Comment Réussir Un Bon Film Partie2

Les bases : comment Réaliser un Film…Un Bon Film

Il y a deux semaine j’avais mis en ligne : comment réussir à faire un bon film. Voici donc la deuxième partie de cet article : Comment réaliser un film…un bon film.

5 ème point : le tournage

Ce que je peux voir, la plupart du temps dans les courts-métrages qui traînent sur le net, ce sont des films difficilement regardables (image qui bouge etc…) bref, loin de ce que l’on appelle un bon film. Beaucoup de jeunes réalisateurs se cachent derrière un manque de moyens  alors que savoir faire un cadre et poser sa caméra ne demande pas des milliers ou des millions d’euros !

Pour que votre film soit un bon film, il faut qu’il soit regardable. Cela veut dire une image stable, nette, ni surexposée ou sous exposée.

Voici quelques conseils rapides sur comment réaliser  un film :

–       Il faut des mouvements fluides. Si vous faîtes un panoramique, évitez qu’il y ait des à-coups.

–       Évitez de laisser l’auto focus car vous risquez d’avoir des flous, des mises aux points intempestives

–       Ne zoomez pas. JAMAIS ! si vous tournez avec un reflex, changez de focale. On se rapproche ou on se recule du sujet filmé. On ne zoome ou on ne dé zoome jamais.

–       Utilisez un pied pour vos plans fixes

–       Pour les plans à « l’épaule » soyez bien stable sur vos positions, les deux pieds bien posés au sol. Si vous filmez avec un caméscope, ayez les coudes bien serrés contre votre corps pour éviter de trop bouger.

–       Attention à votre diaph ! Passez en Manuel si vous devez filmer de l’intérieur d’une maison vers une ouverture de porte (porte d’entrée par exemple). L’entrée de lumière fera exploser votre diaph et rendra folle votre caméra qui cherchera à compenser, vous perdrez le point aussi…bref…la cata

–       Faites un Master, c’est à dire un plan qui couvre toute votre séquence. En général c’est un plan plutôt large.

–       Multipliez les axes et les valeurs mais ne les surmultipliez pas. Il ne sert à rien de faire 15 plans avec 15 axes différents si votre séquence ne fait que 20 secondes….soyez malin et réfléchissez au moyen le plus rapide, aux plans et axes qui seront les plus efficaces.

–       On ne filme jamais à contre jour ! (sauf pour un effet particulier)

Dernier conseil de tournage sur comment réaliser un film :

–       attention à vos raccords mouvements

–       et à vos raccords tout court (costumes, objets etc… )

–       respectez les règles élémentaires du tournage (règle des 180°, des 30° etc..) nous reviendrons aussi sur tout ça dans un autre article.

6e point : Le son

Oui, vous avez raison, ce point fait partie du tournage mais je trouve primordial de lui consacrer un point particulier.

Beaucoup d’entre vous utilisent le son du micro intégré à la caméra et c’est une très grosse erreur.

–       Le son est lointain

–       Le micro prend absolument toutes les ambiances

–       La réverbération de chaque pièce ou lieu donne une « couleur » différente à chaque séquence, ce qui a pour but d’être immontable et affreux à écouter

Il faut donc d’autres solutions pour avoir un son plus pro et ne pas dépenser toutes vos économies.

Ce qu’il faut faire :

–       louer un micro pro et l’adapter sur la caméra

–       prendre un micro pro, une bonnette et une perche

–       louer une mixette (appareil qui gère le son en direct pendant les prises

–       louer ou acheter des HF

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de louer le matériel car pour un moindre coût vous aurez du matos top pour un résultat à la hauteur de vos espérances.

Oui mais quel matériel ?

Pour percher si vous avez une entrée 48volt sur votre caméra  (appareil photo), vous pouvez brancher un Neumann KMR81. Si vous n’avez pas de prise 48volt, il vous faut en plus du Neumann KMR81 une mixette du type : Sound Devices 302.

En les louant votre budget devrait vous dire merci :o)

Je vous conseille aussi de louer des HF (micro cravate) pour les prises de son si percher n’est pas possible.

Si vous ne voulez pas percher où que vous n’avez pas les moyens, je vous conseille d’investir dans des HF. Vous pouvez en trouver pour une centaine d’euros comme le : AZDEN WLX-PRO

Dernier conseil pour réussir un bon film :

–       Faites des sons seuls

Un son seul est une prise de son, un son témoin de tous les lieux dans lesquels vous tournez sans que l’équipe ne fasse aucun bruit, comme si la pièce ou le lieu était vide. Cela vous permettra, au montage, de gommer certaines imperfections sonores. Cette technique ne fonctionne que si vous perchez ou si vos dialogues sont pris par HF. Il faut que la piste des dialogues ou de l’action soit différente de l’ambiance ;o) nous reviendrons sur ce point dans un futur article.

Nous pourrions parler du montage et du mixage mais franchement si vous suivez tous les points ci-dessus, vous aurez abattu un travail incroyable. Comme je dis souvent « Rome ne s’est pas bâtie en un jour ». Prenez votre temps et essayez de vous améliorer sans cesse. Je suis là pour vous aider.

7e Point : L’éclairage

Je sais que vous faites presque tous l’impasse sur ce point ! Pourtant avoir un peu de lumière, autre que la lumière ambiante, peut être (est) décisif pour obtenir une image convenable.

De plus cela ne demande pas non plus un déploiement de moyens extraordinaires.

Je ne suis pas expert en lumière, mais vous pouvez vous en sortir « pour les petits décors en intérieur avec :

–       2 ou 3 mandarines de 800 watts

–       1 ou 2 Fresnel de 300 watts

–       Si votre budget le permet : HMI (reproduit la lumière du jour)

 

Fresnel

Fresnel

Mandarine

Mandarine

Attention les mandarines, ça chauffe dur ;o) utilisez des gants pour les transporter ou pour régler les volets.

Il vous faut aussi tout le matériel autour : ciné foil (genre alu très épais noir qui ne prend pas feu) ; des gélatines (de couleurs) ; des pinces à linge (pour faire tenir le ciné foil et la gélatine sur les projo ;o)

 

ciné foil

ciné foil

Gélatines

Gélatines

Voila pour cette deuxième partie sur les bases/ les étapes sur comment réaliser un film. Dans les prochaines semaines nous iront plus loin…;o)

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez aussi lire d’autres articles en retournant dans le plan du site en cliquant sur le lien.

A bientôt.

Tom W.

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

58 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

suscipit velit, dictum quis elementum commodo accumsan Donec ante. felis quis, justo