Le Héros aux mille et un visage

Le Héros aux mille et un visage 

 

De Campbell à Vogler.

Malgré les années d’expériences, les recherches, les discussions avec d’autres scénaristes, réalisateurs ou producteurs, il y a un livre qui a changé ma vie de scénariste : « Le héros aux mille et un visages » de Joseph Campbell. Mais cela ne serait pas juste si je ne faisais pas le lien de Campbell à Vogler.

apprendre le cinema joseph campbell

J. Campbell

comment faire un film vogler

C. Vogler

 

 

 

 

 

On peut lire, ça et là, que réduire l’écriture à une seule structure (un schéma narratif) ou à la théorie du Monomythe (Un seul Mythe) est faux et/ou réducteur. Mais à bien y regarder, la plupart des personnes qui tiennent ce discours n’ont jamais lu le travail de Campbell ou n’ont pas poussé plus loin la réflexion et l’analyse de son travail. Pourtant le Voyage du Héros est la clé de bien des récits. A en croire la multitude de réalisateurs qui l’appliquent ou l’ont appliqué, comme Stanley Kubrick ou Georges Lucas avec Star Wars par exemple, cette « recette fonctionne ». Elle fonctionne aussi pour les romanciers, le succès de J.K Rowling avec Harry Potter en est le parfait exemple.

Mais revenons un instant sur le concept du  monomythe qui est la source du héros aux mille et un visages. Campbell avance l’idée que tous les mythes ou rites de passages de toutes les civilisations du monde se basent,  ou sont construits sur une seule et même histoire. A chaque fois, ce qui rend l’histoire unique ce sont les variations qui sont faites d’un peuple à l’autre.

Ce qui est encore plus fort, c’est que Campbell scinde ces rites de passages en trois parties

–       Départ

–       Initiation

–       Retour

Ne serait-ce pas les trois actes, c’est à dire la structure de base de toute histoire ? Évidemment que oui.

Comme je l’ai déjà expliqué dans l’article le voyage du Héros : Campbell divise en 12 étapes clé le héros aux mille et un visages. Je vous invite d’ailleurs à lire cet article qui vous éclairera sur le concept.

le héros aux mille et un visage

Une fois que vous avez vos 3 actes,  vous pouvez commencer à poser les 5 premières étapes du héros aux mille et un visages comme suit :

–       L’appel de l’aventure

–       Une série d’épreuves

–       Réussite du voyage, le héros a acquis un nouveau savoir

–       Retour dans le monde ordinaire

–       Utilisation du savoir pour améliorer le monde

Si vous devez avoir deux livres dans votre bibliothèque de (jeune) scénariste, « le héros aux mille et un visages » de Joseph Campbell doit être de ceux là. Je vous invite à le commander de suite grâce à notre partenaire.

Et Vogler dans tout ça ?

Christopher Vogler est un scriptdoctor américain. Il travaille pour Disney lorsqu’il rencontre Joseph Campbell. Cette rencontre va changer sa vie. Tout comme rencontrer Vogler aujourd’hui lors d’une de ses Masterclass  peut changer votre vie. Il rédige alors un Mémo de 7 pages qui est repris par toutes les majors dont la lecture devient obligatoire. Plus tard il développe ce mémo pour en faire un livre : The writer’s journey (le guide du scénariste).

Dans ce livre Vogler va encore plus loin que Campbell.

Voici une vidéo ou Alexandre Astier parle de la méthode Vogler, interview réalisée par Actingstudiofrance :

 httpvh://www.youtu.be/UgbyBlao_kU

Vogler reprend « à son compte » le voyage du héros pour le retranscrire au format du scénario. Je vous invite à découvrir le cycle du voyage du héros.

Je vous parlais de deux livres à posséder dans votre bibliothèque de scénariste, vous l’aurez compris le deuxième livre est : le guide du scénariste de Christopher Vogler.

Vous pouvez le commander grâce à notre partenaire :

Ces deux livres peuvent vous aider à aller plus loin dans la compréhension du voyage du héros. J’insiste sur le fait qu’ils sont essentiels dans votre travail, vos recherches.

 

IMPORTANT : Christopher Vogler vient faire une masterclass à Paris les 23, 24, et 25 Avril. Le prix de la formation est de 560 TTC. Une traduction en Français simultanée est prévue.

Voici le lien où vous pouvez vous inscrire :

http://www.dixit.fr/formation-dixit-masterclass-les-outils-de-la-narration-dirigee-par-christopher-vogler-26-2.html

Après tous ces trucs et astuces, le voyage du héros ne devrait plus avoir de secret pour vous.

Donnez à vos scénarios une dimension que vous ne soupçonniez pas.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Bonjour,

    Jai écrit plusieurs scénarios, dont un long métrage qui attiré l’attention d’un producteur, il m’a dis que certaines phrases ne sont pas au format « scénario », elles sont trop littéraires

    Que me conseillez vous?

    je vous donne un exemple

    FLASH BACK.EXT.RUE-JOUR

    Igor remarque Jack de loin, il lui fait signe de sa main

    pour le saluer.

    Igor court, il est essoufflé et s’approche de Jack.

    IGOR

    (air content)

    Salut Jack ,ça va bien.

    Jack ne fait aucun signe et ne réponds pas.

    IGOR (CONTINUITÉ)

    vous êtes au courant, de la

    dernière évolution des robots?,

    tu va pas le croire, on a

    construit un robot avec des

    émotions humaines et même, on a

    inventé, des robots qui traquent

    les voleurs.

    Jack met ses écouteurs avec la musique à fond, il ne

    réponds pas.

    Igor continue à le suivre, il est émerveillé, il continue

    son dialogue , mais la musique est trop forte pour

    l’entendre.

    Jack arrive chez lui, ouvre la porte, entre et ferme la

    porte au nez d’Igor.

    Igor triste.

    IGOR

    Bonne journée mon ami.

    Soudain la porte s’ouvre, Jack revient, avec un air

    souriant, et avec un gros carton remplie de livre et de

    cahiers, plus que sa capacité.

    Jack remet le paquet dans les mains d’Igor, puis ferme la

    porte.

    […/…]

    [SUITE] (2) 13.

    Igor est petit et avec un physique très modeste, marche

    avec difficultés, avec ce carton lourd, soudain, un cahier

    tombe du carton.

    Igor fixe le cahier, enlève une chaussure, et essaye avec

    de récupérer le cahier avec ses orteils, reste debout une

    seconde sur un seul pied, puis, il perd l’équilibre ,au

    même moment, le carton tombe sur sa tète.

    Igor se lève, il est blessé au genoux et à la tète, il

    porte une seule chaussure à son pied droit.

    Igor ramasse les cahiers avec difficultés.

    IGOR [suite]

    Mon ami a besoin de ses cahiers.

    puis, il s’évanouit et il tombe tète contre le sol

    Cordialement,

    Yassine.

    • Bonsoir cirine,

      ok…

      voila en gros ce qu’il faudrait faire, c’est un exemple :

      FLASH BACK.EXT.RUE-JOUR

      Igor remarque Jack de loin, il lui fait signe pour le saluer.
      Igor court, il est essoufflé et s’approche de Jack.

      IGOR (air content)

      Salut Jack ,ça va bien.

      Jack ne réponds pas.

      IGOR (CONTINUITÉ)

      vous êtes au courant, de la dernière évolution des robots?, tu va pas le croire, on a construit un robot avec des émotions humaines et même, on a inventé, des robots qui traquent les voleurs.

      Jack met ses écouteurs, la musique à fond.
      Igor continue de le suivre.
      Jack arrive chez lui, entre et ferme la porte au nez d’Igor.

      IGOR ( triste.)

      Bonne journée mon ami.

      La porte s’ouvre, Jack porte un carton énorme avec facilité plein de livres et de cahiers.

      Jack remet le carton à Igor, puis ferme la porte.

      J’ai tenté de ne pas trop dénaturer ton scénario pour te montrer les différences…mais il y aurait beaucoup de chose à faire pour qu’il soit plus visuel et percutant.

      A bientôt,

      Tom

  • maru

    bonjour Tom,
    Super indications, merci pour ces bouquins!
    En fait à l’origine de cela on peut trouver Vladimir Propp et son analyse des contes de fées dans les annees 20…je conseille aussi Claude Levi-Strauss pour le chainon entre langage et narrativité dans le cadre de la linguistique.
    BR

    • Bonsoir maru,

      Oui tu as raison pour propp, mais je ne trouve pas que cela soit aussi clair…c’est un point de vue. Mais c’est toujours bien d’avoir d’autres pistes de lecture et de point de vue ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Eliane Dix

    Bonjour Thomas;
    J’ai acheté le livre de Campbell et celui de Vogler. Y-a-t-il un ordre de lecture ou peut-on lire en premier l’un ou l’autre?
    Merci pour ta réponse.
    Eliane.

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Eliane,

      Il est préférable de lire Campbell puis Vogler. Mais comme tu es bien avancé au niveau de l’écriture de ton projet, je te dirais de faire l’inverse. Tu risques de connaitre plusieurs moments de révélations que tu pourras appliquer grâce à la méthode expliqué sur ce site ;o)

      Une fois que tu auras terminé Vogler, Campbell te permettra d’aller plus loin dans la genèse du voyage du Héros. Et tu pourras venir ici pour partager ton expérience ;o)

      La belle vie quoi !

      Bonne lecture,

      Thomas J.

      • Eliane Dix

        Bonjour Thomas.
        Merci pour ta réponse! je vais donc attaquer Vogler en premier.
        Bien à toi.
        Eliane.