Apprendre le cinéma

 

Bonne et heureuse année à tous ! Que cette année 2014 vous apporte l’inspiration, de beaux films, ainsi que la santé ;o) Mais surtout continuez à lire, à regarder des films, à vous familiariser avec les techniques d’écritures et de réalisations, bref, continuez à apprendre le cinéma dans son ensemble.

J’ai tenu à faire un article intitulé « apprendre le cinéma » pour rappeler deux ou trois petites choses en ce début d’année. Il ne faut pas oublier pourquoi ce blog existe. « Comment faire un film » est en ligne afin que tous ceux qui le souhaitent, puissent apprendre le cinéma, quel que soit le niveau de l’utilisateur, futur scénariste/ futur réalisateur ou technicien, qui lit ces lignes.

Pourquoi ce rappel ? Il y a quelques jours, un utilisateur (anonyme) a laissé un commentaire (un peu moqueur) au sujet d’un article expliquant ce qu’était le synopsis. Cette personne trouvait que le niveau de connaissance approchait le niveau d’un élève de 6ème et donnait l’impression qu’il avait perdu son temps.

Parfois, vulgariser un métier ou des techniques n’est pas simple. Vous savez mieux que personne, vous qui écrivez, vous qui réalisez, que connaître une technique d’écriture ou de réalisation, ne veut pas dire que vous sachiez la maîtriser ! De plus, des livres sur le cinéma et ses techniques, j’en ai avalé des tonnes, certains étaient indigestes au possible ! La complexité ne fait pas la qualité.

Je dis souvent : Il y a une différence entre connaître le chemin et parcourir le chemin. Cela veut dire que ce n’est pas parce que vous avez appris à écrire à l’école que vous savez écrire un roman ou un film. Je suis sûr que nous sommes d’accord ?!

Même si vous connaissez toutes les étapes du voyage du héros, cela ne signifie pas que vous sachiez l’appliquer.

Pour terminer sur ce sujet, je tiens aussi à vous rappeler qu’il est primordial que vous soyez humble vis à vis de votre travail et que vous soyez à l’écoute des autres. Car seul, vous n’arriverez à rien !

Pour débuter cette nouvelle année, je souhaite vous faire part de plusieurs mails/ demandes que je reçois régulièrement.

Pour la plupart, vous souhaitez savoir comment faire un film, apprendre le cinéma ou comment travailler dans le cinéma/ TV, que cela soit au travers de l’écriture, du matériel, des techniques et de la réalisation. Mais apprendre le cinéma demande de la volonté, surtout lorsque l’on est jeune et/ ou autodidacte.

Comme je vous le disais il y a quelques semaines, vous êtes plus de 25 000 internautes par mois à vous connecter sur « comment faire un film », autant vous dire que la majeure partie ne fera jamais du cinéma, son métier. Depuis que ce Blog existe, le mot d’ordre a toujours été de dire la vérité non ?!

Certes, l’autre partie des utilisateurs de ce blog souhaite apprendre le cinéma car c’est une passion. Elle souhaite s’améliorer dans l’écriture ou la réalisation pour se faire plaisir et c’est tant mieux ;o) Ils ont simplement besoin d’écrire, de mettre sur le papier des idées, des histoires ou de mettre en image des choses qui leur tiennent à cœur.

Pourquoi cet article maintenant ?

C’est le moment des bonnes résolutions. On est gonflé à bloc, nos envies et nos rêves sont boostés par ce moment particulier de l’année. Mais très vite, face au temps qui passe, aux difficultés de devoir remettre et de revoir son travail encore et encore, nos bonnes résolutions s’envolent…Voilà pourquoi je tente de vous aider chaque semaine. Le blog prend de plus en plus de corps. Il y a de plus en plus de commentaires, de questions et d’articles. Il est difficile, peut être, d’appliquer certaines méthodes ou techniques, tellement le chantier/ l’aventure, dans laquelle vous vous êtes lancé, est grande.

apprendre le cinéma

kryzhov/ shutterstock

Comment apprendre le cinéma ?

Vous êtes nombreux à vouloir travailler dans le cinéma et la télévision, nombreux à me demander : comment avoir des stages ? Qui appeler ? Comment trouver un tournage ? Trouver un producteur ? Comment faire lire son scénario ? ou simplement me demander de lire vos scénarios pour avoir un avis pro etc. C’est la raison pour laquelle j’ai fait les fiches métiers dans l’article sur les métiers du cinéma ou que j’accepte de vous aider dans l’écriture de vos histoires. Pour certains, ça marche pas mal d’ailleurs. Mais encore une fois, tout cela ne suffira pas, si vous ne vous donnez pas les moyens d’y arriver. Je peux vous aider, mais si vous ne travaillez pas, si vous ne faites pas le premier pas, alors rien ne sera possible.

Je veux écrire une histoire mais je ne sais pas quoi

Apprendre le cinéma, c’est tout d’abord apprendre sur soi même. Si, en tant qu’auteur ou réalisateur, vous ne savez pas quoi défendre comme idée ou si vous ne savez pas ce que vous voulez raconter, alors personne ne peut rien pour vous.
Avoir envie de quelque chose, c’est bien, mais se donner les moyens de le faire, c’est encore mieux. Se donner les moyens d’écrire une histoire ne veut pas dire avoir le dernier ordi ou le dernier logiciel ni trouver quelqu’un qui vous souffle une idée !

Vous voulez écrire un scénario, c’est à vous de trouver l’idée ! Vous ne savez pas comment faire pour l’écrire, mettre en forme votre histoire etc… Alors là, oui je peux vous aider.

Travailler dans le cinéma, oui, mais comment ?

Que cela soit par mail ou sur le blog, vous me demandez parfois s’il est possible de vous donner un coup de pouce : pour un stage, un poste ou rencontrer certaines personnes. Même si je prends, à chaque fois, le temps de vous répondre, je tiens à vous donner, ici, à vous, la réponse que je donne en général.

Comme vous le savez, je suis autodidacte. La place que j’ai aujourd’hui, je ne la dois qu’à moi.

ATTENTION : lorsque je dis : qu’à moi, il faut comprendre que j’ai travaillé dur, j’ai fait mes preuves, je me suis remis en question et j’ai parfois « mis mon mouchoir dans ma poche ». Mais si personne ne m’avait donné ma chance, j’en serais toujours au même point. Voilà pourquoi je disais, au début de cet article, qu’il fallait écouter les autres et être humble !

Bref, Si vous voulez travailler dans le cinéma, il faut vous en donner les moyens. Soit vous faites une école, un BTS, la fac etc… Soit vous vous formez seul, en parcourant les plateaux, en allant voir les productions ou en faisant du court-métrage.

Sachez que personne, je dis bien personne, ne vous donnera un stage ou un poste sur un film si vous n’avez rien fait ou si vous ne pouvez pas avoir de convention de stage grâce à votre école ! PERSONNE !

Personnellement, je n’ai jamais fait d’école, donc je n’ai jamais été en stage ! ça ne m’a pas pénalisé pour autant.

Oui, mais vous voulez voir ce qu’est un tournage avant de vous décider…

Pourquoi pas ! Mais encore une fois, sur un film, ça sera compliqué. A une époque France télévision acceptait des élèves de 3ème pour faire : un stage d’observation de 3 jours. Franchement, c’est du vent, le temps que vous compreniez qui fait quoi, votre observation est déjà terminée et vous n’avez rien appris ou compris. Pour les autres, vous n’obtiendrez jamais un stage…à moins d’un miracle.

Je le répète depuis un moment, mais la seule possibilité de savoir si tel ou tel métier du cinéma vous plait, c’est de le pratiquer ! Aujourd’hui, les technologies, le matériel de prise de vue n’ont jamais été aussi abordables. PROFITEZ-EN !

Apprendre le cinéma en faisant du court-métrage

Je vous entends d’ici, il nous ressert le chapitre sur le court-métrage ! Et bien oui, car c’est pour moi la seule manière d’apprendre sans que cela vous coûte un bras et cela ne vous empêche pas de faire d’autres choses à côté (école, boulot etc…)

Intégrez une équipe pour un projet, allez faire le café, portez du matos, apprenez à éclairer ou cadrer… certaines asso ou jeunes sociétés de prod ne demandent que cela !

BOUGEZ VOUS !

apprendre le cinéma

YuryZap/ shutterstock

Oui, mais je veux devenir pro !

Vous rêvez de cinéma, de film, de téléfilm…comme je vous comprends ! Prenons un exemple. Pour le prochain film sur lequel je vais travailler, je vais devoir chercher un 3ème assistant (que l’on nomme aussi stagiaire). D’après vous, je vais choisir qui ? Entre un mec qui veut faire du cinéma mais qui ne se bouge pas (à force d’attendre et d’envoyer des courriers ou des mails, il se dit que ça finira sûrement par payer) ou entre un gars (ou une fille) qui se démène comme un fou depuis un moment, à courir tous les courts-métrages du coin, qui en veut, qui t’appelle de temps en temps, qui montre qu’il est là ?

Même s’il n’a fait que du court-métrage, que cela soit associatif ou avec des prods, je donnerai sa chance à cette personne là ! Car il ne suffit pas de dire que l’on veut faire du cinéma, il faut le montrer, le mériter.

Apprendre le cinéma pour apprendre à écrire et devenir scénariste

Il est très important que vous connaissiez les techniques de réalisation, ou du moins que vous en ayez conscience, pour que cela serve votre scénario.

Vous venez ici pour apprendre à écrire ou améliorer votre écriture. Vous avez écrit un roman et vous souhaitez l’adapter, vous voulez devenir scénariste ou vous avez un besoin d’écrire et le scénario vous semble le meilleur moyen pour « accoucher » de votre histoire, alors vous êtes au bon endroit.

Grâce à l’onglet « article » qui se trouve à la page d’accueil, vous avez accès à tous les articles pour que vous puissiez commencer, dès maintenant, à écrire ou pour que vous puissiez mettre en forme ou améliorer votre scénario.

Mais écrire est un travail solitaire et donc difficile. Malgré mon emploi du temps chargé, je tente d’être le plus présent possible. Je me rends aussi compte que, pour plusieurs d’entre vous, il est difficile de vous y retrouver, non ?

Je pense de plus en plus à un moyen de vous accompagner encore plus loin, afin que vous ne soyez plus seul face à votre histoire, que vous soyez stimulé tout le temps, bref une solution presque miracle pour sortir de la solitude de l’écriture et vous permettre d’avancer à pas de géant. J’espère pouvoir vous en dire plus à la fin du premier semestre…peut être avant, si tout va bien…

Qu’en pensez vous ?

N’oubliez pas non plus que devenir scénariste n’est pas une chose facile, ce n’est pas non plus un métier de tout repos et où, on ne gagne pas des sommes d’argent astronomiques. C’est un métier de passion.

J’espère que cet article sur « apprendre le cinéma » vous aura plu. Dès la semaine prochaine, je vais vous proposer un article sur une technique d’écriture que nous n’avons pas encore abordée ;o)

N’hésitez pas à me poser des questions au bas de cet article.

Grâce à vous, le blog a de plus en plus de succès, alors cliquez sur le bouton « like » en haut de cet article ;o)

Vous pouvez aussi partager sur google+. Merci encore à vous tous ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

Une dernière chose avant de se quitter. Aujourd’hui nous avons un nouveau blog  partenaire : www.baz-art.org , je pense que c’est un bon complément à « comment faire un film » vous y trouverez : des critiques de films, des concours, des critiques de livres, de musiques. Bref tout pour stimuler votre imagination et continuer à vous former ;o)

A bientôt,

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

Comments on this entry are closed.

  • Capunk

    Bonjour!
    j’ai 14 ans et je suis passionnée de tout ce qui touche le cinéma, l’écriture et la musique.
    j’aimerai commencer à faire quelques court-métrages car plus tard je voudrais travailler dans ce domaine. le problème est que je n’ai pas de matériel, (je ne sais pas ou m’en procurer) je ne connais pas tout sur « comment devenir réalisateur » et j’aimerai apprendre plus, surtout sur la pratique mais je ne sais pas ou!!!!
    Merci Tom Weil pour cet article et pour ce site que je trouve formidable.
    Merci à vous tous, d’avance!

    • Bonjour Capunk,

      Tu n’as pas besoin de savoir tenir une caméra pour savoir réaliser…c’est étrange mais c’est comme ça. Il faut apprendre à quoi serve les mouvements, pourquoi utiliser tel ou tel objectif etc…connaitre les valeurs, les axes, les règles de réalisations etc…

      A bientôt,

      Tom

  • Pilou

    tout simplement… merci !

    • Bonjour Pilou,

      De rien ;o) N’hésite pas à partager le blog autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier.

      A bientôt,

      Tom

  • Olx

    Bonsoir,

    Voilà, j’ai 19 ans, je suis passionnée du cinéma et des séries, depuis toute petite je veux devenir actrice et écrire des histoires lol mais bon mon rêve ne se réalisera jamais je pense…

    Mais j’ai quand même décidée d’essayer. Je suis en train d’écrire un scénario pour en faire une série voir plusieurs saisons. Je commence tout juste a développer l’histoire mais je cherche encore de nouvelles idées qui pourrait pimenter l’histoire. Deux questions me tracasse ;

    1 : Comment faire pour écrire un scénario du genre série américaine ? Comment le composer ? Et a quelle personne dois-je le raconter ? Parce que la j’ai un peu du mal.

    2 : Après je voudrais faire réaliser ma série si quelqu’un me donne « cette chance », est-il possible que je puisse moi-même jouer un personnage de la série dedans?

    Merci, vos conseils sont vraiment intéressants.

    • Bonsoir Olx,

      1) En lisant les articles sur : comment écrire un scénario etc..que tu trouveras dans l’onglet : Articles, tu auras toutes les réponses ;o)

      2) C’est toujours compliquer de jouer et réaliser en même temps mais c’est possible…Mais souvent les producteurs et les chaines préfèrent que le réalisateur se concentre uniquement sur sa réalisation ;o) Sauf pour les stars qui réalisent leur film…

      A bientôt,

      Tom

      • Olx

        Bonjour,

        Merci de toutes ces informations.

        Vous devez me prendre pour une folle mais c’est plus qu’un rêve de faire ça ! J’aimerais tellement que ça se réalise je suis vraiment motivée a vouloir le faire ! Je me disais aussi est-ce que c’est possible de la faire réaliser au USA ou je rêve un peu trop la?

        Et comment convaincre les producteurs pour que je puisse jouer dedans? Si une jour mon rêve se réalise meme en ayant aucune expérience dans le domaine d’actrice ? Pourtant je joue bien la comédie dans la vie de tout les jours ça me vient naturellement sans me venter bien sur.

        Merci beaucoup.

        • Bonsoir Olx,

          Ton premier problème ne sera pas de convaincre un producteur de jouer dans ton propre film, mais celui de te faire lire, puis signer une option, le convaincre que tu peux réaliser et enfin le convaincre que tu peux jouer…

          Beaucoup de chemin à faire ;o) Première étape écrire ton scénario.

          Puis une fois tout cela fait..peut être trouver un production un usa ou une co-production…bref…ce n’est pas demain.

          A bientôt, ;o)

          Tom

          • Olx

            Merci encore une fois de plus pour les conseils.

            Une dernière question que j’ai oublier de demander dans l’ancien message :

            J’aimerais partager ou travailler avec d’autres personnes sur mon scénario même si je sais que j’en suis capable de le faire toute seule mais ça serait bien de le faire a plusieurs et trouvait des idées, j’en ai déjà parler a quelque amis a moi et ils sont pas très chauds… 🙁

            Mon scénario je veux en faire une série avec plusieurs saisons entre 20 à 22 épisodes comme les séries américaine. Comment je dois procéder ? Combien de pages dois-je écrire pour faire un épisode d’environ 40min ?

            Merci vous m’aider beaucoup 🙂 !!!

          • Bonsoir Olx,

            1 page = 45 secondes à 1 minute.

            A bientôt,

            Tom

  • Sallé

    salut, je m’appelle Sallé et j’ai douze ans je suis en train d’écrire un scénario sur feuille et je voudrais te l’envoyer dans les prochaines semaines. Il s’appelle « Agent Maêlys » et j’amerais devenir scénariste.

    • Bonjour Sallé,

      Je ne peux plus lire vos scénarios car vous êtes trop nombreux et puis tu n’as que 12 ans et tout le temps avant toi pour apprendre les règles de la dramaturgie ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Alex

    Bonsoir Tom, j’aimerais beaucoup travailler dans le cinéma, je ne sors jamais sans mon appareil (je l’ai même au lycée) pour ne jamais rater quoi que ce soit et je fais souvent des vidéos j’adore ça, seulement je me demandais, comment se faire « connaître » (pas style du grand public, médiatique tout ça) quand on a que 17 ans, qu’on fait des vidéos, qu’on est prêt à tout pour un stage? Personne n’acceptera une lycéenne comme stagiaire? Je ne demande qu’à apprendre, juste observer un tournage, savoir comment ça se passe réellement mais je ne trouve absolument rien qui ne demande pas de qualification officielle… Aurais tu des conseils pour m’avancer?
    Sinon que penses tu des prepa comme « Cinésup » ? Et quelle école est la plus accessible entre LL et la Femis?
    Ps: Merci pour ton blog et tes conseils fabuleux, ils me sont tellement utiles!

  • Anthony

    Bonsoir Tom,

    Je lisais votre blog riche d’enseignements il y a quelques mois (et avait posté quelques commentaires), puis ma motivation ayant fortement décrue, je n’ai rien fait pour faire avancer mon envie de travailler dans le domaine du cinéma. (la peur d’échouer et la procrastination n’y sont pas pour rien…), mais je reviens plus motivé que jamais. Mais avant tout pour savoir si ce milieu me plait vraiment, j’aimerai envisager d’aller voir des tournages ou pourquoi si cela est possible de faire des stages, mais comme je ne connais personne en lien avec le domaine du cinéma, c’est pour le moins décourageant. (de plus il y a toujours une énorme différence entre la manière dont on imagine un travail et comment est-ce qu’il est réellement), c’est la raison pour laquelle je me permets de vous poser la question pour savoir si vous connaissez des structures ou studios à contacter qui seraient prêts à accepter des stages. Du moins des noms d’organismes qui pourraient donner une direction où chercher. (à 28 ans, n’est-ce pas un peu trop tard pour se lancer dans ce domaine ?)

    Merci par avance.

    • Bonjour Anthony,

      La procrastination et la peur sont les pires ennemis des apprentis scénaristes/ réalisateurs ou de tous ceux qui souhaitent travailler dans le cinéma.

      Il n’y a pas d’âge pour se lancer, ton âge n’est pas un frein. Il n’y a pas d’organismes qui permettent d’aller voir un tournage. Le meilleur moyen c’est de te faire « engager » sur un court-métrage. Tu peux aussi aller au culot et tenter de faire le tour des tournages de ta région et tenter de t’incruster. C’est ce que j’ai fait au début, j’ai traqué les tournages qui se faisaient dans ma région. Je n’ai pas demandé à travailler avec eux, j’ai juste regardé !
      Tu peux aussi faire de la figuration, c’est le meilleur moyen de voir un tournage pro ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Guest

    Bonjour Tom ,

    je tiens à te remercier pour ses informations et je te souhaite Bon courage 🙂 .
    je deviendrai célébre grâce à vous 😀 😀

    A Bientôt,

    Salmane

  • Cheikh Sidath

    bonjour je me nomme cheikh étudiant dans le métiers des Arts et de la Culture en Licence 1; d ici deux ans je souhaite me spécialiser dans le cinéma comme scénariste, Ainsi voulant écrire un scénario ayant comme thème; Un jour à l’école, je demande si pouvez vous m’indiquer une démarche, merci

  • nad

    Un article du début d’année que je découvre en s’approchant de fin d’année mais tu ne peux pas savoir à quel point j’en avais besoin de ces mots 🙂 bravo pour la subtilité et l’ingéniosité qui rendent l’information accessible bon courage

    • Bonjour nad,

      Merci pour les compliments, n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier et de permettre à ce site de rester gratuit.

      A bientôt,

      Tom

  • Victor Cuvillier

    Bonjours, voilà je voudrais « courir tous les courts-métrages », mais je ne sais pas où les trouver. Je me demandais si vous pouvez me donner des pistes.
    J’habite sur Nancy et j’ai le lycée du lundi au samedi.

    • Bonsoir Victor,

      Tu dois prendre contact avec le bureau d’accueil des tournages de lorraine. Le problème c’est que tu es trop jeune et peu disponible…mais qui ne tente rien n’a rien…

      A bientôt,

      Tom

      • Victor Cuvillier

        Merci pour votre réponse. Je vais essayer et si ça ne marche pas t’en pis.

  • Anthony

    Bonsoir,

    Je suis très intéressé par les métiers de scénariste et réalisateurs, parce que j’aime énormément écrire, inventer des mondes (surtout fantastiques, de science fiction et de réflexions un peu philosophiques) et visualiser ce que j’écris, à la manière de films. C’est quelque chose qui me plait depuis longtemps, mais je n’avais jamais osé envisager de me diriger vers ce milieu bien qu’il m’intéresse.
    Voilà pour résumer en quelques mots mon intérêt pour ces deux métiers dans le cinéma.

    Mais je n’ai vraiment aucun contact avec le milieu du cinéma, mais je souhaiterai beaucoup découvrir ces métiers pour voir ce qu’ils sont vraiment, pour me confronter à la réalité. Et voir si cela me plait réellement.
    Mais comment faire pour aller voir sur un lieu de tournage comment est-ce que ça se passe, et à qui s’adresser quand on a aucun contact avec le milieu du cinéma ?

    A bientôt.

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Anthony,

      Tu as réellement trois moyen pour te confronter au monde du ciné et d’un plateau.

      – Fais de la figuration, tu pourras voir comment se déroule un tournage, comment s’articule une équipe et rencontrer des pros.
      – Lance toi dans le bain, écrie un court métrage et monte le projet. Soit avec une prod, soit avec tes propres moyens (asso, commission etc..)
      – intègre une équipe d’un court métrage, peu importe le poste et fait tes premières armes.

      Pour tout ça va dans la structure qui gère les accueils de tournages dans ta région. va dans l’onglet : article, puis va dans financements en région, là tu trouveras les structures.

      A bientôt,

      Tom

      • Anthony

        Bonjour Tom,

        Merci pour votre réponse. Je vais prendre le temps de regarder plus en détail pour suivre les conseils que vous me donnez. En tout cas, je suis motivé et je compte bien tenter de faire aboutir ce projet au mieux.
        Et bravo pour votre blog très complet et très agréable à lire. D’autant plus qu’il est entièrement gratuit ce qui est rare. Et malheureusement les initiatives gratuites tendent à se raréfier, bonne continuation ! 🙂

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Anthony,

          De rien ;o) n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est non seulement le meilleur moyen de me remercier mais c’est surtout la meilleure façon de garder ce blog gratuit ;o)

          Bon courage pour ton projet, n’hésite pas à revenir, tu es ici chez toi ;o)

          A bientôt,,

          Tom

  • Kévin

    je viens de Tours, ça reste une ville de province mais ville tout de même, et y’a une chaîne télé. je vais consulté la liste un grand merci pour ta réponse rapide. A bientôt.

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Kévin,

      Oui fait ça et n’hésite pas à revenir si tu as des questions.

      A bientôt,

      Tom

      • commentfaireunfilm

        Bonjour Patrice,

        Pour répondre à ta premier question…je dirais que lorsque j’écris un scénario, je ne suis jamais vraiment seul. J’ai la chance de pouvoir en discuter ou de discuter de points qui me chagrine avec des amis réalisateurs/ réalisatrices/ scénaristes. Je suis d’accords avec toi pour dire que d’écrire sans avoir un retour, ne serait-ce qu’une simple discussion ou un simple échange avec quelqu’un est primordial. Mais une chose est certaine, au début, pour la mise en place des bases de l’histoire nous sommes souvent seul.

        Pour ta deuxième question (qui n’en est pas une), sache que je travaille sur ça en ce moment. Je vais vous en parler d’ici quelques jours. Mais tu as raison un des secret est là : le traitement et la manière dont il est pensé.

        3) Je suis assez partagé. On entend effectivement de temps en temps dans notre entourage des personnes qui souhaitent voir « autre chose ». Malheureusement lorsqu’il y a des films qui traitent de sujets particuliers ou qui différent de ce qui ce fait..personne ne va les voir…
        Mais je suis aussi pour la diversité et le changement…Je travaille d’ailleurs sur ce genre de projets. J’ai des retours, je suis lu, des producteurs me rencontrent ou me téléphonent. Mais les changements qu’ils me demandent’sont tellement radicales que je ne signe pas. Voila pourquoi je laisse ces projets de côté et travaille depuis peu sur des scénarios plus calibrés..plus communs. Réponse si ça fonctionne dans les prochains mois.

        Je prends du retard sur mes projets pro car je bosse comme un fou sur un projet pour vous tous (ceux qui souhaitent être accompagné dans l’écriture). L’avenir me dira si j’ai eu raison ou pas ;o) Mais je vis une telle aventure depuis que je m’occupe de ce blog que je souhaite aller jusqu’au bout de ma démarche.

        Je suis assistant réalisateur car j’aime aider les réalisateurs à monter leurs projets, J’aime aider les auteurs en analysant leurs films…peut être que mon rôle au final sera plus d’aider que de faire…Si je réussis à faire émerger des nouveaux talents depuis le blog ça serait une grande victoire ;o) nous verrons bien.

        A bientôt,

        Tom

  • Kévin

    Bonsoir, j’ai découvert ce magnifique blog aujourd’hui, et l’ai déjà beaucoup parcouru. La question a peut être déjà été posé mais vers qu’elle organisme ou autre faut t’il se rapprocher pour connaitre les courts métrage en court dans sa ville, et éventuellement entrer en contact avec l’équipe, afin de pouvoir observé comment ce passe le tournage d’un film.

    Passionné de cinéma j’ai décider de reprendre mes études, étant quelqu’un d’extrêmement motivé, j’ai tout de même besoin d’être aiguillé, je veux emmagasiné un maximum de savoir sur l’aspect technique du métiers.
    Merci

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Kevin,

      Merci pour tes compliments ;o) N’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier et de permettre à ce blog de rester gratuit ;o)

      Pour répondre à ta question cela dépend ou tu habites. Mais si tu vas dans l’onglet : Articles, et que tu cherche les financements en région tu vas tomber sur une liste des structures qui aide aux financements du cinéma dans ta région. Dans ces structures il y a presque toujours un bureau d’accueil des tournages, c’est à lui qu’il faut demander ;o)

      A bientôt,

      Tom

      PS : reviens ici quand tu le souhaites tu es ici chez toi. Si tu as des questions n’hésite pas ;o)

  • Chloé

    Bonjour,
    Je cherche un peu partout une bonne école de cinéma, je retombe la plupart du temps sur l’ ESRA, je voulais savoir ce que vous en pensez 🙂
    merci beaucoup! et bravo pour votre site!

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Chloé,

      La meilleure école de ciné c’est celle qui te permettra d’évoluer et de réussir à vivre de ta passion. Autant dire aucune !
      En revanche, l’ESRA est très connu, autant que louis lumière ou 3IS. Tout dépend de tes moyens ! Si tu n’en a pas, il te reste ton courage, ta volonté et un peu de chance et tu arriveras à tes fins.

      A bientôt,

      Tom

      • Chloé

        Bonjour Tom,
        Merci de m’avoir répondu. Je voulais aussi te demander ou je peux acquérir des connaissances si je ne fais pas d’école, j’habite à Nice et je ne sais pas à quelle porte frapper :/ Même si je fais des courts métrages, c’est à moi de me bouger, de faire des rencontres et je suis un peu perdue!
        Est ce que tu aurais une caméra à me conseiller pour réaliser mes courts métrages?
        Merci et bonne journée 😉

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Chloé,

          Si tu peux faire une école fait la. Simplement parce que cela va te donner des bases techniques et tu pourras te constituer un premier réseau.

          Si tu ne peux pas, il te reste à te bouger. Je te conseille d’aller dans la structure qui accueil les tournages dans ta région ou qui le subventionne. Là bas tu trouveras les contacts qu’il te faut ou du moins des pistes.

          A bientôt,

          Tom

  • Beuleup

    Salut Tom,
    Déjà oui, encore merci pour tous tes fameux conseils (je t’ai posé une question sur les effets de contre plongée et tu m’as très vite et gentiment répondu, avec même un petit conseil qui m’a été super utile !).
    Je me permet un peu de réagir à ce qui se dit dans les commentaires, notamment sur le fait que tu dis a une personne que son premier court-métrage ne sera surement pas une grande réussite si il n’a pas une équipe plus conséquente que : un assistant réalisateur, un cadreur, un preneur son et un régisseur. Je ne suis pas trop d’accord avec ce conseil parce que déjà : un premier court-métrage d’un débutant ne sera « jamais » une réussite. En tout cas pas totale et pas au sens ou la personne le visionne dans sa tête ! Et surtout en fonction du projet l’équipe importe peu je trouve (attention je parle toujours niveaux débutant-première expérience en réalisation) car gérer une grosse équipe quand on a jamais bossé dans la réal c’est mission quasi impossible. Là où je te rejoins c’est sur le fait que pour apprendre, il faut faire du court-métrage, du court-métrage et encore du court-métrage ! Je m’y suis mis il y a 3 ans avec uniquement mes moyens et en total auto-didact. J’étais fier à l’époque de ce que je faisais déjà mais là, au bout de 3 années et fort de mon expérience d’environ 12 court-métrages perso et d’avoir participé à quantité d’autres, je me rend compte que ce que j’ai pu faire à mes débuts est bien loin de mon niveau actuel (et encore je ne prétend pas faire des courts-métrages parfait mais l’amélioration est plus que probante !). Donc mon conseil à tout réal débutant souhaitant se lancer : LANCEZ VOUS BORDEL ! Faites, faites et faites !!! Et si un scénar vous tiens particulièrement à cœur et que vous ne souhaitez vraiment pas le gâcher, gardez le de côté, faites en d’autre en attendant, tout en y retournant à chaque erreur que vous avez fait sur les autres pour éviter de les reproduire sur celui là !
    Et suivez attentivement ce blog car c’est une vraie mine d’or ! Merci encore Tom !

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Beuleup,

      Je suis content que mes conseils ont été bénéfiques ;o) J’ai tenté de retrouver le commentaire ou je disais qu’il fallait forcément une équipe composé d’un 1er assistant etc…et je ne l’ai pas retrouvé.

      Je comprends que tu ne sois pas d’accord et je l’accepte ;o) J’ai surtout envie de dire que cela dépend vraiment de l’objectif. Mon premier court je l’ai fait avec une vraie équipe et en pellicule (je rappel aussi que je suis autodidacte), ça m’a permit d’être opérationnel tout de suite. L’équipe savait ce qu’elle devait faire, elle connaissait son métier etc…j’ai pu vraiment me concentrer sur les acteurs et ma réalisation. Mais mon but c’était d’être crédible tout de suite en festival.

      Encore une fois je ne sais plus pourquoi j’ai dit cela, mais je crois que la personne qui souhaitez réaliser son court devait avoir un objectif particulier.

      Je te rejoins néanmoins sur le fait qu’il faut savoir se lancer, tester et…se tromper. C’est le meilleur moyen pour apprendre.

      A bientôt,

      Tom

      • Beuleup

        Je suis carrément impressionné si t’as commencé direct à la pellicule et avec équipe ! Ça devait être une expérience fantastique pour un début ! J’avoue que je rêve un peu de pouvoir tourner avec une équipe conséquente ^^. J’ai fait ma première expérience en pellicule il y a 2 mois et ce fut assez compliqué à gérer (et encore c’était du super8, pour le concours tourné/monté super8 de Strasbourg dont les résultats tomberont en mai). D’ailleurs ça pourrait être intéressant que tu fasse un petit article sur les tournages en pellicule sur ton blog non ? Quoi qu’il en soit je continue de suivre assidument ton blog et à mettre en œuvre tout tes précieux conseil !
        A bientôt !

        Pour info :

        Cinémacam
        il y a 3 mois

        Bonjour Tom!
        Puisque tu nous encourage à créer des courts 🙂
        … et que justement j’ai un projet en ce sens, dont je te parle dans un
        autre commentaire, j’ai une question: lorsqu’on est un réalisateur
        débutant sur son tout premier véritable projet de court – donc encore
        rien à montrer – comment peut-on former une équipe technique minimum
        pour un tournage de quelques jours (je dirais: un assistant réalisateur,
        un cadreur, un preneur son et un régisseur me semblent le minimum
        vital) et a quel prix? – en supposant qu’on vise plus les étudiants qui
        cherchent de l’expérience que les vrais pro déjà expérimentés mais
        sûrement trop chers. Par exemple, est-ce que ça passe par des petites
        annonces?
        Merci, a+

        commentfaireunfilm
        il y a 3 mois

        Bonsoir Cinémacam,

        Oui j’ai vu ton commentaire, j’y ai d’ailleurs répondu ;o)
        Pour que le court-métrage est toutes les chances d’être une réussite, il va
        te falloir un peu plus que les postes que tu as énumérés ;o) Mais j’y
        reviendrai justement dans un article d’ici deux ou trois semaines ;o)

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Beuleup,

          Y a pas de quoi être impressionné ;o) C’était en S16 N&B avec un gonflage 35 prévu pour la diffusion en festival. Mais j’en parlerai bientôt ;o)

          Ton idée sur les tournages en pellicule pourrait être une bonne idée..même si j’ai l’impression qu’en court métrage ça n’existe plus trop…mais je me trompe peut être…je parle du S16 et du 35 mm

          N’hésite pas à me montrer le résultat de ton film ;o)

          A bientôt,

          Tom

          PS : Pour ma réponse suite au post de cinémacam, je maintiens ce que j’ai dis car il dit « un véritable tout premier court métrage », il parle aussi d’une véritable équipe…;o)

          • Beuleup

            Ok mea culpa j’avais pas saisi sa phrase dans ce sens 😉

          • commentfaireunfilm

            Bonjour Beuleup,

            Cela n’empêche que tu as raison aussi ;o)

            A bientôt,

            Tom

  • Vlad

    Oups ^^ Hé hé petit oublie « Spécificités techniques requises pour les fichiers de projection des films sélectionnés Les DCP devront nous parvenir sans clé KDM et devront être accompagnés d’un fichier Quicktime 1080p (vidéo codec : H.264/ MPEG-4 AVC, audio codec : AAC, débit vidéo supérieur à 10Mb/s) ou Pro Res 422 »

    • commentfaireunfilm

      Re,

      La KDM est une clé que le distributeur envoi au exploitant pour que ceux-ci puissent utiliser le fichier DCP dans leurs salles.

      En revanche je pense que le fichier Quictime peut être encodé sur un ordi. Mais là ça dépasse mes compétences.

      A bientôt,

      Tom

      • Vlad

        Merci beaucoup Tom, ^^ donc pour l’instant je vais essayer de voir avec les festivals qui acceptent les projections dvd comme cabestany ou « un festival c’est trop court « 

  • Vlad

    Je poste ici les contrainte de projection d’un film au festival de clermond ferrand pour que vous m’expliquez plus clairement, j’ai pas trop compris. Je sais que DCP est le format de projection en cinéma, mais je ne sais pas comment faire pour convertir un film vidéo en DCP, en plus j’ai remarqué que ce n’est pas seulement Clermond ferrand qui demandé ce format lors de festivals. Merci.

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Vlad,

      Tu ne peux pas (à ma connaissance) faire de DCP toi même, il faut que tu passes par un labo. D’après mes souvenirs pour un film de 10 minutes le coût doit être entre 1000 euros et 1500 euros, à vérifier.

      De plus pour inscrire ton court-métrage dans ce genre de festival il te faut un Visa d’exploitation !

      A bientôt,

      Tom

  • nicolas

    Bonsoir, je vais avoir 19 ans, je m’appel Nicolas. J’ai arrêté mes études en STI en pleine année malheureusement et j’ai énormément d’idées et d’images qui me traversent l’esprit sur l’histoire que je veux écrire mais je n’ai aucune notion dans ce domaine.
    Pouvez m’aider s’il vous plait pour que je puisse mettre mes idées en place et des explications sur « comment faire ressortir les émotions fortes chez les personnages »

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Nicolas,

      Il te suffit de suivre les étapes numérotés que tu trouveras dans l’onglet : Articles (ou tous les articles du blog sont répertoriés.) Tu y trouveras une liste d’articles sur : comment écrire un film/ téléfilm ou un court-métrage.

      Tu y trouveras aussi deux articles sur comment créer des personnages forts.

      A bientôt,

      Tom

  • Evan

    Bonjour Tom,

    Merci beaucoup pour cet article, j’attends impatiemment le prochain.
    Mais je ne fais pas ce commentaire pour parler de cet article.
    Avec ma bande de potes, après avoir fait quelques courts-métrages nous avons décider de faire un court-métrage pour le festival « sur les pats de mon oncle ». Pour cette occasion on a pensé à un film d’aventures façon « Le voyage du héros » mais bien sûr il y a des contraintes, pour présenter un film il faut que celui-ci fasse maximum 12 minutes et du coup je voulais savoir s’il était possible de faire un film façon « le voyage du héros » en 12 minutes .

    Merci de ta réponse et à bientôt,

    Evan

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Evan,

      Oui c’est possible. Tout est possible en faite ! cela dépend si vous réussissez à trouver une idée pour y arriver. Il va falloir raconter l’histoire de manière super courte. Vous devrez donc sûrement utiliser des ellipses pour y arriver ;o) et trouver un très bon monteur ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Gloria

    Merci beaucoup à toi ! je suis ton blog depuis un moment, du sénégal, je suis dans une école de réalisation et tes conseils m’aident bien ! bonne année et continues ton travail c’est génial !

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Gloria,

      Merci pour tes compliments. Je suis heureux que le blog t’aide dans tes études. N’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o)

      Reviens ici quand tu le souhaites, tu es ici chez toi ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • SABA

    Bonjour

    je suis heureux de découvrir ce blog. Je souhaite vivement puiser ici à travers vos conseils et orientations mon inspiration pour l’atteinte de mon objectif qui n’est autre que de devenir un cinéaste.

    Bonne et heureuse année à vous

    • commentfaireunfilm

      Bonjour SABA,

      Bienvenue sur le blog. N’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi, c’est le meilleur moyen de me remercier ;o) et de permettre de garder l’accès du blog totalement gratuit ;o) (et de cliquer sur les pubs de temps en temps ;o))

      Bon courage pour tes projets, reviens ici dés que tu le souhaites, tu es ici chez toi ;o)

      A bientôt,

      Tom

  • Mathilde Chop

    Bonne année tout le monde !!!

    • Georges

      Bonne année à vous.

      • Mathilde Chop

        Merciii

        • Georges

          Ce qu’il fallait démontrer 🙂

          • Mathilde Chop

            Okay merci beaucoup

        • Bonsoir Mathilde,

          Ce qu’il fallait démontrer ;o)

          A bientôt,

          Tom

  • Georges

    Bonjour et bonne année. Je voudrais te dire que je suis pas d’accord avec cette personne qui a commentée cet article concernant le synopsis, cela m’a beaucoup aidé pour avancé, pour moi il n’y a pas de niveau. C’est simplement une explication pas à pas pour nous guider. Tu nous prend par la main afin que mous puissions arriver à notre but. Et si nous y arrivons c’est grâce à toi, CQFD. Merci pour toi, et merci pour tes futurs articles. A bientôt.

  • Ismaël Elmesbahi

    Bonjour Tom :),

    En ce qui concerne le message de « La » personne c’est ridicule tout simplement. Comme tu dis entre savoir et appliquer c’est totalement différent. Pour être scénariste et réalisateur faut avoir ça dans le sang, les tripes! Moi je me lève je pense à mes personnages et mes histoires jusqu’à quand je m’endors. Peut-être tu vas me dire que c’est trop mais tu connais la fameuse phrase de Frank Capra, pour moi c’est pareil :). Ton site est merveilleux, j’ai lu, fait des formations et je peux t’assurer que j’ai énormément appris ici! Après chacun fait ses choix, se donner à fond, passer des heures à écrire (si on veut devenir scénariste).
    Oui j’avoue c’est dur. Mais la vie est dur, je pense qu’on a tous des moments de doute, moi ça dure disons 10 minutes lol. Ce site (toi donc) m’a énormément aidez, je me suis senti soutenu et en plus te lire, un passionné et pro ça fait beaucoup de bien. C’est un site gratuit et altruiste. Tu montres la bonne vois, et soit on la prend avec les difficultés mais les passionnés y arriverons! Après entre vouloir et faire… Enfin bref, voilà mon avis :). Continue à nous aidez avec tes articles et les médisant non aucune importance! Déjà j’ai réalisé un court et dans des conditions extrême mais j’ai eu l’envie grâce à toi, c’est moi qui l’ai fait mais c’est toi qui m’a remis les idées en place :). Là j’ai un film finit, oui il y a des défauts, mais je l’ai montré à des pros et m’ont dit qu’avec ce que j’avais 80 euros c’est vraiment bien. Donc j’ai un mot pour toi « MERCI » :).

    Passe un excellent weekend et retient les encouragements et pas l’autre, nous on te suit c’est le principale, non?

    Ismaël

  • abdelkader

    je vous remercie ce que vous donnez comme importance dans l’art cinématographique

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Abdelkader,

      Merci pour les compliments ;o) n’hésite pas à partager le blog et ses articles avec tes réseaux.

      A bientôt,

      Tom

  • Bonjour Tom!

    Puisque tu nous encourage à créer des courts 🙂 … et que justement j’ai un projet en ce sens, dont je te parle dans un autre commentaire, j’ai une question: lorsqu’on est un réalisateur débutant sur son tout premier véritable projet de court – donc encore rien à montrer – comment peut-on former une équipe technique minimum pour un tournage de quelques jours (je dirais: un assistant réalisateur, un cadreur, un preneur son et un régisseur me semblent le minimum vital) et a quel prix? – en supposant qu’on vise plus les étudiants qui cherchent de l’expérience que les vrais pro déjà expérimentés mais sûrement trop chers. Par exemple, est-ce que ça passe par des petites annonces?

    Merci, a+

    • Jake Garcia

      Salut ,
      Moi Je connais un site d’annonces gratuites : cineaste.org
      C’est génial pour rechercher des personnes côté technique mais aussi artistique ^^

      • Merci! Je vais regarder ça.

      • commentfaireunfilm

        Bonsoir Jake,

        Je connais ce site, j’y suis abonné, le Problème c’est que pas mal de pro n’ont pas forcément le temps de lire tous les mails ou toutes les annonces de la newsletter. De plus, je reste persuadé que les porteurs de projets doivent faire la démarche de rencontrer les intermittents et de ne pas juste jeter une annonce comme on jette une bouteille à la mer, en espérant que quelqu’un va lire ou être intéressé.

        Le cinéma c’est aussi bien une question de technique que de rencontres humaines et de partage. Rencontrer les gens, leur parler du projet, les fédérer est sans nul comparaison le meilleur moyen de bien s’entourer. ;o)

        D’autant plus qu’il y a souvent des pros prêt à filer un coup de main dans chaque région.

        A bientôt,

        Tom

        • Jake Garcia

          Bonjour Tom,
          Je suis totalement d’accord sur le fait que c’est préférable d’aller voir les intermittents, les professionnels car le cinéma est un milieu de contacts en tout genre. Cependant, il y a des régions où il est plus difficile de se faire des contacts car ce ne sont pas des régions trop propices au cinéma. Cineaste aide un peu dans ce sens là, même si je suis totalement d’accord avec toi sur le principe humain et de partage car le Cinéma est un partage d’émotion, d’enthousiasme, d’idée, de critiques, de l’idée jusqu’à l’exploitation et distribution.

          • maria

            Bonjour Tom,
            Je remarque des « visiteurs  » de ton site venir de plus en plus nombreux, tellement intéressés.
            Je me demande comment tu fais pour gérer tout ça en plus de ton boulot sur le terrain.
            Apparemment, ici, tu es tout seul.
            Merci et ménage tes forces.
            Cordialement.

          • commentfaireunfilm

            Bonsoir Maria,

            Merci de t’inquiéter ;o) Oui de plus en plus nombreux …je vais devoir faire quelque chose pour continuer à tous vous aider…

            Allez je vais me coucher demain je tourne en Belgiques.

            A bientôt,

            Tom

      • Georges

        Merci pour ce site Jane.

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Cinémacam,

      Oui j’ai vu ton commentaire, j’y ai d’ailleurs répondu ;o)

      Pour que le court-métrage est toutes les chances d’être une réussite, il va te falloir un peu plus que les postes que tu as énumérés ;o) Mais j’y reviendrai justement dans un article d’ici deux ou trois semaines ;o)

      En revanche, il ne faut JAMAIS mettre de l’argent perso ! Jamais ! Il y a des structures qui subventionnent le court-métrage, je te laisse aller voir les articles sur comment trouver de l’argent en région.

      Si ton ami (ou toi moi-même) à beaucoup d’argent…pourquoi pas…mais c’est une bêtise ;o)

      De plus, il ne faut Jamais ! JAMAIS payer une équipe technique si tu n’as pas le budget pour. Si tu as 5000 euros ou 20 000 euros payer ton équipe c’est du suicide. Il faut que cet argent soit à l’image et non pas dans les poches des techniciens. En revanche si tu as un budget de 60 000 euros alors là,ok, n »hésite pas à payer ton équipe.

      Il ne faut pas croire non plus que les pro (dont moi) n’acceptons de travailler qu’a condition d’être rémunérés. Le statut d’intermittent de spectacle est aussi là, pour que nous puissions aider les « jeunes » réalisateurs à se lancer et donc de ne pas être payé. En revanche, il est de coutume de défrayer (payer l’essence, portable etc..par exemple)

      Pour trouver une équipe, j’expliquerai tout dans l’article. Cela demande de l’énergie, de l’implication (et pas que de toi) et d’avoir une structure (association par exemple).

      Et non, pas de petites annonces ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Merci!

        J’attends donc avec impatience ton article sur « comment trouver une équipe », qui me sera très directement utile 🙂

        A bientôt!

  • Jake Garcia

    Merci Tom, pour tout tes articles de qualité qui nous permettent de nous améliorer, de nous former aux métiers du cinéma et aux différentes techniques. Je suis jeune scénariste, jeune producteur et je dois dire que je vois beaucoup plus clair sur certaines techniques (ellipses – les différentes plans…..) Un seul mot : MERCI car tu es un passionné et cela se voit et cela est rare de voir une personne aussi investie pour encourager les novices du cinéma que nous sommes. bien à toi
    Jake

    • commentfaireunfilm

      Bonsoir Jake,

      Merci pour tes compliments ;o) Bravo aussi pour la belle aventure dans laquelle tu t’es lancé. La production ce n’est pas simple et je parle par expérience ;o)

      Je suis heureux que de jeunes entrepreneurs et amoureux du cinéma comme toi tente l’aventure ;o)

      Peut être pourrais tu nous en dire plus sur ta structure, tes envies ou pourquoi tu as décidé de monter une société.

      A bientôt,

      Tom

      • Jake Garcia

        Bonsoir Tom,
        Pour répondre à ta question, j’ai crée ma propre société de production depuis 2011, afin au départ de produire mes propres scripts. Puis ayant la volonté d’aider de jeunes scénaristes ou certains jeunes réalisateurs commençant dans le milieu, je produit d’autres oeuvres. Je donne des conseils, j’aide à l’écriture, au montage, aux documents techniques, administratifs…. Tout cela est une vraie passion, même si je n’en vie pas car souvent je fais cela bénévolement; Ma société de prod (star production) grandit de jour en jour et cela me comble de joie au plus haut point. Voici mon site : http://www.starprod.net
        D’ailleurs, si tu me le permets Tom, j’aimerai mettre ton site en lien sur le mien.

        Bien à toi

        Jake

  • Kaladji Diomande

    Merci pour tout ton travail. Impatient pour la suite,

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Kaladji,

      Merci à toi ;o) Dés dimanche prochain tu pourras lire, apprendre et comprendre une nouvelle technique scénariste ;o)

      A bientôt,

      Tom

      Ps : n’hésite pas à partager le blog autour de toi ;o)

  • Steelcox

    Merci beaucoup Tom pour la qualité de vos articles. Je viens de rédiger mon premier scénario et vos articles m’y ont beaucoup aidé. Il me reste à le relire et à y apporter quelques corrections. Merci à vous. Steelcox

    • commentfaireunfilm

      Bonjour steelcox,

      Ici tout le monde se tutoie ;o) en tous les cas merci pour tes compliments, il me vont droit au coeur.

      Je suis un peu en retard sur les scriptdoctorings de scénarios que plusieurs utilisateurs du blog m’ont envoyés. Mais à l’occasion, si tu le souhaites, tu peux poster une demande de lecture dans l’espace contact ;o)

      Quoi qu’il en soit, bon courage et bonne chance pour ton projet ;o)

      A bientôt,

      Tom

      PS : n’hésite pas à partager le blog et ses articles autour de toi (amis, réseaux etc..) c’est le meilleur moyen de me remercier et que « Comment Faire Un Film » reste gratuit ;o)

  • Nicolas Delrieu

    Il est impératif de faire un court métrage sinon pas de réseau de personnes travaillant dans ces métiers audiovisuels et seul moyen aujourd’hui de se faire connaître car tout marche au relationnel malheureusement donc faire un court est le seul moyen pour essayer de percer. Je suis allé à la rencontre de boîtes de productions ou envoyer des candidatures pour France télévisions ou canal+ mais à chaque fois c’était non ou « on a pas de projets », « c’est pas nous qui recrutons. C’est directement les chefs d’équipes ». C’est pourquoi je vais faire mon premier court métrage cette année même si j’ai déjà mon film d’étudiant.

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Thomas,

      Effectivement presque tout dans ce milieu marche au relationnel, mais je ne dirais pas malheureusement ;o) Car ceux qui n’ont pas fait d’étude ou qui n’ont pas le niveau (scolaire ou technique) ne sont pas réduit au silence ;o)

      Certes, le relationnel permet à certain (fille ou fils de…ou issu de certains cercles etc…) d’aller plus vite ou de griller la politesse. Mais au fond, c’est un système qui permet pas mal de liberté et qui élimine ceux qui n’en veulent pas vraiment.

      Sur ce que tu dis sur les boites de prod ou chaines de Tv, tu es l’exemple type. Bravo à toi de ne pas avoir baissé les bras ;o) Pour les chefs d’équipes, c’est la stricte vérité, mais dis toi que pas mal de fils de prod ou de dir de prod me sont passé devant ;o) That’s life ;o)

      Je crois que tu as très bien compris ce qu’il faut que tu fasses. Je te souhaite le meilleur pour ton prochain court. Il va falloir que tu mettes toutes les chances de ton coté pour réussir : scénario en béton, équipe tech et un peu de matis ;o)

      N’hésite pas à revenir si tu as besoin de conseils scénaristique ou techniques, tu es ici chez toi ;o)

      A bientôt,

      Tom

      • Nicolas Delrieu

        C’est pas Thomas mais Nicolas;). Merci beaucoup pour tes encouragements. C’est vrai que le relationnel permet de donner plus de chance pour les autodidactes mais si tu fais une école audiovisuelle, c’est que normalement tu es passionné car c’est que des écoles privées entre 5500 et 8000 euros par an. Et pour faire ma formation j’ai du faire un prêt jusqu’en 2015 donc, j’estime injuste qu’à motivation et travail égaux la personne qui n’a pas encore de réseau et qui a payé cher une formation reste sur la touche alors que l’autodidacte avec relations et donc sans formation puisse percer. Attention, je parle à motivation égale et envie de travail égal. Donc c’est malheureusement.
        Concernant mon prochain court, je ne suis pas scénariste ou dialoguiste de base mais j’ai confiance en mes idées que je veux faire transmettre. C’est un court très ambitieux avec je pense pas mal de steadycam, de belles lumières et il me faut surtout 3 excellents acteurs pour mes 3 personnages principaux. Sinon, se serait du gâchis. Le pitch: un jeune homme venge sa petite amie après qu’elle se soit faite violée.
        PS: si tu connais des gens intéressés, tout le monde est le/a bienvenu(e).

        • commentfaireunfilm

          Bonjour Nicolas,

          C’est vrai que tu dépenses beaucoup d’argent pour avoir un enseignement, mais tout le monde n’a pas les moyens de le faire (ou les moyens d’avoir un prêt bancaire !). Ceux qui font une école privé paient pour avoir un enseignement et non pas pour trouver du travail ;o)

          Se faire un réseau ne coûte rien (quoi que normalement, en faisant une école privé, tu rencontre du monde ;o)) ;o) et heureusement ! si, uniquement ceux qui avaient la chance de pouvoir se payer ce genre d’étude (ou d’école) avaient la possibilité ou une chance supplémentaire d’avoir un poste dans le cinéma, cela serait inégalitaire.

          Un autodidacte se forme sur le tas, il n’a pas eu de formation « diplomante » mais il à dû ou il doit se former par lui même. Ce mode de formation est d’ailleur plus long que s’il avait fait une école ;o)

          Souvenons nous, aussi, que nous travaillons (ou souhaitons) travailler dans un métier artistique, même si certains métiers sont techniques, ils ont tous un côté artistique. Certains auront beaux payer des fortunes dans des écoles, il seront toujours moins bon que d’autres.

          Je te rejoins sur le fait que des mecs qui réussissent à percer juste parce qu’il connaissent la bonne personne c’est injuste. Mais au final, il ne représente qu’une infime partie.

          Pour ton court, je te souhaite le meilleur ;o) Tu ne m’a pas dit ce que tu souhaitais exercer comme métier ? Si tu fais un court, je suppose que tu souhaite réaliser ;o) Mais sinon, tu as envie de faire quoi comme tag sur un plateau ?

          A bientôt,

          Tom

          • Nicolas Delrieu

            C’est quand même 3 ans de formation. Je souhaite réaliser effectivement. Et pour apprendre, j’ai fait assistant régisseur général, j’ai fait assistant réalisatrice, j’ai fait de la figuration, j’ai fait cadreur pour un stage de comédiens, assistant régie lumière. Mais ce que je préfère c’est la direction d’acteur, la mise en scène (c’était mon principal rôle lors du tournage de mon film étudiant puisqu’en plus, j’ai fait du théâtre amateur) mais ayant une formation très généraliste puisque j’ai fait une formation 3D et des effets spéciaux à la base donc je veux et peux toucher à tous les domaines.

          • commentfaireunfilm

            Bonsoir Nicolas,

            Tu me parlais d’une école de ciné privé tu as fait quoi ?

            Tom

          • Nicolas Delrieu

            Bonsoir Tom,

            J’ai fait une école prépa (LISAA) à Paris spécialité animation 2D/3D puis 3 ans à l’école Georges Méliès (ancien EESA) à Orly.

          • commentfaireunfilm

            Bonsoir Nicolas,

            Donc ton court métrage c’est un film d’animation ?

            Tom

          • Nicolas Delrieu

            Pas du tout ! C’est que de la prise de vue. Il me faudrait plus d’un an si c’était en animation. Et faire une boîte de nuit avec des figurants rien que ça c’est 6 mois minimum… Et un viol avec des personnages réalistes tu as intérêts d’avoir une équipe de pixar avec toi. Non, c’est 100 pour 100 prise de vue. J’ai dit plus haut que certainement il y avait pas mal de steadycam et donc c’est du live et pas d’animation.

          • commentfaireunfilm

            Bonjour Nicolas,

            Excuse moi, j’ai zappé le stead ;o) En revanche que l’on soit d’accord les 6 mois dont tu me parles avec les figurants dans la boite de nuit c’est si tu devais le faire en animation ?!

            Quoi qu’il en soit, je te souhaite bon courage pour la mise en oeuvre de ton court ;o)

            A bientôt,

            Tom

          • Nicolas Delrieu

            Les 6 mois pour faire la boîte de nuit avec les figurants oui en 3D. Car en 3D, tu dois modéliser, faire un dépliage UV ( c’est à dire comme un patron d’un vêtement ou d’un cube), tu dois texturer (mettre les couleurs), tu dois créer un squelette (boules qui se suivent et relier aux unes aux autres), tu dois faire des blend shapes ( expressions du visage), tu dois peindre les UV afin que la modélisation bouge lorsque tu bouges un os, tu dois animer, tu dois éclairer, tu dois poser une caméra, tu dois faire des rendus de différentes couches afin de les recomposer et de modifier les modes et les couleurs. Et tout ça pour chacun des personnages et pareil pour chaque élément de décor. Donc tu as intérêt d’avoir un excellent ordinateur avec une grande capacité de mémoire. Ce que je te dis est la version la plus simple. Après il y a pleins d’autres façons de faire qui dépendent de tes mouvements de caméra.
            Merci en tout cas de tes encouragements.

            Bon après-midi.

            Nicolas

          • commentfaireunfilm

            Bonsoir Nicoles,

            Oui c’est bien ce que je me disais ;o)

            A bientôt,

            Tom

  • maria

    Bonjour matinal, TOM !!!
    Je ne peux pas laisser passer, sans intervenir, sur les propos moqueurs de cet anonyme, qui se permet de donner un jugement qui est lui-même un préjugé.
    Je m’explique.
    J’ose espérer qu’il sait lire.
    N’empêche qu’il faut être pédagogue pour faire passer son savoir aux enfants, autrement dit, se faire tout petit, comme si on ne savait rien du tout. Des élèves ont la capacité de saisir le « truc » qui attache les sons aux figurines que sont les lettres.
    D’autres ne pigent pas tout de suite.
    Cet intervenant parle de niveau de sixième.
    Je me suis renseignée auprès d’instit’ à propos du cinéma.
    Depuis la maternelle, on leur inculque ce voyage du héros !!! (Au niveau du court, un seul obstacle, un mentor,)
    C’est pas pour ça qu’il seront des scénaristes.
    Et ce n’est pas pour ça que ces pédagos sont des férus en cinéma.!!!
    Je voudrais dire mon expérience personnelle.
    Je suis rentrée ici en voulant « faire un film » .
    Il me faut bien arriver à en écrire la base, soit le traitement complet, puis le scénario.
    Heureusement que je me suis réduite en gamine, nulle en tout, même en traitement de texte, nulle en informatique, quand je suis rentrée dans ce blog, juste avec mes mots.
    Juste en possédant cette admiration pour les beaux films, pour les polars bien ficelés.
    Il m’a bien fallu dérouler la ficelle à l’envers, pour utiliser les ficelles.
    Comment y serais-je parvenue si je n’avais pas trouvé ici, des mentors ?Des pédagos, comme toi, Tom.
    Je sais, tu n’as pas lu ma copie, Tom.
    Moi, je sais que j’arrive au but.
    Encore à mettre au point la structure dans le synopsis.
    J’espère à bientôt.
    Cordialement.

    • maria

      Re, TOM, en P.S.
      Je dois compléter la comparaison.
      J’aurais dû parler de déchiffrage !
      Car savoir lire, c’est surtout comprendre qu’aux codes, ( les signes- lettres, ponctuation ) s’attache une image mentale.
      La démarche est identique pour la lecture des films.
      Avant, il y a défrichage d’abord pour le scénariste, puis défrichage pour la lecture des images, souvent symbolique, pour le spectateur.
      Je pense à des titres de film qui allient les deux.
      « Notre jour viendra » (j’en ai assez parlé.)
      L’emploi du futur induit une autre représentation mentale, qui va plus loin que cette image-symbole du climax.
      Un autre titre de film illustre mes constatations:
      Attention à la virgule !!!
      « Les Garçons et Guillaume, à table !  »
      Sur cet éclat de rire, je te dis: « à bientôt ».

      • commentfaireunfilm

        Bonsoir Maria,

        Merci pour ce complément ;o) et cette virgule lil

        A bientôt,

        Tom

    • commentfaireunfilm

      Bonjour Maria,

      Merci pour ton message. Je ne te cache pas que le commentaire dont je parle dans l’article d’aujourd’hui m’a beaucoup énervé. Mais pas vis à vis de moi ou de la qualité de l’article, il m’a énervé vis à vis de vous.

      J’ai trouvé que c’était un manque de respect total pour tous ceux qui ont décidés de « faire le voyage », pour tous ceux qui ont acceptés de remettre leur ouvrage à zéro.

      C’est aussi une insulte pour ceux qui n’ont pas eux la chance d’avoir été suivi, accompagné, dans leur rêve de cinéma ou d’écriture.

      Je partage évidement ce que tu viens de dire ;o) Merci encore pour ton intervention ;o)

      A bientôt,

      Tom