Bonne année 2015 sur Comment Faire Un Film

Ce qui va ce passer Sur Comment Faire Un Film

en 2015

 

Pour commencer cette nouvelle année je ne vois pas autre chose à faire, dans un premier temps, que de vous souhaiter à tous une heureuse année, une bonne santé et que vos projets de cinéma, quels qu’ils soient, voient le jour en cette nouvelle année.

Le cinéma et le milieu de la télévision n’ont jamais autant attiré de monde. D’ailleurs le blog se porte plutôt bien et gagne tous les jours un peu plus d’audience. Vous êtes plus de…

…35 000 personnes à venir tous les mois, au moins une fois, pour consulter les articles et poser vos questions. Autant dire que cela demande pas mal d’implication pour répondre à tout le monde et vous donner chaque semaine de nouvelles informations afin que vous puissiez, vous aussi, tenter l’aventure du cinéma, que vous souhaitiez écrire ou réaliser.

2015

Dragana Jokmanovic/ shutterstock

Beaucoup de personnes attendent ce jour du premier de l’an avec impatience car il est, pour la plupart, une chance d’un nouveau départ…Mais franchement, il faut arrêter de se voiler la face ! Entre le 31/12 et le 01/01 rien ne change vraiment ! ça me fait penser aux personnes, qui tout au long de l’année, se disent : « Bon, lundi je me mets au régime » et s’empiffrent le samedi et le dimanche en se disant que ce sont les derniers jours où ils vont pouvoir manger et boire ce qu’ils veulent ! Puis le lundi venu, ils font attention à ce qu’ils mangent au petit déjeuner puis, à l’heure de déjeuner entre collègues ou au resto, craquent en se disant qu’ils s’y mettront le lundi d’après et ainsi de suite, jusqu’au nouvel an de l’année d’après etc…etc…

 

Votre envie de cinéma est là tout le temps, sauf qu’il y a une différence entre rêver et vivre son rêve. Vous connaissez ce qui sépare ces deux choses ? Et bien c’est le travail et le courage, il est trop simple de baisser les bras, trop simple de ne pas se remettre en question ou de rejeter la faute sur les autres. Ceux à qui vous avez fait lire vos scénarios ou montré vos films les trouvent mauvais ? Les producteurs que vous avez contactés n’aiment pas vos projets ? La première chose à laquelle pense ces gens, c’est « je suis incompris » « je suis trop en avance sur eux » ou encore « ils ont tellement l’habitude de produire de la merde qu’ils ne savent plus apprécier un bon scénario ! » Non mais oh !!!! Arrêtez de vous raconter des histoires, ok ! Bougez-vous les fesses et remettez-vous en question !

 

L’année dernière j’ai lancé scénario+ qui est une plateforme pour aider les scénaristes/ réalisateurs en herbe à enfin réussir à sortir de leur tête l’histoire qu’ils traînent depuis des mois, voire des années. Le bilan est plutôt positif pour la majeure partie d’entre eux, mais tous avaient des problèmes de structure, de personnage ou de méthode de travail pour structurer leur pensée et la formaliser sur papier, mais aussi définir leur projet, le format, la faisabilité de leur projet et leur capacité à l’écrire.

 

Avant de créer scénario+ j’ai lu des centaines de scénarios que les lecteurs de « Comment Faire Un Film » m’avaient envoyés et tous n’étaient pas aboutis ou prêts à être envoyé à un producteur ou à être tourné, que ce soit des courts ou des longs. La raison première c’est qu’entre avoir une idée, la développer et avoir une version lisible/ tournable, il y a un monde que peu de lecteurs du blog sont prêts à traverser.

 

Pourquoi ?

Nous vivons dans une société où tout va vite et où le pingouin du coin devient une star de la télé réalité en un éclair. Nous sommes bercés par des images de succès éphémère et pour le plupart des jeunes aujourd’hui c’est devenu le nouvel eldorado. Le cinéma est aussi forcément touché par cette vision étriquée. Aujourd’hui on veut : écrire, réaliser et jouer dans les films…les jeunes veulent tout faire et tout de suite…et en général (tout le temps) ils se ramassent. Les réseaux sociaux n’aident pas non plus à y voir plus clair, bien au contraire. Le cinéma (acteur, réalisateur, technicien, scénariste) est un milieu où les relations sont importantes, rencontrer les gens, les vrais (pas derrière un écran !) est une nécessité.

 

Beaucoup viennent sur le blog, lisent les articles à toute vitesse, écrivent aussi vite et pense que cela va être un chef d’œuvre. Ils l’envoient dans la boîte mail d’un producteur et pensent qu’ils vont être remarqués et produits…ma fille de 4 ans croit encore aux princesses, aux lutins et aux contes de fées…mais elle n’a que 4 ans ! Je pense que si vous lisez ces lignes vous êtes un peu plus vieux que cela non ?! Je vais vous dire un secret sur le cinéma : C’est tout sauf un conte de fée !!!!!

 

2015

lanarepnikova/ shutterstock

D’ailleurs beaucoup de questions qui me sont posées sont au final des questions auxquelles j’ai déjà répondu soit dans l’article qu’ils viennent de lire soit dans d’autres articles. D’ailleurs je tiens à vous faire partager un message d’Inès qui m’écrit ceci :

« Après avoir lu quelques commentaires par-ci par-là je vous ai plaint car la plupart des questions sont peu, voire pas du tout pertinentes et la réponse se trouve dans les articles que vous avez déjà postés, ce qui doit être fatigant pour vous car les gens ne cherchent pas de réponse mais attendent que l’on en leur offre une. C’est pour cela que j’aimerais vous demander de tenir bon, si jamais vous avez envie d’envoyer tout le monde se faire… vous avez compris, évitons la vulgarité. x)

Certaines personnes ont conscience de la chance d’avoir un vrai pro qui nous montre les pièges à éviter et qui nous encourage. Donc merci et restez drôle et sympathique, c’est un plaisir de voir transparaître votre patience et votre foi en nous, scénaristes en devenir, dans vos articles.

Je ne connais pas Inès, ni son âge, mais je peux vous dire que ce message m’a beaucoup touché. Je ne vais pas vous cacher que parfois c’est fatigant de répondre aux mêmes questions et de se rendre compte que le lecteur n’en a que le nom car au fond il n’a pas vraiment lu l’article, trop pressé d’arriver à la fin en espérant « capter » l’info dont il a besoin, bref symptomatique de notre époque et de ce dont je vous parle depuis quelques paragraphes. Parfois cela me fait penser à un jeune qui découvre une prise de karaté et qui, après l’avoir pratiqué 1 heure, pense être capable de la reproduire et se défendre dans la rue…les articles de ce blog sont comme des prises de karaté, il faut les lire et les relire, écrire et encore écrire avant de pouvoir les maîtriser. Voilà aussi pourquoi je réponds aux questions qui me sont posées, même si ça fait la 200ème fois car peut-être que cela peut aider d’autres lecteurs qui tombent dessus.

 

Alors quoi de nouveau sur « Comment Faire Un Film » en 2015 ?

Il va y avoir encore un article par semaine ou tous les 15 jours en fonction des tournages sur lesquels je serai. Je serai toujours aussi rapide pour répondre à vos questions ;o) Bref que du bonheur pour vous, mes chers lecteurs.

Je vais aussi vous présenter des réalisateurs et vous faire partager des moments de leur vie artistique mais aussi les faire revenir sur leurs expériences d’écriture, de préparation ou de tournage. Il est important que vous compreniez ce qui se passe dans leur tête, la manière dont ils se préparent, où ils abordent leur création et le tournage.

 

D’ici quelques mois je vous proposerai des articles sous forme de vidéos afin que vous puissiez profiter de moi « en vrai » ;o)

Les portes de scénario+ rouvriront pour accueillir une petite poignée d’entre vous afin de vous aider à sortir votre histoire de votre tête et de vous aider à être produit.

2015

vi mart/ shutterstock

D’autres surprises vont arriver au fur et à mesure de l’année. Je vais me concentrer un peu plus sur le plateau de tournage et le tournage en lui-même.

Je vais vous donner la possibilité de participer à des concours de courts-métrages et de scénarios. Bref une année riche en cinéma, comme je vous le disais au début de cet article, rien ne change vraiment entre le 31 décembre et le 1er janvier, vous avez toujours autant envie de cinéma et vous vous trouvez toujours autant d’excuses. Voilà pourquoi cette année vous n’aurez plus d’excuse, je vais vous solliciter et vous donner l’opportunité d’aller de l’avant !

 

Cette année 2015 va être votre année, je veux que vous soyez fier de vous, je veux que vous puissiez sortir les histoires de votre tête et que vous puissiez en être fier. Parfois on attend et les années passent…on se dit qu’on a encore du temps…mais le temps file…Les idées, les envies sont toujours là mais les années et la vie s’écoulent sans que vous ayez réussi à réaliser un film, écrire ce fameux scénario auquel vous pensez depuis tant de temps. Il est primordial de se réaliser, alors n’attendez plus, foncez et tenez le cap jusqu’au premier janvier de l’an prochain. De cette manière vous pourrez regarder l’année qui vient de s’écouler et enfin dire : « quelque chose à enfin changé cette année ! »

Je vous souhaite à tous une très bonne année et une très bonne santé.

Merci à ceux qui partagent le blog et ses articles autour d’eux. Merci aussi à ceux qui partagent la newsletter qu’ils reçoivent toutes les semaines. Pour partager l’article, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

 

Ce petit geste fait beaucoup pour le blog et pour ses lecteurs.

Merci donc à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

 

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

64 comments… add one

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vulputate, sit nunc porta. Nullam fringilla facilisis