Tout sur le format d’image ou le format de tournage

Format d’image

Format de tournage et de projection

 

 

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit un article sur la technique pure. Pour tout dire cela fait aussi un moment que je pense à cet article ;o) Comme je suis actuellement en préparation d’un premier long métrage, le sujet du format de tournage a été évoqué. Voilà pourquoi je souhaite en parler.

On pense souvent que le format d’image est standard d’un film à un autre. Lorsque l’on voit un film à la télévision ou au cinéma on fait très peu attention à cela. De plus, lorsqu’un réalisateur en herbe ou un scénariste en herbe pense à son film, il l’imagine en 16/9 et c’est bien normal au fond.

format d'imagePourquoi le format du cadre est si important ?

Je me souviens que le premier court-métrage que j’ai tourné était en 1.33 ! Je sens que j’ai déjà perdu une partie des lecteurs rien qu’avec cette dernière phrase lol. Avant de continuer je vais vous expliquer les différents formats. Sachez une chose, le choix du format fait partie du choix artistique du réalisateur. Il va, grâce à ces différentes possibilités, composer son cadre d’une certaine façon, montrer ou cacher des choses.

Une fois que vous aurez choisi votre format, il ne sera plus possible de revenir en arrière. Vous ne pouvez pas passer du 1.33 au 16.9 (1.78) ou à un autre à votre convenance. Il est vrai qu’aujourd’hui il est possible de « transformer » certains formats en certains autres mais au détriment du cadre initial.

Les formats c’est quoi ?

C’est simplement la proportion entre la largeur et la hauteur de l’image.

Les différents formats d’image

Comme je vous le disais un peu plus haut, il y a le 1.33, cela correspond au 4/3 que les télés de nos parents diffusaient. D’ailleurs c’est pour cela que les TV étaient carrées….enfin…elles étaient carrées car le cinéma était filmé dans ce format aussi…on a l’impression que c’était il y a un siècle et pourtant…en même temps, les plus jeunes d’entre vous ne l’ont pas connu…parfois, lorsque vous allez chez une vieille tante, vous devez encore en voir. Je vous rassure, même pour moi qui ai connu ces TV, ça me fait drôle lol. Pourtant il y a 25 ans, une simple TV 36 cm faisait mon bonheur pour jouer sur ma playstation…1.

format d'image

Puis nous avons le 1.78…que tout le monde connaît car c’est tout simplement le 16/9 qui permet à un film d’être projeté sans bande noire en haut et en bas, comme tous les plasmas d’ailleurs, LED ou lcd ;o) Pourquoi ce format ? Parce qu’il correspond plus ou moins…ou se rapproche plus de la vision de l’être humain.

format d'image

Le 1.85

format d'image

Ce format est assez proche du 1.78, c’est le standard américain par excellence ! Format des films tournés en 35 MM (argentique…la pellicule quoi !)

Puis nous avons les formats que j’adore par dessus tout ! Le 2.35, en pellicule, cela correspondait au 70 MM. Aujourd’hui les caméras numériques peuvent reproduire les différents formats évidemment. C’est le format que vous retrouvez sur les DVD mais c’est surtout le format le plus utilisé aujourd’hui dans les cinémas. Bref, un film en 2.35 réserve une expérience cinématographique immense…enfin… si le film est bon ! Si vous tournez une sombre bouse, le format 2.35 ne sauvera pas votre film ;o)

format d'image

Plus vous allez choisir un format allongé, plus vous allez devoir remplir le cadre ou l’image si vous préférez. Vous devrez donc composer votre image en favorisant les extrémités ou la hauteur.

Le scope, par exemple, vous donnera plus d’impression d’espace et de liberté dans votre image. Vous pouvez donc appuyer plus fort votre récit ou le parcours de votre héros, du chemin qu’il lui reste à parcourir, grâce à ce format.

Dans le même temps, avec le 1.33 il vous est possible de rendre le danger plus présent en remplissant toute la largeur du cadre avec la calandre d’un camion comme dans « Duel » de Steven Spielberg.

Amusez-vous à étudier le choix du format qu’a fait le réalisateur du film que vous êtes en train de regarder et essayez de voir comment il utilise l’espace du cadre et pourquoi !

Si vous filmez un plan très large d’un personnage qui marche dans un désert, une forêt ou l’Antartique vous obtiendrez une impression de petitesse du personnage, perdu dans l’immensité si vous le filmez en 2.35

Si vous mettez votre héros à une extrémité du cadre à gauche ou à droite, vous donnerez une impression de déséquilibre.

Vous l’aurez compris, le choix du format peut raconter ou vous aider à raconter l’histoire que vous avez écrite ou que vous tentez de mettre en scène.

 

Souvent les réalisateurs avec qui je travaille me demandent des décors « graphiques » c’est à dire des décors où ils peuvent jouer avec les lignes des immeubles, des maisons, des encadrements de portes, des fils électriques, des lignes de fuite d’une rambarde ou d’un pont ! Pourquoi me direz-vous ? Pour jouer avec le format et le cadre.

N’oubliez pas que le format est carré ou rectangulaire. Ce sont donc des formes géométriques. Les décors, les rues, les maisons, bref ce que vous voulez filmer est souvent construit de manière géométrique. En combinant le format, votre cadre avec les lignes et formes de vos décors, vous pouvez jouer avec et raconter ou faire ressentir des émotions aussi diverses que variées.

 

Amusez-vous aussi à analyser les lignes ou les formes d’une image ou d’une séquence. Imaginez, une fenêtre remplit une grande partie gauche de l’image. Un personnage se trouve adossé contre le mur à droite de cette fenêtre. Ce plan n’aurait pas le même effet si le personnage était adossé au milieu de cette fenêtre et la fenêtre se trouvant au milieu du cadre, non ? ! Si vous racontez que votre héros est mal dans sa peau, qu’il ne s’assume pas etc…le fait de l’adosser contre le mur à côté de la fenêtre prend tout son sens ;o)

Si votre personnage aime se mettre en lumière, en avant dans la vie, vous le placerez adossé au milieu de la fenêtre et la fenêtre au milieu du cadre.

Lors de votre prochain tournage vous penserez donc au format que vous souhaitez utiliser ;o) et à le composer en fonction.

 

Voilà pour cet article sur les formats de tournage, le format d’image… J’espère qu’il vous aidera ;o)

N’hésitez pas à partager le blog et ses articles autour de vous, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) Merci à tous ceux qui font ce petit geste, grâce à cela le blog a de plus en plus de lecteurs ;o) ça permet de garder « comment faire un film » totalement gratuit ;o)

Vous pouvez aussi partager sur google+ Merci encore à vous tous ;o)

 

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…