Bonne année 2015 sur Comment Faire Un Film

Ce qui va ce passer Sur Comment Faire Un Film

en 2015

 

Pour commencer cette nouvelle année je ne vois pas autre chose à faire, dans un premier temps, que de vous souhaiter à tous une heureuse année, une bonne santé et que vos projets de cinéma, quels qu’ils soient, voient le jour en cette nouvelle année.

Le cinéma et le milieu de la télévision n’ont jamais autant attiré de monde. D’ailleurs le blog se porte plutôt bien et gagne tous les jours un peu plus d’audience. Vous êtes plus de…

…35 000 personnes à venir tous les mois, au moins une fois, pour consulter les articles et poser vos questions. Autant dire que cela demande pas mal d’implication pour répondre à tout le monde et vous donner chaque semaine de nouvelles informations afin que vous puissiez, vous aussi, tenter l’aventure du cinéma, que vous souhaitiez écrire ou réaliser.

2015

Dragana Jokmanovic/ shutterstock

Beaucoup de personnes attendent ce jour du premier de l’an avec impatience car il est, pour la plupart, une chance d’un nouveau départ…Mais franchement, il faut arrêter de se voiler la face ! Entre le 31/12 et le 01/01 rien ne change vraiment ! ça me fait penser aux personnes, qui tout au long de l’année, se disent : « Bon, lundi je me mets au régime » et s’empiffrent le samedi et le dimanche en se disant que ce sont les derniers jours où ils vont pouvoir manger et boire ce qu’ils veulent ! Puis le lundi venu, ils font attention à ce qu’ils mangent au petit déjeuner puis, à l’heure de déjeuner entre collègues ou au resto, craquent en se disant qu’ils s’y mettront le lundi d’après et ainsi de suite, jusqu’au nouvel an de l’année d’après etc…etc…

 

Votre envie de cinéma est là tout le temps, sauf qu’il y a une différence entre rêver et vivre son rêve. Vous connaissez ce qui sépare ces deux choses ? Et bien c’est le travail et le courage, il est trop simple de baisser les bras, trop simple de ne pas se remettre en question ou de rejeter la faute sur les autres. Ceux à qui vous avez fait lire vos scénarios ou montré vos films les trouvent mauvais ? Les producteurs que vous avez contactés n’aiment pas vos projets ? La première chose à laquelle pense ces gens, c’est « je suis incompris » « je suis trop en avance sur eux » ou encore « ils ont tellement l’habitude de produire de la merde qu’ils ne savent plus apprécier un bon scénario ! » Non mais oh !!!! Arrêtez de vous raconter des histoires, ok ! Bougez-vous les fesses et remettez-vous en question !

 

L’année dernière j’ai lancé scénario+ qui est une plateforme pour aider les scénaristes/ réalisateurs en herbe à enfin réussir à sortir de leur tête l’histoire qu’ils traînent depuis des mois, voire des années. Le bilan est plutôt positif pour la majeure partie d’entre eux, mais tous avaient des problèmes de structure, de personnage ou de méthode de travail pour structurer leur pensée et la formaliser sur papier, mais aussi définir leur projet, le format, la faisabilité de leur projet et leur capacité à l’écrire.

 

Avant de créer scénario+ j’ai lu des centaines de scénarios que les lecteurs de « Comment Faire Un Film » m’avaient envoyés et tous n’étaient pas aboutis ou prêts à être envoyé à un producteur ou à être tourné, que ce soit des courts ou des longs. La raison première c’est qu’entre avoir une idée, la développer et avoir une version lisible/ tournable, il y a un monde que peu de lecteurs du blog sont prêts à traverser.

 

Pourquoi ?

Nous vivons dans une société où tout va vite et où le pingouin du coin devient une star de la télé réalité en un éclair. Nous sommes bercés par des images de succès éphémère et pour le plupart des jeunes aujourd’hui c’est devenu le nouvel eldorado. Le cinéma est aussi forcément touché par cette vision étriquée. Aujourd’hui on veut : écrire, réaliser et jouer dans les films…les jeunes veulent tout faire et tout de suite…et en général (tout le temps) ils se ramassent. Les réseaux sociaux n’aident pas non plus à y voir plus clair, bien au contraire. Le cinéma (acteur, réalisateur, technicien, scénariste) est un milieu où les relations sont importantes, rencontrer les gens, les vrais (pas derrière un écran !) est une nécessité.

 

Beaucoup viennent sur le blog, lisent les articles à toute vitesse, écrivent aussi vite et pense que cela va être un chef d’œuvre. Ils l’envoient dans la boîte mail d’un producteur et pensent qu’ils vont être remarqués et produits…ma fille de 4 ans croit encore aux princesses, aux lutins et aux contes de fées…mais elle n’a que 4 ans ! Je pense que si vous lisez ces lignes vous êtes un peu plus vieux que cela non ?! Je vais vous dire un secret sur le cinéma : C’est tout sauf un conte de fée !!!!!

 

2015

lanarepnikova/ shutterstock

D’ailleurs beaucoup de questions qui me sont posées sont au final des questions auxquelles j’ai déjà répondu soit dans l’article qu’ils viennent de lire soit dans d’autres articles. D’ailleurs je tiens à vous faire partager un message d’Inès qui m’écrit ceci :

« Après avoir lu quelques commentaires par-ci par-là je vous ai plaint car la plupart des questions sont peu, voire pas du tout pertinentes et la réponse se trouve dans les articles que vous avez déjà postés, ce qui doit être fatigant pour vous car les gens ne cherchent pas de réponse mais attendent que l’on en leur offre une. C’est pour cela que j’aimerais vous demander de tenir bon, si jamais vous avez envie d’envoyer tout le monde se faire… vous avez compris, évitons la vulgarité. x)

Certaines personnes ont conscience de la chance d’avoir un vrai pro qui nous montre les pièges à éviter et qui nous encourage. Donc merci et restez drôle et sympathique, c’est un plaisir de voir transparaître votre patience et votre foi en nous, scénaristes en devenir, dans vos articles.

Je ne connais pas Inès, ni son âge, mais je peux vous dire que ce message m’a beaucoup touché. Je ne vais pas vous cacher que parfois c’est fatigant de répondre aux mêmes questions et de se rendre compte que le lecteur n’en a que le nom car au fond il n’a pas vraiment lu l’article, trop pressé d’arriver à la fin en espérant « capter » l’info dont il a besoin, bref symptomatique de notre époque et de ce dont je vous parle depuis quelques paragraphes. Parfois cela me fait penser à un jeune qui découvre une prise de karaté et qui, après l’avoir pratiqué 1 heure, pense être capable de la reproduire et se défendre dans la rue…les articles de ce blog sont comme des prises de karaté, il faut les lire et les relire, écrire et encore écrire avant de pouvoir les maîtriser. Voilà aussi pourquoi je réponds aux questions qui me sont posées, même si ça fait la 200ème fois car peut-être que cela peut aider d’autres lecteurs qui tombent dessus.

 

Alors quoi de nouveau sur « Comment Faire Un Film » en 2015 ?

Il va y avoir encore un article par semaine ou tous les 15 jours en fonction des tournages sur lesquels je serai. Je serai toujours aussi rapide pour répondre à vos questions ;o) Bref que du bonheur pour vous, mes chers lecteurs.

Je vais aussi vous présenter des réalisateurs et vous faire partager des moments de leur vie artistique mais aussi les faire revenir sur leurs expériences d’écriture, de préparation ou de tournage. Il est important que vous compreniez ce qui se passe dans leur tête, la manière dont ils se préparent, où ils abordent leur création et le tournage.

 

D’ici quelques mois je vous proposerai des articles sous forme de vidéos afin que vous puissiez profiter de moi « en vrai » ;o)

Les portes de scénario+ rouvriront pour accueillir une petite poignée d’entre vous afin de vous aider à sortir votre histoire de votre tête et de vous aider à être produit.

2015

vi mart/ shutterstock

D’autres surprises vont arriver au fur et à mesure de l’année. Je vais me concentrer un peu plus sur le plateau de tournage et le tournage en lui-même.

Je vais vous donner la possibilité de participer à des concours de courts-métrages et de scénarios. Bref une année riche en cinéma, comme je vous le disais au début de cet article, rien ne change vraiment entre le 31 décembre et le 1er janvier, vous avez toujours autant envie de cinéma et vous vous trouvez toujours autant d’excuses. Voilà pourquoi cette année vous n’aurez plus d’excuse, je vais vous solliciter et vous donner l’opportunité d’aller de l’avant !

 

Cette année 2015 va être votre année, je veux que vous soyez fier de vous, je veux que vous puissiez sortir les histoires de votre tête et que vous puissiez en être fier. Parfois on attend et les années passent…on se dit qu’on a encore du temps…mais le temps file…Les idées, les envies sont toujours là mais les années et la vie s’écoulent sans que vous ayez réussi à réaliser un film, écrire ce fameux scénario auquel vous pensez depuis tant de temps. Il est primordial de se réaliser, alors n’attendez plus, foncez et tenez le cap jusqu’au premier janvier de l’an prochain. De cette manière vous pourrez regarder l’année qui vient de s’écouler et enfin dire : « quelque chose à enfin changé cette année ! »

Je vous souhaite à tous une très bonne année et une très bonne santé.

Merci à ceux qui partagent le blog et ses articles autour d’eux. Merci aussi à ceux qui partagent la newsletter qu’ils reçoivent toutes les semaines. Pour partager l’article, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

 

Ce petit geste fait beaucoup pour le blog et pour ses lecteurs.

Merci donc à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Scénariste-Junior

    Bonjour bonjour !

    Je suis de retour sur le site ! Après deux années passés à ne rien faire, malgré l’écriture quasiment fini d’un court-métrage dont je n’étais pas satisfait, je reviens pour vraiment commencer l’aventure du film.

    Comme je le disais, il y a quelques temps, j’avais quasiment terminé (enfin je crois) l’écriture d’un petit court-métrage qui me tenait à cœur. Sauf que soit l’idée générale n’était pas bonne, soit j’ai manqué des étapes…
    Et aujourd’hui, j’aimerai vraiment écrire ce court-métrage. J’ai l’idée, sûrement pas beaucoup de moyens au vu de mon jeune âge, mais j’ai envie de le faire : je suis motivé. Surtout grâce à votre phrase : ’il y a une différence entre rêver et vivre son rêve. Vous connaissez ce qui sépare ces deux choses ? Et bien c’est le travail et le courage, il est trop simple de baisser les bras, trop simple de ne pas se remettre en question ou de rejeter la faute sur les autres. « .
    Donc j’ai envie de bien le faire, d’aller jusqu’au bout. Et comme j’étais sur votre site il y a deux ans je crois, je sais qu’il est super pour ce que j’ai envie de faire ! Alors voilà, je voulais donc vous demandez si vous aviez des conseils, si vous pouviez m’en donnez quelques-uns et me dire par où commencer, pour ne pas me perdre cette fois ci.
    Merci en tout cas d’avoir prit la peine de lire mon message, j’espère que j’ai dit ce que je voulais et j’espère l’avoir bien dit 🙂
    Encore merci d’avance, pour le site et pour le reste
    Scénariste-Junior

    P-S : J’avais déjà écrit un message il y a une semaine mais je ne l’avais pas posté (je suis pas très doué x) ) et j’espère avoir dit au mieux ce que j’y avait dit…

    P-S bis : Et bonne année avec un peu de retard à tous 🙂

    • Bonsoir Scénariste-Junior,

      Bienvenue encore une fois. Il faut terminer ton scénario et aller étape par étape, il ne faut pas se précipiter et surtout bien s’entourer.

      A bientôt,

      Tom

  • Lalilou

    !!!!!!

    • Lalilou

      Bonjour, pardon pour ce message, mes anciens ne se publiaient pas et je ne comprenais pas pourquoi. Maintenant je pense que j’ai compris. Merci beaucoup pour le site et à bientôt,
      et encore bonne année,
      Lalilou

      • Bonsoir Lalilou,

        Merci pour les compliments n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

        A bientôt,

        Tom

  • Ines Kachemar

    Bonjour Tom
    Je me demandais comment les gens qui travaillent sur un scénario font pour collecter les informations sur les types de vêtements, d’accessoires et les décors si ils ne sont pas décrits. Est ce que c’est dans les didascalies de la continuité dialogué qu’on trouve tout cela où il y a un document spécial qui résume tout et qui serait plus pratique ? Juste par curiosité. x) Et si le scénario ne fait pas de précision de ce genre, comment ça se passe ? Le réalisateur demande au scénariste comment il voit tel ou tel décor ou il le fait lui même avec d’autre gens qui travaillent sur le projet ?
    Merci d’avance ! 🙂

    • Bonjour Ines,

      Il ne faut pas se tromper entre scénariste et réalisateur. Le scénariste écrit l’histoire, il construit ses personnages, en fonction de leur personnalité, et de leur fiche personnage, les scénaristes donnent des indications vestimentaires mais cela ne va pas plus loin ou rarement. Lorsqu’ils souhaitent attirer l’attention du lecteur ou du réalisateur ils le font dans les didascalies.

      Une fois que le scénariste à terminé d’écrire c’est au réalisateur que revient le travail de rendre « réel » le personnage en travaillant avec la costumière pour « habiller » le personnage.

      Le scénariste une fois qu’il a écrit l’histoire n’a plus vraiment son mot à dire sur les choix « visuels » du réalisateur et de la vision qu’il a des personnages.

      A bientôt,

      Tom

  • anais

    Bonjours Tom,

    Tout d’abord, bonne année 2015, pleine de santé, pleine de joie et que vos tournages se passent pour le mieux 🙂 Je voulais vous remercier pour cet article, il m’a permit de prendre conscience de beaucoup de choses et m’encourage à continuer. J’ai découvert l’an dernier par hasard votre site internet et je le trouve génial !! Vous êtes quelqu’un de formidable, toujours prêt à aider les autres.

    Je bloque un peu sur l’écriture de mon synopsis. Voici mon pitch pour vous faire une idée de l’histoire:

    « Eveline, 20 ans, réalise son plus grand rêve par sa détermination et son courage malgré la perte tragique d’un être bien aimer, sa maman. Elle joue le rôle principal d’un film qu’elle a elle-même écrit. Est-ce réellement un incident qui cause l’accident dont elle a été vistictime quelques mois au paravent ? Cette question, c’est avec l’aide de Jason, son petit ami, qu’elle y répondra. Mais attention, les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus intérêt à savoir…  »

    Je n’ai aucune idée de ce qui ce passe une fois que l’on a présenter le film au producteur et pourtant j’en ai besoin puisque Eveline va devoir le faire. Faut-il pendre plusieurs RDV avec le producteur ?? Lors de ces RDV on parle de quoi en général ?? Que se passe-t’il après le tournage ?? Font-ils des promotions sur le film ?? Comment fait t’on pour faire parler du film si c’est une petite entreprise qui le sponsorise ?? Comme vous avez surement du remarquer c’est mon premier scénario, mon premier film !! 🙂

    En attente de vos nouvelles, je vous remercie d’avance.
    Amicalement,
    Debuisson Anaïs

    • Bonjour Anaïs,

      Merci pour les compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

      En ci qui concerne ton synopsis…ce n’est pas très clair et pas très fluide dans l’écriture. On se demande pourquoi elle cherche à savoir ce qui s’est passé et pourquoi elle à eu un accident…car d’après ce que l’on comprends elle vie son rêve…on à du mal à comprendre le but de tout ça.

      Pour toutes tes questions, tu trouveras pas mal de réponses dans les articles de ce blog, onglet : articles.

      Mais voici quelques réponses : Oui on à plusieurs RDV avec le producteur ou on parle contrat, écriture, personnages, mise en scène, ambiances etc..après le tournage c’est la post-production : montage, mixage, étalonnage. Ce n’est pas le producteur qui fait la promo mais le distributeur en fonction du budget du film c’est plus ou moins important (affiches, teaser, copies), si il y a des sponsors ils sont visible à l’écran et au générique de fin.

      A bientôt,

      Tom

      • anaïs

        Bonjour Tom,

        Merci de votre réponse, haha ne vous inquiétez pas j’en parle souvent mais tout le monde n’a pas la même passion que nous ;).

        Pour ce qui est du synopsis, je vais prendre en compte vos réflexion et l’améliorer et pour ce qui concerne la production, la post-production et le distributeur, merci vous avez été très claire et répondu à toutes mes questions !! 🙂

        A bientôt,
        Anaïs

        • Bonsoir anaïs,

          reviens ici dés que tu en a besoin, tu es ici chez toi.

          A bientôt,

          Tom

  • Ines Kachemar

    Bonsoir Tom !
    Merci de m’avoir cité, même si je suis légèrement gênée maintenant d’apparaître dans un article. x) Et concernant mon âge, j’espère ne pas avoir paru plus mature que je ne le suis car j’ai un petit 16 ans, depuis pas longtemps d’ailleurs…
    J’étais justement en train d’écrire le traitement de mon scénario (sans avoir sauté d’étapes, cela va de soit) et j’ai eu une flemme terrible. Donc je suis venue faire un tour sur le site pour voir si il n’y avait pas de nouveaux articles, et voilà que je tombe sur celui là. Je n’aurai pas pu trouver meilleure motivation. Merci beaucoup !
    Vous savez, si l’un de nous, une pincée sur 35 000 personnes, réussit vous y serez pour beaucoup. Peut être même que vous aurez le droit à une note en fin de générique !
    J’ai vu dans les commentaires plus bas que j’ai soulevé une vague de remise en question concernant la pertinence des lectures ainsi qu’une vague de gratitude. Pour la seconde, c’est gratuit, profitez bien de ces remerciements, vous les méritez.
    Le tous tout sans narcissisme ou léchage de botte, petit un clin d’oeil à l’aimable Kaladji, qui j’espère être un adulte, ce qui serai d’autant plus comique.
    Bonne année (à ne pas oublier) et faite le plein de patience et de compréhension. =)

    • Bonsoir Ines,

      Ahahahahah, je n’ai cité que tu prénom ;o) JE suis heureux que cet article t’ai aussi aidé. J’espère sincèrement que parmi vous il y en ait qui réussisses à percer, j’en serais très fière.

      Ton jeune âge me conforte que tous les jeunes ne sont pas adaptes de la vitesse et des réponses toutes cuites ;o)

      Bonne année à toi,

      A bientôt,

      Tom

      • maria

        Bonsoir TOM, et bonsoir INÈS,
         » Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »
        Bravo, Inès.!!!
        Cordialement.
        ☼ ) maria.

        • Ines Kachemar

          Bonjour Maria,
          J’ai enregistré ta réponse/citation parce que j’avait vraiment besoin de quelque chose dans ce genre là. Merci, sincèrement. =)

          • maria

            Bonsoir Inès,
            Rien de super, dans mon intention.
            Tu souffres de ta maturité ? On te fait des réflexions ?
            Moi j’admire ton avance.
            Bizz
            maria.

          • maria

            Pardon Tom,
            J’aurais dû te saluer, hier soir Je le fais en différé !
            Cordialement.
            ☼) maria

          • Bonsoir Maria,

            Pas de pb ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • Ines Kachemar

            Bonsoir Maria,

            Je l’ai mis en haut de page de mon « scénario » (traitement) en gros, souligné, et je l’ai écrit sur tout mes cahiers.

            Première proposition. Je suis au lycée, les cours n’ont pas de rapports avec ce que je veux réellement faire, je compte pas aller dans une école de cinéma (trop sélectif, scolaire) parce que je veux utiliser mon imagination et tallent d’écriture (j’ai une petite avance sur les gens qui se mettent à l’écriture à ce niveau là) pour changer la vision des gens sur certains points importants. Le cinéma peu avoir une influence énorme sur la société et quand je vois les films qui sortent en ce moment ça me désespère d’utiliser un moyen pareil à des fins si superficielles.

            Je ne peux pas avoir de réflexions à ce sujet car je ne le dis à personne. Encore aujourd’hui, je sortais de mes 2h d’option théâtre au lycée, la professeure m’interpelle et me dit à quel point elle me trouve originale, me dit que je suis « un comique né », que j’ai une réelle prestance etc, et me demande si je ne compte pas faire un métier dans l’art du spectacle. A quoi je réponds non, que je veux faire psychologue. Ce qui n’est pas faut, mais mon rêve est de devenir scénariste. Mais je n’ose pas le dire, parce que s’en suis : « Ho, et tu vas aller dans quelle école ? » et dire qu’on ne prévoit de faire aucune étude pour, c’est passer pour une rêveuse qui ne sait pas que l’on ne peut rien faire sans diplôme et blablabla. Moi je crois au talent et à la motivation. Aucun diplôme ne vaut ça. Avec du travail et de la persévérance on peut tout réussir. Mais ce n’est pas ce que les gens veulent entendre alors je réponds que je veux aller à la faculté de psychologie. Comme ça ils sont contents et moi je continu de couver mon scénario et à bosser dessus jusqu’à minuit alors que j’ai cours le lendemain (je suis une folle insomniaque).

            La société d’aujourd’hui ne comprend pas la passion et le fait que notre vie puisse tourner autour d’un REVE.

            Merci, vraiment, mais mon avance est aussi un poids que je ne veux pas lâcher.

            xoxo
            Inès

          • maria

            Bonjour INÈS, et bonjour à toi, TOM, qui héberges notre dialogue !
            Inès, comme je me retrouve dans tes propos que je viens juste de lire !
            Pourtant, mon âge n’est pas le tien: je pourrais être largement ta grand-mère.
            Ce n’est que depuis cinq ans environ que je peux mettre en pratique mon rêve d’ado… d’enfant même… Écrire.
            Ce qui me porte, ce sont les souhaits d’un poète, Jacques Brel :
            ♫ Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir, et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns ♫
            En écho, je te souhaite d’être toi.
            Le hasard – bien dirigé – a voulu que nous trouvions ce blog pour nous aider. Un plus !
            Si tu as lu le parcours de Tom, lui aussi parle de persévérance, de travail, pour qu’il atteigne son idéal : le cinéma.
            Permets-moi de mettre juste un petit bémol à ta fougue révoltée d’ ado LOL !: tout à fait justifiée. Les études de psycho sont tout à fait en corrélation avec ton rêve de scénariste. C’est même une bonne base pour affirmer tes personnages.
            Même si tu penses que je parle en vieux ( vieille ! ) schnock, sois pragmatique : l’écriture nourrit l’âme, mais pas le corps.
            En toute compréhension. Avec mon amitié. ☼ )
            maria.

          • Ines Kachemar

            Bonjour Maria, et désolé Tom de transformer cette partie du blog en forum x)
            Et tu ne regrette pas d’avoir laisser autant de temps s’écouler avant d’essayer de réaliser ton rêve ? Personnellement, j’ai peur de me retrouver à un âge avancé, de regarder ma vie et de me dire que ce n’est pas ça que j’aurai du faire. Vivre avec des regrets. Me demander quelle vie je mènerai maintenant si j’avais eu le courage de poursuivre mes rêves au lieu de repousser leur réalisation à plus tard.
            Oui, c’est l’une des raisons pour lesquelles ces études m’intéresse. Ça et le fait de pouvoir accéder à un métier où je peux aider les gens.
            Ça fait du bien de savoir que quelqu’un comprend ce que je vis, je me sens moins seule dans ce parcourt dont je ne connais rien.
            Merci, de comprendre.
            xx

          • maria

            Re INÈS et Re TOM,
            Ce parcours, sans m’avancer, Tom l’a cheminé avant toi, en autodidacte. (dixit dans ce blog)
            Non, je ne regrette pas! les gens, je les ai aidés, aimés et si je ne peux plus autant les aider, je les aime encore. Et je peux réaliser ce que j’ai été obligée de délaisser, ma santé n’étant pas trop mauvaise.
            J’ai écrit des essais, des poésies, ébauché des romans, écrit des exégèses de textes hermétiques.
            Maintenant, j’écris un long métrage qui résume toutes les valeurs auxquelles je crois, j’écris pour laisser une trace de mon passage autre que dans le souvenir de ceux qui m’ont côtoyée. Pour ne pas mourir, tout à fait LOL ! Même si je ne suis pas éditée, ni mon scénar réalisé : je l’aurais fait !
            Tu sais…je peux parce que ma retraite est là pour assurer le traintrain de la vie quotidienne.
            Bon courage dans ce que tu veux entreprendre.
            Amitiés ☼)
            maria.
            Et merci, Tom !

  • Marie Mbya

    Bonsoir Tom, un grand merci pour tes encouragements …

    • Bonsoir Marie Mbya,

      Ahahahahahah, c’est une très bonne résolution ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Eliane Dix

    Bonsoir Tom.
    Je te réitère pour cette nouvelle année tous mes voeux de bonheur, santé, et prospérité, ainsi qu’à tous les tiens.
    Merci pour cet article plein de promesses et d’espoirs pour tous ceux qui rêvent de parvenir à « accoucher » un jour d’un beau bébé.
    S’ils y parviennent, ce sera grâce à toi, à tout ce que tu fais pour nous, ce sera grâce à ta patience que j’ai si souvent malmenée (mille excuses pour cela), ce sera grâce à toutes tes réponses à nos questions, finalement ce sera tout simplement parce que tu es là, toujours présent, jamais bien loin de nous.
    Tu sais nous faire rêver, et en même temps, à t’écouter, à te lire, nous finissons par nous dire  » et si j’y arrivais? juste une fois?  »
    Pendant quelques mois, j’avais déserté le blog, trop de difficultés, trop d’adversité. Et puis on se dit que non, il ne faut pas laisser tomber, il faut s’accrocher, rien n’est simple.
    Au final, grâce à tes encouragements, à ton aide, à tes réponses à mes innombrables questions, un court écrit en 5 semaines!(avec les galères informatiques qui vont bien avec) Lol!
    J’en profite pour souhaiter aussi une très bonne année à tous les membres du blog et une bonne réussite pour leurs projets!
    Bien à toi.
    Eliane.

    • Bonsoir Eliane,

      Je ne sais quoi dire…merci pour ce message qui me touche beaucoup. Tout comme maria, si tu n’es pas sélectionné j’aimerais lire ton court. Je sais quelles situations tu as traversés et que tu traverses, je suis très fier que tu aies réussi à écrire ce court.

      Je te souhaite de réussir ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Eliane Dix

        Re-Tom
        Merci pour tes voeux de réussite! des fois je me surprend à y croire…et des fois je me dis que c’est impossible…enfin…
        Bien sûr je t’enverrais ce court avec plaisir.
        Bien à toi;
        Eliane.

  • Paul

    En ce qui me concerne, je devais attendre cette année pour me lancer pleinement. Finis les études, au boulot maintenant !
    Je souhaite par ailleurs a tout le monde, une très bonne année !

    Mais, une petite question serait-il possible de savoir quels statuts social prendre en tant qu’auteur de scénario indépendant, realisateur indépendant et/ou monteur independant ?

    • Bonsoir Paul,

      Bonne année à toi ;o) Alors cette année doit être la tienne, fonce !

      pour répondre à tes questions : En tant que monteur et de réalisateur il faut être son le statut de l’intermittence. Un intermittent peut être auteur. Auteur c’est un statut à part entière. Pas besoin d’un société etc…

      A bientôt,

      Tom

  • Régis

    Tom,

    Je tenais tout d’abord à vous remercier pour vos envois.

    Pendant plus de vingt ans, j’ai été un joueur de jeu de rôle assidu, mais par manque de confiance, je n’ai jamais franchi le pas de la création de scénario. Il s’agit pourtant de scénarii simples, sans grande structure et sans commune mesure avec des scénarii de films.

    Les idées ne manquent pas, je les couche sur papier, souvent des pages et des pages, puis, revenant dessus, le doute s’installe et généralement le tout finit à la poubelle.

    La vie faisant, cela fait maintenant quelques années que mes amis et moi avons arrêté le jeu de rôle, mais plus le temps passe, plus le manque se fait sentir.

    J’ai tout d’abord pensé à écrire, mais je n’arrive pas à passer le cap de ma propre critique, alors écrire un livre…

    Je me suis connecté sur votre site par curiosité, ne pensant pas être en mesure de réaliser un tel travail. Mais après vous avoir lu, je me rends compte qu’avec de la méthode, de la rigueur et beaucoup de patience, il était possible d’arriver à un résultat.

    Je vous remercie pour vos conseils et vos encouragements.

    Bonne continuation.

    Bien cordialement.

    Régis.

    • maria

      TOM ( excuse mon intervention ) et RÉGIS,
      Ce n’est pas le même prénom, j’ai l’impression de lire un de mes fils.
      Ça fait un moment que je pense à ce qu’il reprenne ces jeux ( il voulait être journaliste dans une revue spécialisée, l’anglais l’a rebuté ). Faut que je lui en reparle sérieusement.
      Je suis sûre que ton blog, Tom, a donné à Régis, comme à d’autres, un déclic déclencheur.
      Formidable !.
      Une vocation naît : la nouvelle année s’annonce prolixe en matière de scénars, donc de ciné !
      Cordialement.
      ☼ ) maria.

      • Bonsoir maria,

        Je vous promet du cinéma pour cette année ;o) Ton fils est le bien venu ici;o)

        A bientôt,

        Tom

        • maria

          Bonjour TOM,
          Et merci…☼ ) … pour ce commentaire qui me délivre d’un scrupule : j’ai bien cru avoir commis un impair, en intervenant avant toi au commentaire de Régis.
          Pour mon fils, il n’est pas trop disponible.( boulot, 2 bébés, leur maman rencontrée un peu tard; alors, il en profite au maximum )
          Ce qu’il faudrait, c’est que je lui en parle de vive-voix, il habite assez loin .Il a vécu « le voyage du héros », de ça j’en suis sûre.
          Bonne journée.
          Cordialement.
          maria ☼ )

          • Bonsoir Maria,

            Je compte faire en sorte que le blog reste en ligne très longtemps. Il arrivera bien un jour ou ton fils aura plus de temps ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • maria

            Bonjour et merci, TOM,
            J’espère pour lui.
            Pour toi, il se pourrait que tu sois saturé entre ce blog, et tes activités de tournage. ☼ )
            Bien cordialement.
            maria ☼ )

  • Mawuena Amegnaglo

    cependant si c’est possible peu tu me répondre a cette question: si deux personnes répondent en mm temps dans un dialogue comment ça s’écris?

    • Bonsoir Mawuena,

      Ce n’est pas vraiment l’endroit pour cette question, mais voici la réponse :

      Jean et Gérard (en même temps)

      Quoi ?

      Ou comme ceci :

      Jean et Gérard

      Quoi ?

      Sans mettre entre parenthèse le « en même temps »

      A bientôt,

      Tom

      • Mawuena Amegnaglo

        je vous remercie pour votre réponse c’est tres gentils de votre part bien de choses a vous
        coordialement

        Le 4 janvier 2015 17:32, Disqus a écrit :

  • Mawuena Amegnaglo

    bonne et heureuse année a toi aussi merci pour tout ce que tu fais pour moi.

    • Bonsoir Mawuena,

      Merci, bonne et heureuse année à toi et les tiens.

      A bientôt,

      Tom

  • J-A.

    Bonjour Tom!

    Bonne année à toi aussi et franchement merci pour tout! Je suis ce site depuis pratiquement ses débuts mais c’est la première fois que je poste, car comme le dit Inès, je relis les articles jusqu’à trouver ma réponse et au final je ressort avec encore plus d’infos 😉

    C’est vraiment super et je souhaite longue vie à cette aventure!

    J-A.

    • Bonsoir J-A,

      Bonne et heureuse année à toi et ta famille. Merci pour ton message et n »hésite pas à poster ou poser des questions, je suis là pour vous aider ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Kaladji Diomande

    Bonjour Tom,

    @Tom. Bonne année aussi à toi et merci pour le travail que tu abats. Très impatient pour ce que
    tu prévois pour nous en cette nouvelle année.

    Pour Inès : Elle devrait savoir aussi que les idiots comme nous, avons besoin de précision pour
    ce qu´elle comprend déjà avant qu´on ne lui ai expliqué. Ainsi est faite la vie.

    Tom l´a si bien comprit qu´il répond si gentiment aux questions de chacun
    d´entre nous par pédagogie, par respect et surtout par humilité.

    Merci et bonne année à tous.
    Kal

    • Bonjour Kaladji,

      Merci, bonne et heureuse année. Pour la défense d’Ines, elle ne se sent pas « supérieur » loin de là. Elle mettait juste le doigt sur une chose vraie. Certaines personnes préfèrent poser une question plutôt que de lire l’article qui traite le sujet et ou se trouve la réponse…

      En revanche, je suis d’accords avec toi, parfois il est nécessaire d’obtenir des précisions ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Christophe

    Bonjour Tom,

    Je me joins aux autres pour ces vœux énergiques et …. vivifiants (dixit Anne).

    Depuis pas mal d’années je traînais mes histoires et il y a pile un an, je me suis jeté à l’eau, j’en ai eu marre de voir le temps filer très vite, tu le dis si bien Tom.
    J’ai cherché des formations, des contacts, lu plein de bouquins, (re)visionné plein de films récents et anciens, j’ai suivi scénario+, assisté à des avants-premières pour écouter les réalisateurs, les comédiens, suivi tes conseils de pro… bref je me suis bougé !

    Et en ce début d’année, je suis très satisfait d’avoir progressé. J’ai écrit un vrai scénario de court ;o) un autre de long est en cours et j’ai hâte d’écrire les suivants.
    Alors même si ça n’abouti pas, je continue et peut-être… en tout cas, ma vie a changé en bien !
    Voilà ma petite expérience, un conseil foncez et ne baissez pas les bras car des moments de blues y’en a plein la route !

    Tom, bravo pour les 35000 personnes et ta détermination… de pro !
    Christophe

  • ANOX

    J’éspère qu’il y aura du nouveau au sujet de la réalisation de film, de court-métrage, de matériel, de plan, de vocabulaire etc… car je suis le blog depuis assez longtemps et vous ne m’avez jamais déçu. J’ai toujours appris des bon trucs. Merci.

    • Bonsoir Anox,

      Oui il va y avoir du nouveau ;o) Nous allons parler un peu plus de tournage, promis.

      Merci pour ton message, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, ça aide le blog à être en bonne santé ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Bonsoir Christophe,

        Merci à toi. Bonne et heureuse année ainsi qu’a tes proches. J’ai reçu ta photo, merci, je vais te répondre d’ici peu ;o)

        Merci pour ton message il me touche. Je sais mieux que personne les progrès que tu as fait cette année, et j’ai bon espoir que cela fonctionne d’ici peu !!

        A bientôt,

        Tom

  • Yann

    Merci Tom pour tout ce que tu fais, et ce que tu souhaites pour nous !! 35000 adeptes, « c’est què’qu’chose !! » Bravo ! J’ai un projet cette année (et je suis pas du genre à me débiner quand il s’agit de passer à l’action ! ) du coup, sûr que tes conseils seront lus et relus et… re-relus etc…. Je te souhaite une très belle année 2015… et encore merci pour le temps que tu consacres et toute l’aide que tu nous apportes.

    • Bonsoir Yann,

      Oui ça commence à faire pas mal de monde…je te souhaite le meilleur pour toi et ton projet.

      N’hésite pas à me tenir au courant de tes avancés.

      A bientôt,

      Tom

  • maria

    Bonjour TOM,
    Merci encore de ces souhaits. Bien sûr, les miens ricochent pour toi et les tiens.
    Moi aussi, j’ai… 4 ans ! ♫ Si tu m’crois pas, dis…T’vas voir…à la récré.♫.
    Et en même temps, mon temps rétrécit et mon espace s’agrandit…Alors se bouger les fesses…moins facile !
    Toutefois, comme tu le préconises, je n’ai pas attendu de tourner l’éphéméride. ( j’allais écrire l’effet d’ mes rides ! LOL !
    Dès les festivités à rallonges de Noël, passées, j’ai repris le traitement du long. Des années où je l’ai en tête ! Il a fallu que je connaisse ce blog pour enfin écrire, recommencer, et recommencer sans relâche.
    Tes propos de ce matin m’encouragent encore davantage. Je sais que j’arrive !
    Inès a raison: on t’écrit pour ne rien dire…Mais comme tu nous écoutes, on a envie de te « parler ».
    Justement, du matin, avant de te lire, je me disais que l’écriture d’un scénar est solitaire, qu’on a besoin d’avoir un spectateur en face. Et celui-là, pour moi, c’est toi.
    Tous (toutes ) les fidèles du blog, je pense, ne diffèrent pas de moi.
    J’espère être encore vaillante pour revenir ici, même quand j’aurai terminé mon parcours …au long cours.
    MERCI et encore merci. Je t’ai déjà dit et je le répète en vieille radoteuse, t’avoir rencontré est plus qu’une chance.
    Mais…je suis vivante, bien vivante… et m’en vais vers le futur. Je fais un pied de nez au temps…
    Bon 2015 à tous.
    ☼ Cordialement , Tom.
    maria )

  • Anne Fauchon

    Bonjour Tom, Merci beaucoup pour tes voeux… vivifiants 🙂 (je vais relire à 3 fois tes chroniques et taper 7 fois mes doigts sur le clavier avant de te poser des question supplémentaires).
    Je te souhaite à mon tour une très belle année 2015 ; tout plein de beaux tournages et.. Que du bonheur !
    Je t’ai envoyé un petit message il y a quelques jours pour te prévenir de ce que j’avais déposé à temps un scénario pour répondre à l’appel à projet de Femmes&Cinéma dont tu nous avais parlé fin octobre.
    À te lire 🙂

    • Bonsoir Anne,

      Bonne et heureuse année à toi ;o) Que cette année t’apporte un contrat d’auteur ;o)

      Je n’ai pas vu passer ce message…Bravo pour le challenge relevé ;o) Tiens moi au courant si tu es sélectionnée !!

      A bientôt,

      Tom

      • Anne Fauchon

        Merci ! Oui bien sûr, tu seras le premier prévenu 🙂 À bientôt

  • Sylvie

    Merci Tom! Bonne année à vous aussi 🙂
    Sylvie

    • Bonsoir Sylvie,

      Merci bonne et heureuse année à toi aussi ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Stephy

    Merci Tom, pour ce message plein d’optimisme en ce début d’année.
    Que mes vœux de santé et de bonheur t’accompagnent en 2015 🙂

    • Bonsoir Stephy,

      Merci à toi aussi, bonne année et bonne santé ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Baphal

    Bonne année également !
    Au moment des réflexions sur l’année passé, des doutes également et des remises en questions, cet article tombe parfaitement et nous fait réfléchir profondément. Comme vous le soulignez la nouveauté, telle une belle page blanche donne envie de recommencer ou donne envie de changement. Mais le plus dur est l’automotivation ! Dans notre société, où il faut le reconnaitre, la grisaille nous entoure, il est dur de rester confiant en soi et ses capacités. Le plus dur est souvent la longueur du chemin qui peut nous décourager et les éventuelles gardiens présents qui sont autant d’obstacles ou d’aides pour la suite. Bref il est dur de ne pas déposer la plume (pour être raccord avec cette métaphore de la page blanche). Néanmoins votre site a toujours été une aide et ces mots me donnent envie de continuer. Je pense d’ailleurs que souvent je les relierais au cours de cette année.
    Merci encore !

    • Bonsoir Baphal,

      Bonne année ;o) Je suis d’accords avec toi la plus grande difficulté c’est de tenir la longueur ! Voila pourquoi ce blog est là ;o)

      A bientôt,

      Tom