La scripte au cinéma ça sert à quoi ?

La scripte

 

Ces deux dernières semaines nous avons parlé du chef opérateur/ directeur photo et de la régie, j’ai donc trouvé qu’il était normal de parler un peu, cette fois, de l’équipe mise en scène. Pour ce faire j’aimerais parler de la scripte et de son travail incroyable et parfois insoupçonné qu’il ou qu’elle tient sur le plateau.

Soyons clairs, que vous fassiez un court-métrage ou un long-métrage, il vous faut une scripte. Si vous avez un petit budget ou un mini-mini budget c’est le poste sur lequel vous ne pouvez pas faire l’impasse. Il est préférable de se passer d’un autre poste que de celui-là. D’ailleurs sur le dernier long-métrage que j’ai fait, ce poste n’apparaissait pas sur la liste technique et jusqu’au dernier moment nous n’avions pas de scripte de prévue pour une question de budget…au final une solution a été trouvée et franchement ça aurait été une énorme erreur de ne pas l’avoir! Pour un réalisateur, avoir une scripte, c’est un…

…atout aussi essentiel que d’avoir un bon chef op ou un bon 1er assistant.

Vous m’excuserez mais je vais parler de « la scripte » dans cet article et non pas « du scripte ». Je mettrai donc tout au féminin.

 

le métier de scripte c’est quoi ?

Vous savez déjà, plus ou moins, à quoi sert la scripte car lorsque vous voyez un film où il y a un problème de raccord, un verre qui n’a pas la même quantité d’eau dans le champ et dans le contre-champ c’est un faux raccord, et c’est à la scripte que revient le travail de faire attention à ce genre de détail…Réellement le métier de scripte est un peu plus compliqué que cela ;o)

Réellement la scripte est garante des raccords, c’est vrai, mais surtout elle est garante de la continuité du film, c’est à dire que son premier travail c’est de veiller à la cohérence de l’histoire. Pourquoi y a t-il besoin d’avoir quelqu’un pour vérifier que l’histoire soit bien suivie dans sa continuité, allez-vous me demander ? Rappelez- vous que c’est le 1er assistant qui organise le tournage et donc l’ordre des séquences. Ce qui signifie qu’un film est rarement, très rarement tourné dans l’ordre, mais il est tourné dans le désordre. La scripte est donc là pour vérifier si la séquence tournée le lundi 01 février est raccord, dans l’intention de jeu ou les accessoires par exemple, avec la suivante tournée le Lundi 23 février.

 

La scripte remplit aussi les rapports image/ scripte où elle indique les prises, les remarques techniques importantes, le time code ou encore la focale utilisée et les prises à tirer par le laboratoire etc…ce rapport va aider le monteur à s’y retrouver.

Elle remplit aussi les rapports de production et le journal de bord où elle note le temps de travail, les incidents survenus dans la journée, comme les accidents ou encore l’heure de fin de journée. Ce rapport peut être utilisé en cas de problèmes car c’est le mouchard du plateau et peut être utilisé en cas de problèmes juridiques.

scripte rapport image

La scripte en préparation de tournage

Comme tous les chefs de poste la scripte commence par la lecture du scénario où elle note tout ce qui cloche ou qui lui semble peu clair comme : les problèmes d’enchaînements jour/ nuit, des actions illogiques etc…

Puis elle fait un pré-minutage, c’est à dire qu’elle définit le temps que durera chaque séquence une fois tournée et montée. Cette étape se fait avec un chronomètre en « jouant » chaque scène. Ce travail de pré-minutage est aussi fait par le 1er assistant lors du pré-plan de travail pour l’aider à définir le temps que prendra chaque scène. Mais c’est le pré-minutage de la scripte qui comptera au tournage. Après tout c’est son métier et son minutage sera toujours plus juste :o).

Enfin elle fait la continuité, c’est à dire qu’elle définit sur combien de temps dure l’histoire et note les changements des jours et des nuits. Cette continuité va permettre par la suite d’aider le HMC (Habillage, maquillage, coiffure) pour connaître le nombre de costumes ou les changements de maquillages à faire. Par exemple si la séquence 12 est de nuit et que le héros est en smoking, puis que la séquence 13 se passe le matin au réveil dans la chambre à coucher, le HMC sait que le héros devra avoir un smoking dans la 12 et devra être torse nu dans la 13 etc…Même si la chef costumière fait une continuité, elle pourra la vérifier grâce à la continuité de la scripte pour éviter les erreurs.

La continuité et le pré-minutage seront ajoutés au dépouillement mise-en-scène par la suite.

 

Et une scripte sur un plateau de tournage ?

Pour schématiser un peu (beaucoup) la scripte ne quitte pas d’une semelle le réalisateur, elle est scotchée avec lui au combo (retour vidéo). Elle fait des photos, régulièrement, des cadres pour les mettre dans son rapport scripte. De cette manière elle peut aussi vérifier l’enchaînement des plans de la fin d’une séquence au début d’une autre. Parfois la scripte est assez envahissante et prend beaucoup de liberté, intervenant (trop) dans la mise en scène…c’est rare mais ça arrive.

Elle ne perd jamais une miette de ce qui se passe sur le plateau, de la mise en place d’un plan jusqu’à sa validation par le réalisateur. Elle connaît le découpage technique ce qui lui permet par la suite d’indiquer au réalisateur qu’il manque peut-être une valeur ou un plan pour qu’il ait le choix au montage.

Elle note aussi toutes les indications et informations dans les différents rapports dont je vous parlais plus haut. Elle est là aussi pour prendre les impressions à chaud du réalisateur, ce qui va lui permettre de donner encore d’autres informations qui serviront au monteur plus tard.

Evidemment la scripte s’occupe des raccords, mais pas uniquement les raccords d’objets, cela comprend les raccords :

 

  • De jeu, c’est à dire les mouvements, la position des mains des comédiens, de leur tête, mais aussi des intentions, et si tel ou tel geste a été fait sur tel ou tel mot du texte.
  • Des objets et accessoires de jeu, le fameux verre d’eau dont je vous parlais au début, l’heure de l’horloge ou l’heure sur la montre du comédien etc…
  • Les costumes, les cheveux, le maquillage, tout doit être identique d’une séquence à l’autre ou d’un plan à l’autre, surtout si du temps est passé entre le tournage des deux séquences ou des deux plans.

Bref, le métier de scripte est aussi passionnant que prise de tête car elle doit tout voir et tout noter ! Autant dire qu’elle doit être plus qu’organisée. En plus de tout ça elle chronomètre chaque plan et chaque prise pour vérifier si son pré-minutage est bon.

scripte rapport

Mais la scripte fait tous les métiers ?

Ahahahah, non, elle est là pour vérifier, mais comme je vous le disais elle ne peut pas tout voir, il y a des choses qui lui échappent. C’est d’ailleurs pour cela que parfois des faux raccords sont remarqués. Pour leur défense, j’ai travaillé avec des réalisateurs qui n’écoutaient pas leur scripte malgré le fait qu’elle les prévenait des faux raccords…mais certains sont tellement sur une autre planète ou sûrs de détenir la vérité universelle qu’il n’écoute personne…et souvent c’est la scripte qui a raison. Donc les faux raccords ne sont pas dûs à la scripte mais au réalisateur.

Autre chose importante, tous les chefs de poste sont attentifs à leurs raccords : cheveux, maquillage, lumière, figurants etc…ce qui facilite grandement le travail de la scripte qui, sinon, décèderait au bout de quelques jours de tournage lol

Pour terminer, je tiens à saluer leur travail, leur patience (il faut se coltiner certains réalisateurs peu commodes ;o)) J’ai eu la chance de travailler avec Elisabeth Chochoy ,scripte de Luc Besson, sur le Grand bleu, Subway ou encore Nikita ou encore de Jim Jarmusch..rien que ça ! Qui est absolument charmante et pour qui j’ai de l’admiration et beaucoup de respect.

Je pense aussi aux deux dernières scriptes avec qui j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler ces derniers mois, j’espère que cet article reflète bien votre travail mesdames ;o) Lucie, Manon vous faites un travail incroyable, merci encore pour votre passion et votre patience :o)

 

Voilà pour cet article sur : la scripte, j’espère que cela va vous permettre de mieux comprendre ce poste et ces métiers. J’aimerais très bientôt vous présenter une de ces scriptes pour qu’elle vous parle plus précisément de son métier et de son cursus.

Merci à ceux qui partagent le blog et ses articles autour d’eux. Merci aussi à ceux qui partagent la newsletter qu’ils reçoivent toutes les semaines. Pour partager l’article, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

 

Ce petit geste fait beaucoup pour le blog et pour ses lecteurs.

Merci donc à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

 

A bientôt,

 

Tom Weil

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

42 comments… add one

Leave a Comment