Etude de cas 6

Comment rédiger un scénario

 

Comment rédiger un scénario quand les personnages parlent dans une langue étrangère.

Cette semaine, l’un d’entre vous m’a posé une question en apparence  simple concernant le scénario qu’il écrit en ce moment. Son histoire parle de clandestins. La voici :

–       Comme les étrangers parlent le russe et qu’ils sont confrontés à des français, Mais les russes parlent russe (logique)! Dans ce cas, à chaque dialogue d’un Russe, dois-je écrire la traduction en français en dessous ?

–  Ou mettre dans le descriptif que le protagoniste ne parle uniquement que le russe?

–       Ou mettre en français les dialogues puis la traduction en russe en dessous ou ailleurs ?

Pourquoi je dis simple en apparence ?

Car ma réponse a été celle-ci :

Il est préférable de mettre la mention ( en russe ou la langue de ton choix) à côté du prénom ou du nom de ton personnage et le dialogue en dessous en Français.

Boris (en russe)

te voila enfin !

Pour dire vrai cette réponse n’est pas fausse mais sans savoir pourquoi, je me suis demandé, si à l’époque ou je cherchais ce genre de réponse, celle-ci  m’aurait suffit.

Ça peut vous paraître bizarre mais le but de ce site et de répondre au plus grand nombre d’entre vous. Je veux dire par là que j’essaie de vous répondre comme j’aurais aimé qu’on le fasse pour moi, il y a 15 ans.

Revenons à ma réponse : Faire parler un ou des personnages dans une langue étrangère peut avoir plusieurs utilités mais sachez que la présentation est toujours la même.

Exemple :

 

Séquence 1 : Ext – Rue/Aéroport JFK – Jour

Deux jeunes filles (Louane et Jeanne) sortent par les portes automatiques. Elles tirent chacune deux énormes valises à roulettes.

Un homme vient à leur rencontre.

Homme (en anglais)

Et salut les filles ! Besoin d’un chauffeur ?

Louane (en anglais)

Non merci, mais on attend quelqu’un

Jeanne

Tu vas voir qu’il va pas nous lâcher…on sent les touristes à plein nez

 

Voilà, ça c’est la présentation à utiliser. Pas besoin de connaître le russe, l’anglais ou le chinois pour écrire les dialogues. Il faut donc préciser la langue à côté du nom de votre personnage pour que le lecteur (producteur) sache qu’au moment du tournage ce personnage parlera telle ou telle langue.

Dans cet exemple, nous faisons comprendre au lecteur que Louane comprend la langue anglaise. Évidement lors de la projection les dialogues en Anglais seront sous-titrés.

 

ATTENTION : Si votre scénario est destiné au marché américain ou chinois, vous devrez écrire dans la langue du pays ou faire traduire votre scénario.

Cette réponse est incomplète car cette présentation peut varier en fonction de ce que vous voulez raconter. En effet, parfois pour les besoins de votre histoire, de votre trame ou des éléments que vous voulez donner aux spectateurs, vous pouvez changer la présentation vue au dessus.

Reprenons l’exemple de Louane et Jeanne.

Séquence 1 : Ext – Rue/Aéroport JFK – Jour

Homme

Hey Girls what’s up ? need a driver ?

Louane

Heu… hi….(à Jeanne) j’comprends rien…

Jeanne

Tu vas voir qu’il va pas nous lâcher…on sent les touristes à plein nez

 

Dans cet exemple, le dialogue est en anglais. Même si lors de la projection il sera sous-titré, le fait de l’écrire en anglais informe le lecteur que Louane et Jeanne ne parlent pas cette langue. De ce fait, il n’y a pas besoin de mettre à côté du nom du personnage qui ne parle pas français, la langue dans laquelle il s’exprime car le dialogue en lui même n’est pas le plus important. Ce qui prime, c’est l’information qui précise que Louane et Jeanne ne parlent pas l’anglais. Ce qui peut être pour la suite de l’histoire un obstacle à franchir. En revanche le sous-titre, lors de la projection, donnera une information aux spectateurs que le protagoniste n’aura pas (même si ce que dit l’homme n’a pas d’importance dans l’exemple).

Parfois, il est possible de mettre le spectateur et le lecteur au même niveau que le héros. Il est vrai que ce procédé est un peu frustrant pour le spectateur (enfin c’est ce que je ressens quand je regarde un film qui utilise ce procédé).

Imaginons que Louane et Jeanne arrivent à l’aéroport de Moscou (domodedovo).

Séquence 1 : Ext – Rue/Aéroport Domododovo/Moscou – Jour

Deux jeunes filles (Louane et Jeanne) sortent par les portes automatiques. Elles tirent chacune deux énormes valises à roulettes.

Deux hommes regardent les jeunes filles qui s’arrêtent à côté deux.

Jeanne croise le regard du premier homme, il sourit et se tourne vers son ami.

Homme 1

Ona Frantsuzsky (Russe non traduit)

Homme 2 (Russe non traduit)

Ochen khoroshiy droog

Les deux hommes rient. Jeanne soutient le regard.

Jeanne

Ils ne peuvent pas parler Français ici ?! Ou anglais ! Ou une langue normale !

Louane

Si ça tombe, il parlent du temps….te fais pas de film…et arrête de les regarder, tu vas nous faire tuer !

Ici on fait exprès d’écrire dans la langue du pays (le Russe) sans donner d’information au lecteur de ce que les deux hommes se disent. Lors de la projection aucun sous titre ne sera affiché. Encore une fois, ici ce qui se dit n’est pas le plus important. Cette technique scénaristique permet de mettre un peu de tension mais surtout permet une identification ou /et une empathie avec les personnages. Elle a aussi pour but de mettre mal à l’aise le spectateur.

Évidemment ces techniques peuvent être déclinées à l’infinie suivant les situations dont vous avez besoin pour votre histoire.

Attention néanmoins au fait que votre personnage a besoin d’informations pour avancer. Si vous le faites évoluer dans un pays où il ne maîtrise ni la langue ni les codes, il va devoir se faire aider ou apprendre à les maîtriser…

C’est d’ailleurs aussi à ça que sert le mentor du voyage du héros par exemple.

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions sur comment rédiger un scénario n’hésitez pas à me laisser un petit message. Vous pouvez retourner au plan du site en cliquant sur le lien pour lire les articles précédents sur la présentation d’un scénario.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article.

A bientôt,

Tom W.

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Ines Kachemar

    Bonjour !
    Je viens de relire cet article que j’avais déjà lu lors de sa parution. Il ne m’apporte pas la réponse à un problème que me pose mon scénario encore et encore.
    Mon personnage principal est bilingue français-arabe, il parle français les trois quart du temps mais il place des mots en arabes. Seulement des mots. D’où le fait que mettre entre parenthèse la langue près du prénom du personnage comme vous le dite dans l’article ne me convient pas, parce que ça voudrait dire que toute la réplique est dans cette langue. Et-ce que je mets entre parenthèse la langue à coté du mot ? Exemple : Aymen : Maman t’attend dehors (en arabe). Ou est-ce que ce n’est pas assez clair ?
    Merci d’avance ! xx

    • Bonjour Ines,

      Dans ton exemple :
      « Aymen, Maman t’attend dehors » Ce n’est pas un mot mais une phrase en entier…

      Il faut faire attention aux mots que tu emploies et qui seront en Arabe ou dans une autre langue. Car s’il y en a trop le spectateur ou le lecteur risque de ne pas s’y retrouver !

      Mais pour répondre à ta question il faut faire ça :

      « Pourquoi tu dis ça ?! (en arabe) Fout le camp ! »

      A bientôt,

      Tom

      • Ines Kachemar

        Dans votre exemple il y a 2 phrases, ça ne m’indique pas comme faire pour un seul mot.
        Et si un seul mot est dans une langue différente, ce qui sera affiché en sous-titre c’est toute la phrase en français non ?

        • Bonjour Ines Kachemar,

          Oui il y a deux phrases, une partie en Français l’autre en ce que tu veux. Pour un mot, comme maman, il n’y a pas forcément besoin de le sous-titrer…cela peut se comprendre au fur et à mesure. Si tu as beaucoup de mot dans une autre langue…c’est compliqué de sous-titrer, ça coûte cher et peu de producteur vont y voir un intérêt.

          Donc si tu tiens vraiment à garder des mots en arabes qui ne peuvent pas se comprendre par l’image ou les relations des personnages il faut que tu mettes le mot en arabe et la traduction à côté.

          Genre :

          Tu vois le mec il creuse deep (profond)

          Mais franchement ça va ralentir la lecture si il y en a beaucoup.

          A bientôt,

          Tom

  • Panthere47

    Bonsoir Tom j’aurai justement une question sur le langage, j’ai un dieu Égyptien qui doit expliquer des choses à mon héroïne, doit je mettre entre parenthèses la langue ou doit je traduire le texte que raconte le dieu égyptien ?

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Panthere47,

      Est ce que ton héroïne parle l’égyptien ? Si oui, tu n’as pas besoin de traduire étant donné que ton héroïne comprend la langue..donc ton spectateur aussi..du coup pour le spectateur le dieu égyptien parlera Français !

      Mais si ton héroïne ne parle pas l’égyptien…comment va t’elle comprendre ce qu’on lui dit ? si un autre personnage traduit…alors le dieu doit parler dans sa langue. Dans le scénario, tu indiqueras en dessous du nom du personnage qui parle dans une autre langue, la langue qu’il emploie. Tu feras traduire plus tard le dialogue pour le tournage.

      A bientôt,

      Tom

  • Alice

    Bonsoir. C’est la première fois que je tombe sur votre travail, et je le trouve tout simplement génial! Ca pourrait, bel et bien, servir comme base pour les débutants comme moi !

    Voilà, j’ai une idée que j’arrive pas à transcrire dans mon scénario:
    Dans une salle se tient une thérapie de groupe. Au début, on suit soigneusement les conversations entre le soignant et quelques soignés (pas tous).

    Le problème c’est que j’ai besoin de montrer que la séance dure dans le temps avec des bribes d’interventions du reste du groupe prises de divers ongles, mais je ne sais pas comment. Encore, dois je rester sur la même scène ou le faire sur une autre scène?

    J’attends votre réponse avec impatience. Merci d’avance

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Alice,

      Merci pour les compliments ;o) n’hésite pas à partager le blog et ses articles avec tes réseaux (amis, famille, Facebook etc…) c’est le meilleur moyen de me remercier et de garder le blog gratuit ;o)

      Pour répondre à ta question…j’avoue que je ne comprend pas bien. Tu veux que l’on voit ce que les personnage raconterais revenir à la séance de thérapie de temps en temps ? si c’est ça, il te suffit d’employer des Flashbacks ;o) tu pourras trouver les article sur le sujet dans l’onglet : Articles ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • commentfaireunfilm

        Bonjour Maria,

        Pardon de mettre autant de temps à répondre mais j’ai du mal à libérer du temps pour les lectures de projets. Pourtant ton projet est au dessus de la pile ;o)

        A bientôt,

        Tom

  • flowers

    Bonsoir. c’est vraiment génial le travail que vous faites, je vous en courage et vous remercie.
    Voilà que je commence mon premier scénario et je voudrais savoir comment peut on transcrire un personnage qui revoit les images d’une discussion qu’il a eu avec quelqu’un auparavant. et merci d’avance!

    • commentfaireunfilm

      Bonjour flowers,

      Merci pour les compliments, cela me touche toujours de savoir que mon travail est apprécié ;o)

      N’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o) et de faire en sorte que le blog reste gratuit ;o)

      Pour répondre à ta question, c’est assez simple, tu peux utiliser la technique du Flashback. Tu trouveras deux articles qui parlent du Flashback et qui te donne des exemples pour que tu puisses l’appliquer.

      N’hésite pas à revenir quand tu le désires, tu es ici chez toi ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Axel Girones

    Bonjour, tes articles sont géniaux! Mais il y a un point qui n’a pas été abordé, comme présenter un personnage qui parle mais sans qu’on le voit apparaître à l’écran? Par exemple au début du film Transformers, on entend Optimus Prime nous parler de Cybertron et du Cube, mais on ne le voit pas à l’écran, il fait juste office de narrateur.

    • Vincent M.

      Si on ne vois pas le personnage à l’écran :

      Jeanne (hors champs)
      Blablabla

      Si c’est par exemple dans le générique

      Jeanne (voix off)
      Blablabla

      Les staff du site confirmeront ou rectifieront si j’ai tord mais je crois pas ! 😀

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Axel,

      Merci pour les compliments ;o) N’hésite pas à faire tourner l’adresse du blog.

      Je crois que cela à été abordé (je vais vérifier) peut être dans un commentaire…

      Pour le faire apparaître il faut mettre :

      Laurent (voix off)

      blablabla

      ou

      Narrateur (voix off)

      Blablabla

      A bientôt,

      TomW.

  • Yohan

    Bonjour Thomas & Tom

    J’aurais deux questions:

    1/comment retranscrire dans un scenario un personage qui pense ?

    2/ et un personage qui raconte l’histoire mais qui n’apparaît à l’écran ?

    Merci encore pour vos leçons

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Yohan,

      Entendre un personnage qui pense est toujours casse gueule….Mais voila la réponse.

      Laurent

      Tu étais ou ?

      Marie (ses pensées)

      Et c’est parti !

      Il la fixe

      Marie

      Je ne peux pas te le dire !

      Pour ce qui est du personnage qui raconte :

      Laurent (voix off)

      Blablabla

      et tu décris la scène avec les didascalies.

      Si le personnage n’a pas de nom il te suffit de mettre : voix off

      Bon Courage,

      Thomas J.

  • LOANA

    Bon bah je crois que j’ai tout bon !

    • commentfaireunfilm

      C’est à dire ? :o)

      Thomas J.

      • loana

        Je veux dire que j’ai bien représenté le dialogue de mes russes dans mon scénar ! 😀

  • Ismaël

    Bonjour,

    Je trouve que la question qui a été posée très intéressante (c’était la mienne lol) mais la réponse encore plus. Merci car c’est plus que complet et super bien expliquer 🙂

    Ismaël

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Ismaël,

      L’article devrait être agrémenter d’exemple de film d’ici peu.

      Bon Courage,

      Thomas J.