8 étapes pour écrire un scénario

Méthodologie pour écrire un scénario en 8 étapes

 

Un des articles les plus populaires sur « Comment Faire Un Film » c’est : « les 10 étapes pour faire un film ».

Forcément une de ces étapes s’intitule : « Écrire un scénario ».

Je vous propose cette semaine une méthodologie en 8 étapespour structurer votre scénario et votre travail.

1) Méthodologie pour écrire un scénario : Le concept / L’idée

C’est la première chose à avoir ! Sans idée, pas de film. Mais tout concept ou idée semblant intéressant à être traité en film ne l’est pas forcément. Vous devez vous poser les bonnes questions, arriver à déterminer si cette idée vaut le coup d’être développée.

  • Dans le cas où vous souhaitez faire un long métrage, demandez-vous si vous avez assez de matière pour tenir 90 minutes.
  • Une idée ou un concept peut être traité de différentes manières. Demandez-vous à quel genre va appartenir votre histoire
  • Qui en est le héros ? Est-ce un homme ou une femme ? Est-ce que le sexe de votre héros a une importance ? Si oui pourquoi ?
  • Quels sont les besoins et les désirs de votre héros ?

Mais ce qui vous manque souvent c’est cette fameuse idée ! Il n’y a pas 36 solutions pour en trouver…C’est de les chercher. Elles ne peuvent pas venir comme ça…Je veux dire qu’elles ne peuvent pas tomber du ciel ! Il y a forcément des « éléments déclencheurs » qui mettent votre imagination en marche : Image, son ou une rencontre.

Vous devez vous entraîner à capter et chercher toutes les choses qui vous permettent de trouver une idée : Magazines, journaux, articles, internet…Tout comme un chef d’entreprise vous devez faire de « la veille », c’est à dire regarder ce qui se passe autour de vous pour toujours être dans le coup ;o)

Encore une fois toutes les idées ne se transformeront pas en scénario mais au plus vous en aurez au plus vous pourrez trouver L’IDÉE

8 étapes pour écrire un scénario

2) Mettre votre idée à l’épreuve

C’est ce que je disais dans le premier point. Toutes les idées ne deviendront pas des scénarios et encore moins des films.

La plus grande erreur des apprentis scénaristes c’est de vouloir écrire tout de suite par instinct, persuadés qu’ils ont l’idée du siècle et qu’ils vont pouvoir dérouler l’histoire d’une traite ou presque. Résultat, ils arrêteront aussi vite qu’ils ont commencé.

Simplement parce qu’ils n’ont pas réfléchi à la portée de ce qu’ils souhaitaient raconter. Ils n’ont pas pris assez de renseignements, d’éléments ou pas assez approfondi leur concept, le rôle des personnages et où ils voulaient aller avec tout ça.

Il est indispensable de tester les intrigues, voir où elles mènent, vous demander quel thème vous souhaitez aborder avec cette idée…

Tout est là pour vous mettre sur la voie de l’écriture en ayant conscience que votre histoire va évoluer encore et encore.

Vous devez faire des recherches pour être cohérent. Vous devez toujours prendre du recul sur ce que vous voulez raconter pour entrevoir les pièges.

3) Construire vos personnages

C’est ce que je vous racontais la semaine dernière avec le rôle de chaque personnage. Mais avant ça il faut que vous définissiez qui est votre personnage :

  • Qui est t-il ?
  • D’où vient-il ?
  • Que cherche t-il ? (objectif)
  • Quel est son besoin ?
  • Qui est son ennemi ?

Etc.

Vous devez mettre tous ces éléments dans une fiche et faire cela pour tous vos personnages importants. Inventez-leur un passé, une famille, des amis. Quelle a été son éducation ? Est-il un personnage moral ou pas ? Quels sont ses points faibles, ses points forts ?

À partir de là toutes les idées que vous allez avoir, tous les dialogues ou les situations auxquelles vous allez penser durant cette phase de construction de personnages, vous les ajouterez au personnage correspondant.

N’oubliez pas qu’un personnage doit avoir des tics de langage et une façon de fonctionner. Dès le moment où vous penserez à un dialogue vous saurez quel personnage est capable de le dire ou pas.

Il n’y a que comme cela que vous construirez des personnages inoubliables et forts.

Méthodologie écrire scénario

4) La structure

Vous le savez je suis un adepte du voyage du héros. D’ailleurs je crois que ce concept est aussi analysable dans notre «vraie vie » tellement ce concept d’évolution, de changement et de rythme est fort dans le voyage du héros.

Je reviens sur le fait que les apprentis scénaristes écrivent souvent dans la hâte au petit bonheur la chance. La première règle, avant d’écrire, c’est de connaître la fin de l’histoire. Posez-vous la question :

  • Comment va se terminer cette histoire ?

Cette simple question n’est pas juste là pour dire : ça va bien se terminer, vive les happy end ! Non !

Il faut se demander où va se terminer l’histoire, si votre héros réussira ou pas à atteindre son objectif et comment il aura changé.

Une fois que vous savez où il doit aller, il sera temps de construire le reste de la structure et revenir au début de l’histoire.

Là vous devez définir tout de suite :

  • L ‘élément déclencheur

Quel évènement va bouleverser le monde ordinaire, la routine de votre héros.

Ensuite va venir le temps de définir l’élément charnière qui fera passer votre héros du monde ordinaire vers le monde de l’aventure. Ce que Campbell nomme:

  • Le passage du seuil

Enfin définir le moment charnière qui fera basculer l’acte 2 vers l’acte 3.

N’oubliez pas que ces passages sont la représentation que l’histoire, l’intrigue avance.

Vous devez aussi inclure un arc transformationnel à votre héros. Rappelez-vous qu’il ne doit plus être le même au début de l’histoire et à la fin.

Cela implique aussi une évolution émotionnelle de sa part. C’est pour cela que vous avez défini, dans l’étape 3, le besoin de votre personnage.

Il était une personne incomplète au début de l’histoire. A la fin de celle-ci il faut qu’il soit complet, en phase avec lui-même.

5) Synopsis et Traitement

Il serait fou de penser qu’écrire un scénario commence par la continuité dialoguée. Pourquoi voulez-vous passer des heures voire des semaines sur un dialogue, une description ou une didascalie alors que vous ne savez pas encore bien comment va se dérouler toute votre histoire. Pourquoi vouloir penser « aux détails » avant le reste ?

C’est un peu comme si vous construisiez une voiture et que votre tâche soit de construire la carcasse et la décorer…Mais il n’y a pas de moteur, de transmission, de siège ni de volant.

L’étape 1 c’est d’écrire votre histoire en quelques lignes. Alors quand je dis quelques lignes c’est plutôt 5 pages !

Puis passer à l’étape 2 qui est d’écrire, en 20 pages,  toute votre histoire.

Dans ces 20 pages nous devons comprendre l’intrigue principale, les enjeux et la transformation de votre héros.

8 étapes pour écrire un scénario

6) Séquencier

Cette étape va vous permettre de « découper » en séquences votre histoire. A ce moment du travail, vous n’écrivez toujours pas une ligne de dialogue etc.

Vous devrez vous demander :

  • Où se passe l’action ?
  • Avec qui ?
  • Pourquoi ?
  • Le rôle de chaque personnage

Tout doit s’enchaîner pour que vous arriviez jusqu’à la séquence de fin. Ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas écrire une ligne de dialogue que vous ne devez pas écrire ce qu’il se dit ! Vous résumez ce qu’il se dit et ce qui se passe dans la séquence.

7) La continuité Dialoguée

Avec les étapes précédentes vous avez défini tout ce dont vous avez besoin pour que votre scénario soit sur les bons rails. Avec l’étape précédente vous savez où se passe votre action, avec qui, ce qui se dit. Maintenant vous pouvez aller dans les détails de vos dialogues, de vos descriptions et des didascalies.

Et vous ne devez vous concentrer uniquement que sur ça ! Ne vous occupez plus de votre histoire en tant que telle. Vous savez où elle va !

Cela ne veut pas dire que vous ne devez plus rien changer, non ! Un scénario c’est vivant, ça change tout le temps. Mais votre travail avec cette continuité dialoguée c’est de réussir à sortir le premier jet.

Pour vous aider, ne vous séparez jamais de votre séquencier. Si quelque chose vous semble suspect, n’hésitez pas à revenir aux bases de votre histoire.  C’est que quelque chose vous a échappé. Si c’est le cas, arrêtez tout de suite d’écrire votre continuité et pointez ce qui cloche pour résoudre le problème.

méthodologie écrire scenario

8) La réécriture

J’ai envie de dire que c’est véritablement ici que le travail commence. Pour réécrire il faut que vous puissiez vous confronter à des personnes qui peuvent vous faire un retour sur votre scénario. Je parle de personnes qui peuvent pointer du doigt les bonnes, les moins bonnes et les mauvaises choses.

Une fois que vous avez tout ça, vous pourrez prendre en compte, ou pas, les différents avis et retravailler votre histoire.

Et là vous vous demandez ce qui peut bien ne pas fonctionner dans votre scénario car vous avez tout passé en revue et vous avez suivi toutes les étapes ?!

Problème logique

Imaginons qu’il n’y ait pas de problème de logique dans votre scénario. C’est-à-dire que tous vos personnages sont cohérents. Tout ce qu’ils disent, font, ou la manière dont ils agissent ou réagissent, fonctionnent…Si vous êtes en train d’écrire un scénario ou si vous venez de le finir je sens que vous vous demandez si vos personnages n’ont pas ces problèmes ;o)

Problème émotionnel

Mais ce qui va primer, dans un premier temps, c’est de savoir si votre lecteur a ressenti des émotions ! A-t-il eu peur, de la peine, de la joie etc. Un scénario c’est un document de travail pour qu’une équipe en fasse un film, mais il doit véhiculer de l’émotion. Peut-être que vous avez mal dosé telle ou telle scène, sous exploité tel personnage ou que le conflit n’est pas assez fort.

A cela peut aussi être lié la transformation de votre personnage qui n’est pas aussi fluide ou évidente que vous le pensez.

Problème de structure

Peut-être aussi que la structure ou le temps que vous avez mis en place pour expliquer le 1eracte est trop long ou trop court. Ce qui signifie devoir réduire, couper des scènes…Des personnages…Ou en inventer d’autres. Forcément tous ces changements vont déséquilibrer votre structure, vos personnages ou la portée de ceux-ci.

Voilà pour cet article sur la méthodologie en 8 étapes pour écrire un scénario.

N’hésitez pas à me poser des questions sous cet article.

D’ailleurs, Partagez sans compter Comment Faire Un Film avec vos réseaux et vos amis.

Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton  » Facebook «  ou  » Twitter  » ou sur le bouton de Google+ là juste en dessous ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt

Tom

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom Weil

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

30 comments… add one
  • Bonjour Tom Weil,
    Connaieez-vous Romain , Il donne également des cours de réalisation. Etes-vous lui.

    Tous les deux vous êtes de pro.

    Bien cordialement

    Mme NIANG ou Maupi FAY

  • maria dit :

    ☼) Bonjour Tom,
    Cet article est très riche et raisonne en moi, d’autant plus que je suis élève de ta formation  » Scénario + » , et que j’apprécie ton aide et tes observations visant chaque travail personnel.
    Bien sûr, il est important d’avoir quelqu’un qui sache superviser l’histoire que l’on raconte, en l’ occurrence un mentor spécialiste !
    J’aime ce que tu soulignes en caractères gras : » la cohérence, la logique, que le personnage soit en phase avec lui-même  » qualités importantes mais qui ne suffisent pas. Comme tu l’expliques, les émotions doivent transpercer, Sans elles, aucun intérêt du spectateur.
    Merci pour cet article qui, comme celui qui le précédait me fait réviser, par leur concision, mon scénar encore latent.
    Bonne semaine, et bien cordialement.
    ☼) maria.
    PS: L’ anomalie constatée, à savoir, je ne suis plus avisée par ta newletter des nouveaux articles, touche-t-elle dorénavant, tous les visiteurs du blog ? Autrement dit : les codes ont-ils changé ?

    • Bonjour Maria,

      Merci pour les compliments ;o)

      Pour la newsletter je ne sais pas pourquoi. Avec la loi RGPD pas mal d’adresse ont été effacées. J’ai vérifié la dernière fois que la tienne été toujours dans la base données. Je ne comprends pas pourquoi tu ne reçois plus rien.
      Tom

      • maria dit :

        ☼) bonjour Tom,
        Ce n’est pas grave puisque je viens régulièrement lire les articles.
        Ou alors, je coche une case en trop ! l’anglais et moi ! Je vais faire attention pour valider ce commentaire !
        Bien cordialement.
        ☼) maria
        PS. Apparemment, je coche les bonnes cases: elles sont traduites !
        C’est vrai, cette loi RGPD a chamboulé mes données personnelles dans mon PC. Enfin… je l’accuse !

  • Fagbohoun Yacoubou dit :

    Vraiment merci à toute l’équipe de COMMENT FAIRE UN FILM. GRÂCE À VOUS MON DEUXIÈME SCENARIO FUT ACCEPTÉ. MERCI À VOUS

  • Bonjour, je trouve super toutes les explications, que vous donnez, étant acteur, scénariste, et réalisateur. Je peu et sais partir d’une idée et arriver à l ‘achèvement du film, de fait sans être un haut technicien, je peux passer derrière la caméra, prendre le son et fair du montage. et même de la musique étant musicien, je joue du saxo Alto et guitare Basse. . Nous retrouvons un peu dans vos articles ce que nous essayons de faire, décloisonner le cinéma, conserver l’idée de continuer à faire des films d’ auteurs. et surtout contribuer à sauver et maintenir en vie les salles de cinéma échappant aux trusts de la distribution. merci pour ce que vous faites, je vous suis avec attention Je vous invite à aller jeter un oeil sur le site de l ‘asso merci
    Roland Alibert

  • NSHIMIRIMANA ADOLPHE dit :

    Merci pour l’article qui résume le tout. Depuis que je lits vos différents articles j’évolue en bien maintenant j’essais de me retrouver en ce qui est l’écriture d’un film

  • maria dit :

    ☼) bonjour Tom,
    Bien que je sois inscrite à la newletter, ce dont je suis certaine à présent, je n’ai pas reçu de mail pour ton article d hier ( dimanche 23 / 09) intitulé  » Formation Vidéo gratuite : Les 3 clés indispensables ».
    Comme tu le sais , je suis ta formation  » Scénario + ». Alors, est-ce que cette nouvelle inscription m’ est nécessaire ?
    Bonne fin de journée.
    ☼) maria

  • Jean- Paul BINDO dit :

    Bonjour Tom,

    A peine je découvre ce blog que je suis déjà conquis! Je voudrai demander cependant de l’aide car je n’arrive pas à accéder aux formations « 4 vidéos pour réussir à écrire votre scénario de A à Z ». Que faire ?

  • Louise dit :

    Bonjour Tom,

    Cela fait quelque temps que je suis les étapes de « comment faire un film » et aujourd’hui en lisant le « dossier indispensable pour faire un film », l’un des conseils était « faire court », hors je me suis lancée dans un scénario autobiographique, qui me semble être une histoire destinée pour un long métrage plutôt qu’un court. Je ne suis pas une professionnelle loin de là mais c’est une histoire qui me tient à coeur de scénariser. D’où ma question, comment savoir si notre projet est plutôt destiné à un court métrage qu’à un long ? Et si nous ne savons comment surmonter l’étape d’écriture à qui peut-on s’adresser pour nous aider à scénariser l’histoire d’une personne dont l’histoire est si intéressante ? Merci beaucoup pour votre aide, vous m’aidez déjà beaucoup !!!

  • Daniel Gauthier dit :

    Bonjour Tom!
    J’ai écrit un synopsis qui, je crois, respecte toutes les règles et conseils que tu donnes.
    Idée très puissante en plusieurs tableaux et personnages.
    Là ou j’aurais besoin de conseils n’est pas sur comment écrire le scénario mais bien: comment et à qui présenter un synopsis convaincant avant de le développer?
    Dans l’attente de ta réponse, je te souhaite une très belle journée
    Cdt,
    Daniel

  • Michele Foussard dit :

    Bonjour Tom
    Très intéressant, cette demonstration. J’ai écrit un scenario, je l ai fait lire à mes amis amies, par amitié au début : bon je le lis juste 5 minutes, ils ont continué de lire pendant 1 heure jusqu’au bout. J ai pensé que c etait valable, jusqu’au moment où j ai réussi à le soumettre à Unifrance : et là : rien ne va plus : Le scenario parle d’un producteur et ses dérives sexuelles, peut être maladroit de ma part mais d actualité.. j ai même mis la musique.. bref comment faire pour être acceptée ? Un ingénieur m’a dit d’en écrire un livre et peut être qu’après …?

  • Pierre Lusinga Myunga dit :

    Merci beaucoup pour l’eclaircissement on va mettre en pratique a la prochaine film en utilisant vos connaissance

  • Keller dit :

    Bonjour Tom
    J’ai souvent entendu dire qu’une page de scénario = 1 minute, mais est-ce une page avec ou sans les dialogues ? Je ne sais pas trop à quelle étape de l’écriture du scénario on peut voir à peu près quelle durée fera notre film…

  • Roch dit :

    salut tom, je suivi tes conseils, alors je voulais demandé, si le scénario s’écrit avec police ?

  • Roch dit :

    avec quelle police je voulais dire !

  • >
    justo consectetur suscipit non nunc dictum vel, risus facilisis quis, ipsum id