Les trois actes, Ecrire un court-métrage Partie 3

Faire un film : écrire un court-métrage partie III

Les trois actes

 

Lors du dernier article : écrire un court-métrage partie II, nous avons vu de quoi un scénario était composé : L’exposition, le développement et la conclusion. Avec chacune des sous-parties : l’élément déclencheur, le nœud dramatique, le 2 ème nœud dramatique, le climax et la résolution. Faire un film la suite…..les 3 actes ;o)

Pour faire un film (votre film), nous allons voir cette semaine, plus en détail, chacune de ces phases. Commençons par l’acte 1.

L’élément déclencheur :

Dans les 12 étapes du voyage du héros, il y a le monde ordinaire, c’est-à-dire une partie qui décrit l’univers dans lequel votre héros évolue. L’élément déclencheur, c’est l’évènement qui va bouleverser la vie ou le monde de votre héros, c‘est lui qui va lancer l’aventure, Campbel, par exemple, appelle cet élément : l’appel de l’aventure.

Comment est-il définissable ? cela peut être toutes sortes d’événements. Par exemple, la perte du travail du héros, ce qui remet en cause sa vie.

Ce qui nous amène directement au…

nœud dramatique

Cette étape est là pour essayer de répondre à la question que pose l’élément déclencheur. Sachez que les 3 actes sont liés entre eux ! ne l’oubliez jamais. Une fois que vous aurez assimilé les trois actes, vous verrez que vos séquences aussi sont liés entre elles…mais revenons à nos moutons ;o)

Prenons un exemple : dans la vie de votre héros, tout va bien jusqu’au jour où il perd son travail. Malheureusement pour lui, son licenciement intervient  le jour où sa fille lui annonce son mariage et vient lui demander de l’argent. Pour ne pas la décevoir, notre héros lui promet  qu’il payera, il ne lui dit rien, ainsi qu’à sa femme, il trouvera bien un moyen pour payer.

Donc, ce qui bouleverse sa vie, c’ est bien la perte de son travail. Il va devoir en retrouver un pour régler son problème.

Il va devoir essuyer quelques refus car le héros doit être confronté à lui-même pour pouvoir évoluer, changer. Il va devoir accepter de se remettre en question.

C’est une chose qu’il ne peut pas faire seul. Il va devoir vivre une aventure, il va devoir parcourir et faire son chemin. Tout ce changement aura lieu dans

les trois actes

Dean Drobot/ shutterstock

L’acte 2 et le deuxième nœud dramatique

C’est là que votre héros va se surpasser et réussir les épreuves qui se dressent sur son chemin pour qu’il puisse terminer son aventure.

Dans notre cas, notre héros peut trouver un autre travail mais bien moins payé, où son patron l’arnaque, cela ne règle donc pas son problème. Il doit donc repenser sa stratégie et trouver un autre moyen de financer le mariage de sa fille. Sa femme peut aussi découvrir le pot aux roses, ce qui peut engendrer des conflits mais aussi lui ouvrir d’autres solutions….pourquoi pas ! L’action est relancée,  ce qui nous amène…

les trois actes

Alexander_P/ shutterstock

Le climax

A ce moment de l’histoire, notre héros va passer l’épreuve ultime de son aventure. Pour notre héros, cela peut être la confrontation avec sa fille qui vient lui demander le chèque. Comment notre héros va t-il se sortir de cette situation ??

C’est le moment que tout le monde attend….

L’acte 3, la résolution

C’est la partie la plus courte du film, elle doit le conclure. Si vous avez réussi à emmener votre spectateur jusque là, vous devez lui donner satisfaction. A t-il réussi à trouver l’argent ? comment ?

Vous devez répondre à toutes les questions ici. La résolution ne doit pas laisser le spectateur sur sa faim au risque de louper votre film.

Cela ne vous empêche pas d’avoir une fin ouverte, fermée ou une chute.

Qu’est-ce qu’une fin ouverte ?

On vous donne la réponse à la question dramatique posée au début. Par exemple, si vous prenez les phalanges de pierre. le réalisateur répond à la question que le héros se pose : en lui donnant une gifle. Ce n’est donc pas une fin ouverte. Je vous invite à consulter l’article : Réaliser un court-métrage partie II, qui retrace toutes les étapes de ce court-Métrage.

Dans le bunker  De Paul Doucet (dont un internaute m’a envoyé le lien) : Dans le plan de fin, l’héroïne Marie monte les escaliers. Le réalisateur a répondu aux questions mais laisse le champ libre aux spectateurs. Est-ce que Marie va survivre aux radiations ? est-ce que Marie va se faire atomiser ? etc….

Pour le court-métrage à chute, je pense que tout le monde sait ce que c’est ;o)

Mais pour que votre fin fonctionne, vous devez avoir préparé le terrain. Pour être plus clair, il va falloir que le spectateur ait adhéré à votre histoire. Pour cela, il aura fallu travailler sur l’histoire, la vraisemblance. Mais surtout travailler sur les personnages pour qu’il y ait une identification.

Bref, encore beaucoup de choses à penser et sur lesquelles il faut travailler pour que votre film soit bon. Faire un film est un long périple vous l’aurez compris…

Nous verrons dans le prochain article comment rendre vraissemblant votre histoire quel que soit le genre. Je ne veux pas vous entendre dire : » « c’est un film ! s’il y a des trucs bizarres parfois,  ce n’est pas grave ! «

Justement, » s’ il y a des trucs bizarres » c’est que les personnages et les situations vous échappent car vous ne les avez pas complétement maitrisés….

Bientôt : Faire un film : écrire un court-métrage partie IV. Vous pouvez aussi retourner au plan du site et lire d’autres articles.

A bientôt,

Tom Weil

 

Image courtesy of Jeroen van Oostrom at FreeDigitalPhotos.net

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Kolo

    Bonjour, je ne comprends pas bien. Où sont sensés se dérouler les deux noeuds dramatiques , et qu’est ce que c’est exactement ? Doit il y en avoir que deux ? Et est ce a part du climax ?

    • Bonsoir Kolo,

      Je te conseille de lire les articles sur le voyage du héros, ça va répondre à tes questions ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • pugg

    Bonjour, pour un métrage d’une durée de 25-30 minutes, doit il être appliquer les 12 étapes du héro ou les 3 actes présentés ici, car il s’agit d’un court métrage assez long ? Et j ai une autre question à propos des 12 étapes, des films ne l’utilisent pas ou c’est obligé ? Car je ne crois pas en avoir vu dans des films de Tarantino par exemple (réservoir dogs ou encore pulp fiction) ou Mulholland drive aussi ? Merci !

    • Bonjour pugg,

      Pour une durée de 25-30 minutes il est possible de condenser les étapes, mais il est toujours difficile de toutes les mettre dans un court. Mais il doit y en avoir quelques unes. En ce qui concerne les 3 actes oui ça c’est obligatoire. Les films de Tarantino sont construit avec la base des 3 actes et comportent des étapes du voyage. En revanche Mulholland drive c’est à part.

      A bientôt,

      Tom

      • pugg

        Merci de votre réponse ! Mais, quand vous parlez des films de Tarantino, si j’ai bien compris il y a le voyage du héro plus les 3 étapes du court métrage ? Est ce ainsi qu’on doit faire ?

        • Bonjour Pugg,

          Ce n’est pas seulement les 3 étapes du court métrage. Mais tous les films et court (sauf les très courts) sont divisés en 3 parties : Exposition, développement, dénouement.

          A bientôt,

          Tom

  • Clem

    il faudrait que cette article soit comme ça pour mieux comprendre

    acte 1 : element declencheur
    acte 2 : noeud dramatique
    acte 3 : Climax ou resolution

    C’est pas clair, du moins j’ai pas compris

    • Bonsoir Clen,

      Pour tout dire l’article est très bien expliqué. Il a pour but de donner un exemple concret de ce que peut être les différentes parties d’un scénario de cout-métrage. Il y a plus de 150 articles sur le blog qui explique de long en large comment écrire un scénario en nommant toutes les parties comme il se doit.

      Je t’invite donc à faire comme les 600 000 personnes qui ont visités ce site en allant dans l’onglet : Articles, on tu trouveras toutes les réponses à tes questions.

      A bientôt,

      Tom

    • Bonsoir Clem,

      Et bien si tu lis attentivement la 2ème parties des trois actes. Vers la fin de celui-ci tu verras que je parles bien des noeuds dramatiques ! c’est écrit noir sur blanc.

      EN fait pour être tout à fait exacte dans l’acte 1 le noeud dramatique est simplement ce que l’on nomme le passage du seuil dan sale voyage du héros.

      Tous ceci est très compréhensible. Je te remercie pour ton commentaire.

      A bientôt,

      Tom

  • Flo

    Bonjour Tom,
    J’Ecrit en ce moment un court métrage et je voulais savoir si dans 2 à 3 semaines voir 1 mois il serait possible d’avoir une correction ?
    merci
    Florian

    • Bonjour Flo,

      Malheureusement je n’analyse plus vos projets en hors de scénario+, car vous pètes trop nombreux et pas tous motivés de la même façon. Mais les portes de scénario+ sont fermées depuis fin juin et n’ouvriront pas avant le début de l’année.

      A bientôt,

      Tom

      • Flo

        bonjour,
        Qu’es ce que vous entendez par scénario+ ?
        MERCI
        Florian
        ps:je ne vous ai jamais envoyé de scenar !

        • Bonjour Flo,

          Scénario+ c’est la plateforme que je créée pour aider les jeunes/ apprentis scénariste à développer et maximiser les chances d’être produit.

          A bientôt,

          Tom

  • flo

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si dans un court métrage il doit y avoir obligatoirement un but ?
    Es -ce que le spectateur doit obligatoirement savoir le caractère des personnages ?
    Merci 🙂
    Florian

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir flo,

      Je ne comprend pas bien ta question. Tu me demande si le personnage dois avoir une quête ?

      Je ne comprend pas non plus ta question sur le caractère des personnages…

      A bientôt,

      Tom

      • flo

        Bonjours,
        La première question que je vous ai posé est bête car sans quête pas de film!! 🙂 mais revenons à la deuxième question je veut juste savoir si mon personnages doit avoir obligatoirement un caractère (naïf,méchant)…. ?
        Ps : Je voudrais bien vous envoyer mon scénario une fois terminé es possible d’avoir une correction ?
        Merci
        Florian

        • commentfaireunfilm

          Bonjour flo,

          Oui il faut caractériser ton personnage ou en tous cas, il faut lui donner du corps. De cette façon, le spectateur pourra mieux s’identifier. De plus en personnage lisse n’a pas vraiment d’intérêt ;o)

          A bientôt,

          Tom

          • flo

            Bonjours,
            Merci Tom pour tes réponse vite et efficace
            je suis passionné depuis tout jeune et je ne savais pas tous merci encore !!
            Ps : Les soutiens pour les court son réservé que au société de production :/

          • commentfaireunfilm

            Bonsoir flo,

            Merci ;o)

            Non les subvention ne sont pas uniquement destinés aux productions ! En revanche il faut une structure, comme une association, pour obtenir certaines d’entres elles.

            A bientôt,

            Tom

          • flo

            Merci !! 🙂

  • Rarthak

    Un grand merci pour votre aide monsieur Thomas!

    Grâce à vos conseils et à votre analyse, j’ai pu fortement améliorer mon scénario et passer, en classe, à l’étape supérieure! 🙂
    Je vous recommande à tous les étudiants, vraiment!

    Encore merci de m’avoir consacré de votre temps 😉
    Rarthak;

  • Rarthak

    Bonjour Monsieur Thomas J;

    Je suis étudiant dans une école de cinéma et je
    suis votre blog depuis ses débuts. Je le trouve très intéressant! Il
    a déjà été utile à plus d’un d’entre nous, toutes sections
    confondues..

    J’avais le souvenir, de par les commentaires du site, que vous répondiez aux personnes vous envoyant leur scénario.

    Dans le cadre d’un travail scolaire, je dois réaliser, au cours de l’année, un court métrage muet…

    Nous en somme à l’étape du scénario. Le professeur est extrêmement piquant, ce qui n’est pas plus mal pour apprendre.
    Avant
    de lui présenter un projet supplémentaire, j’aimerais avoir un avis
    externe sur ce dernier (en plus des réunions entre amis..).

    Cela dans le but d’être le plus efficace possible, et de ne pas perdre trop de temps avant la mise en chantier du projet.

    Je vous envoie donc sur votre mail ce court scénario de deux pages.
    Mes questions sont simples mais vastes.. Et je ne voudrais pas abuser de votre temps.

    En gros, voyez-vous des soucis d’incohérence, incompréhension, ou mauvaise approche dans le scénario?
    Ou tout autre problème.. Si des éléments nouveaux ont surgi dans votre esprit, peut-être pourraient-ils renforcer le projet..

    Merci encore de votre altruisme, à travers le blog et les commentaires 🙂
    A bientôt;

    • commentfaireunfilm

      Bonjour et bienvenue Rarthak,

      Je suis toujours disposé à aider les jeunes scénaristes. Tu peux m’envoyer ton scénario, j’en ferais une analyse en espérant que cela t’aide pour ton cours.

      Thomas J.