eclairage, hmi, tungstène, fluo, les projecteurs

Les types d’éclairage pour vos films

Cette semaine, je vais continuer à vous parler des bases dont vous avez besoin pour filmer. Je crois qu’après la température de couleur il est plus que normal de vous parler de l’éclairage. Au delà de vous dire comment éclairer vos scènes, je vais tout d’abord vous parler des différents types d’éclairages (sauf le LED) à votre disposition. Forcément dans ces différentes façons d’éclairer il y a des solutions plus coûteuses que d’autres.

Je reviendrai plus tard, dans d’autres articles, sur la meilleure manière d’éclairer telle ou telle scène en sachant que toutes les situations, les lieux, le nombre de personnages sont autant d’éclairages différents, bref, il y a une multitude de situations, je ne pourrai donc pas toutes les référencer. Et ça ne servirait à rien.

Je vous le répète à cor et à cri, si vous faites un film…

…ça sera votre chef op qui sera chargé de faire la lumière de votre film…pas vous, et votre électro qui sera chargé de bouger et de mettre en place vos projos…pas vous. En revanche, si vous faites tout « maison » ou à la débrouille, je vais tenter de vous expliquer les différentes lampes et projecteurs et tenter de vous donner des solutions pour éclairer vos scènes en général sans que cela vous coûte un bras…voir les deux.

éclairage cinéma 2

Une dernière chose avant de commencer…ce n’est pas mon domaine de prédilection…donc si vous souhaitez ajouter des trucs ou des astuces, sachez que vous êtes le/ les bienvenues ;o)

Quels sont les types de lampes qui existent ?

On distingue trois types de lampes. Pour commencer il y a le :

l’éclairage avec le Tungstène/ halogène

Souvenez-vous, la semaine dernière je vous parlais de la température de couleur. Les lampes Tungstènes/ halogènes ont une température de couleur de 3200 k. Pour les petits plateau elles sont souvent utilisées pour les scènes à l’intérieur car elles n’ont qu’une très faible efficacité lorsqu’elles sont utilisées en plein jour…ou alors il va falloir envoyer du bois (CF photos en-tête) !

Les lampes tungstènes sont plutôt fiables. Elles peuvent être branchées sur une prise de courant classique et ont un faible coût (pour les petites sources) à l’achat et encore plus à la location, ce sont simplement des lampes à filament ;o) Mais attention, ce sont des lampes qui chauffent beaucoup, c’est une des raisons pour lesquelles il fait vite très chaud sur un plateau de tournage… ;o) De plus vous pouvez très bien régler leur intensité en ajoutant ce que l’on appelle un Dimmer, qui est une sorte de gradateur/ variateur grâce auquel vous pouvez jouer plus ou moins sur l’intensité.

Vous avez plusieurs types de lampes tungstènes : les mandarines appelées Manda qui peuvent délivrer 650 et 800 watts puis les blondes (rien à voir avec ma belle sœur ;o)) qui ont une puissance de 2000 watts.

blonde

 

Comme vous avez bien retenu la leçon d’il y a 15 jours, vous savez que la température de couleur de 3200 k correspond à une lumière de couleur…chaude (jaune, orange). Vous pouvez évidemment la changer, jouer avec des filtres, des gélatines par exemple, pour changer cette couleur en fonction de vos besoins.

Par exemple, si vous souhaitez une lumière plus proche de la lumière du jour vous utiliserez de la gélatine bleue ou un filtre.

NOTA : sachez qu’il existe pas mal de filtres. Je ne les connais pas tous. Je tiens tout de même à vous donner un aperçu des filtres que vous pouvez utiliser en fonction des lampes ou projecteurs qui sont en votre possession.

Vous avez deux types de filtres : C.T.O et C.T.B

C.T.O : Correcteur de température orange

C.T.B : Correcteur de température bleu

C’est deux types de filtres vous permettent soit de « transformer » vos projecteurs Tungstènes (3200 k) en projecteurs lumière du jour (5600 k) et inversement.

CTO :filtre cto

 CTB :

ctb eclairage filtres

ATTENTION : ce ne sont pas les mêmes filtres si vous utilisez des HMI ou des Fluo. Mais mes connaissances s’arrêtent là ;o), je ne peux pas vous les donner.

 

ATTENTION 2 : Selon la marque que vous utilisez, les références ne sont pas les mêmes. Il existe les Lee filter et les Rosco.

 

Revenons à nos moutons. Si vous n’avez pas les moyens de vous acheter les projecteurs tungstènes/ halogènes ou de louer ce genre de matériel, sachez que les halogènes que vous avez chez vous peuvent très bien faire l’affaire…ils sont moins pratiques pour diriger la lumière mais ça fera toujours l’affaire pour les plus fauchés ;o) Idem si vous cherchez des appareils plus puissants, il existe des halogènes de chantier qui sont assez puissants.

Mais attention, que cela soit une blonde ou votre halogène, je vous conseille de ne pas diriger directement la source vers votre sujet. Il est toujours préférable de vous en servir en éclairage indirect en utilisant du polystyrène, comme le Déperon. Le Déperon est une feuille assez fine de polystyrène que vous trouverez dans les magasins de bricolage. Vous pouvez aussi acheter des plaques de polystyrène plus épaisses si vous voulez les caler dans un coin.

déperon éclairage

ATTENTION, je vous rappelle que les lampes tungstènes chauffent vite et fort ! Ne mettez pas le projecteur trop proche du polystyrène sous peine que cela fonde !

Autre chose importante : vous pouvez adoucir le faisceau de la lumière en mettant une sorte de calque prévus pour les projecteur devant ! Alors lorsque je dis devant, il ne faut pas coller le calque sur la source !!!

Si je peux vous donner un conseil, louer ou acheter des blondes ou des mandas, franchement ça ne va pas vous revenir très cher. En plus vous les aurez avec les Barndoors (prononcé bandors par les techniciens), c’est à dire des volets qui vont vous permettre d’agrandir ou de réduire le faisceau du projecteur. Mais cela va aussi vous permettre d’accrocher des gélatines, du calque, spin etc…Bref tous les trucs que vous pouvez mettre devant votre source sans que cela soit un problème. Et pour faire tenir le tout rien de tel que des pinces à linge en bois, et pas en plastique !! Sous peine d’avoir de drôles de surprises !!!!

l’éclairage cinéma avec Les tubes fluorescents

fluo

C’est le genre d’éclairage que j’aime voir sur les plateaux de tournage. J’ai toujours trouvé ça pratique, léger et bigrement utile. Il existe deux types de fluorescents : Lumière du jour et artificielle. Comme vous pouvez le voir sur la photo juste en dessous, les tubes sont disposés les uns à côté de autres dans « une boîte à lumière ». L’avantage des tubes fluo c’est qu’il est possible de les allumer séparément, ce qui vous permet de « doser » la lumière dont vous avez besoin. De plus vous pouvez aussi mettre des cadres de diffusion pour travailler votre lumière comme les autres projecteurs ou des filtres.

L’autre avantage non négligeable de ces tubes c’est qu’ils dégagent une très faible chaleur contrairement aux lampes tungstènes.

A l’inverse des lampes tungstènes, les tubes fluo donnent une lumière uniforme et diffuse. Leur durée de vie est, quant à elle aussi, bien plus longue qu’une lampe « classique ». On peut dire en gros qu’un tube fluo à une durée de vie de 10 000 heures…autant dire que vous avez le temps de voir venir ;o) De plus il consomme moins et vous n’avez pas besoin d’avoir une ventilation de fou ou vous n’avez pas besoin d’aérer la pièce toutes les 5 minutes parce que le plateau est devenu une fournaise ;o)

Alors pourquoi continuer à utiliser les projecteurs à lampe tungstène ou HMI ? (Que nous verrons plus tard). Simplement parce que chaque projecteur a son utilisation propre. Si je prends une boîte à lumière avec des tubes fluo je n’aurai pas la même capacité d’éclairage qu’avec une lampe tungstène. Les tubes fluo n’ont pas la même possibilité d’intensité ou, si vous voulez, pas la même puissance. Je ne pourrai utiliser les tubes fluo uniquement proche de mes personnages.

Outre ces deux types de projecteurs vous pouvez aussi trouver des projecteurs à lentille Fresnel…

La lumière au cinéma : Qu’est qu’un projecteur Fresnel ?

En fait ce projecteur fonctionne avec des lampes tungstènes et HMI. Ce qui change réellement c’est que les projecteurs sont équipés de lentilles. Pendant très longtemps j’ai cru que c’était un projecteur à part entière alors que pas du tout. Il faut donc dire un projecteur à lentille de Fresnel. Le lentille Fresnel est juste un procédé qui permet d’obtenir une lentille beaucoup plus fine qu’une lentille normale. Au lieu que la lentille soit lisse, la lentille de Fresnel est faite de creux et de bosses en forme de cercle.

Voici un vieux projecteur que mon grand père m’a donné équipé d’une lentille de Fresnel

cremer Fresnel éclairage 2cremer Fresnel éclairage

Le Fresnel n’est pas un projecteur mais une lentille.

 

l’éclairage ciné avec Les HMI

Ce sont les projecteurs « effet jour » par excellence. Les HMI ont une température de couleur de 5600 k. Je me souviens que la première fois que j’en ai eu sur l’un de mes films j’étais tout fier…c’est idiot mais j’avais l’impression de faire du cinéma…j’ai vite compris que le projecteur ne faisait pas le réalisateur lol. Mais cela reste un super souvenir. Les HMI ont besoin de monter, c’est à dire qu’à l’allumage leur température de couleur n’est pas la bonne. Il faut attendre un peu avant qu’ils soient utilisables. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne s’amuse pas à les allumer et à les éteindre à tout bout de champ. De plus, la durée de vie d’une ampoule HMI est très faible, elle avoisine les 200 heures. D’ailleurs lorsque vous louez un HMI vous payez le temps d‘utilisation de l’ampoule.

Prenons un exemple de différence de coût entre un projecteur HMI Fresnel de 5KW et un projecteur Fresnel tungstène de 4kw…et bien pour le premier cela coûterait par jour : 120 euros et pour le deuxième nous ne serions seulement qu’à 25 euros pour 5KW. Pour les grincheux, je suis conscient que je compare deux projecteurs qui n’ont pas la même utilité…

Bien évidemment tous les projecteurs doivent être utilisés avec précaution. Je vous encourage à faire appel à un électro dont c’est le métier, si vous deviez utiliser de gros projecteurs…je crois même que c’est obligatoire…

Mes connaissances en matière de lumière sont plutôt limitées, il faudrait que je puisse vous parler aussi des différents diffuseurs à utiliser pour maîtriser la lumière mais franchement je ne m’en sens pas capable. Il y a différents noms tels que : spun, tough, silk etc…Ils ont tous une fonction spécifique…Si vous vous y connaissez et que vous souhaitez apporter votre contribution, contactez-moi par mail. Sinon il faudra un peu de temps pour que je puisse en parler à un électro ;o) Idem pour calculer exactement la température qu’il vous faut en fonction des différentes sources de lumière ou utiliser les nuanciers…je vous rappelle que je suis daltonien et de ce fait, je serais un très, mais alors un très mauvais prof lol

Voilà pour cet article sur les différents projecteurs (sauf les LED). J’espère que cela va vous aider sur les possibilités que vous avez. Si vous avez des questions n’hésitez pas à les poster en bas de cet article. 

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis, n’hésitez pas non plus à cliquer sur les pubs (en fait, il n’y en a qu’une à droite de chaque page… ;o)).

 

Je tiens aussi à vous confirmer qu’au plus vous partagerez la newsletter, au plus vous partagerez le blog et les articles autour de vous, au plus le blog prendra de l’importance, alors continuez, ça me motive vraiment de voir que le travail fait ici aide de plus en plus de monde. Alors partagez sans compter, ne serait-ce qu’en cliquant sur bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o) Vous pouvez aussi Forwarder la newsletter (c’est à dire la transférer à vos contacts susceptibles d’être intéressés) comme j’ai supprimé les mots de passe tout le monde peu avoir accès au contenu du blog.

Merci à ceux qui le feront et qui le font déjà  ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…