comment préparer et tourner avec de la figuration

Comment travailler avec de la figuration sur votre film ?

 

Voici la deuxième partie de l’article de la semaines dernière sur la figuration ou plus précisément sur : comment travailler et tourner avec des figurants ? Je sais que certains souhaitent que j’aborde le côté contrat…assurance…ce n’est pas le but de cet article qui traite de la manière dont vous devez « utiliser », travailler avec vos acteurs de compléments.

Avant d’amener la figuration sur le plateau

Je sais que les chefs de file font un briefing à la figuration avant qu’on les amène sur le plateau. Le chef de file rappelle comment cela va se passer, ce que l’on va tourner et les erreurs à éviter.

Lorsque j’étais 2nd assistant, et à chaque fois qu’il y avait de la figuration, j’aimais aussi aller voir les figurants pour faire une piqûre de rappel sur ce que j’allais leur demander et comment le tournage allait se passer.

Il est important d’impliquer la figuration dans le processus du film. Si vous avez un figurant qui n’est pas impliqué et qui ne croit pas qu’il est essentiel pour que la séquence fonctionne, c’est foutu. Un figurant ce n’est pas juste un mec ou une fille qui passe dans le champ !… mais je vais y revenir plus tard.

L’important pour cette première entrevue avant d’aller sur le plateau c’est qu’ils sachent de quoi parle le film, ce que l’on va faire dans la prochaine séquence et qu’ils sachent à qui ils vont avoir affaire.

figuration

Les consignes à donner :

  • Faire le silence sur le plateau (on chuchote entre les prises)
  • Rester attentif
  • La place qu’on leur donne, ils doivent la garder sauf si les assistants réalisateurs ou le réalisateur leur demande de changer de place.
  • S’ils font un déplacement pendant la prise (aller d’un point A à un point B) Une fois que la prise, ou la répétition, est terminée, ils doivent revenir au point A immédiatement.
  • On fait semblant : de boire, de manger, de parler (On ne chuchote pas ! On bouge les lèvres mais aucun son ne sort de leur bouche)

Créer un lien avec vos figurants

Il faut expliquer à la figuration qu’on est là pour s’amuser mais aussi travailler. Le temps c’est de l’argent et quand on fait un film on n’a ni le temps, ni l’argent…Ils doivent donc être concentrés… mais aussi passer du bon temps.

L’équipe mise en scène est déterminante pour que tout se passe bien pour les figurants… La mise en scène oublie souvent cet aspect. Beaucoup d’assistants pensent que la figuration est là pour remplir le champ… et les traitent comme des numéros. D’ailleurs des assistants mise ne scène parlent d’une manière déplacée aux figurants.

Je mets un point d’honneur à connaître le prénom de mes figurants et mon équipe doit faire pareil ! C’est plus agréable pour un figurant de se faire appeler par son prénom plutôt que : « Heu, excusez-moi… oui, vous avec le chapeau marron » ou « la dame en rouge, mettez-vous là » ou « toi et toi venez ici » ! INSUPORTABLE !

Alors que si vous dites : « Michel, mets-toi là s’il te plaît » c’est tout de même mieux !

figuration

Alors je me doute que vous vous dites :  « bon ben ça c’est super pour un court-métrage car il n’y a pas beaucoup de figuration. Mais comment fais-tu quand tu as 50, 80 ou 250 figurants ou plus ? »

La réponse est toute simple. Tu travailles ta mémoire ! Mon record c’est une centaine de prénoms retenus sur une journée. Je peux vous dire que ça fait toujours son petit effet ! ;o)

Dès le moment où il y a beaucoup, beaucoup de figuration, des groupes sont constitués et gérés par un assistant mise en scène…Ce qui veut dire que chaque assistant gère une petite partie de la figuration. Dans ce cas il n’y a pas non plus de problème pour retenir le prénom des figurants.

Règle importante : Ne leur criez pas dessus, même s’ils sont dans le champ, même s’ils sont mal placés, même si on vous met la pression !!!. Car souvent ce n’est pas de leur faute, mais de la vôtre…Vos explications n’ont pas dû être clairement comprises ou vous avez mal fait votre boulot.

…Bon, après, je ne vous cache pas qu’il y a toujours des figurants « un peu plus lents » que d’autres…Dans ce cas, mettez-les plus en fond de champ sans leur demander de choses trop compliquées à faire ;o)

Soyez souriant et disponible, même si vous êtes stressé, sous pression etc…

Ce lien que vous créez est INDISPENSABLE ! Non seulement vous aurez une figuration heureuse d’être là, prêts à vous aider et vous pourrez tout leur demander… ou presque. Combien de fois je me suis retrouvé en dépassement d’heure… il fallait relâcher la figuration mais grâce à ce lien la figuration est restée… parce qu’elle était heureuse d’être là et qu’elle s’est amusée !

La semaine prochaine nous verrons comment gérer et placer la figuration sur le plateau et je vous donnerais des trucs que vous pourrez appliquer pour que cela fonctionne à coup sûr !

Voilà pour cette deuxième partie sur : comment tourner avec de la figuration

N’hésitez pas à me poser vos questions ou vos commentaires sous cet article.

Laissez-moi un commentaire en dessous de cet article.

Je vous dis à la semaine prochaine.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis.

Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en bas de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+.

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • maria

    Bonjour Tom,
    J’ai aperçu le début de ta réponse à mon commentaire qui devrait apparaître ici. Or, je vois depuis plusieurs jours s’afficher 0 commentaire. Serais-tu victime de pirates informatiques ? Un peu comme dans « Superstar », victime de ta notoriété ? LOL ! Tiens…une idée de scénar !
    Bien cordialement de
    ☼ ) maria

    • Bonjour Maria,

      Il y a eu des problèmes avec le logiciel Discuss…mais tout est rentré dans l’ordre.

      A bientôt,

      Tom

      • maria

        Bonjour Tom,
        Je m’en veux d’avoir plaisanté au sujet de ce qui s’avère un problème qui a dû te préoccuper.
        Peut-être ne vois-tu pas nos commentaires et tes réponses sous le même jour que nous ? Parce que, de n’importe quel ordinateur, ils ne s’affichent toujours pas.
        Passe une bonne journée.
        Bien sincèrement de
        ☼) maria

        • Bonjour Maria,

          Oui je sais c’est dû au changement de de http.

          Je tente de régler le pb.

          A bientôt,

          Tom

          • maria

            ☼) Bonjour Tom,
            Loin de moi d’attendre une réponse, et loin de moi de te donner un souci supplémentaire. Un jour, tu as dit à Steven qu’il devait signaler les anomalies:
            ( pour lui, il n’avait pas de mail pour découvrir tes articles), et tu lui as répondu – à peu près- que d’où tu étais, tu ne voyais pas exactement comme nous, lecteurs du blog.

            Or, le logiciel Discuss et le changement de http, n’ont pas réglé le problème que voici:
            de nombreux commentaires et surtout tes réponses ne s’affichent plus. Nana Marie l’a constaté.
            Or, tu m’as fait une réponse qui s’affiche à moitié: « Ce dont tu parles, l’ambiance, les éléments surnaturels etc. ne sont pas de la figuration …mais plutôt… »
            Je me doute de la suite ! (J’en ai usé dans mon premier long !), mais j’aurais aimé connaître ta pensée, ton jugement.

            Toutefois, ne te prends pas la tête avec ça. !
            Bien cordialement de
            ☼) maria

          • Bonjour Maria,

            Je n’arrive pas à régler le pb…

          • maria

            ☼) Excuse-moi, Tom, tant pis ! c’est juste dommage que le compteur des commentaires déc…Il devrait afficher un nombre colossal !
            ☼)

          • Bonjour Maria,

            Oui je sais, j’en suis le premier désolé.

            Tom

  • Nana marie

    Merci la bonne ambiance du plateau permet de donner le meilleur de soi. Tom je voudrais savoir si tu as déjà vécu une expérience selon laquelle un acteur est indisponible et le figurant jour un rôle! Merci pour la figuration et à la semaine prochaine

    • Bonjour Nana marie,

      Oui ça m’est arrivé. Alors ce n’était pas un rôle principal, mais c’est un figurant qui à été casté dan sua figuration pour le remplacer…et la figurante…était une comédienne ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Jérémy

    Bonjour Tom,
    Merci pour le complément de la semaine dernier.
    Tu as dit que les figurants doivent faire semblant de discuter entre eux mais, pour qu’il y est l’impression d’un vrai dialogue entre eux, faut-il leurs donner un sujet de discussion où pas du tout.
    Merci d’avance pour ta réponse. A la semaine prochaine.
    Jérémy

    • Henri-Pierre Juguet

      Je ne sais pas ce que va répondre Tom, mais pour moi ça dépend des situations. Si tes acteurs sont au milieu des figurants ou pas loin… tu auras les conversations de la figuration dans ta bande son !!! ça risque d’être compliqué ensuite. Le mieux est dans ce cas qu’ils ne parlent pas mais fassent semblant. Par contre c’est parfois difficile de faire semblant, les figurants risquant d’ajouter plus de gestes que nécessaire.
      Si le son définitif n’est pas celui du plateau, alors ils peuvent parler. mais dans ce cas tu n’as aucune marge de manoeuvre pour si jamais il y a ensuite un changement d’idée (ça peut arriver). Je ne penserais pas trop utiliser cette solution ! Et puis si jamais il y a un éclat de voix pendant la prise, le texte de tes acteurs peut être bouffé, faudra refaire une prise….
      Si jamais tu as besoin de tes acteurs au milieu de la figuration, tu peux faire les prises nécessaires avec les figurants qui font semblant de parler, puis les prises avec tout le son (acteurs et figuration), et puis une ou deux prises avec seulement le son. Et là tes figurants peuvent parler. Mais quant à leur donner un ou des sujets… ils trouveront bien eux-mêmes, surtout si les conversations restent indistinctes.
      En faisant comme ça tu pares à toutes les éventualités !
      Mais bon, peut-être que Tom va me dire que j’ai tout faux ! je suis très très loin de son expérience ! (et puis il répond par avance dans l’article qu’ils doivent faire semblant 😉

      • Bonjour Henri-Pierre,

        La réponse la semaine prochaine ;o) En revanche faire une prise avec les figurants qui font semblant, une prise avec tout le monde et un son seul cela ne sert à rien. il faut faire l’étape 1 et 3 ;o)

        Si les comédiens sont au milieu de la figuration il ne faut surtout pas tourner avec les figurants qui parlent…sinon le montage devient un enfer ! Et tes figurants, comme tu le dis, peuvent bouffer les dialogues des comédiens ;o)

        A bientôt,

        Tom

    • Bonjour Jérémy,

      Ahahahah la semaine prochaine nous rentrons dan sel vif du sujet…tu auras ta réponse ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Petite expérience amusante: on avait une quinzaine de figurants sur une journée. L’organisation de la journée a été limite catastrophique à cause de plein de soucis, de tuiles imprévues, d’une météo récalcitrante, de matériel qui flanche, d’acteur pas en forme, d’un lieu de tournage difficile d’accès, d’une régie complètement dépassée, etc… bref une des pires journées du tournage! Ya des jours comme ça où ça veut pas…

    Et puis à la fin de la journée moi et le réal, exténués, on fait un peu le tour des figurants pour serrer les mains, les remercier, savoir comment ils avaient vécu ça, et puis surtout pour nous excuser de cette journée catastrophe…. Mais là surprise! Ils étaient tous en-chan-tés de leur tournage! 🙂 Un ou deux qui avaient déjà été figurant sur d’autres films nous ont même félicité pour notre organisation! On s’est tous regardé interloqués car on n’avait pas eu du tout, mais alors pas du tout, la même impression 😀 Ca nous a redonné du baume au coeur et nous a bien boosté pour les jours suivants! Comme quoi, ça paie de bien traiter les figurants 🙂

    • Henri-Pierre Juguet

      Bonjour Cinémacam. ça ne m’étonne pas du tout !
      l’équipe ou la figuration ne regardent pas la même chose. D’où les gros soucis peuvent passer totalement inaperçus aux figurants ! Si en plus ils ont été bien traités et se sont amusé, alors ce qui est pour l’équipe une journée de cauchemar ne l’est pas pour tout le monde. On a été assez proche de ça aussi a certains moments sur notre court.

    • Bonjour Cinémacam,

      Oui c’est vrai que parfois ce que perçoit la figuration est bien différent que ce que l’équipe de tournage vie ;o)

      Mais il m’est arrivé de voir des figurants voir parfaitement que l’équipe était dans le jus pour des questions de météo, de comédien casse c…lle, de pb de matos etc…

      A bientôt,

      Tom

  • Henri-Pierre Juguet

    Salut Tom. Lu les deux premières parties. Bien d’accord avec toi : ça se prépare ! ça s’explique ! ça se gère !
    Les figurants (à qui on demande d’être plus que des potiches, tout de même !) ne sont pas des objets. On essaie de connaître leurs prénoms, de dire un mot gentil, de sourire, et même dans le stress. On n’envoie ch… personne !
    Dans Tamanoir j’en ai eu besoin d’environ 25, en même temps, dans un assez petit espace. Et j’avais formé plusieurs petits groupes. Aux personne un peu âgées (retraitées) j’avais demandé d’être très bien habillés. J’en connaissais déjà certains personnellement. Du coup ils se sont mis à s’appeler eux-même « les vieux » ! la plaisanterie a pris, j’ai continué. Quand j’avais besoin de leur dire quelque chose je disais « Bon, le groupe des vieux…. » on rigolait tous. Du coup j’ai pu leur demander plus de choses que prévu, à cause de la bonne ambiance. J’attends la suite des articles sur la figuration. Et pour la centaine de prénoms retenus dans la journée : wow !!! alors là !!! scotché !!! Bravo !

    • Bonjour Henri-Pierre,

      CQFD ;o)

      Pour la centaine de prénom retenu, c’était plutôt facile la première fois ou j’ai fait 84 c’était pour : les petits meurtres d’Aghata christie ou les gens étaient assis dans un théâtre et que je changeais de place au fur et à mesure, pour rempli la salle. ils bougeaient donc très peu, mais avec 80 figurant j’ai rempli une salle de théâtre de 1400 places !

      Et pour mon record c’était sur : Baron noir, dans un hémicycle , personne ne bougeait ;o) mais il était 250…4 caméras, un monde de fou…pas moyen d’en retenir plus d’une centaine.

      A bientôt,

      Tom

  • maria

    Bonjour Tom,
    Merci comme toujours pour cet article éclaireur.
    * Pratiquement, en tant que scénariste, je « réalise » que parmi les figurants, certains ont presque un rôle d’acteurs secondaires, sauf qu’ils sont anonymes; d’autres ont juste un rôle, restrictif, de « figurants », comme sur la première photo de cet article, où ils ne « figurent » pas sur un « plateau », comme on l’entend lors d’un tournage.
    * Bravo pour ton empathie, ton respect pour ce monde de la figuration. Chacun d’entre nous ne peut que l’assimiler à ces qualités offertes dans ce blog.
    Bien sincèrement de
    ☼) maria

    • maria

      PS. Pour les « anonymes », je voulais parler dans le scénar !
      Henri-Pierre, en mettant l’accent sur ta mémoire – et par suite ton talent de physionomiste – me fait compléter mes propos. (=> Chapeau !)
      ☼)

      • maria

        Bonjour Tom et vous tous,
        * Je me doute que travailler avec des réals comme Ziad Doueri ne peut que t’aider  » à aiguiser ton regard » Tom, bien que le mot « aiguiser soit un peu trop…agressif.
        Je sais que les mots ne traduisent pas parfaitement ce qu’on veut exprimer : tu n’as rien d’agressif alors je dirais  » nuancer » ou  » perfectionner ».
        * En parlant d’agressivité, je sais pourquoi je n’ai pas aimé  » La moutarde me monte au nez » et  » La nuit américaine » du grand Truffaut. ( Pour ce dernier j’ai changé d’avis, justement parce que tu m’as appris le cinéma ! ) Bref, si je n’ai pas apprécié ces 2 films dans un 1er temps, c’est à cause des vociférations des 2 metteurs en scène. Je sais…la caricature est voulue mais ça ne fait rien: je n’aime pas ça !
        * Je vais apporter mon grain de sel une fois de plus : je n’attends pas vraiment de réponses sauf si j’en interpelle certains; ce sont et ton article Tom et les commentaires qui ricochent.
        * Je ne connais pas le contenu de ton article prochain sur la figuration. J’espère ne pas empiéter sur ce que tu sais mieux expliquer que moi, toi qui vis les coulisses et moi qui « vis » le film au sens de participer.( autrement dit; je suis l’inspectrice des travaux finis LOL !)
        Je vais prendre des exemples que ceux qui écrivent ou réalisennt pour le ciné (ou la tv ) connaissent. Parfois, quand j’analyse des films à mon humble niveau, il est des figurants bizarres, acteurs à part entière.
        ° Ce peut être des objets comme la statue  » des Phalanges de pierre »,
        ° une ambiance – celle du château hostile dans  » Rébecca »,
        ° des éléments naturels : le son, le silence  » comme dans  » Le silence de la Mer », l’ océan lui-meme et le souffle du saxo- dans « Souffler plus fort que la mer » et un dernier comme dessert LOL , le train dans  » La Nuit américaine » , qui représente ( à mon avis) le voyage de la vie.
        = Avec vous, tous unis pour le cinéma.
        Et cordialement de
        ☼) maria

        • Bonjour Maria,

          Ce dont tu parles : l’ambiance, les éléments surnaturelles etc… ne sont pas de la figuration mais plutôt des « acteurs » de la série ou du film. Sans eux pas de film…alors qu’un figurant se remplace…j’espère que je suis clair.

          A bientôt,

          Tom

    • Bonjour Maria,

      J’ai beaucoup évolué, au fil du temps, avec la figuration. J’ai toujours fait attention à eux, ce que je veux dire c’est que le regard que je porte sur eux s’est encore plus aiguisé.

      Le travail avec Ziad Doueri l’an dernier m’a beaucoup apporté. Il a un regard et une manière de travailler peut commune comparé avec ce que font les réalisateur Français plus traditionnel.

      Donc oui, certain son presque des rôle ;o)

      A bientôt,

      Tom