Le Découpage Technique Partie2

Apprendre à Faire

Un découpage Technique

 

Comme promis voici la deuxième partie de l’article sur le découpage Technique. Cette semaine nous allons rentrer dans le vif du sujet en prenant comme exemple une séquence d’un de mes scénarios.

Le découpage technique ça se présente comment ?

Rentrons dans le vif du sujet. Réellement vous pouvez présenter votre découpage technique de deux manières,  soit :

–       sous forme de tableau

–       sous forme de texte

Sous forme de texte , c’est l’exemple que vous trouvez dans l’article : « réaliser un court-métrage Partie2 ».

Mais voici un exemple concret : prenons une séquence d’un scénario :

Séquence 3 : Ext – Rue/ Maurice – soir

Maurice sort de chez lui,  un petit paquet à la main. JULIETTE,  sa femme est juste derrière lui. Elle l’embrasse. Georges est appuyé sur la 2cv.

Georges s’approche de Juliette et lui fait la bise.

Juliette

Bonjour Georges

Georges

Salut ma belle

Juliette

Tu sais qu’y a que toi qui peut m’appeler comme ça ! Maurice me disait qu’y paraît qu’à l’usine cette nuit y a du boulot et qu’en plus vous vous tapez un stagiaire ?

Georges

Heu…Ouais, on va pas chômer

Maurice (gêné)

Bon, ben…on va y aller

Juliette

Une fois faut virer du monde, l’jour d’après faut prendre des stagiaires et demain ça sera quoi ? J’te jure, c’est parce qu’on a besoin de ce boulot sinon j’irais les voir moi ! Y pourraient au moins vous passer en équipe de jour.

Georges

Y savent plus quoi inventer pour nous rendre chèvres…

Juliette

Y veulent vous pousser à partir, surtout parce qu’un stagiaire ça coûte moins cher, la voilà la vérité

Maurice

Bon, on doit y aller. J’te rejoins sous les couvertures, je t’aime chaton

Juliette 

Moi aussi

 Les deux compères saluent Juliette et montent en voiture. Juliette claque la porte.

 

Voici un exemple de ce que pourrait être le découpage de cette séquence :

Séquence 3 : Ext – Rue/ Maurice – Jour

Plan 1* :  Trav Av Lat Gauche-droite moyen. « Maurice sort de chez lui, un paquet à la main, il embrasse sa femme ; Juliette » fin du trav sur Amorce Georges appuyé sur la 2cv.

  • Master (du début à la fin de la séquence)

Plan 2 : Champs sur Juliette en plan taille de « salut ma belle à Georges : on va pas chômer)

Plan 3 : Contre Champs sur Georges (même Valeur)

Plan 4 : plan à l ‘épaule américain sur les trois personnages. De « Bon ben…on va y aller » à Juliette « moi aussi ». Puis pano Droite-Gauche lorsque Georges et Maurice montent en voiture.

Plan 5 suite plan 1 : Juliette claque la porte pano droite-gauche sur les deux compères se dirigent vers la voiture.

Comme vous pouvez le voir c’est assez précis. Il faut aussi connaître le vocabulaire technique pour rédiger un découpage. Vous remarquerez qu’il n’y a pas d’indication de focale ! Car je me laisse le choix de la choisir sur le plateau grâce à un chercheur de champs ou une fois que la caméra sera en place.

Je vais aussi vite que possible mettre en ligne un lexique avec le vocabulaire technique afin que vous puissiez commencer à découper votre scénario ;o)

Lorsque l’on installera la caméra, on vous demandera quelle focale vous voulez prendre. Si vous ne savez pas, demandez conseil à votre cadreur ou chef op. Essayez en une…vous verrez bien par la suite si vous devez la changer ou pas ;o)

Si vous voulez faire un tableau, voilà à quoi cela ressemblera :

SeqN°planimageSon
31Travelling Avant latéral Gauche-Droite moyen.Master de la séquenceAmbiance rueClaquement de porteClaquement portière
32Champs Juliette en plan taille de Georges « salut ma belle » à  Georges : »on va pas chômer »Ambiance rue
33Contre champs Georges (même valeur que P2 et même durée)Ambiance rue
34Plan Épaule des trois personnages en plan américain de Maurice « bon, ben… » à Juliette « moi aussi » puis pano droite-gauche lorsque Maurice et Georges se dirigent vers la voiture.
35 suite P1Juliette claque la porte. Puis pano droite-gauche sur les deux compères qui montent en voiture.Ambiance rueClaquement de porteClaquement portière

C’est vraiment vous qui décidez de la manière dont vous souhaitez travailler. Comme vous pouvez le remarquez, j’ai tout de même mis quelques sons mais vous les retrouverez surtout dans le dépouillement.

Une fois que vous avez fait cela, je vous conseille de ne pas faire l’impasse sur une autre étape importante : le plan au sol.

De cette manière, vous pourrez voir si vous n’avez pas fait d’erreurs et si vous devez ajuster ou pas votre découpage.

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de cet article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant sur le plan du site en cliquant sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Babylon Slave

    Salut Tom,

    pour mon court « Etat d’urgence », le tournage arrive à grand pas, déjà dans une semaine (9 et 10 juillet) j’ai ma A TEAM au grand complet, et un chef op de ouf sa mère, je viens de lui envoyer mon découpage technique, il va encore me dire qu’il manque des trucs, il laisse rien passer celui là, mais tant mieux sa me fait redescendre de mon petit nuage et c’est très formateur. D’ailleurs une petite question notre caméra ce sera un canon 700d, c’est ty bien c’t’engin là?

    • Bonjour Babylone Slave,

      Je suis content de lire ton message ;o) ça avance et il me semble que cel soi dans le bon sens.

      Oui la 700D c’est bien, après faut faire confiance à ton chef op ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Babylon Slave

        Hey,

        je suis en train de me planter, et on est à 4 jours du tournage, mon chef op, m’a fait refaire le découpage, il a rien compris, d’autant plus qu’il me demande le type d’éclairage et de son pour chaque séquence, je n’en sais foutre rien, j’ai pris un assistant qui ne sait pas plus que moi à quoi sert un assistant, j’ai demandé à mon équipe de venir dès vendredi soir (la veille du tournage), les 3/4 sont pas sûr de pouvoir venir, et mon plan de travail est toujours pas fait. une fois le tournage fini, je serai fier de servir d’exemple de toutes les erreurs à ne pas faire, parce que je suis en train de les faire une par une.

        • Bonjour Babylone Slave,

          Je suis partant pour que tu partages ton expérience.

          Alors : Le dépouillement, le plan de travail et tes jour à jour c’est ton assistant que le fait. Il doit aussi se mettre en relation avec les autres membres de l’équipe pour coordonner le tout.

          Toi tu dois t’occuper de ton découpage. Si ton chef op est un vrai chef op il n’a pas à te demander qu’elle lumière pour chaque séquence. Tu dois lui donner une idée précise de l’ambiance mais à la lecture du scénario il doit aussi pouvoir te proposer des choses. C’est lui qui propose et pas l’inverse !

          Au niveau du son idem ! c’est à ton ingé son de te poser des questions…mais franchement s’il connait son métier il n’a pas à te demander des tonnes de trucs. De plus c’est à ton assistant à faire le tampon entre ton équipe et toi.

          Réunir ton équipe la veille…mouais…pas vraiment la peine. Sauf pour le cadreur/ chef op, ingé son, assistant mise en scène, bref tous les chefs de poste pour faire un repérage technique…mais le repérage technique se fait en amont du tournage et pas la veille ;o)

          Ce que tu me raconte là ne me dit rien qui vaille !…

          A bientôt,

          Tom

          • Babylon Slave

            bah c’est ça ma première erreur : Prendre des potes, a part Youen le chef op (qui à déjà fait plusieurs tournages en tant que chef op), l’ingé son c’est un pote, l’assistant pareil, la maquilleuse pareil, mais mes comédiens sont de vrai comédiens. et puis bah je suis un peu sur tout les fronts en même temps, voilà pourquoi je stress aussi et je panique.

            Finalement demain soir, j’ai invité que le chef op, et l’ingé son, pour faire des repérages, et installer le matos pour la première séquence du lendemain. J’ai hâte que ça se termine, la prochaine fois je passe par un producteur, et je recrute des gens qui connaissent leur métiers, les tournages à l’arrache comme ça, c’est le premier et le dernier!

          • Bonjour Babylone Slave,

            Oui on ne peut pas dire que je n’ai pas prévenu ;o) Pour ton chef opérateur, il est encore très jeune mais à une expérience c’est déjà ça.

            D’ailleurs il aurait pu te conseiller des copains à lui pour te filer la main non ?!

            Le plan séquence n’est pas simple à mettre en place, je dirais même que c’est plus compliqué à mettre en place que plusieurs plans ;o)

            Même si ce tournage est difficile…il va t’apprendre plein de choses à faire et ne pas faire…c’est la meilleure école ;o)

            tiens moi au courant,

            A bientôt,

            Tom

          • Babylon Slave

            Oui mais mes plans séquences sont des plans fixes donc je pense que sa devrait être simple à mettre en place, d’autant que les scènes sont assez courtes, et y’a pas beaucoup de répliques (mon court ne dure que 6 min)

            mon chef op m’a conseillé des gens très compétents, j’ai dis non parce que sa me faisait mal de virer mes potes.

            D’ailleurs je dis que j’ai pris des potes, mais pas des potes au hasard, ils ont des connaissances techniques, l’ingé son que j’ai pris, s’y connait mais n’a pas d’expérience de tournage, la maquilleuse à déjà fait des maquillages en amateurs notamment de très bon maquillage pour la zombie walk de Paris, mais n’a pas d’expérience de tournage non plus, l’assistant réalise des films en amateur, et mes comédiens son de vrai comédiens (même si je viens d’apprendre qu’un des comédiens ne connait toujours pas sont texte, youkii)

            Je viens de relire mon message au dessus, j’ai l’air de dénigrer toute mon équipe, mais je suis un parfait amateur, et si le tournage part en couille ce sera à cause de mon amateurisme, quand je m’énerve je suis un gros con et je rejette la faute sur les autres, alors sur le tournage je prend sur moi, et je fais preuve de sang froid

          • Bonsoir Babylon Slave,

            ça ne sert à rien de s’énerver et puis c’est contre productif ! C’est ton premier film…tu verra bien, on en reparlera un peu plus tard ;o)

            Pour ton chef op…ahahahahahahah, non je ne le connais pas.

            A bientôt,

            Tom

          • Babylon Slave

            tu le connais pas mais tu sais qu’il est très jeune, t’es devin alors? 🙂 finalement le tournage s’est très bien passé, contrairement à ce que présageait le message d’au dessus, j’avais une équipe et des comédiens au top, je leur faisais entièrement confiance, et j’étais à l’écoute de ce qu’ils avaient à me proposer.

          • Bonjour Babylon Slave,

            J’ai deviné qu’il était très jeune vis à vis des indications que tu m’as donné comme les questions qu’il te posait sur la lumière de chaque séquences, le son etc…
            Et puis ensuite on trouve presque tout ce que l’on veut comme info sur le net ;o)

            A bientôt,

            Tom

  • jimmy

    Bonjour,
    Je voudrais savoir, lors d’une discussion entre 2 personnages qu’on va filmer en champ/contrechamp avec par exemple 2 valeurs de plan (plan poitrine + plan taille), doit-on indiquer un nouveau plan pour chaque champ/contre champ dans le découpage technique ? Ou bien peut-on se contenter de dire « plan 1- champ personnage A plan poitrine », plan 2-contre-champ personnage B plan poitrine ?
    Merci d’avance pour m’éclaircir là dessus !

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir jimmy,

      Alors attention, tu ne pourras pas monter les deux valeurs (taille et poitrine) du champ ou du contre champs. Tu devras forcément alterner le champ et le contre champ pour passer d’une valeurs à l’autre. Car entre le plan taille et le plan poitrine il n’y a pas deux valeurs de différences, donc le spectateur aura l’impression d’une saute d’image.

      Ce qui te bride pour le montage et donc le rythme…Mais après c’est un choix ;o)

      et oui tu dois indiquer un nouveau plan à chaque changement de valeurs ou de focale.

      A bientôt,

      Tom

      • jimmy

        merci beaucoup pour ta réponse rapide Tom. Si je comprend bien, imaginons que les 2 personnages se donnent la réplique en champ/contre-champ pendant plusieurs répliques d’affilée, je devrais alors indiquer « plan 1- champ sur Pierre plan poitrine », « plan 2 – contre-champ sur Marc plan poitrine », « plan 3 – champ sur pierre plan poitrine », « plan 4 – contre-champ sur Marc plan poitrine » est-ce correct ?

        • commentfaireunfilm

          Bonsoir Jimmy,

          Non ;o)

          « plan 1- champ sur Pierre plan poitrine », « plan 2 – contre-champ sur Marc plan poitrine », « plan 3 – champ sur pierre plan taille », « plan 4 – contre-champ sur Marc plan taille »

          et c’est tout ;o) après au montage tu pourras alterner autant que tu le souhaites. De cette façon tu n’as pas 36 plans pour un simple champ/ contre champ.

          Tu charbonnes ton clap (ou tu fais ton découpage) en fonction des changements de valeurs et non en fonction de ton découpage.

          A bientôt,

          Tom

  • arthur B

    bonjour, merci beaucoup pour cet article, j’ai quelques questions :

    – que signifie le terme « master » ?

    – dans le plan 4, vous dites un plan épaule à l’américaine, est ce que ça signifie que c’est filmé caméra à l’épaule et que américain est la valeur de plan ?

    – que voulez-vous dire par plan au sol ? Est-ce qu’il s’agit des marques qui déterminent le placement des acteurs ?

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Arthur B,

      Le terme Master signifie pour un plan que c’est ton plan référence. Au cas ou tu n’as pas le temps de faire tous les plans que tu as prévu, Le Master te permet tout de mêm d’avoir toute ta scène filmé. C’est comme un plan séquence, sauf que tu tournes d’autres plans ;o)

      Pour le plan 4, oui c’est ça ;o)

      Le plan au sol fera l’objet d’un article ces prochaines semaines. Il détermine ou sont placés les comédiens mais surtout les axes caméras.

      A bientôt,

      Tom