SFX et VFX c’est quoi la différence ?

C’est quoi la différence entre SFX et VFX ? En voilà une « question qu’elle est bonne » comme dirait mon voisin Jules, qui n’a pas la lumière à tous les étages…Ou qui n’a pas passé le cap de la grande section maternelle…Je ne sais plus ;o) Mais il a raison c’est une bonne question !

Bref, je parlais la semaine dernière avec une connaissance de la dernière saison de « The boys » qui passe sur « Amazon prime vidéo ». Je lui faisais part que les sfx et vfx étaient vraiment bien foutus. Il m’a répondu qu’il était d’accord, mais je sentais qu’un truc le gênait…Puis dans un moment de lâchez prise qu’on lui connait peu, il m’a demandé « Mais c’est quoi la différence entre SFX et VFX, c’est la même chose non ?! ce sont des effets spéciaux ?! ».

À ce moment mes yeux se sont emplis de larmes et de sang. Puis mon corps s’est mis à trembler devant ce petit être qui ne se doutait pas qu’un nouveau monde allez s’ouvrir à lui. Je m’apprêtais à bouleverser sa vie avec ce que j’allais lui révéler !

Blague à part, Je me suis dit qu’il ne devait pas être la seule personne à se poser la question, d’où l’idée de cet article. Ben ouais autant que cela serve au plus grand nombre !

Introduction rapide sur les SFX et VFX

En préambule je dirais que les SFX et les VFX sont des effets spéciaux qui peuvent produires tous les deux des images de fous.  Tellement incroyables, pour certains, qu’ils peuvent nous faire croire que ce que nous voyons est réel. Mais les SFX et VFX ne sont pas à mettre en concurrences, tu vas voir que se sont plutôt des alliés que des ennemis.

Mais ce qu’il faut retenir c’est que les SFX et les VFX sont créés de manières bien différentes…Mais complémentaires, suivez le guide !

SFX c’est quoi

Derrière SFX nous avons « Spécial effects », les lettres FX prononcées à l’Anglo-Saxonne faisant « effects ». Tu vas voir que rien qu’avec l’explication de ce que sont les effets spéciaux tu vas comprendre ce que sont les vfx lol

Bon en gros les SFX c’est tout ce qui se passe devant la caméra pour de vrai. C’est-à-dire les cascades, les explosions et la pyrotechnie en général, la pluie, le feu, le maquillage et les prothèses etc. bref tout ce qui est « fait en vrai » sur le plateau.

Ce sont tous les effets que l’on voyait dans les films avant que les ordinateurs ne puissent truquer les images. Même le matte painting, les trompes l’œil qu’utilisaient Buster Keaton ou Chaplin étaient des effets spéciaux.

Pour parler de comédiens un peu plus proches de nous, Jean-Paul Belmondo était un adapte des cascades : Comme se suspendre en dessous d’un hélicoptère au-dessus de Venise.

Cet exploit est d’autant plus incroyable que l’époque ne permettait pas de « tricher » comme aujourd’hui avec les câbles que l’on retire en post-production etc. Pourtant cette cascade à recours à des effets spéciaux. Regarde cet extrait ou il est sur le toit d’une rame de métro, aujourd’hui nous aurions forcément des VFX :

Cela n’enlève rien aux exploits de Tom Cruise qui fait toutes ses cascades ou Albert Dupontel qui en a aussi fait de belles !

Mais pour moi le maitre incontestable de la cascade reste Jacky Chan ! On s’éloigne un peu des effets spéciaux mais bon…

D’ailleurs les SFX ont encore de beaux jours devant eux. Parfois faire appel aux VFX n’est pas forcément la meilleure solution comme dans le film : « Bill and Ted faced the music », les corps hyper musclés de Keanu reeves et Alex Winter sont faits en latex et ça marche grave !

Les SFX pas qu’au cinéma !

Effectivement tu l’as deviné les SFX sont utilisés dans la vie de « tous les jours » pour :

  • les concerts
  • les spectacles de Disney
  • au Futuroscope
  • dans tous les shows.

Pour des raisons de coût les SFX sont utilisés plus souvent que les VFX pour les téléfilms et la tv en général. Je me souviens que sur plusieurs films TV ou des séries comme « Baron noir », on a utilisé des rampes à pluie pour simuler une averse, ce qui était moins couteux que de faire ça en VFX.

c’est la même chose pour des impacts de balles ou des tirs au pistolet. Dans plusieurs longs-métrages on a vraiment tiré avec des balles à blanc. Les impacts étaient des petites charges explosives, comme des pétards, pour simuler les impacts de balles.

Souvent concernant ce dernier exemple il est souvent possible d’ajouter des effets VFX pour accentuer les flammes du canon ou les effets d’impacts ou de lumières pour rendre les tirs encore plus impressionnants.

Les VFX alors c’est quoi ?

Tu l’as déjà compris, les VFX c’est tout ce qui est généré par ordinateur et qui n’est pas faisable devant la caméra « en vrai ». Les VFX sont ajoutés après le tournage. Je vais te donner un exemple très concret…

J’ai vu dernièrement une interview de Robert Downey Jr qui parlait du premier « Iron man ». Il disait que par « manque de moyen » il a été obligé de porter un vrai casque d’iron man. Le problème c’est qu’il ne voyait absolument rien ou presque. Le réalisateur lui disait de se déplacer et de jouer mais c’était très compliqué à réaliser à cause de ce casque et des lumières à l’intérieur. Une fois le succès au rendez-vous et le rachat de Marvel par Disney, il y a eu beaucoup plus d’argent sur le second opus. cet argent a permis de mettre quelques points pour « tracker » la tête de Robert Downey jr et ajouter par ordinateur le casque iron man.

Tu le sais déjà mais, aujourd’hui, les VFX sont partout. Je te mets au défi de me trouver un film ou une série qui n’a pas eu recours aux VFX ces derniers temps. Ils sont tellement bien faits aujourd’hui qu’il est parfois difficile, même impossible de les détecter, j’appelle ça « les vfx invisibles ». J’ai vu il n’y a pas si longtemps la saison 2 de « Mindhunter » et j’ai été bluffé de voir que des VFX invisibles avaient été utilisé pour certains plans.

Alors attention, je ne suis pas un fan du tout VFX. Par exemple l’expérience que Spielberg nous a offert avec « Ready player one », il y a quelques années maintenant, ne m’avait pas fait plonger dans l’univers. Pour moi c’est dû aux trop nombreuses images de synthèse…Ou alors je dois être trop vieux lol

L’avantage des VFX c’est qu’ils permettent de tout créer ou presque. Certains films d’aujourd’hui auraient été tout simplement impossible à faire sans eux. D’ailleurs une grande partie du succès des films de super héros est dû aux VFX. Attention le travail des scénaristes et des réalisateurs est juste dingue ! Sans un bon scénario, pas de bon film, même avec des effets spéciaux qui déchirent.

Mais quand même sans VFX dignent de ce nom ça aurait été BEAUCOUP plus compliqué.

Déjà dans les années 80 et 90 les films de super héros ont tenté d’exister mais la technologie ne suivait pas et un super héros sans super pouvoir auxquels on croit ben…c’est très vite nul !

Captain América en 1990 :

spider man en 1977 :

ou les 4 fantastiques en 1994 :

allez un dernier pour la route, Nick Fury 1998 :

Alors je suis d’accord avec toi, pour ces films, les scénaristes devaient passer sûrement trooop de temps à la cafète avec les potes que d’écrire, vraiment, leur scénario mais bon…

Tous les films des années 1970 à 1990 ne sont pas tous à jeter. Lorsque l’on regarde le premier Superman de Richard Donner ça le fait ! Même si avec « Men of steel » le Superman des années 70 aurait dû faire un tour à la muscu lol. Mais pour le coup Christopher Reeves s’en sort vraiment bien.

SFX et VFX les meilleurs amis du monde

Je parlais tout à l’heure que les SFX et VFX ne devait pas être considérés comme des ennemis mais plutôt comme des alliés. Je prendrai comme exemple « Cable » dans le film « Deadpool », joué par Josh Brolin. Afin que le personnage fonctionne parfaitement à l’écran et que la production gagne aussi du temps en terme de maquillage, le personnage de « Cable » est une jolie balance entre SFX et VFX :

Les VFX donnent aux films d’aujourd’hui la possibilité de raconter plus facilement n’importe quelle histoire. À condition que les effets soient vraiment, vraiment, bien faits.

C’est un métier qui s’apprend et où il est difficile d’être uniquement autodidacte. C’était possible, je pense, il y a une vingtaine d’années mais à notre époque c’est vraiment compliqué. Il est donc important de faire une formation aux effets spéciaux numériques comme chez Artfx, mais aussi chez Gnomon school ou la school of visual art. Quand tu vois la qualité des films étudiants de ces écoles c’est juste de la folie !

D’ailleurs je vous prépare un article spécial ou on abordera le sujet des écoles d’effets spéciaux et d’animation. Pour le coup j’aurai un invité que vous connaissez sûrement. Il tient un blog sur le sujet et c’est une véritable bible ! On va parler effets spéciaux dans vos séries et films préféré et ça va tabasser grave !

Voilà pour cet article sur : C’est quoi la différence entre SFX et VFX, j’espère que cet article t’a plu et que tu as pu découvrir ou redécouvrir de films et des séries. N’hésite pas à me laisser un commentaire pour partager tes séries, tes cascades ou ton expérience des SFX et VFX !

Je sens que l’on va s’éclater à découvrir d’autres pépites.

Tu peux aussi aller voir d’autres articles comme :

A tout de suite dans la zone de commentaire,

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

2 comments… add one
sed id, commodo felis facilisis in

Je débute maintenant