Le Flashback partie 1

Le FlashBack

 

Cette semaine nous allons voir ce qu’est le Flashback, à quoi il sert et ce qu’il peut raconter. Je vais aussi vous donner un exemple concret avec une technique scénaristique pour introduire un Flashback et un exemple concret avec une technique scénaristique pour sortir d’un Flashback afin que vous puissiez comprendre, et si vous le souhaitez, reproduire la même chose dans votre scénario.

Ce n’est qu’un exemple…comme vous le verrez le Flashback et son utilité ont de multiples possibilités.

Encore un terme anglophone…le Flashback…oui je sais.  Pour franciser nous devrions dire : Analepse…Sauf que pour la plupart des personnes qui vous liront, soit :

–       Ils ne sauront pas de quoi vous parlez

–       Ou bien ils penseront que vous ne connaissez pas les codes de l’écriture scénaristique.

–       Même chose si vous décidez d’employer : retour en arrière.

Vous l’aurez donc compris, au delà d’être un anglicisme, employer le mot Flashback c’est surtout un code d’écriture.

Si vous avez lu : « comment présenter un scénario », vous savez qu’un scénario s’écrit au présent, on ne peut pas se servir d’un autre temps. C’est pourquoi le Flashback a été inventé car il nous permet d’écrire une scène passée… au présent. C’est un outil important.

Même s’il est vrai que depuis quelques années on peut entendre dire que le Flashback est « as been ».

Un Flashback c’est quoi ?

C’est un moment qui n’appartient pas à l’histoire mais qui apporte des précisions à celle –ci.

Je m’explique :

Dans un scénario il faut être concis, précis, pour que la trame de l’histoire soit cohérente et surtout quelle ne s’étale pas sur la longueur. Souvent en tant qu’auteur nous n’avons pas le temps d’expliquer certaines choses indispensables à la narration et à la compréhension sous peine d’être trop long. Et oui ! On ne peut pas tout raconter. Si votre histoire raconte le parcours d’un tueur en série et que ce qu’il est devenu est dû à son enfance, vous n’allez pas raconter toute sa vie !!! Pourtant ce sont des éléments indispensables à la compréhension du personnage.

C’est pour cette raison que le Flashback existe. C’est un élément passé que l’on intégre au présent : à notre Timeline. Bien maîtrisé, il permet de faire comprendre aux spectateurs qu’ils sont projetés dans le passé.

On peut l’utiliser pour faire passer différentes informations :

–       Donner des informations sur le passé d’un personnage qui servira à mieux comprendre la psychologie, le passé du héros. (Citizen Kane)

–       Dévoiler le tueur ou comment s’est déroulé un meurtre (pour un policier, thriller)

–       Raconter tout le film ou une grosse partie. (Le pacte des loups)

Il y a aussi d’autres outils qui permettent de jouer différemment avec la timeline. La ligne de temps peut être tordue voire dédoublée, c’est à dire que grâce au Flashback on peut inclure le passé dans le présent. Il existe aussi le Flashforward qui est un bond dans le futur. Si vous avez eu l’occasion de voir la série « Flashforward » cette technique ne vous est pas inconnue. Elle est aussi utilisée dans la série « Lost » ou dans « L’Armée Des 12 Singes » .

Si vous ne connaissez pas la série Flashforward voici le TRAILER (bande annonce en vostfr)

Si vous voulez profiter des prix de notre partenaire…:o)

 

Le troisième outil à votre disposition, pour tordre la ligne du temps, c’est le Flash sideway qui est le doublement de la ligne de temps, créant ainsi une réalité parallèle (monde parallèle) comme dans sliding doors (pile ou face). Pour faire simple le Flash sideway (ou réalité alternative) est une scène A et une scène B qui se déroulent au même moment.

Voilà la bande annonce de Sliding doors (pile ou face) pour que vous compreniez comment fonctionne cet outil qu’est le Flash sideway.

httpvh://youtu.be/ZVE5x1-snwo

Si vous voulez profiter des prix de notre partenaire…:o)

 

Mais la série emblématique pour avoir utilisé ces trois techniques en même temps, du moins sur différentes saisons…a été LOST.

Si vous voulez vous refaire l’intégralité de la série c’est ici.

Les outils :

–       Flashback

–       Flashforward

–       Flash sideway

 

En ce qui concerne le Flahsforward et Flash sideway, si vous en émettez le souhait je ferai un article pour expliquer chacun d’eux dans le détail en vous donnant aussi un exemple technique concret. De cette manière vous comprendrez aussi le cheminement qu’a le spectateur en fonction de la technique que vous utiliserez.

flashback

megainarmy/ shutterstock

Comment les présenter et les utiliser dans votre scénario ? 

L’erreur que beaucoup de jeunes scénaristes commettent est d’écrire comme ça:

Séquence XX : Int – Appartement/ Salon – Jour

Jacques est assis sur son fauteuil préféré. La pièce est simplement éclairée par la télévision qui diffuse un documentaire animalier. Sur le petit guéridon à côté de lui : un verre d’alcool. Jacques le prend et boit une gorgée.

Il ferme les yeux.

Jacques est sur une plage,  une jeune femme se dirige vers lui. Elle lui sourit.

Il ouvre les yeux. La télé ne diffuse plus que de la neige.

ETC…

 

     Où est l’erreur d’après vous ?

Bravo ! si vous suivez ce blog et mes articles, vous savez qu’on ne peut pas mélanger dans la même séquence le présent (jacques dans son fauteuil) et le passé (jacques sur la plage).

Comme chaque changement de lieu ou de temps, un flashback nécessite que l’on crée une nouvelle séquence.

Les séquences doivent être écrites comme cela :

Séquence XX : Int – Appartement/ Salon – Jour

Jacques est assis sur son fauteuil préféré. La pièce est simplement éclairée par la télévision qui diffuse un documentaire animalier. Sur le petit guéridon à côté de lui : un verre d’alcool. Jacques le prend et boit une gorgée.

Il ferme les yeux.

Séquence XX : Int – Plage – Jour/ Flashback

Jacques est sur une plage,  une jeune femme se dirige vers lui. Elle lui sourit.

Séquence XX : Int – Appartement/ Salon – Jour

Jacques ouvre les yeux. La télé ne diffuse plus que de la neige.

 

Je pense que vous avez compris ;o)

A quoi sert le Flashback ici présent ? A nous faire comprendre que cet épisode de la vie de Jacques est important. Il nous dévoile le côté nostalgique de Jacques, un moment important de sa vie.

Il nous dévoile peut être une partie de la réponse que l’on se pose : Pourquoi aujourd’hui est-il seul et malheureux ? Ce Flashback nous interroge, il ouvre des possibilités de pistes. Il permet de nous rapprocher du personnage sans donner toutes les clés.

C’est ce que l’on appelle un Flashback partiel. Tout au long du film, le scénariste reviendra sur ce Flashback partiel en ajoutant des informations qui nous aideront à comprendre l’intégralité du Flashback et nous faire apparaître la vérité…

 

Voila pour cette première partie :o)

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » à gauche de votre écran. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

à mercredi prochain pour la suite

Bon Courage,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

60 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aliquam ante. elit. dolor. vel, sit neque. tristique id,