écrire un scénario, vite !

Comment écrire un scénario en peu de temps

 

De jour en jour tout s’accélère, les ordinateurs sont de plus en plus rapides alors que le commun des mortels ne se sert pas du quart du potentiel. La consommation d’informations n’a jamais été aussi élevée, l’internaute de base zappe de plus en plus vite…bref on voudrait déjà être arrivé avant même d’être parti…ce qui nous amène au sujet d’aujourd’hui : comment écrire un scénario en peu de temps ? Car même l’art et la passion d’écrire sont touchés par ce syndrome. Toutes les semaines on voit apparaître des bouquins, des trucs ou des astuces pour devenir riche, célèbre ou écrire un scénario en 2 heures.

Écrire un scénario avec l’écriture spontanée

Celui qui vous donne une technique pour écrire un scénario en très peu de temps est un…

…menteur. Alors oui, je sais que certains d’entre vous ont lu ou connaissent le livre : Comment écrire un film en 21 jours : La méthode de l’écriture spontanée de Vicky King, adapté par Gérard Krawczyk soit !

Mais si vous avez lu ce livre, basé sur l’écriture spontanée, vous savez à quel point il est difficile de tenir les engagements et d’écrire un scénario digne de ce nom. En effet, par jour vous pouvez écrire entre 15 et 30 pages ! Mais surtout, vous passez autant de temps à réécrire et puis tout le monde ne peut pas prendre 21 jours consécutifs pour écrire un scénario…il faut vivre un peu ;o) Alors oui c’est vrai que c’est plus 21 étapes que 21 jours…mais alors ? ou est la promesse de rapidité ?

De plus,  si vous ne connaissez pas les bases de l ‘écriture, la structure ou vos fiches personnages, vous allez droit dans le mur !

En fait, vous utilisez déjà cette technique de l’écriture spontanée. Après avoir fait un tour ou deux sur le net, histoire de comprendre les principaux rouages de l’écriture de scénario, vous vous lancez dans l’aventure et advienne que pourra.

Alors vous écrivez vite, emporté par la force de l’inspiration ! Mais après ?! Une fois arrivé au bout, vous avez votre premier jet et c’est déjà un bon point mais franchement ? Avez vous écrit un scénario qui se tient ?

Mon analyse sur votre travail

La plupart du temps, non ! J’ai du lire cette année pas moins d’une centaine de projets (oui vous avez bien lu) pitch, synopsis, de continuités dialoguées ou de traitements !

D’ailleurs, si vous suivez le blog, vous savez que j’ai arrêté de lire et d’analyser vos projets car vous êtes trop nombreux et peu ont joué le jeu.

Revenons à nos moutons, 98% des scénarios que j’ai lu souffrent des mêmes symptômes ou d’un de ces symptômes : personnages incohérents ou faibles, histoires secondaires inexistantes ou non liées à l’histoire principale, mauvaise structure, dialogues explicatifs ou trop démonstratifs alors que les scènes disent déjà la même chose, thème mal défini. Pour le 1% qui reste, c’est juste des petits changements ou du calibrage.

Pourtant un grand nombre de ces scénarios présente un intérêt, soit dans le traitement dont l’histoire est racontée, soit dans les personnages ou le point de vue adopté. Dans la majeure partie des scénarios reçus, on sent une véritable envie de bien faire, mais la rapidité l’emporte sur la qualité  (il y a aussi le manque de pratique, de connaissance ou de technique, mais ce n’est pas le sujet)

L’autre problème que j’ai pu détecter, c’est que vous ne savez pas, une fois votre scénario écrit, vers qui vous tourner. Certes la famille et les amis sont des cobayes faciles, mais rares sont ceux qui savent comment lire un scénario et prendre du recul.

Écrire un scénario demande de l’humilité et un certain recul. Je sais que parfois, vous avez été surpris par mes retours assez directs sur votre travail, c’est vrai. Depuis le début, je me suis promis de vous dire la vérité, mais aussi de vous guider vers votre but.

Sachez que ce n’est rien à côté de l’indifférence d’une grande partie de la profession vis à vis de votre travail ou des immenses claques que vous allez vous prendre si vous envoyez votre scénario tel qu’il est.

écrire un scénario

TaraPatta/ shutterstock

Alors les solutions pour écrire un scénario vite et bien, c’est quoi ?

Que vous écriviez un court-métrage ou un longles secrets de la réussite résident dans la préparation et l’organisation. Oui, je sais c’est chiant ! On n’a qu’une envie, c’est de mettre sur le papier ou l’ordi toutes nos idées, construire l’histoire pour voir ce que cela donne et s’auto congratuler devant notre chef d’œuvre ! Puis passer à une autre histoire, écrire un scénario etc…Mouais.

Ceux d’entre vous qui auront la chance d’y arriver…pardon qui se donneront toutes les chances d’y arriver sont ceux qui seront organisés…méthodiques.

ATTENTION : je tiens tout de même à éclaircir un point. Certains d’entre vous sont très prolifiques ou connaissent déjà l’intégralité de leur film. Dans ce cas rien ne vous empêche d’écrire votre scénario d’un bloc. Une fois arrivé à la fin, vous devrez tout déconstruire pour voir si cela fonctionne.

Rien ne vous choque dans ce que je viens de dire ? Je viens de me contredire avec le début de cet article où je disais que c’était une erreur que d’écrire votre scénario d’un bloc !

Écrire un scénario, votre scénario, sous forme de continuité dialoguée est effectivement une erreur or écrire toute votre histoire sous forme d’un traitement, c’est à dire un synopsis long est une idée extraordinaire pour avoir une vision globale de votre scénario.

Pourquoi ?

Parce que cela vous permet d’écrire un scénario très vite. Si vous écrivez un court, vous pouvez boucler le premier jet de votre scénario en quelques heures ou quelques jours.  Si c’est un long métrage ou un téléfilm cela peut être en quelques jours ou semaines.

Avantage : vous ne racontez que l’essentiel, pas de problème de dialogues, pas de problème de structures complexes, sentiment d’avancer et de fierté presque immédiate. Vous oubliez pour le moment les instants de découragement ou de difficultés.

Ecrire un scénario : Une vision globale

Je l’ai dit plus haut, cela vous permet d’avoir une vision globale et condensée de votre histoire. Il est donc plus simple, une fois cette étape franchie, de reprendre un à un les éléments fondateurs de votre histoire : personnages, quêtes, éléments déclencheurs, les trois actes et les 12 étapes du voyage du héros.

Cela vous permet aussi de tester plus vite votre idée autour de vous et de savoir si c’est une histoire qui résonne, si elle a une part d’universalité.

Je vois des scènes et des dialogues, j’ai peur de les oublier

Écrire un traitement de 15 -25 pages maximum pour un long ou de 1 à 3 pages pour un court, en fonction de sa longueur et de sa complexité, ne doit pas vous frustrer. Vous devez aller à l’essentiel et écrire le début, le milieu et la fin, mais vous devez aussi écrire les tenants et les aboutissants de l’histoire, de la quête, des relations entre les personnages pour que tout votre scénario soit cohérent. De cette façon le lecteur comprend tous les enjeux et ne vous harcelle pas de questions telles que : « pourquoi le héros fait-il ça » ou « Qui est tel personnage » Etc.

Mais le processus créatif est complexe. Comment écrire une histoire sans définir un personnage, le lieu où il habite, la manière dont il parle, les conflits qu’il va rencontrer, les ennemis etc…Bref toutes les idées, images ou dialogues qui vous viennent spontanément.

Dans ce cas, arrêtez d’écrire votre traitement, faites une pause, créez un nouveau document et couchez votre idée de dialogue, d’action, de conflit etc… refermez votre document et continuez à écrire votre histoire. Idem si votre esprit va plus vite que vos doigts, je m’explique : parfois en écrivant le traitement, notre esprit Flashe sur une scène qui interviendra plus tard. Dans ce cas, utilisez le même principe que cité ci-dessus.

Une fois que vous aurez fini, vous pourrez reprendre toutes vos idées et les incorporer en temps voulu dans votre scénario.

 

TRUCS ET ASTUCES : lorsque vous créez un document, faites des dossiers pour chaque catégorie : Dialogues, scènes, idées générales, lieux, personnages etc…

Cela va faciliter vos recherches en temps voulu.

 Ecrire un scénario vite, mais pas seulement…

Écrire un scénario grâce au traitement va vous permettre d’aller très vite, et pourquoi pas, de passer à une autre idée. C’est le meilleur moyen pour sortir tout ce que vous avez en tête, sans frustration ni perte de temps. Vous ne passerez pas non plus des mois à travailler sur une FBI (une fausse bonne idée).

Dans ces conditions, il est possible d’écrire un scénario en peu de temps ! Pardon ! Il est possible d’écrire votre histoire en peu de temps. Pour ce qui est du scénario, cela sera plus difficile et plus long.

Normalement, c’est à ce moment là que vous avez besoin d’aide. Au début de cet article, je vous disais que je ne voulais/ pouvais plus lire vos projets, ce n’est pas tout à fait exact. Je crois, au fond de moi, que je peux vous apporter plus que de simples principes ou conseils, de par mes connaissances et mon expérience. D’ici peu, je vous proposerai des solutions pour continuer à vous aider et bien plus ;o)

J’espère que cet article sur : comment écrire un scénario en peu de temps ? vous a plu ;o)

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis, n’hésitez pas non plus à cliquer sur les pubs car cela aide le blog à rester en ligne et GRATUIT. Pour partager l’article : écrire un scénario en peu de temps  , il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o)

Une dernière chose, je suis un homme de parole. Ceux qui m’ont envoyé leur scénario et à qui j’ai promis une analyse la recevront bientôt ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

108 comments… add one

Leave a Comment