Les 10 Etapes Pour écrire un film

Les 10 étapes pour écrire un film

 une série ou un court-métrage

 

Je tenais à faire cet article sur comment écrire un film en 10 étapes car la semaine dernière, l’un d’entre vous m’a posé une question anodine sur l’écriture du synopsis. Après lui avoir répondu, cette personne m’a demandé s’il n’était pas plus judicieux de faire une bible des personnages (définir les personnages) avant de raconter l’histoire.  Je lui ai répondu par l’affirmatif. Evidemment, il est préférable de travailler sur les personnages avant de travailler sur le synopsis. Pour moi la réponse est évidente mais elle ne l’est pas forcément pour tous.

C’est pourquoi j’écris cet article : les 10 étapes pour écrire un film. Cela sera d’ailleurs le premier article d’une nouvelle rubrique : Les bases.

Apprendre le cinéma, c’est aussi savoir se remettre en question ;o)

Même si vous vous êtes lancé dans l’aventure de l’écriture ou de la réalisation, il est parfois salutaire de retourner aux bases.

Mes chers amis et lecteurs voici donc : les 10 étapes pour écrire un film.

1)   L’idée (ou pitch)

Cette étape est simplement ce qui vous pousse à vouloir écrire un scénario/ raconter une histoire. Cette étape se résume à écrire en 2 ou 3 lignes l’idée ou le concept principal de votre histoire.

 Exemple :

Jean est bloqué sur une île déserte depuis plusieurs années. Après plusieurs mois de construction, son radeau est prêt. Aujourd’hui sera le jour où il réussira à passer la barrière de vagues qui l’empêche de fuir ou bien ce sera le dernier jour de sa vie.  Alors qu’il s’apprête à prendre la mer, un homme apparaît sur la plage…

2)   Le thème

C’est le thème principal de votre film ou si vous préférez ce sera le « message » que votre film véhiculera.

Votre scénario peut, par exemple, parler de : La jalousie, la recherche de l’amour, la solitude, le combat contre la maladie.

Le message associé peut être :

–       lorsqu’on est seul au monde, il faut surtout se battre contre soi-même

–       ou que la jalousie ne mène qu’à la perte

–       qu’à force de chercher l’amour, on se retrouve par dépit avec la mauvaise personne etc…

les 10 étapes pour faire un film

3)   Le héros (protagoniste) et son objectif

C’est le personnage qui va vivre l’aventure. Au delà du fait qu’il est le « héros » de l’histoire, il est très important. C’est à lui que le public va s’attacher et s’identifier.

Ne tombez pas dans le piège de trop stéréotyper votre héros au risque de le rendre ridicule, insipide et monotone. Trouvez des exemples de vraies personnes, des traits de caractères ou physiques correspondant à son métier, son éducation etc…

Encore une fois, ça peut paraître bête mais il faut bien définir le protagoniste, c’est à dire le héros ou anti héros de votre histoire.

–       Qui est-il ?

–       Que fait-il ?

–       D’où vient-il ?

–       Où va t-il ?

–       Pourquoi y va t-il ?

Etc…

4)   Les obstacles à sa quête

Souvent votre personnage principal va devoir se « battre » ou « combattre » contre des ennemis. Ces ennemis peuvent revêtir différents aspects. Cela peut être :

–        un patron

–        une belle-mère

–        une femme

–        un truand

Etc…

C’est communément ce que l’on appelle un antagoniste c’est à dire le personnage qui s’oppose à votre héros. Le but de l’antagoniste est de faire échouer le protagoniste.

Idem que pour le protagoniste, l’antagoniste ne doit pas être stéréotypé. Tous les bons films ont un méchant en béton !

Les obstacles : on distingue deux types d’obstacles :

–       internes

–       externes

Les obstacles internes sont liés à votre personnage, c’est à dire à la manière dont votre héros voit le monde au début de son aventure ou les phobies qu’il a.

Par exemple, si votre héros a peur des serpents et que, durant le film, il est confronté à cette phobie, il sera face à un obstacle.

Cela peut aussi être le fait qu’il ne veuille plus parler à son père. Pour réussir sa « mission » il devra renouer avec lui pour avancer. Cela peut être aussi des complexes etc…

Les obstacles externes sont tous le reste : personnages, situations, événements etc…

5)   La bible des personnages

Ecrire un film c’est aussi  définir tous les personnages importants qui vont intervenir dans votre histoire. Je vous laisse lire l’article : cartes d’identité, des personnages forts et inoubliables.

 

6)   Le synopsis

Maintenant que vous connaissez :

–        le sujet

–        le thème

–        votre héros

–        son objectif

–        les personnages secondaires

–        les ennemis

–        et les obstacles …

Vous allez pouvoir écrire le synopsis c’est à dire toute l’histoire résumée en quelques pages, le tout, écrit au présent. Ce document est important et nécessite toute cette préparation car au final cela risque d’être le seul document que le producteur lira après votre note d’intention. Si votre projet lui plait alors il lira le scénario. Le synopsis doit refléter parfaitement l’histoire, l’esprit, le ton, etc…

7)   La timeline 

C’est la méthode que je mets à votre disposition. Elle est basée sur le voyage du héros de Joseph Campbell et Christopher Vogler, que j’ai remanié pour que vous puissiez l’appliquer facilement. La timeline est là pour vous aider à écrire. Elle deviendra, en un rien de temps, le squelette de votre film.

8)   Le séquencier

Une fois que vous avez toutes les étapes de votre histoire, (quand je dis étapes, je parle des séquences qui se trouvent sur votre timeline), il vous suffit de développer chacune des séquences mais de manière résumée c’est à dire sans dialogue, soit l’inverse d’une continuité dialoguée. Ce que les personnages se disent doit être raconté et non prononcé.

Exemple : Nora se tourne alors vers Jean et lui annonce qu’elle est enceinte. Jean est ému, après un temps il prend Nora dans ses bras et lui promet de l’épouser avant la fin du mois.

9)   La continuité dialoguée

Vous venez de résumer toutes les séquences, vous avez réglé les problèmes d’incohérences, de structures, entre les personnages etc… c’est donc le moment de passer à la continuité dialoguée

Maintenant vous pouvez faire parler vos personnages.

Exemple :

Nora se tourne vers jean

Nora

Je suis en enceinte

Jean reste sans rien dire puis prend Nora dans ses bras

 Jean

C’est… c’est génial ! Faut que l’on se marie…aujourd’hui !

Nora

 Mais il est 22 heures

 Jean

Demain…non pas demain…à la fin du mois ! Oui ça c’est bien…je t’aime

Les futurs parents s’embrassent fougueusement.

10)   La note d’intention

Votre sésame pour que votre scénario soit lu par un producteur. N’oubliez jamais cette phrase !!!!!! Vous pouvez écrire un film ou dix, si vous n’avez pas de note d’intention vous risquez d’avoir travaillé pour rien.

Mais c’est quoi ?

C’est trois ou 4 pages de texte qui présentent votre scénario. La note d’intention explique : pourquoi vous avez choisi d’écrire ce scénario, le choix de votre thème. Elle doit aussi présenter les personnages et l’univers que vous avez créé. En bref vous présentez votre projet de A à Z, pourquoi, avec qui et comment !

Vous devez surtout, dans cet exercice, défendre votre projet (c’est à dire son intérêt), votre histoire (son originalité, son authenticité)  et vous même !

Il n’y a pas plus personnel que la note d’intention. C’est aussi l’exercice le plus difficile pour un scénariste ou un réalisateur car il doit se livrer, se dévoiler en restant simple et sans faire de la « masturbation » de cerveau (inutile et souvent chiant comme la pluie et sans intérêt). On ne vous demande pas de remplir de la feuille blanche mais d’expliquer tout le potentiel de votre scénario.

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant dans le plan du site en cliquant sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…