assistant réalisateur, 1er assistant réalisateur partie1

Fiche Métier

 Le 1er Assistant réalisateur

 

Cette semaine je vais vous parler de l’assistant réalisateur, enfin, pour être plus juste, je vais vous parler du 1er assistant réalisateur. Ce n’est pas un article que je vais vous proposer sur l’assistanat mais plutôt 3 : le 1er  assistant réalisateur, le second assistant réalisateur et le troisième assistant réalisateur.

Les articles pour le 2nd et 3ème arriveront plus tard car il est essentiel de différencier ces 3 postes pour que vous compreniez bien comment s’articule un tournage et le rôle des assistants réalisateurs. Si un tournage a besoin d’autant d’assistants réalisateurs, c’est qu’il y a plusieurs raisons ;o)

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que cette fiche métier me tient particulièrement à cœur. Si vous suivez le blog depuis un moment, vous savez que…

c’est mon (l’un de mes) métier  ;o)

Je ne vais pas vous proposer d’interview de…moi, pour vous parler de chaque poste, même si je les connais tous.  Je vais plutôt vous présenter des assistants avec qui je travaille ou avec qui j’ai travaillé. L’article étant en deux parties, je vous posterai ces ITW plus tard ;o).

Vous pourrez, de cette façon, avoir encore davantage de témoignages ,  de parcours et surtout de visions sur ces métiers passionnants.

Assistant réalisateur c’est quoi ?

Je dis souvent aux personnes qui me demandent en quoi consiste mon métier, qu’un assistant réalisateur c’est comme un maître d’oeuvre sur un chantier. Son travail c’est de préparer et coordonner.

Le premier assistant réalisateur seconde et accompagne le réalisateur dans son projet, aussi bien artistiquement que techniquement

S’il collabore étroitement avec le réalisateur, il collabore également avec le directeur de production et le régisseur général.

Une fois sur le plateau, le premier assistant réalisateur dirige le tournage, s’assure que les comédiens sont bien là et prêts, coordonne tous les chefs d’équipes afin d’optimiser le temps pour que le réalisateur puisse faire sa direction d’acteurs dans les meilleures conditions. L’assistant réalisateur est aussi chargé de faire régner le calme sur le plateau. Voilà pourquoi on l’entend crier : « SILENCE » assez régulièrement ;o)

Avec l’aide du second assistant réalisateur, il planifie la journée du lendemain grâce à un document nommé : la feuille de service.

Le premier assistant réalisateur travaille avec un second et un troisième assistant réalisateur.

assistant réalisateur

Fulltimegipsy/ shutterstock

Le travail du premier assistant réalisateur est multiple

Avant la préparation (pré-préparation)

Le premier assistant réalisateur débute son travail avant même que la préparation du film ait commencé. Il est chargé par la production de faire un pré-plan de travail afin d’évaluer le temps de tournage et les contraintes. Ce qui permettra au directeur de production d’ajuster son devis et de vérifier si le projet est bien faisable. De plus, il traque tous les problèmes d’intitulés de séquences, de structures ou d’incohérences de personnages…ça ne vous rappelle rien ? ;o) qu’il rapportera à la production et aux auteurs.

Dans un premier temps, il commence par faire une lecture très scrupuleuse du scénario. Il consignera toutes les informations et ses remarques dans un document qui se nomme : dépouillement général.

Il consignera par séquence : les comédiens et leurs présences, les séquences, les effets (jour/nuit) et (int/ext), les effets spéciaux, les véhicules, les décors, les figurants, les véhicules figuration, les effets électriques, la machinerie, le minutage, les costumes, le maquillage et la coiffure*, les cascades ainsi qu’un résumé de chaque séquence.

Avant de parler du plan de travail, sachez qu’avec ce dépouillement général, plusieurs documents vont être édités. Cela pourra aussi permettre aux autres chefs de poste de comparer leur dépouillement avec le sien afin que chacun puisse soulever d’éventuels problèmes ou manques. Avec le dépouillement général que fait le premier assistant réalisateur, on sort :

–       Dépouillement comédien

–       Dépouillement accessoire

–       Un pré dépouillement figuration**

–       Dépouillement costume

–       Dépouillement véhicule

–       Dépouillement dans l’ordre du tournage***

–       Dépouillement des décors

Ce que l’on entend par dépouillement c’est tout simplement une liste répertoriant une catégorie (accessoire, véhicule, etc…)

Une fois qu’il a fait son dépouillement général, il associera les séquences par décors et organisera tout le tournage en faisant un plan de travail. Toute l’équipe s’appuie sur ce document pour savoir ce qui est prévu au fil des jours de tournage.

 ATTENTION : faire un plan de travail est plus compliqué que d’associer des séquences par décors ! Il y a un nombre important de paramètres à prendre en compte : disponibilité des lieux, indispo des comédiens, temps de construction etc…

La préparation d’un premier assistant réalisateur

Le rôle du premier assistant réalisateur est d’une importance capitale lors de la préparation. La durée de la préparation d’un projet varie si c’est un téléfilm ou un long-métrage. Aujourd’hui un téléfilm se tourne entre 21 et 23 jours, soit 5  semaines de préparation. Pour un long métrage, le nombre de semaines de préparation équivaut au nombre de semaines de tournage (en général :o))

Au delà de mettre le plan de travail à jour et de le remanier, si nécessaire, pour des raisons d’indisponibilité de comédiens, changement de texte etc…, il pilote les différentes taches : répétitions, repérages, essais costumes, essais maquillage, essais habillage, essais caméra, lecture, casting) en faisant un planning (calendrier) et toutes les convocations que ces essais incombent, en s’assurant que tout le monde ait les bonnes informations afin que tout le monde travaille dans le même sens.

Il fait son dépouillement général au cas où c’est un autre assistant qui a fait le pré plan de travail et donc le pré dépouillement (voir plus haut ce qu’est le dépouillement)

Il organise aussi les repérages techniques. Les repérages techniques sont tout simplement la visite de tous les décors par les chefs de poste tel que :

–       le régisseur général

–       le chef électricien

–       le chef machiniste

–       le chef opérateur

–       le chef décorateur

–       le premier et second assistant réalisateur

–       le repéreur

–       le directeur de production

Afin que tous puissent donner leur avis sur les décors et la faisabilité du projet dans chacun des lieux ainsi que des problèmes que ces décors pourraient causer : installation difficile, tourner le matin ou l’après midi en fonction du soleil etc..

Le premier assistant réalisateur, un poste à responsabilité

Faire un plan de travail est une grande responsabilité. Le premier assistant n’a pas vraiment le droit à l’erreur. Si dans ses prévisions, il a estimé que tel film pouvait se faire en 23 jours, alors il doit tenir ses engagements ! Il doit donc optimiser toutes ces journées et évidemment avoir travaillé avec le réalisateur pour connaître ses envies de réalisation.

Idem pour les horaires qu’il donne à la production. S’il a prévu un 9h-18h, il se doit de tenir les horaires. Si lors de la préparation, il s’aperçoit au final, que pour tenir la journée il doit avoir recours aux heures supplémentaires, il a le devoir de le signaler à la production. Il pourra, de ce fait, faire un 9h-18h + 2heures. (Si le budget le permet)

Sachant que toutes les heures supplémentaires coûtent cher et n’ont pas le même coût, qu’elles soient tournées de jour ou de nuit.

Le 1er assistant réalisateur doit aussi connaître un peu le droit du travail et les conventions collectives. Il doit prendre les heures de repos de l’équipe en considération. Il ne peut pas finir une journée à 23 heures et reprendre le lendemain à 7 heures du matin. D’autres règles doivent être prise en compte dans l’agencement de son plan de travail au risque de voir débarquer le directeur de production.

Le premier assistant sur le plateau

Je vais tordre le cou à une légende…enfin, je veux dire par là que l’on raconte parfois que c’est le 1er assistant réalisateur qui fait la feuille de service.

Dans la réalité d’un tournage, c’est le 2nd assistant réalisateur qui la fait en préparation, en s’appuyant sur son dépouillement, celui du premier assistant, ainsi que sur le plan de travail. Puis sur le plateau,  il la donne au premier assistant afin qu’il la valide ou fasse les changements nécessaires en fonction des dernières informations du jour (changement de PAT (prêt à tourner) d’un comédien, chef opérateur qui veut tourner plus tôt ou plus tard à cause de la lumière ou parce que le 1er assistant réalisateur doit intervertir l’ordre des séquences de tournage). Puis il la redonne au 2nd assistant qui la vérifie une nouvelle fois et la donne à son tour au régisseur général pour qu’il puisse remplir sa partie. OUF !

1er assistant réalisateur

Autre chose fausse : ce n’est pas le premier assistant qui place la figuration mais le 2nd assistant mise en scène ! Certes, le premier assistant peut aiguiller le 2nd en fonction des désirs du réalisateur mais les déplacements et les placements de la figuration c’est le job du 2nd. OUF 2 !

Voilà c’est fait ;o)

Sur le plateau, le premier assistant réalisateur ne quitte pas d’une semelle le réalisateur (réalisatrice). Il est tout le temps sur le plateau à mettre en place le plan, suivant les désirs du réalisateur. Il coordonne toutes les équipes pour que tous aillent dans le même sens et que personne ne perde de temps. C’est aussi lui qui indique à l’équipe ce que l’on fait. Une fois un plan terminé, il crie le numéro de la séquence ou du plan suivant, en donnant  l’axe et la valeur, s’il la connaît.

Voilà pour cette première partie d’article sur la fiche métier du 1er assistant réalisateur. J’espère que cela vous a éclairé sur les possibilités que vous avez et sur ce métier passionnant. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poster en bas de cet article. Nous verrons dans la deuxième partie : les qualités d’un 1er assistant réalisateur, le parcours, les débouchés et le salaire ;o) Cliquez sur le lien (en bleu) pour accéder directement à la suite.

Partagez sans compter le blog avec vos réseaux et vos amis, n’hésitez pas non plus à cliquer sur les pubs car cela aide le blog à rester en ligne et GRATUIT. Pour partager l’article, il vous suffit de cliquer sur le bouton « like » en haut de cet article ;o) ainsi que sur le bouton de Google+, bref super facile ;o)

Merci à ceux qui le feront ;o) et ceux qui le font déjà ;o) vous êtes tous les jours de plus en plus nombreux, grâce à vous je vis une aventure extraordinaire  faite de partage et de cinéma ;o)

Vous pouvez maintenant retourner au plan du site (Onglet Article) pour lire d’autres articles, il vous suffit de cliquer sur le lien.

A bientôt,

Tom Weil

À PROPOS DE TOM WEIL

Tom

Je m’appelle Tom Weil, je suis assistant réalisateur pour le cinéma et la télévision et comme vous pouvez vous en douter je suis passionné de cinéma depuis tout jeune. J’ai crée ce site il y a presque 3 ans maintenant pour vous apporter mon aide…