ECO-PROD Le tournage Zéro déchet, empreinte carbone réduite

Demain tu veux faire un tournage et tout est prêt : Ton scénario, ton découpage, tu as réussi à réunir ton équipe technique, bref, tu vas vivre une aventure exceptionnelle. C’est peut-être la première fois ou pas, mais une chose est certaine là où tu vas tourner tu risques de laisser des traces de ton passage…Et ça c’est nul pour la planète ! Car je ne te parle pas juste de déchets non je te parle aussi de l’empreinte carbone que dégage ton décor et ton équipe.

Aujourd’hui tout le monde doit se responsabiliser pour limiter notre impact sur la planète. Tu fais le tri chez toi, peut-être que tu fais ton propre savon, que tu réduis les déchets plastiques et tout et tout. Mais fais-tu aussi ça quand tu tournes ? Est-ce que les membres de ton équipe font attention tout au long de la chaîne de production de ton film : de la préparation au montage et ça quelque soit leur poste ?

En général la réponse est non ! Et pour que cela fonctionne il faut que chaque chef de poste, par exemple, propose des mises en pratique faciles.

Il y a d’ailleurs quelques actions que je faisais quand j’étais sur les plateaux et je m’aperçois que c’était de bonnes actions écologiques !

Quelques actions possibles

 

Par exemple, quand tu es assistant réalisateur tu dois imprimer le jour à jour. Ce sont les séquences que l’on tourne le jour même. Tu dois distribuer un exemplaire aux comédiens et à certains membres de l’équipe comme :

  • le chef op
  • l’ingé son
  • la script etc

Oui je sais, ils ont tous eu le scénario au début du tournage, mais tu dois quand même le faire. Pourquoi ?! Parce que c’est moins lourd que de prendre ton scénario de 100 pages avec toi, ça t’évite de tourner et de chercher les bonnes séquences dans ton scénario tout le temps, tout au long de la journée.

Bref, pour le jour à jour, tu prépares une copie pour tout le monde, tu déposes les jours à jours des comédiens la veille, à leur hôtel, pour qu’ils puissent réviser leur scène, voir s’il y a eu des changements par rapport au scénario qu’ils ont eu…Mais une fois sur le plateau le lendemain : Ils ont pu l’oublier, donc faut leur en donner un autre…Pour l’équipe technique tu les donnes le matin en arrivant sur le plateau.  

Mais durant la journée les comédiens ou les membres de l’équipe les perdent…Plus tard tu retrouves des exemplaires à la table régie, dans une loge, sur un décor, bref un peu partout.

Et ça me saoulait !!!!! La parade a été de mettre le prénom et le nom du comédien ou du technicien sur chaque exemplaire ! De cette manière, impossible pour eux de te dire : « non c’est pas à moi » ! Rien que ça a permis de moins imprimer de jour à jour et de responsabiliser chaque membre de l’équipe.

De plus on utilisait aussi souvent que possible du papier déjà utilisé…Recyclage quand tu nous tiens…Mais ce procédé n’était pas du goût de tout le monde…Tu as toujours un râleur qui n’est jamais content !

Agir à son niveau

 

Chaque personne sur un tournage est responsable et peut agir à son niveau pour avoir une vie plus verte sur un plateau de tournage.

Un exemple : La table régie, cet endroit ou les techniciens peuvent venir boire café, de l’eau et manger un petit truc. Combien de fois j’ai vu (et j’ai moi-même fait) quelqu’un prendre un verre en plastique, se servir de l’eau ou du café, le boire, et jeter celui-ci à la poubelle. Puis revenir une heure plus tard prendre un nouveau verre en plastique etc…Alors qu’en laissant un feutre noir (ou bleu, ou vert ou parabolique) sur la table permettrait de « marquer »  le verre avec son prénom pour s’en servir tout au long de la journée.

Ou alors faire en sorte que les panneaux de signalisation soient réutilisables ou les détacher une fois le tournage terminé pour que les flèches en carton aillent au tri.

Des collectifs se créent

 

Pourquoi je te parle de ça aujourd’hui ? Car je souhaite te faire découvrir un collectif qui se nomme ECOPROD et qui a fêté ses 10 ans cette année et qui met à la disposition des productions et des équipes un guide de l’éco-production et qui a d’ailleurs étendu son action auprès des PME/ TPE de l’audiovisuel.


Ce collectif n’a pas été créé par des inconnus mais par des acteurs majeurs du secteur (ADEME, AUDIENS, Commission du Film d’Île de France, DIRECCTE IDF, France Télévisions et TF1) 

Ils ont un principe simple à appliquer, les 3 R : Réduire, Réutiliser, Recycler.

Eco-prod a mis au point une charte qui englobe une démarche globale :

  • Diminuer la consommation des ressources énergétiques et des matières premières
  • Réduire la quantité de déchets produits et veiller à sa valorisation et son recyclage
  • Favoriser l’emploi et l’achat de produit éco-labélisés qui intègrent des valeurs environnementales
  • Limiter les déplacements et favoriser la mutualisation des transports et l’emploi des transports en commun
  • Intégrer progressivement cette dynamique avec les fournisseurs, les clients et les partenaires.

Ecoprod a même développé un outil : Le clap carbone, qui est une application permettant de calculer en temps réel votre émission de CO2 ! Et de les comparer avec des références pour chaque cas : série, fiction, émission de flux.

C’est tout pour aujourd’hui ! N’oublie pas que tu as la possibilité d’intégrer la communauté privée CFF pour échanger et te former au cinéma, c’est juste ici

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Melodie

0 comments… add one
lectus sem, Aenean libero mattis dolor ut et, venenatis, in