Fiche personnage, Carte d’identité des personnages

Faire une fiche personnage

Créer des personnages forts et inoubliables

 

Vous venez de définir votre histoire avec son début, son milieu et sa fin. Vos personnages principaux ont un nom, une mission, des épreuves, ainsi que des alliés et des ennemis. C’est pas mal du tout non ?!

Mais connaissez-vous votre ou vos héros ? Ainsi que tous les autres personnages de votre histoire ?

  • D’ou viennent ils ?
  • quel est leur parcours ?
  • comment en sont-ils arrivés là ?
  • quels sont leurs traits de caractère ?
  • leur éducation ?
  • leurs rapports aux autres ?

J’aimerais être là pour voir votre tête ! Pourquoi il veut savoir tout ça ? J’ai mis moi-même un certain temps à admettre que c’était une étape déterminante. Ne perdez jamais de vue que toutes ces étapes sont là pour vous faire gagner du temps, même si vous avez envie de foncer droit vers l’écriture de votre scénario. Croyez moi, votre film vous l’écrivez en répondant à toutes ces questions. Nous revenons à l’erreur d’écrire votre scénario tout de suite par la continuité dialoguée. Découvrir son propre personnage au fil de l’écriture, peut amener à des incohérences de réaction, de langage, de jugement… et mettre par terre tout votre scénario.

fiche personnage

Wisanu Boonrawd/ shutterstock

Il n’y a rien de plus frustrant, que d’entendre un lecteur (producteur par exemple) vous dire « ce n’est pas logique la façon dont il agit / ou parle). Et vous voilà revenu au point de départ !!!!

Donner un passé aux personnages permettra de comprendre ses réactions futures. C’est tout simplement une biographie. Avec son parcours, son profil psychologique, ses habitudes, ses tics, ses tics de langage, son niveau d’étude etc.… Mais ce qui caractérise le plus votre personnage sont ses actions. Cela va dépeindre un univers et donner une consistance à tous vos personnages, et surtout une manière de parler. En effet si votre héros est un universitaire, il aura un langage soutenu, une situation familiale ou sera d’une timidité maladive typique des rats de bibliothèque, peut être une maison. Il aimera peut être le jardinage etc.…

Prenons un exemple (j’aime bien ça) : Les aventuriers de L’arche perdue / crusaders of the lost ark. Lorsque l’on découvre pour la première fois Indiana, nous ne découvrons qu’une partie de son corps, ses vêtements (chapeau, fouet) puis à la toute fin son visage. Il arrive face à la grotte et tous les indigènes s’enfuient en courant. Il est là, il pénètre dans la grotte, très vite il se retrouve seul.
En quelques lignes de scénario tout est dit ou presque. C’est un aventurier, mystérieux, qui n’a peur de rien, ou du moins qui n’a pas peur dans cette situation car plus intelligent que les indigènes. Il évite les pièges, manque de périr, mais survit (ben oui c’est le héros). Puis nous le retrouvons à l’université donnant des cours d’archéologie. C’est donc effectivement quelqu’un d’instruit et qui a du succès avec les jeunes filles, donc les femmes etc.…

ATTENTION : n’en faites pas trop non plus. Vous n’êtes pas anthropologue. Vous ne faites pas une étude comportementale. Vous ne devait pas inventer une vie entière, ne perdez pas votre temps non plus. Voici quelques pistes :

  • nom, prénom, âge
  • sa taille, ses cheveux, ses handicaps (béquille, lunettes, prothèse etc.)
  • l’aspect psychologique, son caractère : peureux, courageux, frustré etc.…
  • catégorie sociale, études, est-il riche ou pauvre ?
  • où vit-il ? : maison, appartement, locataire, propriétaire
  • marié ? des enfants ? si non pourquoi ? (choix de vie ?) si ça femme est décédée ou s’il est divorcé savoir pourquoi ou comment.
  • son rapport aux autres ? agréable, a-t-il des amis ? asociale ?
  • a-t-il de la famille ?
  • son métier
  • son look vestimentaire
  • sa phrase ou sa maxime préférée
  • etc.…

Faites une fiche personnage ou si vous préférez une carte d’identité pour chaque personnage. Écrivez quelques lignes pour l’aspect psychologique, de leurs traits caractères etc..pour que l’on comprenne bien qui ils sont. Qu’il n’y est pas d’ambiguïté. Au plus vous serez précis, au plus l’écriture du scénario sera facile. Pour l’aspect psychologique prenez qu’un seul trait de caractère, ne vous piégez pas.

fiche personnage

Baibulsinov Serik/ shutterstock

Ce trait de caractère vous permettra aussi de faire évoluer votre personnage.

  • S’il est agoraphobe au début du film, le fait de réussir à traverser un stade bondé lors d’une poursuite par exemple peut être jouissif pour le spectateur. Voir le héros vaincre ses démons, il n’y a rien de mieux.
  • S’il se faisait passer à tabac par le même gamin pendant des années. Le fait qu’il soit à nouveau confronter à lui quelques années plus tard, et qu’il en sorte victorieux est du meilleur effet. Cela donne un sentiment de satisfaction extrême aux spectateurs et permet une plus forte identification.

N’en faites pas un surhomme/ ou une loque humaine. N’oubliez pas que le film est destiné à des spectateurs. S’il n’y a pas un minimum d’identification, cela ne fonctionnera pas. Il faut qu’il nous ressemble dans sa façon d’agir ou de fuir, même s’il vit des aventures extraordinaires.

Prenez autant de temps pour vos personnages principaux que les secondaires ou les ennemis. Hitchcock disait « plus un méchant est réussi, plus le film est bon ». Un méchant qui est incohérent dans ses actes ne fonctionnera pas.

Imaginons que votre méchant soit un tueur sans pitié. Lors d’exécution il ne fait pas de différences entre hommes, femmes et enfants, sauf si dans votre façon de créer votre personnage vous indiquez, qu’enfant il a été témoin du meurtre de son jeune frère. Tué un enfant serait pour lui une chose impensable. Comme si lui-même l’avait tué. Cela peut amener dans l’histoire un conflit entre son métier et son côté psychologique.

fiche personnage

Sheikoevgeniya/ shutterstock

Tout comme votre héros, n’hésitez pas à y semer une part sombre, que vous pourrez développer. Confrontez-le à ses propres démons, à ses contradictions. Ne perdez jamais de vue son évolution et son objectif. J’insiste mais c’est le point le plus important ! Pour le spectateur, il est important que le héros change, cela lui permet de vivre par procuration, via l’identification. Vous même, je suis sûr que vous êtes déjà sorti d’une salle obscure gonflé à bloque, prêt à changer vous-même. Non ? Je parie que si ;o) l’identification est dû au travail fait grâce à la fiche personnage.

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de la page. Vous pouvez retourner au plan du site pour lire d’autres articles.

Bon Courage,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

142 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.