Le plan étape par étape de votre note d’intention Partie II

Rédiger la Note d’Intention Partie 2

 

écrire votre note d’intention voici la suite et la fin du plan que nous avons commencé :

Maintenant, il va falloir impliquer le lecteur (producteur) et les futurs spectateurs dans votre histoire.

En quelques lignes, expliquez pourquoi le thème central de votre scénario est fédérateur. Si vous écrivez une histoire d’amour, prenez des exemples concrets de votre scénario, parlez de rencontres, de destinée, de ruptures etc…PAS DE PHILOSOPHIE DE BAS ETAGES SVP ;o)

Si vous écrivez un film sur un enlèvement, parlez du noir, de la peur, de l’espoir, de la famille, des enfants etc….

Parlez du thème de votre film en l’élargissant à des sentiments, des valeurs dans lesquelles tout le monde (ou presque) se reconnaît. L’identification et/ou l’universalité sont importantes.

Dans les prochaines lignes, présentez votre (vos) personnage(s) principal (aux), les relations qu’ils ont les uns envers les autres etc..

Qui ils sont, ce qu’ils véhiculent, pourquoi ils vont changer et surtout comment.

ATTENTION vous ne devez pas expliquer ce que le lecteur doit comprendre à la lecture de votre scénario !! Non seulement cela veut dire que votre scénario n’est pas si bien écrit que cela, mais en plus cela risque de rebuter le lecteur (producteur).

Ici, sur un paragraphe, parlez du plaisir que vous avez pris à écrire cette histoire, de vos influences.

Vous pouvez citer des réalisateurs ou des films qui vous inspirent. Il faut que ces références soient du même genre que votre scénario. Cela peut aider à avoir une meilleure idée de ce que vous avez en tête.

Si vous souhaitez réaliser votre histoire, vous devez aussi parler de la réalisation, au sens large ! Ne rentrez pas trop dans les détails, ce n’est pas un découpage technique !!!!  Parlez de l’univers, de l’image…de la couleur de votre film. Essayez de glisser un mot sur la façon dont vous voyez la direction des comédiens.

Prenez quelques lignes pour parler du casting, si vous avez une idée…et je suis sûre que oui. Si vous écrivez un buddy movie, penchez-vous sur le duo, comment vous le voyez, quels types de comédiens etc…

Ce qu’ils doivent véhiculer au premier coup d’œil…

Pour terminer prenez congé et invitez le lecteur (producteur) à continuer la lecture par le scénario.

Bonne lecture,

(Vous pouvez éventuellement mettre une citation si elle résume bien l’esprit de votre scénario)

Votre nom

la note d'intention

Duncan Andison/ shutterstock

 Le plan de votre note d’intention

Voilà pour le plan, encore une fois je vous donne des pistes. Ce n’est pas le GRAAL ! ;o)

Comme vous le savez, dans une autre vie, j’ai suivi des formations de ventes. Une des règles que l’on apprend en premier est de ne pas dénigrer le matériel concurrent ou le matériel que le client a acheté (et qui est moins bien que le vôtre ;o) ). Pour les producteurs, c’est la même chose, ne descendez pas les autres films pour vendre le vôtre.

Exemple : Le dernier Indiana Jones a beaucoup souffert d’une partie de son casting, heureusement cela n’arrivera pas avec mon film…etc…Ou ce qui est produit en ce moment n’est vraiment pas terrible, alors que mon scénario est d’une qualité bien supérieure etc…

Pour terminer, le meilleur conseil que je puisse vous donner pour parfaire votre note d’intention est de : RESTER HUMBLE !

Bon, maintenant vous savez ce qu’est une note d’intention et vous avez quelques notions pour vous y coller ! Je reste à votre disposition si vous avez des questions ou si vous souhaitez que j’y jette un œil.

Encore une fois cet article n’est qu’une mise en bouche pour que vous compreniez que la note d’intention est primordiale pour votre projet. Sans elle, rien n’est possible.

Si vous souhaitez vraiment mettre toutes les chances de votre côté, de voir des notes d’intentions et de connaitre la structure exacte je vous conseil de regarder ma formation : Écrire sa note d’intention. C’est 5 modules de 20 vidéos ultra complet. Vous connaitrez le nombre de page à faire, la présentation, la structure par sujet et le nombre de lignes à écrire. Sans compter les exemples de notes d’intentions à télécharger et savoir quelle note d’intention utiliser ! Cliquez sur la photo ci-dessous pour y accéder.

formation Écrire ses notes d'intentions

Si vous avez déjà réalisé des courts-métrages, des documentaires, des clips, vous pouvez aussi joindre une petite note sur votre parcours cinématographique. Les thèmes que vous aimez aborder, le genre ou les genres que vous défendez.

Bon Courage,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

109 comments… add one
  • Raphaëla.F dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir le site, qui est vraiment bien fait 🙂
    Étant passionnée de cinéma depuis mes 12 ans, j’ai enfin décidé de franchir le pas et de me lancer à l’écriture en parallèle avec des études en économie ( oui ce n’est pas tout à fait la même chose :S). Je voulais savoir, à propos de la note d’intention, il faut l’insérer avant le synopsis ou après ? Merci d’avance et merci d’avoir créer ce blog 🙂

    • commentfaireunfilm dit :

      Bonjour Raphaela et bienvenue,

      Bravo pour ce pas que tu franchis. ;o)
      Pour ton dossier tu peux mettre : le sommaire, le synopsis, la note d’intention et ton scénario.

      Si tu en es à te poser cette question, c’est que ton scénario est terminé. Bonne chance ;o)

      Bon Courage,

      Thomas J.

  • Bonjour je demande à savoir si il y a des producteur français de film science fiction comme les americains. Si oui , quelle maison de production ?

    • commentfaireunfilm dit :

      Bonjour Samson,

      La question est délicate. En effet, si tu as comme modèle, celui de nos amis américain, la réponse est non.
      En revanche, il y a un France des sociétés de productions qui s’intéressent à la science fiction.
      Le plus connu de nos réalisateurs est Luc Besson. Il produit avec sa société Europacorp des films de genres. Il travail d’ailleurs sur un film de science fiction qu’il réalisera.
      D’autres producteur se lance. Babylon AD à été produit par Legend (Alain Goldman) et la Fox; réalisé par Mathieu Kassovitz.

      Donc oui tu peux trouver des boîtes de prods en France qui produisent ce genre de films.

      Mais ce n’est pas aussi répandu qu’aux USA.

      Thomas J.

  • Mohamed.N dit :

    Bonjour Thomas,

    Je fais parti de ces lecteurs qui se croupissent dans l’ombre, mais qui, néanmoins, déguste ces petits articles avec tous le plaisir du monde. Je te remercie pour tout le travail que tu fais, qui as aidé, aide, et sans doute continuera à aider pas mal de monde voulant investir son énergie dans ce domaine qu’est le cinéma.

    Quelques mots sur moi, 21 ans, venant de notre « chaleureux » Nord de la France, je suis attiré par le cinéma depuis bon nombre d’année, je me suis donc essayé à une Licence cinématographique à Lille, je n’ai tenu que 7 mois (200% théorie, -100% de pratique). Je suis maintenant dans une école de Cinéma au Canada pour suivre une section Réalisation Cinéma. Voila voila.

    Ceci étant dit je me posais une question, pour ce qui est du documentaire ou clip vidéo, y-a t-il une note d’intention? Et si oui, diffère t-elle de la « structure » que tu nous as transmis?

    • commentfaireunfilm dit :

      Bonsoir Mohamed,

      Merci pour les compliments. Si tu as étudié à Lille tu n’étais pas loin de Tom qui est issu de cette région.

      En ce qui concerne ta question je ne connais pas la réponse pour le clip. En revanche pour le documentaire le principe est sensiblement le même. Je vais essayer de te trouver une note d’intention d’un documentaire et de la mettre en ligne avec un article ;o)

      Laisse moi un peu de temps pour trouver ça. Je pense que je pourrais la mettre en ligne d’ici 10 jours.

      Bon Courage,

      Thomas J.

  • DJOUDY1 dit :

    Bonjour,

    Est-il possible d’avoir une liste de toutes les boites de production svp ?

  • DJOUDY1 dit :

    10000000 MERCIS POUR TOUTES VOS RÉPONSES!!!!!

  • dada dit :

    Bonjour Tom,
    Merci pour tes articles, c’est super. Petite question, tu dis de ne pas faire plus de deux pages, mais dans la partie 1 tu parles de 3-4 pages, peut-être que quelque chose m’a échappé mais peux-tu préciser?

    Je te remercie par avance

    • commentfaireunfilm dit :

      Bonsoir dada,

      Je n’ai pas retrouvé l’endroit ou je disais 3 à 4 pages. Mais je parle un moment de 3 à 4 lignes…;o) en ce qui concerne un passage de la note d’intention.

      Ce qu’il faut retenir c’est qu’il ne faut effectivement pas faire plus de 2 pages ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Caroline dit :

    Merci Thomas de nous faire profiter de tes connaissances et expériences. Je vais tenter d’écrire ma note d’intention, je pense y arriver. Par contre j’ai une question sur le contenu du dossier (à envoyer au CNC notamment). J’ai vu sur internet un tas de chose, du coup je suis toute mélée ! En dehors du Scénario et de la note d’intention que faut-il fournir ? mon film d’animation sera en volume, stop motion, je penses réaliser les personnages originaux et joindre des photos, mais est-ce que ça se fait ou pas ?

    Amicalement,
    Caroline

  • Quentin Jouret dit :

    Très utile ! Merci
    Q

  • onegirl02 dit :

    Bonjour Tom,
    une fois de plus merci pour tes articles.
    Après lecture de celui-ci, j’ai une petite question.
    Tu nous dis qu’il est possible de finir par une citation. Celle-ci doit-être placé dans les deux lignes durant lesquels nous devons prendre congé?
    Ensuite, par exemple pour résumé mon scénario, j’ai écrit par moi-même ceci:
    « La vie est loin d’être un long fleuve tranquille mais il ne revient qu’à toi de changer le courant des choses  »
    Est-ce que cela peut être pris pour une citation?
    Merci d’avance
    A bientôt,
    Virginie

  • Marion dit :

    Bonjour, merci pour cet intéressant article. Je réalise en octobre un film que j’ai écrit, et j’ai déjà rédigé ma note d’intention. Cela me serait d’une grande aide que vous y jetiez un oeil car 2 personnes du métier m’ont dit que cela n’allait pas, mais je n’ai pas réussi a comprendre pourquoi. Puis-je vous l’envoyer par mail?

  • Riplay dit :

    SLT Tom,
    ça ressemble plus à un pitch (concept).
    La note d’intention permet normalement de dire d’homme à homme le but de notre travail, ce qu’on a écrit ou préparé qui sera utile, genre figurine en reproduction à l’échelle 1 de la créature démoniaque apparessant dans la série, plan des lieux…

    Il n’est plus question de raconter l’histoire, on a le concept (expliquant les subtilités entre les personnages et de l’histoire, le style) et le synopsis (l’histoire) pour ça.

    Je n’ai pas envie de me répéter, j’ai une page et demie pour cette note qui termine la bible.
    Dois je finir avec mes coordonnées? (que ce soit l’un ou l’autre) Puis je simplifier avec l’adresse du site web associé qui permet de me contacter par email, car mes coordonnées seraient visible à tous ceux qui consulte la bible (réalisateurs, comédiens, costumiers…)

    Faut il aussi que ce synopsis seul ou la bible soit imprimée obligatoirement?
    15ml d’encre à 20e y a de quoi se ruiner.

    Merci.

    • Bonsoir Riplay,

      C’est la genèse du projet, c’est à dire pourquoi cette histoire, pourquoi ce thème, le point de vue etc…

      Ce que tu veux défendre, dénoncer etc…

      Bref pourquoi tu écrit ça et pas autre chose.

      Effectivement, ce n’est pas pour raconter l’histoire, le concept et les personnage. La note d’intention c’est le document le plus personnel du dossier.

      Les coordonnées peuvent être misent sur la page de garde du dossier.

      pour le fait d’imprimer cela dépend des prods. Mais très souvent il faut le faire et ça coute un bras ! Il ne faut surtout pas faire ça avec ton imprimante mais chez un imprimeur ou une boite à copie.

      A bientôt,

      Tom

  • Amarante dit :

    Bonjour Tom,

    Cela peut paraitre ridicule, mais la note d’intention doit être écrire dans quel police ? Times New Roman, Courrier New, Calibri ?

  • GoAway-C dit :

    Bonjour Tom,
    je te remercie pour ces explications qui m’ont beaucoup aidé à comprendre ce que c’était une note d’intention. En effet j’ai réalisé mon court métrage l’année dernière avec mon option cinéma au lycée et pour le BAC je dois donc en écrire une.
    Encore merci et bon courage à toi !

  • Mehdi dit :

    bonjour Tom,
    Petite question….
    Si nous présentons le projet en question à un producteur mais que le scénario n’est pas écrit…. Seul le synopsis, squelette etc est ficelée. Le producteur peut-il demander de proposer un scénariste pour l’écrire? Y-a-t-il eu déjà ce cas de figure?
    Mehdi

  • cyril dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord un grand merci pour tous ces précieux conseils. J’ai une question sur la partie qui concerne les personnages :

    Comment est-il possible de parler de leur caractère et des relations qu’ils entretiennent sans « expliquer » ce qu’on est sensé comprendre en lisant le scénario ?

    • Bonjour cyril,

      Merci pour les compliments, n’hésite pas partager le blog et ses articles autour de toi c’est le meilleur moyen de me remercier.

      Pour répondre à ta question, c’est simple. Il faut être dans l’action. Par exemple un homme qui n’aime pas les rapport avec les autres on peut le montrer refusant de serrer la main à quelqu’un, partir quant on lui parle, ne pas dire merci o au revoir…etc…

      Pour les relations avec les autres il faut montrer la manière dont ils interagissent les uns avec les autres etc…

      A bientôt,

      Tom

  • AntoineL dit :

    Bonjour Tom,
    merci encore pour ce que tu fais. Je t’ai envoyé un gros mail en espérant que tu répondes, mais sinon j’avais une petite question publique en rapport avec le fameux passage de « 25 lignes environ » sur la présentation des personnages.
    Doit-on parler de la fin, ou laisser du suspense (exemple peut-on utiliser des trois petits points à la fin d’une phrase, une question « philo » avec le point d’interrogation comme: « l’amour finira-t-il par triompher? » ou à la fin de la présentation d’un personnage, quand on a développé le fait qu’il change et se révèle sous un nouveau jour, conclure par: « son côté desctructeur refera surface… ») ?

  • Yann Deparis dit :

    bonjour TOM

    Je suis en train d’écrire la note d’intention de mon scénario.
    Vous dites d’expliquer dans la note d’intention pourquoi le thème du film est fédérateur.
    Mais vous dites aussi « vous ne devez pas expliquer ce que le lecteur doit comprendre à la lecture de votre scénario ».
    Il se trouve que j’écris un scénario style « Le Sixième sens » sur la réincarnation.
    Est-ce-que je dois dire dans la note d’intention que le thème est la réincarnation ? car du coup je révèle l’idée générale ?
    merci pour votre réponse – bien cordialement
    Yann

    • Bonjour Yann,

      Si le thème de ton film est la réincarnation tu dois forcément en parler dans ta note. Quand je dis « Vous ne devez pas expliquer ce que le lecteur doit comprendre » je veux dire que l’auteur ne dois pas justifier pourquoi tel ou tel personnage fait ci ou ça. Il ne faut expliquer ce que le spectateur doit comprendre.

      Tu me parles du 6ème sens. Le thème du film parle d’un petit garçon qui voit des fantômes Mais réellement le film parle du passage de l’enfance à l’âge adulte et l’acceptation de la mort. Mais le point le plus important c’est le fait que Bruce Willis soit mort. Le film tient sur ce point.

      Cela signifie que dans la note d’intention du film le réalisateur parle de tous ces points sauf du twist final.

      A bientôt,

      Tom

  • Bilel dit :

    Salut Thomas,
    Je sais d’avance que ma question va paraître ridicule mais tu pourrais me donner la définition du mot « Fédérateur » ? Ou un synonyme ?
    J’ai cherché un peu partout sur le net et dans le dictionnaire mais la définition ne m’inspire pas.

    Je te remercie d’avance 😉

  • maria dit :

    Bonjour Tom,
    J’espère pour toi le retour de ta bonne santé. ☼)
    Je viens de relire tes deux articles sur la note d’intention. Or, j’ai écrit sur 3 pages, tout ce qui a fait ma profonde motivation, soit mes intentions multiples. Il me faut réduire.
    À une question de Marie, tu as fait une réponse dont je prends le bénéfice, à savoir  » exposer la genèse de la fiction ».
    Elle est d’importance pour moi, car le début de mon projet donc une chute est bébête ; ça me gène encore un peu, mais je crois que la manière dont j’en ai tiré profit est valable, après coup.
    Donc, je garde l’exposé de cette genèse; je rognerai sur autre chose.
    J’ai lu qu’un visiteur du blog haïssait cet exercice.
    Pour moi, quand je rêvais mon film , au contraire, je n’arrêtais pas d’en parler comme si on m’ interviewait, « on » étant des cinéastes. En fait, j’expliquais les évidences…ce qu’il ne faut pas faire !
    Je fignole encore d’autres éléments de mon dossier. ( j’ajoute 2 séquences ).
    Bonne journée Tom, rétablis-toi bien. ☼ )
    Cordialement de
    maria ☼)

  • Sandrine dit :

    Bonjour, Déjà merci pour toutes ces informations précieuses! Est-ce le même type de plan pour une note d’intention de documentaire DÉJÀ réalisé. La note d’intention est donc pour le service acquisition des chaînes, pour les programmateurs en festivals etc…
    Merci

    • Bonjour Sandrine,

      LA note d’intention est là pour donner de éclaircissements sur la démarche de la réalisatrice et la genèse de son projet. Tu peux écrire une note d’intention pour parler d’un projet déjà réalisé. Mais au fond, un festival n’en a pas besoin, une chaîne non plus. En revanche un producteur qui souhaite reprendre ton projet cela peut être un plus. Mais il va surtout regarder ton doc et juger si celui-ci l’intéresse ou pas.

      A bientôt,

      Tom

      PS : pour le plan, oui c’est la même chose.

  • Emilie Musetti dit :

    Bonsoir Tom,
    Ca y est la Note d’intention est finie (non sans mal), ainsi que la synopsis. Aurais tu le temps de lire tout ça ?
    Demain c’est mon anniversaire, 😉 tu me ferais le plus beau des cadeaux :))

    Bonne fin de soirée.
    Emilie

  • Yann Deparis dit :

    bonjour Tom
    Est-ce-que la note d’intention doit se construire de la même façon ( selon le plan de tes articles ) pour un film que pour une série télé ?
    merci

    • Bonjour Yann,

      Oui étant donné que les autres documents (bible) vont permettre de connaitre mieux les personnages, l’univers, les arcs etc…

      A bientôt,

      Tom

      • Yann Deparis dit :

        rebonjour Tom
        C’est fait j’ai écris ma note d’intention ( 2 pages ! ) par contre même si j’y ais passé un temps fou et que le texte est pas mal, est-il possible vu que j’ai suivi ton plan à la lettre de mettre un « titre » devant les paragraphes :
        – le point de départ
        …….
        – pourquoi produire cette série
        ……
        – un thème fédérateur et identifiant
        …….
        etc …
        ou est-ce que je met tout à la suite, car étant donné que les paragraphes sont différents dans les contenus on comprend pas le plan que l’on suit sauf en mettant ces titres !

        merci bcp

        • Bonjour Yann,

          Le plan est là pour vous donner une idée de ce que vous devez mettre dans votre note d’intention. Ce n’est pas un texte saint ;o)

          Il ne faut donc pas mettre de titre devant les paragraphes. Le futur lecteur ne s’attend pas à suivre un plan en particulier, mais juste à en savoir plus sur ton projet et le pourquoi du comment.

          A bientôt,

          Tom

  • Julien dit :

    Bonsoir Tom,

    Pour la note d’intention, vous dites qu’on mettre des références à d’autres films où réalisateurs. Mais est-ce qu’il est possible d’illustrer la note d’intention avec des plan tiré d’un film (par exemple pour le style de cadrage que l’on souhaite où le type de lumière) ? 😀

    Merci à bientôt 🙂

    Julien.

  • Anthony C. dit :

    Bonjour,
    j’ai toujours étais attiré pas le cinéma, depuis ma plus tendre enfance. Cependant, jamais je n’aurai pensé vouloir, un jour, vouloir faire un film. Récemment, il s’est passé quelque chose dans ma vie (que je ne dévoilerai pas pour des raisons personnels et également parce que j’en doute que ca t’interesse réellement) mais j’ai une énorme vague d’inspiration. Je lis pas mal d’articles (surtout les tiens) pour me renseigner et quelque chose m’a intrigué… Ma question est peut-être un peu bête mais : Quand nous proposons notre scénario à un producteur, sommes-nous nous même le réalisateur de notre projet ou bien est-il donné à un de leurs réalisateurs personnel ?
    Merci en tout cas pour tous les conseils que tu m’as apporté (et sûrement les prochains)
    Cordialement
    Anthony

  • Jane dit :

    bonjour Tom

    es ce que on peut proposer des acteurs pour le film dans la note d’intention ?

  • BigD dit :

    Bonjour,

    J’ai trois questions tout d’abord peut-on mettre les paragraphes dans le désordre (par exemples parler des personnages avant ma motivation personnelle ?), ensuite si on ne veut pas réalisé le film doit-on préciser les acteurs ? Et pour finir à quoi sert le synopsis si la note d’intention reprend une grande partie du synopsis ?

    Merci de vos réponses.

    • Bonjour BigD,

      1) oui il n’y a pas de règles. Ce que je vous donne dans l’article c’est ce qui se fait le plus souvent.
      2) Non. Tu peux donner une idée si tu le souhaites, mais c’est le réalisateur, le producteur et surtout les distributeurs qui choisissent…
      3) Non la note d’intention ne reprend pas en grande partie le synopsis.

      A bientôt,

      Tom

  • Guy L dit :

    Bonjour Tom,
    J’ai écrit un brouillon de note d’intention.
    Mon but immédiat est de trouver une aide pour écrire le scénario d’une histoire vraie, que j’ai retranscrite et publiée.
    Dans ce cas, la note d’intention est-elle rédigée de la même façon ?
    Par ailleurs, je n’ai pas saisi la différence entre le pitch et les 3 ou 4 lignes énonçant le point de départ de l’histoire dans la note d’intention. Pouvez-vous préciser ?
    Comment contacter des scénaristes en mal de sujets et prêts à m’aider car ce n’est pas mon métier ?
    Merci d’avance pour votre aide.
    Bravo pour ces pages.
    Guy

    • Bonjour Guy,

      Si ton but c’est de trouver un scénariste, tu n’es pas obligé de faire une note d’intention, mais juste pitcher ton idée à un scénariste. Mais si tu veux en faire une tu ne dois pas forcément parler réalisation…

      Le pitch est la pour donner envie de lire la suite (le scénario). Alors que les 3 ou 4 lignes énonçant le point de départ c’est pourquoi tu traite ce sujet, comment il est venu et pourquoi ce personnage est intéressant.

      Pour trouver un scénariste…il faut les débusquer…mais franchement c’est une mission très difficile. Tu peux aller voir sur les sites spécialiser, les festivals, les ateliers…les associations pro dans les différentes régions.

      A bientôt,

      Tom

  • Art vanCastel dit :

    Bonjour Tom,
    J’essaye de suive tes conseils afin d’écrire la note d’intention d’un de mes projets de court, mais je ne comprend pas bien la différence entre le premier paragraphe de 10 lignes dont tu parles dans le premier article et le second dont tu parles ici. Peux-tu m’expliquer, s’il te plaît?

  • Pierre Sanchez dit :

    Bonjour Tom,
    Avant tout je voulais vivement te remercier pour ton site, je suis scénariste novice et tes articles sont parfait!
    Justement, je viens de finir mon premier jet de note d’intention et je voulais savoir si il fallait être direct sur sa mince expérience et à quelle point. Doit-on dire directement « C’est mon premier scénario » ou peut-on rester vague pour l’instant?.
    Tu dis que tu pourrais y jeter un œil, comme faire pour avoir ton expertise?
    Merci d’avance
    Pierre

  • Christophe Dugave dit :

    Bonjour Tom et merci pour cet article très clair et fort intéressant.
    J’ai quelques questions pratiques. Ce sont des détails mais je pense qu’ils ont leur importance :

    1) Le synopsis et la note d’intention doivent-ils être physiquement dissociés du scénario ou intégrés comme le conseillent certains ? J’aurais tendance à les mettre à part, en évidence avec le CV et la lettre de présentation… Ou alors au début du tapuscrit ?

    2) Ma passion étant d’écrire des fictions, c’est un peu par hasard que j’en suis arrivé à l’écriture d’un scénario à partir de mon roman. C’est d’ailleurs un exercice de réécriture complète avec une forte simplification (voire modification) de l’intrigue par rapport au texte initial. Je n’entends donc pas réaliser le film (je n’y connais vraiment rien !) et par conséquent je compte plutôt contacter un réalisateur. Dans ce cas, dois-je lui suggérer des acteurs ? N’est-ce pas un peu empiéter sur ses prérogatives ?

    3) Contacter des réalisateurs connus n’est pas chose aisée. J’ai quelques pistes sérieuses mais cela ne ma garantit pas d’être seulement lu. Puis-je passer par leur agent (beaucoup en ont) dont il est plus aisé de trouver les coordonnées ?

    Merci pour toutes ces réponses !

    Christophe

    • Bonjour Christophe Dugave,

      Merci pour les compliments, voici nos réponses à tes questions :

      1) Non il est préférable de les mettre ensemble.

      2) Tout est dans la façon de présenter les choses. Tu peux avoir des envies ou des « pistes » car tu as pensé à tel ou tel acteur. Il ne faut pas imposer mais plutôt suggérer.

      3) C’est une vraie question ! Cela dépend de tes pistes et du réseau que tu mets en place pour toucher tel ou tel réalisateur. L’agent peut être une solution, il est sensé lire…Je te conseille les deux procédés si tu n’as pas de réponse. Il faut fonctionner par « hiérarchie » c’est à dire commence par l’agent…si tu n’as pas de news d’ici quelque temps, tente de passer en direct.

      A bientôt,

      L’équipe de Comment Faire Un Film

      • Christophe Dugave dit :

        Merci beaucoup pour ces éclaircissements. Du coup j’en profite pour te poser quelques questions pratiques qui intéresseront sûrement tout le monde (j’espère que tu n’y a pas déjà répondu précédemment) :
        1) D’une manière plus générale, en tant que scénariste, vaut-il mieux contacter un réalisateur ou un producteur (sachant que si l’histoire lui plaît, il contactera lui-même un réalisateur de son choix) ?
        2) Doit-on commencer par envoyer un pitch + synopsis + note d’intention pour séduire et le séquencier avec minutage + continuité dialoguée + dossier photo des lieux de tournage sur demande ? Ou alors tout d’un coup (ce qui à force à un coût non négligeable et engorge le systême) ?
        3) Est-il d’usage d’envoyer tout cela par email ? Courrier ?
        Merci d’avance.
        Je vais encore revoir en détail ton site car j’ai sûrement loupé des détails importants !

        • Bonjour Christophe,

          1) Les deux sont possibles. Un réalisateur peut, si le scénario lui plait, faire marcher son réseau et trouver plus facilement un producteur.
          2) Il faut appeler la prod pour savoir s’il prenne des projets. (dans le cas d’un long) Puis envoyer un synopsis avec une note d’intention. Ou le cas échéant la note d’intention et le traitement (ou scénario si tu n’as pas de traitement). Cela ne se fait pas d’envoyer un séquenceur (surtout avec un minutage ! ça c’est le travail de la scripte.), Un moodboard peut être un plus pour les réalisateurs ou dans le cas ou c’est un film de SF.
          3) aujourd’hui pas mal de chose se font par mail.

          A bientôt,

          L’équipe de Comment Faire Un Film

  • Romain dit :

    Bonjour Tom,
    L’ensemble de tes articles sont des vrais supports et guide pour avancer, donc merci à toi et ton équipe.
    Je
    suis actuellement en train d’écrire une note d’intention pour un court
    métrage. Celui-ci comporte un « mystère » que l’on découvre à la fin du
    film. Il fait partie intégrante du thème ainsi que de la caractérisation
    du personnage principal.
    Ma question est donc de savoir si il faut que je révèle ce mystère dans la note d’intention ou pas ?

    Merci d’avance.

    Romain

  • maria dit :

    ☼) Bonne journée, Tom,
    Je viens de lire dans une de tes réponses que la note d’intention pour un Long ne devait pas couvrir plus de pages qu’un Court. Alors, j’en prends pour mon grade !
    Je ne demande pas de réponse : je constate.
    Cordialement.
    ☼) maria

  • ROBERT Anne-Lyse dit :

    Bonjour Tom. Merci beaucoup pour vos articles. ils me sont d’une aide precieuse. Mais j’aurai une question à vous poser. J’écrit un court metrage pour le BAC dans lequel moi et ma soeur jumelle allons tourner. Le but est de faire croire qu’il n’y a qu’une seule fille, bien que le spectateur se rendra compte au milieu du film qu’il y en a 2 en realité. Mais le personnage (3eme personnage du court metrage) lui ne le decouvrira qu’à la fin. Dans la note d’intention dois-je révéler qu’en fait il y a des jumelles ou je garde le suspens ?
    Merci de votre reponse

  • Nicos Bht dit :

    Salut Tom,

    Pourrais-tu me donner ton avis sur ma note d’intention de mon CM sur le harcèlement scolaire ?

    Cordialement.
    Nicolas.

  • Lola dit :

    bonjour Tom,
    serait il possible que tu me donnes ton avis sur une note d’intention ?
    Cordialement,
    Lola

  • Claire dit :

    Alors ça c’est drôle… je dois rédiger une note d’intention pour une bourse pour un projet ( pas du tout un film… ) et comme je fatigue un peu , je cherche l’inspiration sur le net.. quelle ne fut pas ma surprise… ( je suis la petite soeur de Marine)

  • Manon Deb dit :

    Bonjour Tom
    Je trouve chacune de vos remarques très juste.Merci ! Ca recentre dans notre remontée à la surface après des mois d’immersion dans les personnages. En revanche, 2 incompréhensions sur le plan proposé ? 1) Il me semble que la question  » pourquoi votre film doit être produit » ? et celle  » en quoi c’est fédérateur  » ? est la même. forcément ça doit etre produit par ce que c’est fédérateur. Ça rejoint un questionnement et une pensée universel.2) 25 lignes pour présenter ses personnages est énorme et forcément me semble conduire à répéter et expliquer le scénario. Comment pensez vous échapper à ça ? Je suis étonnée que vous ne mentionnez pas les points de réalisation : décor, le tournage etc…
    Grand merci pour votre réponse
    Manon

    • Tom dit :

      Bonjour Manon Ded,

      Merci pour tes compliments, n’hésite pas à partager le bog autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

      Alors…

      1) Non, les deux questions ne sont pas les mêmes. Le « En quoi est-ce fédérateur » amène à développer le thème et surtout introduire la problématique du héros qui doit être fédératrice.

      25 lignes pour présenter les personnages ce n’est pas énorme, ça amène, non pas à raconter l’histoire mais à définir on en sont les personnages et ce qu’ils recherchent. D’ailleurs, cela peut aussi être là ou l’on revient sur le côté universelle des personnages.

      Pour finir, tout ce qui est décor et réalisation c’est plus dans la note d’intention du réalisateur et non de l’auteur ;o)

      Tom

  • Valentin dit :

    Bonjour Tom. Merci pour ces précieux conseils lorsque nous ne connaissons rien, ou presque !
    Je suis sur l’écriture d’un scénario mais pour une série tv policière déjà existante que j’aime beaucoup.

    1) Un épisode étant de 45-50 minutes, peut-on dire que je suis sur un film ou un court-métrage ?

    2) Dois-je rédiger des pages et des pages ? Mon épisode est raconté dans son ensemble, et cela fait 3 pages. Cela est-il suffisant ?

    3) Contacter la productrice de la série, suite à la construction de mon dossier, est-elle la meilleure chose à faire (je n’ai qu’une possibilité d’être produit dans ce cas) ?

    Merci beaucoup.
    Valentin.

    • Bonjour Valentin,

      Ecrire pour une série déjà existante sans avoir d’accord est voué à l’échec. Mais qui ne tente rien n’a rien.

      1) Ben une série
      2) Traitement de 10 pages. Sinon continuité dialoguée de 50 pages max.
      3) Ben oui c’est la meilleure chose à faire. Et effectivement tu n’auras pas vraiment d’autres moyens de te faire produire.

      Tom

  • >
    vulputate, elit. commodo dapibus eleifend risus. mi, Lorem