’autorisations faut-il ? Si le lieu où l’on tourne se situe près d’une route, faut-il également avoir des autorisations pour cette route ? Quand le tournage se fait dans une gare, aéroport ou lieu très fréquenté, comment cela se passe t-il ? Si le film a besoin d’un vieux train ou d’un avion, à qui se référer.. ? »

Les repérages sont souvent, chez les jeunes cinéastes, une source de problèmes. Il est vrai que lorsque l’on écrit son scénario, on ne pense pas (à tort) aux difficultés que l’on va  rencontrer ensuite, lorsqu’il faut trouver les décors.

Nous allons parler de cas concrets. Prochainement, un long métrage va sortir (le 9 juillet) : « Les reines du ring » réalisé par Jean-Marc Rudnicki. Je me suis occupé des repérages du film. Je vous laisse regarder la bande-annonce :

 

 

Il y avait des décors compliqués et sensibles comme un supermarché avec un toit accessible, pouvant supporter le poids d’une équipe technique + le matériel, un zénith aréna pour un gala de catch ou encore un aéroport.

Lors de mes différents repérages, j’ai dû trouver des lieux de tournage assez différents: Des trains, des châteaux, des apparts, des maisons, des bus, des avions, des autoroutes, des prisons, des ferries etc… bref, à peu près tout, vous l’avez compris :o)

Au final, les réponses  sont plutôt simples mais nécessitent presque du cas par cas. Prenons, pour commencer, l’idée que vous devez filmer une ville en plan large. A la base, vous n’avez besoin d’aucune autorisation particulière…sauf :

–       Pour l’endroit où vous poserez votre caméra, si c’est un lieu privé

–       Si on reconnaît un monument, en particulier, soumis à des droits d’auteurs

–       Prévenir la préfecture de police

 

Le second point est important. Vous pouvez filmer un plan large de Paris, avec en fond la tour Eiffel, sans payer des droits à la société qui la gère. En revanche, si vous faîtes le même plan de nuit, alors là vous devrez payer des droits à la SETE.

 

Pourquoi ?

Les droits d’auteurs (et c’est valable pour un architecte) sont valables 70 ans après la mort de l’auteur. Si vous aviez dû filmer la tour Eiffel avant 1994 (Gustave Eiffel est mort en 1923) vous auriez dû payer des droits. En revanche, les illuminations sont considérées comme une œuvre d’art et l’auteur n’est pas encore décédé.

 

Si je veux tourner : dans la rue, dans un parc, devant une maison etc…

Toutes les prises de vues en extérieur sont soumises à une autorisation de prises de vues. Il est interdit d’amener son équipe (aussi légère soit-elle) et d’installer un pied de caméra et un projo sans autorisation, sous peine d’une amende et surtout de la confiscation de votre matériel par les forces de l’ordre.

Il est interdit aussi de bloquer ou gêner la circulation sans autorisation préalable !!!

Alors comment faire ?

La plupart du temps, il suffit de demander une autorisation à la mairie de la ville ou vous voulez tourner, en expliquant exactement ce que vous voulez y faire. Ainsi, il sera possible de connaître ce que vous pouvez filmer sans avoir de problèmes de droits d’auteurs. En général, le service communication de la ville a la capacité de gérer ce genre d’info en vous donnant les bons interlocuteurs.

ATTENTION ! Il faut savoir exactement où vous voulez tourner. De cette demande et surtout des besoins que vous avez, vont découler un tas de choses comme : devoir bloquer une rue partiellement ou définitivement suivant les besoins, avoir recours à la police, devoir  faire poser des barrières par le service technique de la mairie ou la DDE etc…..

 

Évidemment, tout cela peut avoir un coût ! En fonction de la ville où vous voulez tourner, certaines villes sont plus cools que d’autres. Mais les tournages se multipliant depuis quelques années, les communes tentent de gagner un peu d’argent. Si vous tournez un court métrage avec une association ou une production, n’hésitez pas à mentionner que c’est un court ! Que le budget est minuscule (voire inexistant), plus un joli sourire et tout cela devrait vous aider à obtenir des prix, peut-être même la gratuité pour certaines choses.

 

Mais dans un lieu public, je fais quoi ?

Dans votre demande d’autorisation, il faut mentionner les besoins des prises de vues, par exemple que vous devez « privatiser » : le parc, la rue, le hall de la mairie etc… Afin de pouvoir y poser votre caméra, mettre votre lumière, vos comédiens et vos figurants.

 

En fonction du lieu, vous pourrez soit fermer l’endroit au public ou si c’est un parc aux multiples entrées,  vous serez autoriser à arrêter les passants « en le leur demandant gentiment » pendant les prises de vue. De cette manière, vous éviterez que madame tout le monde se plante entre vos comédiens et votre caméra pour regarder ce qu’il se passe.  Cela évitera aussi qu’elle se rende compte au bout de 5 minutes qu’elle n’est pas à sa place, tente de se baisser pour sortir du champ et d’espérer avoir était invisible tout ce temps !!! ;o)

Dans une rue ?

Demande d’autorisation à la mairie et à la préfecture de police.

Mais attention, s’il y a des commerces, vous devez aussi prévenir les commerçants que pendant le ou les jours de tournages leur commerce risque de ne pas fonctionner comme d’habitude.

De mémoire, je crois qu’il faut les prévenir au moins 3 jours à l’avance. Mais évidemment cela dépend de l’ampleur du tournage.

Si vous devez bloquer la rue toute la journée pour une cascade de voiture, vous risquez de vous attirer les foudres des commerçants. Il faudra aussi les prévenir au moins une semaine  en amont.

Un conseil : choisissez un autre endroit ;o)

Devant ou à l’intérieur d’une maison ?

Si c’est une copropriété, vous devez demander l’autorisation au syndicat de copropriété ainsi que l’accord des propriétaires de la maison en question. Soit vous arrivez à dealer la gratuité, soit vous devrez indemniser la copropriété et le propriétaire de la maison. Il vous faudra aussi demander l’autorisation à la mairie si vous devez garer les véhicules techniques en dehors de la co-pro.

Les tarifs de ces locations sont à la discrétion de chaque production et propriétaire. Il n’y a pas de « barème ». Un court métrage n’a pas le même budget qu’un film à 1 million et ce même film n’a pas la puissance financière d’un film à 6 ou 15 millions.

Pour les routes ?

Pour les routes nationales, il faut demander l’autorisation à la DDE. Pour les départementales, rapprochez- vous des conseils généraux, de l’unité technique territoriale.

Pour les routes communales : de la mairie

Et les autoroutes ?

Toutes les autoroutes de France sont gérées par des sociétés qui acceptent, sous certaines conditions, que l’on tourne chez eux. Tout cela a bien évidemment un coût. Il vous suffit de contacter l’entreprise qui gère l’autoroute sur laquelle vous souhaitez tourner et il se feront un plaisir de vous expliquer comment ils peuvent vous aider….

ATTENTION : Même si vous ne filmez pas dans une cabine de péage, et que vous ne faite que rouler, filmer sur une portion d’autoroute est payant ! Et soumis à une autorisation.

Voila pour la première partie de cet article. La suite sera mise en ligne mercredi matin, nous parlerons des lieux hyper sensibles : prisons, ferry, train, avion, aéroport etc….

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant dans le plan du site en cliquant sur le lien.

A bientôt,

 

Tom W.

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Arnaud

    Bonjour,

    Je viens de tomber sur cet article O combien intéressant mais du coup j’aurais besoin de précision pour un projet de clip.

    Voilà dans le cadre d’un clip amateur, nous souhaiterions filmer sur une plage. Nous ne voulons filmer personne, ni aucun bâtiment. Juste les artistes sur la plage. Faut-il des autorisations ?

    Nous voulons filmer avec du matériel léger : juste un appareil photo, pas de projecteur ou autre…
    Éventuellement un drone.

    Faut-il prévoir des autorisations ou des démarches ?

    Merci par avance pour l’aide.

    • Bonjour Arnaud,

      Avec du matériel léger je ne pense pas, sauf que vous avez un drone et que la plage ne sera pas fermée aux public, de ce fait il va falloir demander une autorisation…après si tu amène une batterie et du matériel cela dépend ou tu seras exactement sur la plage…certains endroits peuvent être des endroits protégés soumis à autorisation.

      A bientôt,

      Tom

      • Arnaud

        Dans le cas où le drone n’est pas autorisé et que l’on ne film que les artistes sans prises de vues larges (dans le sens sans filmer des bâtiments ou des gens) on doit pouvoir le faire sans autorisations ?

        Pour le drone c’est effectivement plus compliqué. On le découvre un peu tardivement… Mais le but sera le même simplement des plans des artistes et sans filmer au loin.

        • Bonjour Arnaud,

          Tu peux faire des prises de vues larges. Il faut juste faire attention de ne pas filmer de monuments ou des immeubles ayant « un droit d’auteur ». Si les gens sont loin et méconnaissable tu peux filmer sans problème.

          Pour la plage je pense que cela doit être possible de filmer sans autorisation à condition de ne pas amener de véhicule sur la plage ;o)

          A bientôt,

          Tom

  • Maloustic

    Bonjour,
    Avec mon équipe, nous participons au concours Faire un film en 48h la semaine prochaine, nous avons repéré quelques lieux possibles, dont des lieux (châteaux/pensionnats/centres médicaux) complètement abandonnés. Nous tournerions dedans et éventuellement dehors. Comment cela se passe-t-il pour les autorisations dans ce cas-là ?
    Merci.

    • Bonjour Maloustic,

      Il faut identifier qui sont les propriétaires….et demander les autorisations de tournages. Voir si ce n’est pas trop dangereux et prendre des assurances en conséquence.

      Tourner sans assurances ni autorisations d’expose a de gros problèmes en cas d’incident.

      A bientôt,

      Tom

  • David

    Bonjour,
    Je souhaite tourner un clip vidéo d’une de mes chansons et j’ai besoin de votre aide.
    Il y aura une figurante en plus de moi dans cette vidéo et je souhaite tourner dans un parc (public), près d’un lac (public), et à côté d’une fontaine dont l’accès est également pour tous.
    Faut il des autorisations pour tout ça, sachant que nous aurons également un drone?
    Merci d’avance.

  • ali empero

    Bonjour, bonsoir.
    En ce qui concerne les clip musicaux, j imagine que les mêmes principes s’appliquent,
    mais répondez sincèrement svp. Les clips de rap? comment ça se passe? en pratique bien sur!
    Est ce qu ils font toutes ces démarches?
    2 eme question, si la commune reconnait un de ses tunnel bien crasseux dans un clip youtube, Agissent ils?
    3 eme question est ce qu’un soldat de carriere a le droit d’accepter d’apparaitre sur une video?
    4 eme question Qu »en est il de la legislation concernant les drones? i mean; sont ils classés par categories?
    5 eme question, ne vous ai je pas saouler avec toutes ces questions?

    • Bonjour Ali empero,

      1) Dés que tu tournes dans un lieu pour un clip de RAP ou je ne sais quoi il faut faire ces démarches.
      2) Non je ne pense pas
      3) Je ne peux pas te dire, mais si c’est comme un policier ou un pompier, ils doivent avoir un accord de leur hiérarchie pour apparaitre en costume.
      4) Oui, mais surtout que faire volé un trône en milieu urbain demande un permis et ds autorisation spécifiques.
      5) non ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Théo

    Bonjour Tom!

    Je suis en train de préparer le tournage de mon film et me voilà face à un
    dilemme. J’ai un décor que je veux absolument, mais il faudrait payer 500€ par
    jours, je pense être sur ce décor pendant quatre jours et je n’ai vraiment pas
    les moyens de payer la somme demander. Je risque quoi si je tourne dans ce décor
    sans autorisation (sachant que j’en ai fait la demande au-préalablement).

    Théo.

    • Bonjour Théo,

      Si c’est un lieu privé…tu risques les flics et de te faire confisquer ton matos…plus d’éventuelles poursuites.

      L’interdiction de diffuser ton film etc…

      Je ne sais pas quel est ton décor. Mais il y a toujours moyen de négocier ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Théo

        Il y a des sacrés risques! Mais ce n’est pas un lieu privé à proprement dit, c’est une forêt domaniale.

        Merci pour ta réponse et pour ton super site ! (je le partage autour de moi ;))

  • Chloé B.

    Bonjour Tom !

    Je m’interroge : je m’apprête à tourner un court métrage, et le lieu idéal serait un hôtel (plus précisément, son hall et une chambre). Quelles sont les démarches à faire ? Faut-il une autorisation ainsi que le paiement de la chambre ? Ou le coût sera bien plus élevé (j’imagine que cela dépendra aussi du standing de l’hôtel) ?
    Merci d’avance pour votre réponse ! Et merci également pour ce blog que je viens de découvrir et qui file immédiatement dans mes favoris.

    • Bonjour Chloé B,

      Il y a plusieurs possibilités :
      – L’hotel est cool et ne te fait rien payer
      – L’hotel n’est pas cool et tu vas devoir payer une chambre + la privatisation du Hall

      En fonction ton budget sera plus ou moins entamé. Je te conseille de proposer à l’hôtel ou mention au générique (c’est pas énorme mais déjà ça). De ne pas privatiser le hall mais de tourner avec les clients. En leur demandant une autorisation de droit à l’image.

      A bientôt,

      Tom

      • Chloé B.

        Merci beaucoup pour votre réponse, belle journée à vous !

  • Chloé

    bonjour Tom,
    j’écris en ce moment un court métrage avec des amies et nous allons surement tourner dans un bus et un magasin.
    Quelles autorisations nous devons demander ?
    à savoir que nous sommes mineures et c’est un court métrage amateur, qui ne se retrouvera peut être même pas sur youtube.

    • Bonjour Chloé,

      Si le bus ne roule pas et est sur un parking, tu as juste besoin de l’autorisation du propriétaire du bus. Si le bus roule tu dois avoir un véhicule homologué et un chauffeur. Pour ce qui est du magasin il faut l’autorisation du magasin et des clients (s’ils sont filmés) et si le magasins est ouvert.

      Il faut bien évidement être avec un adulte qui se porte garant et avoir une assurance pour le magasin.

      A bientôt,

      Tom

  • Anais

    Bonjour Tom et merci pour cet article
    Nous allons tourner une scène dans une rue et l’assistant réal me dit qu’il va falloir demander l’autorisation à tous les commerces dont la devanture apparaitra dans le champ, genre droit d’auteur. Ca me semble ahurissant, je n’ai jamais entendu parler de ça surtout qu’on ne va pas s’arrêter devant les commerces mais juste passer rapidement devant… Qu’en penses tu?
    Merci

    • Bonjour Anaïs,

      Non pas du tout. En revanche si vous devez couper la rue même pas intermittence il va falloir prévenir les commerces car cela peut être un manque à gagner pour eux.

      Mais sinon il n’y pas besoin de droits à l’image pour leur magasin. Il faut en revanche avoir l’autorisation de la mairie, prévenir la police et la préfecture pour tourner dans la rue.

      A bientôt,

      Tom

  • Antoine Labadie

    Bonjour tom,

    Je suis étudiant en cinéma, je projette de faire un film documentaire sur la vie paroissiale dans un cadre scolaire, pour préparer des concours., Donc dans une abbaye, je ne connais donc pas le statut officiel des lieux, dois-je seulement avoir une autorisation de la part des moines habitant l’abbaye ou dois-je avoir des autorisations officielles?
    Merci d’avances
    Antoine

    • Bonjour Antoine Labadie,

      Va voir les moines c’est le plus simple. Eux te diront s’il faut que tu obtiennes d’autres autorisations ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Chashep

    Bonsoir Tom ! Super article, très complet, mais j’ai quelques questions.

    Je me promène et filme avec ma petite caméra à la main, je n’ai pas de matériel autre que ma caméra. Mes plans séquences sont très courts et si l’on ne connait pas (et encore même quand on connait) le lieu n’est pas très reconnaissable, je m’explique : il s’agit de pans de mur recouverts de graffiti, j’ai également des plans dans une voiture où la route défile, des plans de bâtiments abandonnés aujourd’hui détruits, etc …

    Je tourne et assemble ses séquences dans un but purement esthétique, je ne génère aucun revenu sur ces vidéos (je les poste sur YouTube et demande l’autorisation d’utiliser la musique ou l’accord des personnes qui apparaissent). Et bien sûr je cite mes sources.

    Je ne fais pas cela dans un but professionnel mais plutôt dans un délire de « souvenir de vacances » …

    Ai-je besoin d’autorisations écrites spéciales ?

    Merci d’avance de votre réponse !

  • Gabrielle Courty

    Bonjour, quelles sont tes sources pour réaliser cet article ?

    • Bonsoir Gabrielle,

      Je pense que l’article est clair là dessus, c’est un de mes métiers ;o) Je suis aussi amené à travailler de temps en temps pour le bureau d’accueil des tournages de la région Nord pas de calais et je suis en relation directe avec les municipalités, les régisseurs généraux pour la gestion des autorisations de tournages.

      Pourquoi cette question ?

      A bientôt,

      Tom

      • Gabrielle Courty

        Merci pour ta réponse. Je voulais tes sources parce que j’en ai besoin pour un projet spécifique et donc justifier ce que je dis.

  • Riplay

    Bonjour Tom,
    J’ai un projet de série pour faire produire, je penche sur l’endroit où tourner.
    Il s’agit d’un salon de coiffure.
    Je me demande s’il est moins couteux de tourner en studio ou dans un vrai (loué à la journée, avec ses outils de travail perso pour éviter les désagréments)
    Dans les deux cas je trouve des points positifs et négatifs.

    En studio = monter/démonter/stocker les décors = $
    Mais peut être plus aisé pour filmer des plans larges et s’autoriser des casses…

    En vrai = stock produits à changer car publicité (dépendra des sponsors), le bon salon comme désiré qu’il soit ok, une toile verte au trottoir pour autre rue demande de boucher la circulation des passants par moments.
    Mais tout le décor est là avec sièges, étagères et outils qu’on n’utilise pas.

    J’étudie ça pour mieux convaincre le producteur de la faisabilité de ma série à coûts réduits, en lui montrant mon implication.

    Merci pour votre avis.
    A très bientôt. Riplay.

    • Bonjour Riplay,

      Ce n’est pas à toi de penser à des lieux ou des solutions pour tourner « moins cher ». C’est un travail pour le réalisateur (trouver le bon lieu) et un travail pour le producteur (tourner moins cher) pas à l’auteur !

      De plus les solutions de tournage dépendent du système de production mis en place. Soit le réal veut tourner en studio..soit en « décor naturel ».

      tourner dans un vrai salon me semble impossible, simplement parce que le coiffeur à une clientèle, et une série c’est beaucoup de jours de tournage.

      Il faut donc oublier le pro et puis ça couterai plus cher de louer un vrai coiffeur en le dédommagent pour la perte de chiffre d’affaire + location du lieu. Plutôt que de trouver un ancien salon vide, le réaménager, l’accessoiriser etc…

      Les deux lieu (studio et décor réel) ont des avantages et des inconvénients. Il est impossible de savoir, avant de connaitre les financements et le mode de tournage, lequel de ces deux solutions est la meilleures.

      De plus, ce n’est pas à toi de trouver ou de penser à ce problème.

      A bientôt,

      Tom

      • Riplay

        Bonjour et merci.
        Je cherche juste à défendre la faisabilité du projet.
        « trouver un ancien salon vide, le réaménager, l’accessoiriser etc… » ça permet beaucoup de libertés. C’est une idée à proposer et gagner du temps.
        Car le producteur peut tiquer et vite abandonner.
        ça me fait « rêver » et puis avec le succès de la série, je verrai bien l’ouverture de ce même salon avec le portrait des comédiens aux murs ; ) Et tout étudier permet de me démarquer.

        Merci.

        • Bonjour Riplay,

          Encore une fois ce n’est pas ce qui va faire changer d’avis le producteur sur ton projet ou la chose qui va lui faire dire oui.

          Ta « mission » c’est d’écrire une série qui à du potentielle et qui est bien écrite. Le producteur ne voit que ça dans un premier temps. Surtout que ta série ne contient pas d’effets spéciaux, ne se déroule pas dan sure autre dimension et ne demande pas de chose particulières qui coûtent un bras !

          Le décor dont tu parles est banal, dans le sens ou il ne demande rien de particulier pour un décor.

          Le but de ton scénario c’est de permettre au producteur de se projeter. Un producteur n’aime pas qu’un scénariste veuille s’occuper de tout….pour lui cela représente une futur source de problèmes…

          Après tu fais ce que tu veux ;o)

          A bientôt,

          Tom

  • panthere47

    Bonjour Tom,

    Merci pour toutes ses informations exactement se dont j’avais besoin 🙂

  • Alex Galou

    Bonjour, merci pour l’article m’a été très utile, je voudrai par contre savoir, est-ce quand je tourne dans un garage, je dois demander une autorisation, je précise un garage dans un immeuble, et si je dois en avoir une, vers qui je dois m’orienter ?

    • Bonjour Alex,

      Si l’immeuble est géré par une co-propriété ou un bailleur, alors la question est oui. Il faut une autorisation ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Alex Galou

        Rebonjour Tom,
        Merci pour l’info ultérieure mais le problème est que je ne sais pas comment contacter le syndicat de co-propriété ou le bailleur de l’immeuble en question, que faire ?

        • Bonjour Alex,

          ??? étrange ! Sur certaines factures tu dois avoir des pistes. La gardienne ? Tu as bien des voisins et des voisines qui vont pouvoir t’aider.

          A bientôt,

          Tom

  • Theovdv

    Bonjour ! Super article !! Donc déjà bravo !!

    Je souhaite faire un micro trottoirs pendant le marché de ma ville. Tout cela sans utilisé de trépied ni d’éclairage et la caméra sera tenue par un ami à la main. J’ai prévu des autorisations pour les personnes qui seront filmé mais pas d’autorisation pour le lieux de tournage. Est-ce qu’il m’en faut une ??

    Merci d’avance et un grand merci pour cet article ! Bye ! 😉

    • Bonjour Theocdv,

      Merci pour les compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      Pour répondre à ta question, normalement une simple autorisation de droit à l’image des gens que tu filmes est nécessaire.

      A bientôt,

      Tom

      • Theo vdv

        Merci beaucoup ! J’ai partagé cet article à plusieurs amis 😉 A bientot ! Bye !

  • Olivia

    Bonjour ,

    Je souhaite dans mon prochain court métrage , tourner dans une Église. Mais a qui dois je m’adresser ? Je pensais a la mairie directement, mais est-ce la bonne démarche?
    Merci d’avance et merci pour cet article, très enrichissant! 🙂

    • Bonsoir Olivia,

      Pour avoir tourné dans une église à deux reprise, cela dépend. Certaine église peuvent appartenir aux mairie, à des privés ou au diocèse.

      Le plus simple c’est d’aller au presbytère et de demander. En général ils sont plutôt « ouvert » il suffit de faire une demande écrite et de joindre le scénario.

      A bientôt,

      Tom

  • ;o)

    • Val

      Hello. Je me permets de rebondir sur la problématique du cimetière (même si je pense que ça s’applique à d’autres points). L’autorisation est-elle vraiment indispensable même pour une vidéo de quelques secondes tournée avec un i-phone (en vue d’une intro sur youtube donc rien à voir avec un quelconque court métrage/long métrage). J’ai peur qu’ils se moquent de moi si je vais les voir pour ça (on peut pas dire que c’est du matos fait pour). J’en aurais juste besoin pour introduire une vidéo de présentation de livres sur le sujet. Merci pour l’article, très enrichissant. Super boulot :).

      • Bonjour Val,

        Si tu tournes avec un I-phone, sans comédiens ou seulement avec une personne, je ne vois pas de pb. Ce n’est pas une caméra, tu n’as pas de projet et vous n’êtes pas 10 !

        Effectivement pas besoin de demander une autorisation dans ces conditions ;o)

        A bientôt,

        Tom

        • Val

          Merci beaucoup pour votre réponse rapide 🙂

  • Kelly

    Bonjour Tom!
    Avant de commencer, je voudrais te félicité pour ton article, il est super!
    Je me demandais si on pouvais tourner dans des cimetières mais juste pour le fun, car moi et quelques amies voulons faire un court-métrage mais juste entre nous 🙂 J’espère que tu ais compris, merci d’avance ^-^.

    • Bonjour Kelly,

      Merci pour le compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      Tu peux tourner dans un cimetière, mais attention ils appartiennent (souvent) à la ville. C’est un lieu sensible,..comme tu peux t’en douter ! Si vous êtes respectueux dilues, une simple autorisation est possible. Si vous voulez le faire à l’arrache…vous risquez de vous faire jeter dehors par le service de la ville….;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Nono

    bonjour je dois faire un film sois avec un aeroport ou une gare sauf que ni l’un ni l’autre ne se trouve pres de chez moi comment faire ???
    L’histoire c’est qu’avec mes amies je vais louper le train ou l’avion et que du coup on va visiter notre ville. Merci de m’aider c’est urgent.

    • Bonjour Nono,

      LOL comment veux tu que je t’aide ? A part construire une gare et un aéroport ? ;o)

      Il faut que tu ailles dans une autre villes pour filmer les séquences dont tu as besoin.

      A bientôt,

      Tom

  • Salomé

    (Deuxième essai)
    Bonjour bonjour,
    Je suis étudiante en audiovisuel (spécialité production)! Je tourne un récit photographique en ce moment, et, bien que j’aie reçu beaucoup d’informations au niveau juridique sur les lieux de tournage, il y a une petite ambiguïté qui subsiste quant à un de mes lieux, une entrée d’un collège. Je ne sais pas si je dois obligatoirement contacter le collège, ou la mairie, ou personne? Je sais en revanche que je dois demander l’autorisation des parents et des enfants que je vais photographier, dans la mesure qu’ils soient reconnaissables… Merci d’avance de ta réponse !

    • Bonjour Salomé,

      Je pense que le mieux à faire c’est de demander une autorisation à l’établissement.

      A bientôt,

      Tom

  • Salomé

    Bonjour bonjour,
    Je suis étudiante en audiovisuel (spécialité production) ! Je

  • Séraphine Laurens

    Bonjour,

    Etant assistante de prod adjointe sur des fictions, je ne viens pas vers toi pour une aide juridique, je m’en sors encore de ce côté là 😉 mais plutôt pour des contacts.
    Je vais travailler d’ici quelques mois sur un moyen métrage (avec peu de moyens) et nous commençons donc les repérages des différents lieux de tournage. Entre autre, nous devons tourner sur un toit d’immeuble et avoir une belle vue de Paris. Sais tu où je pourrais trouver un lieu qui pourrait correspondre à cette description? (il faut que le lieu soit privatiser car nous aurons à faire des plans d’ensemble du toit).

    Merci d’avance pour ta réponse

    Séraphine L.

    • Bonsoir Séraphine,

      Comme tu le sais c’est un véritable métier. Si tu as un peu de budget je te conseille de prendre un repéreur. Je suis toujours prêt à aider mais là c’est comme si je bossais gratis…et…je ne bosse pas gratis. En revanche je ne suis pas sur Paris en ce moment mais si tu le souhaites je peux te donner des noms de repéreurs qui te trouveront ça en moins de deux ;o) contact@commentfaireunfilm.com

      A bientôt,

      Tom

  • Anthony I.

    Bonjour Tom,

    Tout d’abord, je tiens à te féliciter pour ton blog qui est très intéressant et instructif. Il est une source d’inspiration pour nous tous!

    J’ai quelques questions à te poser et qui concerne le moyen-métrage que je prépare depuis quelques mois et qui est uniquement destiné à une diffusion sur les sites d’hébergement de vidéos tels que YouTube ou Vimeo (et, si succès il y a, à une distribution DVD gratuite). Ce moyen-métrage prendra la forme d’une enquête d’investigation et sera donc tourné caméra sur épaule (à la façon Le Projet Blair Witch ou Catacombes).

    – Est-ce que j’ai besoin de toutes les autorisations nécessaires si je souhaite tourner dans des rues, des forêts ou même un hôtel (en France et en Italie) ?
    – Est-ce que les musiques libres de droit proposées par YouTube peuvent être utilisées gratuitement dans le cadre d’un système de monétisation proposé par ce même site internet ?
    – Est-ce que, en général, une diffusion sur internet laisse plus de libertés « juridiques » qu’une diffusion lors de festivals ou au cinéma par exemple ?

    Je te remercie d’avance pour les réponses que tu apporteras à mes questions et te souhaite une très bonne continuation!

    Anthony I.

    • Bonjour Anthony,

      Merci pour les compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      Pour répondre à tes questions :

      1- Oui, pour les forêt et les rues il faut juste faire attention aux passants (droit à l’image). Normalement si il n’y a pas d’emprise au sol (pied de camp) tu n’as pas besoin d’autorisation pour tourner dan la rue. EN revanche si tu as des figurants, des comédiens..attention on peut dire que est dangereux pour la circulation….il te faudra donc une autorisation.
      2 – Si la musique est libre de droits par définition elle est gratuite…il peut y avoir certaines musiques soumises à une utilisation restreintes….il faut voir au cas par cas.
      3- Non il n’y à pas plus de liberté juridique à diffuser sur internet.

      A bientôt,

      Tom

  • Clément Chartier

    Bonjour,

    Super article ! Je me lance aujourd’hui dans l’écriture d’un court-métrage où les lieux idéaux seraient des églises.. Intérieur ET extérieur ! Je voulais savoir, avant d’aller demander et sûrement me faire refouler : crois-tu possible, en cinéma amateur, que le tournage dans une église est possible ?

    Merci d’avance, et joli travail !

    • Clément Chartier

      Je n’avais pas vu les commentaires ci-dessous, désolé pour le re-post ! :/

    • Bonsoir Clément,

      oui absolument je l’ai fait ;o) Le film se nomme les phalanges de pierre, tu le trouveras sur you tube ou sur un des articles du blog.

      Tom

  • Bonjour,

    Dans le cas ou on filme sur des lieux publics mais caméra à l´épaule et sans lumière, a-t-on besoin de permis en France?
    Je viens d´Espagne et là-bas ce n´est pas nécessaire de demander une autorisation tant qu´il n´y a pas de matériel au sol (trépieds, lumière générateur etc…).
    Merci pour ton attention.
    Fred

    • Bonjour Frederic Tort,

      Tu as tout à fait raison, s’il n’y à pas d’emprise au sol, tu n’as pas besoin d’autorisation. Mais attention, tu dois tout de même demander l’autorisation au gens de les filmer.

      A bientôt,

      Tom

  • Chloë Mouysset

    Bonsoir Tom,

    Je me permets de venir vers vous car, pour un projet de court-métrage sur le thème de l’eau, j’aimerais beaucoup filmer des lieux publics, tels que des piscines municipales (avec des personnes à l’intérieure), patinoires, cuisines de restaurant, poissonneries, barrages… et je me demandais quelles étaient le genre d’autorisations qu’il me fallait. Merci beaucoup. Chloë

    • Bonjour Chloé,

      Il te faut les autorisations des propriétaires des lieux + une cession de droit à l’image des gens que tu filmes.

      A bientôt,

      Tom

  • Tya

    Salut Tom , superbe article merci de toutes ces infos précieuses que j’aurais voulu connaitre avant la réalisation de mon doc !
    J’ai tourné dans une salle de classe, contenant donc du matériel, et dans une classe, avec des tableaux pour apprendre à lire / écrire. Etant dans une petite ville, j’ai, après la diffusion régionale reçu une lettre de mise en avocat venant de la personne ayant édité ces tableaux, figurant dans mon doc (mais jamais au premier plan, simplement en décors). Bref, je tombre des nues et je ne sais pas que faire désormais. Une idée ? merci !

    • Bonjour Tya,

      Tu n’as pas 36 solutions, soit tu remontes et tu évites tous les plans ou ce tableau apparaît….ou tu floutes le tableau sur tous les plan ou il est, un peu comme dans les reportage TV ou les gens veulent rester anonyme.

      A bientôt,

      Tom

      • Tya

        Ha les joies du montage, je vais devoir y repasser ! merci de ta réactivité !

        • Bonsoir Tya,

          Cacher le tableau c’est le seul moyen que tu aies….

          A bientôt,

          Tom

  • truemanbeatz

    je recherche une eglise dans la region parisienne pour un tournage si quelqu un a un plan

    • Bonjour tremanbeatz,

      Ce n’est pas vraiment le meilleur endroit pour faire ce genre de demande, Il serait préférable de la poster dans un forum sur le cinéma tel que vidéastes amateurs etc..

      A bientôt,

      Tom

  • Henri K

    Bonjour,

    Je sais bien que c’est encore une question pour laquelle tu serais normalement rémunéré, mais le tournage approche et je ne trouves franchement pas de solution:

    On es à la recherche d’un decor de morgue (plus précisément , d’une cellule réfrigérante) pour quelques plans dans le cadre d’une web-serie. Je ne cherches meme pas dans le publique pour éviter la paperasse, et l’hôpital de
    Ville-Evrard parait trop ancien (d’apres le real). Donc, si jamais tu avais un tuyau a me filer je serais tres reconnaissant (et soulagé).

    Merci par avance pour tes infos.

    Henri Kisielewski

  • raf

    Bonjour,

    Merci pour les réponses.
    Je me permet d’ouvrir un autre commentaire car j’aurai une autre question
    Qu’en est il des cameras cachées aussi bien en extérieur qu’en intérieur exemple métro, chaîne de fast food etc.
    Car le but c’est que le gens soit surpris et je m’étonne qu’il ne faille pas d’autorisation

    Je te remercie d’avance pour la réponse
    Raf

    • Bonjour Raf,

      Il faut demander l’autorisation à l’enseigne que cela soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Puis faire signer une autorisation de droit à l’image pour les piégés.

      A bientôt,

      Tom

  • raf

    Bonjour,

    Merci pour cette article intéressant,
    Dans le cas d’un film privé exemple un mariage les mariées souhaiterai des plan de la tour Eiffel car le marié a fait sa demande sur ce lieu est il nécessaire d’avoir des autorisations ?

    Merci d’avance.
    Raf

    • Bonsoir raf,

      Pas de problème pour des plans tournés pour le domaine privé ;o) de nuit ou de jour ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • raf

        Bonjour Tom,

        Merci beaucoup pour cette réponse.
        J’aurai une autre question comment cela se passe t il dans le cadre de camera caché
        Aussi bien a l’extérieur qu’a l’intérieur d’une enseigne

        Raf

        • Bonjour Raf,

          Il faut demander l’autorisation à l’enseigne que cela soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Puis faire signer une autorisation de droit à l’image pour les piégés.

          A bientôt,

          Tom

  • Mickael

    Bonjour, merci pour ce blog très enrichissant. Je suis issue du milieu musical et je me tourne vers la production de clip vidéo. Nous souhaiterions tourner assez vite ( bientot ) un clip sur Paris et je souhaiterai savoir si les éventuelles autorisations de tournage sont gérables en si peu de temps ( nous estimons devoir tourner dans les 15/20 jours qui suivent ).

    As tu déja eu des cas de tournage plannifié rapidement pour lesquel les autorisations devaient vite etre accordées ?

    Merci par avance pour tes infos.

    Mike

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Mickäel,

      Oui il arrive souvent de travailler dans l’urgence. Décor qui tombe, changement de plan de travail etc…

      Le fait d’avoir vite..ou pas les autorisations dépend de la mairie ou de la structure qui les délivre…mais aussi de votre régisseur général et de son réseau…

      Je sais que pour certaines mairies il y a des délais incompréssibles de 15 jours.

      A bientôt,

      Tom

  • Hubert Juliette

    Bonjour Tom

    Je suis actuellement a la recherche d’un décor de supermarché en région parisienne pour un Programme Court. Nous y tournerions 1 journée pour un budget de 800 euros. J ai des difficultés avec ce décor. Auriez vous des idées a m’apporter?
    Merci beaucoup^

    Juliette

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Juliette,

      AHAHAHAH, tu sais que des productions me payent pour ce genre d’infos ;o)

      Je ne vais pas te donner de contacts, il faut que tu cherches par toi même :o) MAIS ! Il y a toujours un mais :o)

      Je vais te donner des tuyaux pour avoir tourner pour du court et du long dans des supermarchés.

      Sache qu’il faut que tu oublies toutes les enseignes tels que : carrefour, auchan, cora, carrefour market etc…Car ces enseignes sont gérés par des groupe de com qui sont plutôt long à la détentes et un peu fermés. Et puis ça va te couter un bras.

      Il faut donc que tu te rabattes sur des enseignes ou ce sont des propriétaires de magasins tel que : super U, intermarché etc…Car les directeur de magasin sont soit propriétaires soit ou un propriétaire privé ! ça fait toute la différence étant donné que lui seul est responsable des lieux.

      Deuxième chose importante, il te sera très difficile de tourner la journée ou alors il faudra tourner un jour ou le magasin est fermé. Si le magasin n’est fermé qu’une demi journée par semaine ou pas fermé du tout, il faudra tourner de nuit.

      Que tu tourne de nuit ou pendant un jour de fermeture, il va te falloir un payer un vigile pour la sécurité (en général les supermarché on un vigile attitré ou font appel à une société) et éventuellement une indemnité pour le responsable magasin pour sa présence.

      tu devras cacher la marque du magasin pour pouvoir tourner.
      Tu peux leur proposer une mention au générique et un peu de presse su tu en as prévus ;o)

      Comme tu as un peu de budget pour ce décor cela va te faciliter la vie :o) Pour augmenter tes chances propose de la figu à ses employés etc..

      A bientôt,

      Tom

      ps : pense à lui parler assurance aussi !

  • Mathilde Chop

    Et si nous louons par exemple la salle des fêtes est ce que sa veut dire que nous avons le droit de filmer l’intérieur comme l’extérieur pour notre film. Est ce que l’on à le droit de filmer dans une église , un cimetière etc …
    Quand nous voulons filmer dans une boulangerie , dans une caserne de pompier ou autre à qui il faut demander ? Et a ce que j’ai bcompris si ne veux filmer chez quelqu’un car par exemple c’est un grand château et qu’il n’appartient pas à la commune alors je doit demander au propriétaire?
    Merci et continuer à écrire tout ça sil vous plait , le meilleure sitepour apprendre tout sur le cinéma est de loin celui-ci.

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Mathilde,

      Ton exemple de : la salle des fêtes, est un exemple intéressant. Il te faut l’accord de la Mairie pour y tourner.

      Oui, tu as le droit de filmer dans une église, mais pour cela il faut que tu ai l’accord du presbytère et de la commune. Pour les cimetière c’est aussi la commune qui gère les lieux.

      En revanche pour les lieux « privés » : boulangerie, chateau, maison etc.. il te faut l’accord des propriétaires !

      Les casernes de pompiers sont gérés par les SDIS, eux seuls peuvent donner leurs accords.

      A bientôt,

      Tom

      • Mathilde Chop

        Okay merci beaucoup.

  • Marlow

    Bonjour,

    Je redécouvre votre site après plusieurs mois d’absence. Eh bien, la quantité est autant au rendez-vous que la qualité. Votre blog ressort du lot.

    J’aurais une question à vous poser qui est plus ou moins en lien avec cet article et qui pourrait intéresser d’autres membres.

    J’ai l’intention de tourner un court-métrage auto-produit (une comédie noire) avant la fin de l’année. 90% de l’action se déroule dans une salle d’autopsie.

    J’ai déjà effectué des recherches mais je voudrais savoir ce que vous me répondriez spontanément si je vous disais que j’ai l’intention de tourner dans une vraie salle d’autopsie.

    Merci !

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Marlow,

      Merci pour les compliments ;o) Nous comptons sur vous pour vanter ce blog dans vos cercles ;o)

      Pour répondre à ta question sur la salle d’autopsie ce qui me vient en premier c’est : pourquoi faire ?

      Qu’est ce qu’une véritable salle d’autopsie t’apportera de plus qu’une fausse ?

      En décembre j’ai fait des repérage pour un téléfilm. Nous avions besoin d’une morgue….les autorisations étaient compliqués à obtenir et les délais plutôt court.
      Je me suis donc mis à la recherche de vieux abattoirs et de salle agro alimentaires réfrigérés (type carrelage du sol au plafond, frigo, porte immense)
      Il nous a suffit de cacher une fenêtre et d’amener une table en alu sur roulette et le tour était joué (la scène était l’authentification d’un corps). Je peux t’assurer que l’effet est bluffant. Pour un cout déco presque nul !

      Voila ce que je te répondrais spontanément ;o)

      A bientôt,

      Tom W.

      • Marlow

        Merci de ta réponse Tom.

        A vrai dire, je m’attendais à ce genre de retour mais je voulais tout de même entendre l’avis d’une personne qualifiée.

        Comme
        je l’avais mentionné dans mon premier message, mon court sera un
        auto-produit. Je dis cela car d’après ce que je comprends, tu as fait
        des repérages pour une production.

        Aurais-je autant de « facilités » que toi si j’entreprends des démarches du côté de vieux abattoirs et autres salles réfrigérées ?

        J’aurais bien essayer mon propre frigo mais il est trop petit pour accueillir toute une équipe.

        Pour ma part, je ne manquerais pas de parler de votre blog autour de moi 😉

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Marlow,

          Tu peux peut être aussi trouver une ancienne salle d’autopsie….si tu veux jouer « le vrai » mais au fond peut de personne (spectateur) ont mis les pieds dans ce genre d’endroit. Pour l’avoir fait, cela n’a rien d’exceptionnel, le tout c’est que le spectateur y crois ;o)

          A bientôt,

          Tom W.

  • Lynna

    Bonjour,

    super article, vraiment! Si je l’avais lu plus tôt j’aurais eu moins de casse-têtes!!!

    Cependant, j’ai une question : peut-on demander des autorisations a posteriori?Je m’explique : pour un concours de pub pour une marque (la pub dure 58s) j’ai eu une autorisation pour tourner dans un lieu privé dans une ville moyenne d’Ile de France. Mais j’ai également tourné dans une petite rue pas loin de de ce lieu à 100 m (y’a pas eu de blocages, y’avait personne) de cette ville moyenne et j’ai un plan large à partir du toit du lieu privé. Ce plan comporte une vue d’ensemble situé entre la ville moyenne et Paris (elles sont limitrophes). Bref si je perd c’est pas grave, mais si je gagne je pense que je vais devoir demander les autorisations de ces lieux, non? Car le concours de pub suppose d’avoir les autorisations nécessaires. Je sais c’est un cas d’école!!! Merci encore pour ce site et pour la future réponse! 😉

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Lynna,

      Merci pour les compliments ;o)

      Ta question est intéressante ;o) En fait, si tu as filmé un intérieur (appart, maison etc..) oui tu vas devoir demander l’autorisation. En revanche si tu as filmé un extérieur depuis un lieu privé sans que l’on ne voit l’intérieur de ce lieu, alors tu n’as pas besoin d’une autorisation.

      En ce qui concerne la rue, j’ai envie de te répondre : pas vu, pas pris ! ;o) je veux dire par là que tu n’as pas besoin de re demander ou de demander une autorisation pour la diffusion de ta pub.

      Mais attention ! si tu as filmé une ville, une rue ou des toits etc… assure toi que dans ton ou tes plans il n’y ai pas de batiments ou de monuments soumis aux droits d’auteurs. Car là si tu diffuses les images sans payer les droits, tu risques d’avoir de sérieux problèmes ;o)

      j’espère avoir été clair ;o) n’hésite pas à me reposer des questions si il y a besoin.

      A bientôt,

      Tom W.

  • Anaël

    Bonjour,
    Tout d’abord, un grand merci pour cette réponse complète et cet article très précis. Une question subsiste, si toutefois je voulais filmer des champs, est ce qu’il suffit de faire une demande auprès de la mairie, ou faut il faire la demande auprès des propriétaires de ces champs ?
    Bien à vous.

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Anaël,

      Dés le moment ou tu vas poser un pied dans le champs tu dois demander l’autorisation au propriétaire. Si tu gars les véhicules perso ou techniques sur la voirie il te faut demander une autorisation à la mairie.
      Entre nous j’ai déjà tourner dans des champs (pour quelques plans) sans demander l’autorisation. Mais si le fermier vous chope et que vous avez abîmé sa récolte ou ses produits…vous devrez payer les pots cassés.

      A bientôt,

      Tom W.

      • Anaël

        D’accord, merci beaucoup 🙂

  • John Seeker

    Je viens de découvrir cet article, et c’est un des plus précis et des plus clairs que j’ai trouvé sur internet ^^.
    Toutefois, j’aimerait quelques précisions par rapport aux droits de tournage dans des bâtiments désaffectés, faut-il simplement s’adresser à une mairie? Et enfin, le fait que le tournage soit de trés petite envergure, quasiment sans budget, est-il un handicap pour demander une autorisation?
    Merci!!

    • commentfaireunfilm

      Bonjour John,

      Merci pour le compliments ;o) la meilleur manière de nous le dire est de parler de nous et de partager les articles ;o)

      Pour répondre à ta question sur les batîments désaffectés cela dépend à qui ils appartiennent. Tu dois contacter les propriétaires et faire ta demande. MAis attention certains bâtiments désaffectés sont interdit aux public pour des raisons de sécurités. Renseignement toi bien ;o) Si le bâtiment appartient à la mairie il te suffit d’adreser un e demande à la personne en charge des locaux, il fera suivre jusqu’au maire.

      Le fait que ton tournage soit « petit », « moyen » ou « grand » ne change rien à la donne quant au feu vert des propriétaires, que cela soit un particulier ou une mairie ;o)

      A bientôt,

      Tom W.

  • arthur B

    Pour en revenir au tournage dans une voiture, est-ce qu’il est nécessaire de demander aussi une autorisation de tournage si on ne filme qu’à l’intérieur de la voiture et que celle-ci est stationnée ou en mouvement sur une route communale ?

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Arthur B,

      Intéressante question. Pas besoin d’autorisations si vous filmez à l’intérieur de la voiture et que êtes stationné sans gêner pas la circulation.

      En revanche, si vous roulez sur une route communale ou toutes autres routes vous devez avoir une autorisation (normalement !).

      Pourquoi ?

      Car filmer tout en étant attaché avec une ceinture c’est un peu compliqué. Au cas ou la police vous arrête pour non de la ceinture, c’est l’amende assuré. De plus, le conducteur devra jouer tout en conduisant. Pour l’avoir fait sur un projet Pro, c’est risqué et dangereux !

      Mais il n’est pas interdit de filmer dans une voiture qui roule si le code de la route et la loi sont respectés.

      A bientôt,

      Tom W.

  • Seb

    Super article ! C’est quand même un gros casse têtes ces autorisations. Pourras tu faire un article sur les droits d’auteurs (la musique principalement) car c’est un peu compliqué à s’y retrouver ! Merci !

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Seb,

      Merci pour le compliments. N’hésite pas à faire tourner l’article ;o)
      Si tu parles des droits musicaux : bandes sonores de films, musiques de films, oui je peux faire un article sur le sujet.
      Si c’est sur la musique en général, ça dépasse mes compétences.

      A bientôt,

      Tom W.

      • maria

        Bonjour Tom, et bonjour Thomas,

        Ouille ! j’étais consciente des problèmes, mais pas à ce point-là. Je parle des autorisations à demander aux municipalitès, par exemple.
        Toutefois, ce peut être ressenti comme un honneur, une promotion pour un lieu précis de servir le cinéma.
        Quant à la musique, je partage le souci de Seb.
        Elle fait partie intégrante du film dont je projette seulement le scénario.
        (Je suis incapable d’en assurer la projection en salle !)
        Merci pour cette newletter. Intéressante
        à suivre…
        Je comprends le coût des films !.
        Je fais comme si ces obstacles peuvent être franchis relativement facilement.
        Je continue.
        Bonne soirée à tous les deux et à tous.

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Maria,

          Sache que tu n’auras pas à t’occuper des autorisations si tu arrives à vendre (ou donner) ton projet à une production. C’est les assistants mise en scène et les régisseurs qui seront chargé de cette mission ;o)

          En ce qui concerne les droits musicaux, je ferais un article dans les prochaines semaines. :o)

          A bientôt,

          Tom W.

          • sisko

            Bonjour,
            Ok pour les autorisations mais au dujet dee la reproduction ? Faire apparaitre l’hotel de ville de paris dans un plan ou la statue de balzac , ai je besoin d’une autorisation de la part des auteurs, des architectes ?

            merci

          • commentfaireunfilm

            Bonjour sisko,

            Je ne comprends pas ta question sur la reproduction ? Maquettes, photos ?

            A bientôt,

            Tom