élément déclencheur de votre scénario

Comment bien commencer son histoire avec l’élément déclencheur

 

Bonjour à tous. Je continue les articles que m’inspirent les lectures que je fais de vos scénarios. Ceci me permet de revenir sur les bases de l’écriture. Aujourd’hui je vais vous brosser le « portrait » de l’élément déclencheur. Comme tous les éléments d’un scénario il doit être préparé, amené pour d’autres éléments et être à son tour un maillon (essentiel) de l’histoire.

L’élément déclencheur qu’est-ce que c’est ?

Au départ de votre histoire il faut que l’on découvre la vie de votre héros, son quotidien si vous préférez. L’élément déclencheur c’est « le grain » de sable qui va venir perturber ce quotidien. Il faut savoir que l’élément déclencheur doit être impérativement quelque chose de non voulu ou non recherché par le héros. Ça lui tombe dessus et il va devoir faire avec.

Note importante : L’élément déclencheur peut être pour votre héros :

  • Positif (il (elle) gagne au Loto)
  • Négatif (Il (elle) apprend que son mari (sa femme) veut divorcer

Imaginez que votre héros soit un homme qui marche en parfait équilibre sur un muret ou un fil, une sorte de funambule. Votre personnage est en équilibre sur le fil de sa vie. L’élément déclencheur c’est ce qui va amener votre héros vers une situation de déséquilibre et qui va l’obliger à arranger la situation pour trouver un nouvel équilibre.

Note importante 2 : Il ne peut y avoir qu’un seul élément déclencheur par histoire. Mais il se peut que vous ayez plusieurs éléments annonciateurs (des catalyseurs) de l’élément déclencheur

élément déclencheur

L’importance de L’exposition

Cette note importante 2 m’oblige à vous parler de l’exposition. J’ai commencé un peu à en parler au début de l’explication de ce qu’est un élément déclencheur.

L’exposition, la présentation du monde ordinaire du héros, va permettre de donner aux spectateurs toutes les clés pour qu’ils comprennent les réactions du héros face à l’élément déclencheur. L’exposition peut contenir des catalyseurs c’est à dire des événements (éléments) annonciateurs, préparateur à la bonne compréhension de l’élément perturbateur (déclencheur)

Est-on obligé d’avoir une exposition ?

La réponse est clairement non. Mais (il y a toujours un mais ;o)) le fait de ne pas avoir d’exposition va forcément vous obliger à revenir à ce qui lie votre personnage à l’élément déclencheur. Vous allez donc, quoi qu’il arrive, avoir à expliquer pourquoi et comment votre héros réagit et agit dans l’histoire et qu’est-ce que cet élément déclencheur a bouleversé dans l’équilibre du héros. Ce qui risque souvent d’avoir pour but de ralentir le récit.

Une exposition peut être plus ou moins longue en fonction du genre mais aussi du type de l’élément déclencheur. Au plus, cet élément est « universel » au plus l’exposition peut être courte.

élément déclencheur

De l’immobilisme à l’action de votre héros

L’élément déclencheur se situe dans l’acte un. Il a pour but d’amener votre héros à l’action à la fin de cet acte. Une fois que l’élément déséquilibre sa vie, le héros n’aura de cesse, dans tout votre scénario, de retrouver cet équilibre. Pour cela, il doit « se mettre en danger » et passer à l’action. Mais attention ! Qu’une chose soit claire : votre héros ne pourra pas retrouver sa vie d’avant. Il faudra forcément qu’il y ait eu transformation du héros.

C’est le moment (ou juste après) que le héros prend conscience d’un manque dans sa vie. L’objectif du héros, son désir jusqu’à la fin de l’histoire sera de combler ce manque.

Exemple : 

Si je prends l’exemple de « Piège de cristal », le but de John c’est de mettre hors d’état de nuire les terroristes qui ont pris en otages les employés du Nakatomi Plaza. Mais au fond, la prise d’otages touche personnellement John du fait que sa femme se trouve parmi les otages.

Au delà de ce désir de sauver Holly, cet élément déclencheur va permettre à John de répondre à un besoin, grâce à son aventure dan l’histoire, de se rabibocher avec sa femme. Et c’est là un exemple intéressant car on voit que l’élément déclencheur provoque un « double » objectif interne et externe, ce que je viens d’expliquer par objectif interne et externe.

Souvent ce besoin du personnage n’est pas forcément connu de celui-ci.

Donc l’élément déclencheur doit bouleverser personnellement le quotidien du héros.

L’élément déclencheur doit aussi faire peur, dans le sens ou cela remet en cause la vie, les croyances de votre héros. Écouter, prendre conscience du changement futur, ne doit pas être simple pour votre héros. Il doit même refuser ce changement. Donc le passage à l’action de votre héros ne doit pas se faire immédiatement après l’élément déclencheur.

Exemple d’exposition et d’élément déclencheur

Revenons 2 secondes à l’exposition et l’élément déclencheur : Si je reprends l’exemple de « Piège de cristal », l’exposition nous montre que John est flic, qu’il rejoint sa femme pour les fêtes mais que leur couple bat de l’aile. C’est une rapide explication de la situation j’en conviens ! ;o)

On pourrait croire que l’élément déclencheur du film se trouve être le moment où les terroristes tuent l’employé (le gardien) du Nakatomi plaza. Ce qui est faux, car à ce moment là, John, la vie de john, n’est pas bouleversée. En revanche pour nous spectateur c’est clairement un catalyseur qui va nous permettre de rendre l’élément déclencheur plus fort et plus empathique.

Le moment où les terroristes tirent, pendant le cocktail, et regroupe tout le monde dans la pièce principale et que John voit cette scène, à ce moment là, c’est clairement l’élément déclencheur ! Cet événement va bouleverser l’équilibre de John et il n’aura de cesse que d’en trouver un nouveau.

Mais attention, avant que John décide de passer à l’action il lui faut accepter de partir à l’aventure…et ce n’est pas si simple. Si vous regardez bien ce film ou d’autres, vous verrez que l’élément déclencheur n’est pas le départ du passage à l’action du héros, il y a tout un processus. Christopher Vogler et Joseph Campbell nomment l’élément déclencheur : l’appel de l’aventure, deuxième point d’entrée de l’histoire, le premier étant l’exposition : le monde ordinaire.

Si vous voulez en savoir plus sur les étapes suivantes je vous invite à lire cet article, en cliquant sur ce lien.

élément déclencheur

Pour que vous puissiez schématiser ce que l’on vient de dire :

  • Avant l’élément déclencheur il faut : une exposition
  • L’élément déclencheur bouleverse la vie ordinaire, l’équilibre du héros
  • Il doit toucher personnellement le héros
  • Il doit être la cause du passage à l’action de votre héros à la fin de l’acte 1
  • Le but de votre héros c’est de trouver un nouvel équilibre en atteignant (ou pas) son objectif.
  • Le héros doit avoir un objectif double : Interne et externe ou si vous préférez un besoin et un désir.

Exercice : 

Donnez moi, dans les commentaires ci-dessous, un catalyseur et l’élément déclencheur du dernier film que vous avez vous ou de votre film préféré. 

Voilà pour cette introduction à l’élément déclencheur. Laissez-moi vos commentaires en bas de l’article.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis. Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en bas de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o).

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

85 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.