Comment se faire un réseau professionnel autrement

Tom Weil et Niels Arestrup

6 degrés de séparation

 L’article de la semaine dernière, sur les derniers projets sur lesquels j’ai travaillé, n’a pas remué les foules au niveau des commentaires…pourtant cela aurait dû piquer votre curiosité ! Comment un autodidacte, qui a toujours voulu faire du cinéma, qui ne connaissait personne lorsqu’il a débuté, a pu travailler sur des courts, des longs et la prochaine série de Canal+ ???

Vous qui me lisez en ce moment, vous qui avez des projets, des envies de cinéma ou de TV, comment pouvez-vous faire pour aussi y arriver ?

 

  • Premièrement, arrêter de penser que ce n’est pas possible
  • Deuxièmement, remettre en perspective votre situation
  • Troisièmement, arrêter de geindre et passer à l’action

 

Pour ces 3 points vous devez mettre en pratique : Les 6 degrés de séparation

Je sais que l’été c’est le moment idéal pour tourner. Beaucoup d’apprentis réalisateurs tournent à cette période : Les journées sont longues, la lumière présente et puis on a un peu moins de monde dans les rues…pour le peu que l’on ne soit pas sur la côte ou dans un endroit touristique. Bref, tout ça pour dire que vous avez sûrement tourné ou été en prépa, vous avez sûrement pesté par manque de moyen, de personnel ou de comédien.

Mais cet article peut encore vous servir ou vous servira bientôt.

 

Je sais que beaucoup d’entre vous me disent qu’ils n’ont pas de réseau, qu’ils ne savent pas contacter tel ou tel acteur, réalisateur, loueur, technicien etc…Personnellement lorsque je pense à un projet et que j’ai un petit coup de mou je m’amuse à compter le nombre de personnes qui me sépare de l’acteur, du producteur ou le réalisateur à qui je souhaite parler ou que je souhaite rencontrer.

Alors, il est vrai que j’ai un peu plus de facilité aujourd’hui que vous étant dans le métier. Mais je vous rappelle aussi qu’il y a quelques années j’étais comme vous…je ne connaissais personne, je n’y connaissais rien…bref j’étais tout seul. Mais ces 6 degrés de séparation fonctionnent aussi pour trouver des tournages, une équipe, des co-auteurs etc…

 

Les 6 degrés de séparation KÉSACO ?

C’est une théorie mise au point par un hongrois nommé Figyes Karinthy, en 1929. Ce monsieur dit, d’après cette théorie, que toutes les personnes dans le monde peuvent être reliées en 6 poignées de main. Il n’y aurait donc que 5 personnes entre nous et la personne que nous souhaiterions rencontrer.

Je vous laisse d’ailleurs jeter un œil sur cet article de wikipédia, pas mal fait du tout.

Cet article nous dit en substance que grâce aux réseaux sociaux cette théorie ou ce degré de séparation descendrait à 4,74 personnes

Je tiens tout de même à relativiser une chose sur ce chiffre de 4,74 personnes. Certes Facebook, linkedin etc…permettent de « rapprocher » les gens, de réduire les interlocuteurs, mais au fond les 6 degrés de séparation sont un peu plus compliqués que cela surtout pour le milieu et les gens qui nous concernent : Le cinéma, les acteurs, réalisateurs, producteurs…etc…

 

Il faut comprendre que si votre frère, mère, père ou conjoint fait de la figuration avec Tarantino, bon c’est super, mais il ne peut pas faire partie des 6 degrés de séparation car au fond il ne connaît pas Tarantino ;o)

 

Pour que les 6 degrés de séparation fonctionnent, je veux dire par là, pour réussir à remonter la chaîne il faut que la personne au dessus de vous connaisse la personne au dessus d’elle et ainsi de suite. Vous rentrez de cette manière dans le cercle de confiance et pouvez atteindre la personne visée.

Pour être pris au sérieux il faut être « adoubé » par la personne qui vous présente ou vous donne le numéro de la personne au dessus.

Prenons un exemple : j’ai un collègue que je connais très bien, qui a bossé sur la partie française de Red 2 avec Bruce Willis. Il l’a vu, lui a parlé etc…on pourrait croire qu’il n’y a que deux poignées de main entre Bruce Willis et moi…mais c’est faux. Ce collègue n’a ni le numéro de Bruce Willis et ne le connait pas personnellement.

 

Revenons à Tarantino. La semaine dernière je vous parlais du tournage et de la prochaine création originale de Canal+ : Le Baron noir. Lorsque j’ai entendu parler de cette série, je me suis renseigné sur le réalisateur : Ziad Douéri pour voir ce qu’il avait fait avant. Là j’apprends que c’est l’ancien assistant caméra de Tarantino, il a fait presque tous ses films ! Je rencontre le 1er assistant, forcément ce monsieur connaît Ziad et Ziad connaît Tarantino. J’en viens donc à la conclusion que je suis à trois poignées de main de Tarantino.

6 degrés de séparation

Ziad Doueri, Tom Weil, Niels Arestrup

Maintenant que je suis sur la série, je connais Ziad,…j’ai gagné une poignée de main. Si demain je gagne la confiance de Ziad et qu’il me donne le portable de Tarantino j’aurai gagné. Je pourrai l’appeler en disant à Tarantino par qui j’ai eu son téléphone. Il y aura de ce fait plus de chance qu’il m’écoute car j’ai été « Adoubé »!

C’est un exemple, je n’ai pas vraiment d’intérêt à appeler Tarantino, je ne saurais, au fond, pas quoi lui dire lol. Mais la possibilité existe.

 

Revenons à Bruce Willis ! Avec l’exemple de mon collègue je n’avais pas de possibilité de l’atteindre. Mais via la connexion de Ziad, de Tarantino, je peux contacter Bruce Willis. Je suis à 3 poignées de main de cet acteur ! CQFD

 

6 degrés de séparation, vous et moi

Venons-en à vous maintenant. Vous me connaissez…sans être dans mon cercle de confiance vous n’êtes qu’à 4 poignées de main de Tarantino et à 5 de Bruce Willis. A partir de là le choix des possibilités est incroyable, imaginez le nombre de personnes, de stars qui se trouve dans les connaissances de ces 3 personnes et qui serait prêt à vous écouter si vous appeliez de leur part !!!

Si demain vous réussissiez à n’avoir qu’1 ou 2 poignées de main pour arriver à Quentin Tarantino et la difficulté que cela représente, imaginez le nombre de poignées de main que vous avez entre le réalisateur qui fait un court-métrage à côté de chez vous (ou un long) et la difficulté que cela représente. Idem pour un producteur…Cette difficulté est beaucoup moins compliquée que d’avoir le contact de star !

Tout cela pour vous dire que le réseau a une importance capitale ! Plus vous rencontrez de gens, plus vous entrez dans leur cercle de confiance, et plus vous réduisez les degrés de séparation.

 

Exercice à faire pour tester les 6 degrés de séparation tout de suite

Vous allez faire un exercice simple. Prenez une personne au hasard : acteur, politique, réalisateur etc… et compter le nombre de personnes que vous avez à rencontrer pour atteindre votre objectif et remonter la piste jusqu’à lui. ;o)

On a toujours un frère, un cousin ou le copain d’un cousin qui connaît quelqu’un qui connaît votre cible.

ATTENTION : Ne vous lancez pas sans avoir préparé au préalable une question à poser à cette personne ;o) C’est toujours plus simple d’avoir quelque chose à dire ;o) Vous n’êtes pas obligé de choisir quelqu’un du cinéma, cela peut être un sportif de votre région, un politique, un journaliste etc…

 

Les premiers essais seront grisants, vous aurez les mains moites mais vous verrez que les résultats sont incroyables.

La prochaine fois que vous aurez un projet et que vous aurez un coup de mou, pensez à cet article ;o)

Voilà pour cet article sur les 6 degrés de séparation.

 

Laissez-moi vos commentaires en bas de l’article.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis. Pour partager l’article il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article, d’envoyer le lien de cette page par mail, sur Facebook ;o) Ou de cliquer sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et qui le font déjà ;o).

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

 

A dimanche prochain. En attendant, vivez votre passion à fond et ne soyez pas trop parano ;o)

 

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…

86 comments… add one

Leave a Comment