savoirt écrire un script de court-métrage Partie2

Comment écrire un scénario de court-métrage

La structure d’un scénario

 

Maintenant que vous avez votre synopsis, il va falloir penser à la structure de votre scénario. Nous allons travailler comme le font les scénaristes de longs. Vous avez sûrement pu le lire dans mes différents articles, il ne faut jamais, JAMAIS ! écrire la continuité dialogué tout de suite.

Petit rappel : la continuité dialogué c’est le scénario dans sa version finale, c’est à dire avec les séquences numérotées, les didascalis et les dialogues.

Pourquoi ? car c’est le meilleur moyen de vous perdre. Je sais qu’il est difficile de se freiner mais le travail scénaristique demande de l’ordre et de la méthodologie. N’oubliez pas que pour faire un film il va falloir appliquer un grand nombre de règles.

De plus, si vous vous destinez au métier de réalisateur/ scénariste, votre producteur vous achetera votre histoire en trois fois :

–       le synopsis

–       le séquencier

–       la continuité dialogué

Nous allons donc travailler de cette manière. Là où je vous laisse libre, c’est de pouvoir travailler dans l’ordre que vous le souhaitez, c’est à dire du début vers la fin ou à rebours : de la fin vers le début.

Nous avons déjà le synopsis. Mais quel que soit le sujet ou la situation que vous avez choisi, vous devez définir un tas de choses.

–       Le but du film ? son message / la morale etc…

–       Qui est le héros de mon histoire ?

–       En quoi mon héros a changé entre le début et la fin du film ?

–       Qu’est-ce qui m’attire dans cette aventure ou dans ce personnage ?

–       Quelle est la fin ou/et le début ?

Vous ne trouverez pas tous les réponses tout de suite.  En fait les réponses vous les avez en vous, mais parfois il faut du temps pour pouvoir les énoncer. Il y a un truc formidable dans l’écriture, c’est que l’on n’arrête jamais d’écrire. Même si nous ne sommes pas devant notre ordi ou notre feuille, nous pensons à notre film tout le temps, partout !

Aujourd’hui, tous les téléphones portables et tablettes (ou presque) sont munis d’un dictaphone. Enregistrez-vous dès que vous avez une idée, qu’un dialogue vous vient ou une situation. Sinon reportez-vous à la section application pour scénariste. Vous trouverez toutes les solutions pas chères, voire même gratuites pour écrire n’importe où et n’importe quand.

application pour écrire

Shutter_M/ shutterstock 

Faire un film : Le squelette de mon scénario

 Je vous entends déjà dire :  « j’ai lu le voyage du héros et ses douzes étapes, je peux passer à la suite »

Je vous réponds : « oui et non ». Nous essayons de faire court et pour le moment de structurer votre récit.

Partons sur une durée de 10 minutes, votre début, soit l’acte 1, fera entre 2 et 3 minutes, le milieu, soit l’acte 2, fera entre 5 et 7 minutes et votre fin, c’est à dire l’acte 3 ,lui sera de 2 à 3 minutes.

Maximum votre scénario fera 12 à 15 pages ! Car il faut compter entre 45 secondes et une minute par page en moyenne.

comment écrire un scénario de court métrage

Zurainy Zain/ shutterstock

Prenons l’histoire de notre jeune maman.

Acte 1 :

La jeune maman fait la queue à la caisse, elle tient son enfant dans les bras. Son tour arrive, elle sourit à la caissière, celle-ci lui renvoie son sourire et lui dit bonjour.

L’élément déclencheur serait

Au moment de payer, le visage de la caissière est livide car du sang coule sur le front du bambin.

Acte 2 :

La caissière appelle la sécurité et les secours.  Le comportement de la jeune maman est étrange car elle ne veut pas d’aide.  Les gens s’affolent, tout le monde s’approche pour voir ce qu’il se passe. Les portiques sonnent de tous côtés. Les caissières sont dépassées.

On peut imaginer d’autres péripéties, d’autres conflits. Jusqu’au 2 ème nœud dramatique.

L’homme derrière elle, à son tour, passe les portiques de sécurité  pour aider l’enfant qui saigne de plus en plus. La mère refuse à nouveau, pourtant l’homme se dit médecin.

La sécurité arrive enfin et emmène la jeune femme et l’enfant avec eux, loin de la foule. Le médecin les accompagne.

Ils se retrouvent dans le poste de contrôle, sous la pression de la sécurité et du médecin la jeune femme doit laisser le médecin examiner son enfant.

Climax :

Le médecin soulève avec délicatesse le bob du bambin. Tous y découvrent avec stupeur que la mère y a caché un gros steak de bœuf.

La sécurité annule les secours. Après avoir voulu appeler la police, la sécurité se ravise au vu de la détresse de la jeune mère et sous la pression du médecin. Malheureusement, pour être relâchée, la jeune femme doit payer le steak volé. Après un moment, le médecin décide de  payer le steak de la jeune femme. Le jeune femme remercie le médecin, celui-ci s’en va.

la sécurité décide de relâcher la jeune maman après lui avoir fait remplir quelques papiers.

Acte 3 :

La mère sort du supermarché accompagnée de la sécurité. Elle remonte le parking et monte dans sa voiture.

Au volant, elle retrouve le « médecin » qui lui sourit. Il se tourne vers le siège arrière et ouvre la mallette qu’il a depuis le début. Elle regorge de nourriture. Ils se sourient.

La voiture démarre.

FIN

Ceci est un exemple pour que vous compreniez comment les trois parties sont structurées,  chacune de ces parties est composée de sous-parties avec les nœuds dramatiques, les conflits, le climax et la résolution.

Si vos séquences s’enchaînent parfaitement, vous verrez que vous emmènerez le spectateur et qu’il n’y verra que du feu.

À vous d’être original. Bientôt Faire un film : écrire un court-métrage partie III

Voila pour cet article sur comment écrire un scénario de court-métrage : la structure. Vous pouvez lire d’autres articles en retournant au plan du site. 

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…