Comment écrire un script Etude de cas 4 : Enchaînement de séquences courtes

Etude de cas 4

 

Comment écrire un script : Les enchaînements de séquences courtes

 

Comment écrire un script…comment enchaîner des séquences courtes afin d’imprimer un rythme à votre scénario ? Cette semaine nous allons continuer nos études de cas. Il est vrai que parfois vous ne savez pas comment écrire ou décrire certaines séquences. J’ai envie de vous dire de ne surtout pas paniquer ! Il y a une solution à tout ! ;o)

D’ailleurs si vous voulez que j’aborde un sujet en particulier n’hésitez pas à m’en faire part.

Revenons à nos moutons…pour cet article, nous allons voir comment écrire un enchaînement de séquences courtes. Que faire ? Faut-il changer de séquences à chaque changement de lieux ? Doit-on tout écrire d’un coup avec un seul intitulé ? Y a t-il une présentation particulière ?

Je vais vous donner la réponse tout de suite : réfléchissez à ce que vous voulez raconter. Ne perdez jamais de vue ce que vous voulez raconter car c’est cela qui est le plus important. Vous devez mettre en avant les séquences qui font avancer votre histoire. Si vous appliquez cela vous n’aurez plus jamais de problème de présentation. Le scénariste induit la mise en scène en donnant des pistes au réalisateur.

Mais comment présenter plusieurs petites séquences qui s’enchaînent rapidement ?

Imaginons maintenant que Martin se promène avec sa petite amie (Louise) dans les rues commerçantes d’une ville. Ils enchaînent les boutiques, les rues etc…

 Alors comment faire ?!!!

Comme je viens de vous le dire c’est vraiment du cas par cas car cela dépend de ce qu’il se passe dans chaque endroit. Je m’explique : Si l’amie de Martin entre dans une boutique et essaie des fringues, un peu comme Pretty woman, il suffit de l’écrire ainsi :

httpvh://youtu.be/jT5rMvo3Clc

 

Séquence 1 : Int – Boutique Machin – Jour

Martin est assis sur un fauteuil en face de la cabine d’essayage où se change Louise. Louise essaie plusieurs tenues, martin est assis dans un coin et s’ennuie.

 

Imaginons maintenant que Martin ou Louise se parlent entre chaque tenue.

Séquence 1 : Int – Boutique Machin – Jour

Martin est assis sur un fauteuil, en face de la cabine d’essayage où se change Louise.

Louise essaie une robe de soirée plutot ample.

Martin fait la moue.

Séquence 2 : Int- Boutique Machin – Jour/ un peu plus tard

Louise sort à nouveau de la cabine. Elle porte une robe à volants imprimée de fleurs roses et bleues.

Martin

Tu te moques de moi ?

Louise

Celle là c’était pour voir si tu suivais ! Je trouvais que tu t’endormais un peu

Louise rit.

Séquence 3 : Int- Boutique Machin – Jour/ encore plus tard

Louise sort à nouveau de la cabine d’essayage, elle porte une robe très près du corps qui met ses formes en valeur.

Martin se lève ébahit.

Martin

Alors là !…

Louise

On dirait une chipolata, c’est ça ?!

Martin

Tu es magnifique

 

Ces séquences sont très courtes. Elles se déroulent dans le même endroit et quasiment dans la continuité, mais le fait de les séparer par un nouvel intitulé de séquence permet aux lecteurs et aux spectateurs de rendre leurs enchaînement plus rapide et de jouer sur l’écoulement du temps.

Si Martin et Louise ne font que se balader sans que cela n’influe sur l’histoire, dans ce cas ce genre de séquences suffit :

Séquence 2 : Ext – Différentes Rue commerçante – Jour

Martin et Louise se promènent au gré des rues, des devantures des boutiques. Ils rient, ils se promènent, ils s’enlacent, ils s’amusent.

 

Mais si, lors de leurs déambulations, il arrive quelque chose d’important, il faudra revenir à une présentation plus normale. Par exemple : Martin et Louise se promènent dans les rues, ils ont passé une partie de l’après midi à flâner mais à la fin de leur promenade ils décident de rentrer dans un magasin particulier : une bijouterie.

Séquence 1 : Ext – Différentes Rue commerçante – Jour

Martin et Louise se promènent au gré des rues, des devantures des boutiques. Ils rient, ils se promènent, ils s’enlacent, ils s’amusent.

Séquence 2 : Ext – Rue commerçant / bijouterie –Jour

Martin s’arrête de marcher et retient Louise par la main.

Louise

Qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi tu t’arrêtes ?

Martin

On s’est toujours promis de ne jamais se mentir…

Louise (étonnée)

… oui pourquoi ? !

Martin

Viens

Séquence 3 : Int – Bijouterie – Jour

Martin pousse la porte de la bijouterie.

Martin

Je dois te dire que je ne veux plus d’un petit mariage !

Louise

Mais qu’est-ce que tu racontes…

Martin

Je veux ce qu’il y a de plus beau pour toi

Le gérant de la bijouterie passe à côté d’eux, un trousseau de clés à la main. Il ferme la porte d’entrée à clé et baisse le rideau de fer.

Martin se tourne vers le gérant.

Martin

Vous pouvez y aller Philipe ! (à Louise) fais-moi confiance.

Le gérant tape dans ses mains. Trois employées s’avancent, chacune avec un écrin rempli de bijoux

Louise reste interdite.

 

Etc…

Avec ces 3 séquences nous avons mis en évidence qu’il ne faut pas plomber le récit avec : un changement de séquence pour chaque changement de décors ou de temps. Surtout si c’est pour montrer vos personnages en train de marcher, se balader, choisir et acheter des objets sans intérêt pour votre récit.

De cette manière, vous évitez aussi les dialogues inutiles du genre : Qu’est-ce que tu penses de ça ? Bonjour, c’est combien ? Oh ! Regarde, comme c’est joli ! Etc..

Effectivement ne pas changer de séquence à chaque changement de lieux ou de temps, c’est un peu contradictoire avec les bases et les règles que j’explique dans mes premiers articles. Parfois il faut savoir maîtriser les règles pour mieux les transgresser.  Mais si vous regardez bien, les séquences de déambulations seront très courtes. Il n’y a pas d’information importante pour l’histoire, la trame ou la psychologie des personnages.

En revanche, la dernière rue proche de la bijouterie doit être séparée des autres car le dialogue reprend et que ce moment est important. Cela  permet aussi de changer le rythme de narration pour revenir à une narration plus classique.

Autre élément important : L’intitulé. Nous avons vu qu’il est possible de sortir de la présentation « normale »

Seq xx : Int- boutique- jour

Pour ajouter une indication de temps supplémentaire comme

Seq xx : Int –Boutique – Jour / un peu plus tard

 

Voilà pour cette étude de cas sur comment écrire un script : les enchaînement de séquences courtes.

J’essaie toujours d’être le plus clair possible dans mes explications mais si vous avez des questions n’hésitez pas à me laisser un petit message. Si vous rencontrez une situation que je n’explique pas, là aussi laissez moi un message.

Si vous avez aimé cet article, la meilleure manière de me le dire c’est de cliquer sur le bouton « Like » en haut de l’article. Vous pouvez retourner au plan du site ou lire présentation d’un scénario 5 : Les Didascalies en cliquant sur les liens.

A bientôt,

 

Tom W.

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

108 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus libero ultricies Nullam in tristique ut