C’est quoi CGI et full CGI au cinéma ?

La semaine dernière je t’ai parlé de la différence entre les vfx et les sfx. Mais nous n’avons pas fait le tour de ces termes un peu barbares pour les néophytes, voilà pourquoi aujourd’hui nous allons parler CGI et full CGI, allez c’est parti.

CGI ok, ça veut dire quoi ? 

On ne va pas le cacher c’est un terme, un acronyme, Anglais qui signifie : computer-generated imagery. En gros des images générées par ordinateur ; les images de synthèse quoi ! Ils font donc parties des effets-spéciaux dans les films.

Mais lesquels d’effets-spéciaux ? ils sont  souvent utilisés pour reproduire :

  • l’eau
  • la lave
  • le feu
  • la fumée autant dans leur forme que dans leur mouvement.

Puis peu à peu la technologie avançant à grand pas les CGI ont remplacé :

  • des objets
  • des meubles
  • des personnages : monstres, animaux, humains
  • et ensuite tout un environnement : Les montagnes, les forêts et mêmes des villes entières.

Des CGI oui mais pas n’importe comment

Mais pour que ces effets fonctionnent parfaitement il faut que la simulation ou la reproduction qu’offre les ordinateurs utilisent les mêmes propriétés physiques que les vrais éléments.

C’est d’ailleurs pour cela que dans certaines formations et écoles les élèves apprennent les fondamentaux de l’animation avant de toucher aux derniers logiciels qui permettent de recréer ces éléments.

Je m’explique, si tu souhaites créer une canette de soda qui tombe d’une table sur le sol. La canette aura une certaine inertie lorsqu’elle tombe, puis peut être un rebond lorsqu’elle touchera le sol et une légère déformation dû à l’impact. Et bien l’artiste ou le technicien qui modélisera et animera cette cannette de soda devra appliquer toutes ces lois physiques à sa création 3D pour que le spectateur puisse y croire ou n’y voir que du feu !

Forcément au plus tu utilises des éléments complexes comme des êtres humains, des animaux ou des objets en mouvements au plus c’est compliqué.

CGI Petit retour en arrière

Depuis les années 80 les CGI sont utilisés de plus en plus dans les films. Pour te donner une idée de ce que sont les CGI je vais prendre l’exemple de retour vers le futur 2 avec Marty face au cinéma qui voit le requin des dents de la mer 19.J’aurais  pu  te  parler  de  la  voiture  qui  s’envole…comment faire un film cgi

Bon alors effectivement au début de cette technologie il fallait des armoires entières de calculateurs pour faire une image. Autant dire que ça coutait la blinde. Aujourd’hui faire des images de synthèse coûtent beaucoup beaucoup moins chers et peuvent être générées sur nos ordinateurs.

Est-ce une bonne chose ? Oui et non. Oui parce que cela permet de produire plus facilement ces images et de les inclure dans vos projets de films par exemple. La 2ème bonne raison c’est que tu peux aussi te former sur ces logiciels. Si tu peux te les payer car souvent ils sont payants et hors de prix pour les particuliers…Et les écoles aussi).

Ce n’est pas une bonne chose car ça a ouvert la voie à des tas d’effets désastreux car mal intégrés dans les films ou mal animés. Là je ne parle pas uniquement des films amateurs mais aussi des films produits. D’ailleurs je te laisse aller voir la page de Nanardland qui en a sélectionné quelques-uns lol.

CGI et film souvenirs souvenirs

Mon premier grand souvenir d’image de synthèse et de CGI date de 1991 avec Terminator 2. James Cameron a tout simplement réussi à donner vie au T1000 et à nous scotcher sur notre siège. Je peux dire sans problème que ce film a été une petite révolution en ce qui concerne les images de synthèse. Mais ma plus grosse claque cinématographique lorsque l’on parle de CGI a eu lieu en 1993 avec Jurassic park. Spielberg a fait un travail incroyable et pour la première fois on avait vraiment l’impression qu’il avait réussi à ressusciter les dinosaures.

Encore une fois c’était pour moi une claque monumentale. Tellement les effets spéciaux et les images étaient dingues ! D’ailleurs à la base Spielberg voulait principalement des effets spéciaux plus traditionnels, qu’il a d’ailleurs utilisé en partie. Il a fait fabriquer par le maitre des effets de l’époque « Stan Winston » certaines partie de dinosaures « mécaniques » appelées aussi Animatronique. D’ailleurs si vous voulait lire un dossier complet sur le sujet voici un lien de ouf : www.jurrasic-park.fr/page-82-les-effets-speciaux-de-jurassic-park.html.

Pour tout dire Jurassic park a changé la face du cinéma et a permis à d’autres grands réalisateurs de rendre possible les univers qu’ils avaient en tête.

CGI et Full CGI c’est quoi la différence ?

C’est assez simple. Lorsqu’un film utilise des CGI c’est que c’est un mixe entre des images de prises de vues réelles et des images de synthèse. Je parlais à l’instant de Terminator 2 ou de Jurassic park ce sont des exemples très parlant de ce que sont l’intégration d’éléments en image de synthèse et de prise de vues réelles.

Je te propose de regarder cette vidéo ci-dessous qui te montre une sélection des meilleurs CGI des 10 dernières années.

Le full CGI quant à lui ne possède pas d’image de prise de vue réelle, tout est fabriqué par l’ordinateur et les logiciels dédiés : Houdini, Arnold, blende, clarisse, Mari et j’en passe.

Bref, faire un film en full CGI va demander de créer des personnages humains ou des animaux qui seront créés et animés par des artistes et des professionnels de l’image de synthèse.

Ce qui peut donner des choses géniales et d’autres forcément moins bonnes ! Même pour les grosse productions Marvel, il y des combats ou les personnages sont totalement recréés et animés et ça ne fonctionne pas ! Je pense à la scène de combat dans « back Panther » par exemple ou les personnages font beaucoup trop dessin animée ou poupée articulé. Ça donne au film un aspect Fake et c’est bien dommage. Regarde la vidéo ci-dessus et va à 5 minutes 30, tu verras de quoi je parle.

Full CGI facilité ou FBI ? 

Si tu veux faire un film : court, long ou de fin d’étude. Il y a souvent cette idée de facilité qui te traverse l’esprit : « pourquoi ferais-je de la prise de vue réelle alors que je peux tout créer avec un ordinateur ? » Et je pense que cette question est légitime. Mais tu vas voir que tu vas vite arriver à la conclusion qui est :  « Parce que ça va me couter un bras et demi » ou « ça va me prendre un temps de dingue à tout faire ».

Dans la plupart des cas faire un film en entier en full CGI, sans passer par de la prise de vue réel, c’est une FBI, c’est-à-dire une mauvaise idée. Surtout si ton seul but c’est d’éviter de devoir sortir la caméra, ne pas t’embêter avec des comédiens, l’équipe, les autorisations. C’est dommage. Alors attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas en faire, mais il faut que cela soit justifié. Tourner ça peut faire peur : On ne connait pas le matos, il faut s’organiser, il faut aussi maîtriser pas mal de technique, mais le full CGI va te poser d’autres soucis aussi bien artistiques que techniques et te prendre un temps de malade à tout recréer sans être certain que le résultat soit à la hauteur de tes attentes. Je te rappelle que faire un film c’est une démarche artistique, si tu veux utiliser le full CGI ok, mais ça veut dire que tu ne peux pas faire autrement ou il faut que tu puisses le justifier artistiquement.

Pour terminer je te mets ci-dessous un court-métrage que je trouve particulièrement bien foutu qui mêle justement prise de vue réelle, CGI et des plans full CGI.

J’ai hâte de pouvoir parler avec toi de tout ça dans les commentaires, n’hésite pas à me partager les films ou les effets qui te font aimer le cinéma ou qui te donnent envie d’en faire ;o)

Voilà pour l’article sur : C’est quoi CGI et Full CGI au cinema ?

A très vite, 

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

3 comments… add one
id venenatis mi, quis, felis tempus risus Aliquam ut facilisis ultricies

Je débute maintenant